Catch'Up

Podcast Catch’Up – Récap de la semaine du 19 novembre (RAW et SD)

On a conscience avant, on prend conscience après.
Oscar Wilde

Salut les marks, salut les smarts ! Vous allez pouvoir vous régaler pour finir le week-end avec Catch’Up  et analyser avec nous les retombées des Survivor Series lors de ces épisodes de RAW et Smackdown. A moins que… personne n’en ait rien à faire ? Enfin vous je ne sais pas, mais manifestement les bookers si.

RAW – Le Dieu vengeur Ambrose

Ambrose et Rollins crèvent l’écran cette semaine avec un fil rouge qui aura vu l’Architecte courir désespérément après un insaisissable ennemi. Les deux finiront par se mettre le grappin dessus en fin d’émission, mais c’est bien le Lunatic qui aura le dernier mot cette semaine en donnant une leçon à son ex-frère d’armes, trop naïf une fois de plus. Les échanges auront notamment vu en milieu de show Ambrose s’auto proclamer quasi Dieu vengeur du Shield. Qui sème le grain récolte la tempête affirmera t-il, allant jusqu’à laisser supposer que ce dicton s’applique aussi bien à Seth qu’à Roman Reigns, provoquant un murmure glaçant dans le public. Ce dernier doit en effet maintenant rendre des comptes dans son combat contre la leucémie vis à vis du « Gars là-haut », tout comme Ambrose par le passé avait du le faire avec son infection au bras qui avait failli l’emporter l’année dernière. Seth, lui, a eu la vie facile jusqu’ici, mais il va falloir qu’il rende lui aussi des comptes à son tour… à Dean directement.

Rien de majeur dans le reste de l’émission si ce n’est un Braun Strowman toujours plus persécuté par Baron Corbin. Si le Monstre parmi les hommes a eu gain de cause en début d’émission, comme promis par Stephanie McMahon, en obtenant un match de championnat contre Lesnar (surement au Royal Rumble) si il parvenait à vaincre Corbin à TLC; il n’a pas pour autant eu la partie facile ce lundi en étant passé à tabac par un trio Corbin/Lashley/McIntyre au point de le blesser sévèrement au coude. Affaire à suivre pour en savoir plus sur la sévérité de cette blessure.

Une preuve de plus s’il en fallait que le réchauffement climatique c’est du flan !

Smackdown Live! – Le Daniel Bryan nouveau est arrivé

A Smackdown, ce n’est pas le beaujolais qui présente sa nouvelle cuvée mais l’incroyable barbu du « Yes Movement« . Quelque chose s’est éveillée dans l’esprit torturé de Daniel Bryan, et le moins que l’on puisse dire c’est que cela ne présage rien de bon pour le reste du show bleu. Lors d’une promo captivante, le champion de la WWE nous a dessinés les contours de son nouveau personnage et annonce la mort du Bryan rigolard et ami de la foule pour accueillir un « nouveau » Daniel. Une nouvelle itération, purifiée de ces dernières illusions et faiblesses, ces dernières ayant été piétinées sous les sabots de la bête Lesnar lors des Survivor Series. Est né de ce massacre un champion parfait, réinventé, pour qui ses propres rêves vont maintenant se battre, donnant une toute autre dimension à son retour de blessure. La suite s’annonce palpitante.

Un épisode pas forcément pour les fans de catch entre les cordes, mais plutôt pour ceux du « catch au micro » puisque les autres points d’orgue auront été des promos. A commencer par le Miz qui nous a proposé une partition rafraîchissante dans son Miz TV en draguant outrancièrement Shane McMahon pour finir par lui proposer, comme une demande en mariage, d’être son partenaire « tag team ». La démarche n’a pas (encore) été couronnée de succès mais nous pouvons déjà nous réjouir des futurs segments de cabotinage qui en découleront, à condition bien sur qu’ils sachent convenablement placer le curseur entre sérieux et comédie.

La dernière grosse promo de ce mardi aura été celle, troublante, de Charlotte Flair. Perplexité est sans doute le sentiment qui prédomine à l’écoute de la tirade de la Reine, qui nous donne une impression franchement bizarre de reprendre un script initialement promis à Becky Lynch. Dehors les tourments qui hantaient Charlotte, la voilà plus dominante et confiante que jamais, prête à nouveau à toiser sa cour de toute sa hauteur comme si de rien n’était après le tabassage quasi bestial infligé à Ronda lors des Series. On en vient presque à se demander si Charlotte ne prend pas carrément la place de Becky et si le scénario du match de dimanche dernier n’était finalement pas tout simplement celui qui était prévu depuis le début avec la rouquine dans le rôle principal. Troublant. La réponse lors des prochaines semaines lorsque The Man sera apte à faire son retour.

Oh pétard y’a de la soupe au butternut au refuge ce soir ?!

Les histoires sont inégales, tout n’est pas passionnant, mais les programmes se mettent en place et nous nous lançons enfin vers une construction de plus de deux semaines vers le prochain événement : Tables, Ladders & Chairs. Après une période compliquée et polluée par une abondance de PPV, la WWE mérite le bénéfice du doute et nous verrons comment les choses se décantent la semaine prochaine !

 

Pour nous suivre :
YouTube
Spotify
Podcloud
Mais aussi les réseaux sociaux avec Facebook et Twitter !

Et n’oubliez pas de nous rejoindre avec le New Day dans le collectif SIX TO ONE pour lutter contre l’injustice !

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut