Catch

Lita, écorchée vive dans la vie comme à l’écran

[American History W]

« L’attrait du danger est au fond de toutes les grandes passions. » (Anatole France)

Lita est une jeune femme qui a incontestablement marqué l’histoire de la WWE. Eternelle rivale de Trish, punkette rebelle et athlète confirmée, Lita a écrit quelques unes des plus belles pages de l’histoire du catch et son style acrobatique sur le ring manque à bien des fans du circuit féminin dont nous sommes.

Nous éprouvons une tendresse toute particulière pour Lita, cette sportive hors norme (et nous ne parlons pas spécialement de la taille de son bonnet) au parcours parfois chaotique et à la vie personnelle détruite par un drame familial atroce dont elle ne se relèvera jamais.

Lita, une écorchée vive à la ville comme à l’écran.


Les Cahiers du Catch vont parler de moi ! C’est la gloire !

Amy Dumas, de son vrai nom Lita, sportive accomplie (natation, judo, kickboxing) se prend de passion pour le catch en découvrant le voltigeur Rey Mysterio. Partie faire ses gammes au Mexique, en compagnie de grands champions de la discipline, elle rejoint ensuite l’école de catch de Dory Funk Junior, vétéran de ce sport sous-estimé. Sous contrat avec la ECW, elle tape dans l’œil de la WWF (la WWE d’alors) et signe pour la fédération reine au début de l’année 2000.

D’abord partenaire de Essa Rios, elle fait rapidement la connaissance des frères Hardy (Matt et Jeff) qu’elle rejoint pour former un trio de choc, la Team Xtreme. Elle gravit rapidement les échelons de la WWF et affronte dès sa première année la cultissime Stephanie Mc Mahon qu’elle défait de sa couronne un soir d’août 2000. Une légende est en marche et pendant plus de deux mois, elle conservera son titre avant de s’incliner contre Ivory, une sombre pétasse dont tout le monde se fout.

Dès 2001, Matt Hardy et Lita doivent se rendre à l’évidence : Ils sont amoureux et leur premier baiser confirme que ces deux là sont faits l’un pour l’autre. Au plus fort de leur amour, ils formeront une paire de catcheurs redoutés au sein de la WWE. Pourtant, cette relation se terminera assez brutalement, lors d’une bête altercation entre Jeff et Matt, lors d’un combat entre les deux frères.

2002 est une année quasi blanche pour la punkette. Avec trois fissures aux vertèbres, il est moins facile de catcher. Elle est opérée en avril de la même année et doit se contenter d’un ingrat rôle de commentateur pour la WWE. L’année 2003 sera celle de ses retours sur le ring, mais surtout celle de sa réconciliation avec Matt Hardy.

2004, l’année de toutes les douleurs…

On ne peut pas parler de Lita sans évoquer le drame qu’elle a vécu sur un ring le 13 septembre 2004 : la perte de son bébé ! Mais remontons quelques semaines en arrière pour bien comprendre comment tout ceci a pu arriver.

Chronologie :

Nous sommes en mars, avril 2004, Lita est harcelée par Kane, une brute sanguinaire qui ressemble étrangement à un ogre.


Gni ?

Dès qu’une occasion de présente, Kane agresse sauvagement cette pauvre Lita dans ce que l’on suppose être une timide tentative d’approche amoureuse du colosse aux poings d’acier. Matt Hardy, l’ex de Lita dont il est encore amoureux fou, s’en mêle et se castagne avec le Psychopathe pour qu’il arrête enfin de s’en prendre à l’amour de sa vie.

Evidemment, rendu fou furieux par l’agression de Hardy (ça c’est la version officielle, nous pensons pour notre part qu’il n’a pas su accepter la réconciliation entre Matt et Lita, il avouera même son amour pour elle), Kane, dans les semaines qui suivent ne perd pas une occasion de coller des baffes à Hardy jusqu’à une très surprenante fin des hostilités entre les deux prétendants au cœur de Lita…

Au moins de juin, coup de tonnerre au sein de la WWE, Lita révèle qu’elle est enceinte ! Matt Hardy, fou de joie, décide de se jeter à l’eau et une semaine après la révélation de Lita, il lui demande sa main en direct !
Las… Nouveau coup de tonnerre sur la planète catch, Kane en personne interrompt la cérémonie en prétendant ni plus ni moins être … Le père de l’enfant porté par Lita ! Lita et lui auraient couché ensemble, celle ci se sacrifiant et implorant Kane d’épargner son Roméo à elle qu’elle a !

Matt, le public, les amis de Lita, ses partenaires, ses confidents, tout le monde est sous le choc. Kane pour sa part a l’air plutôt stupide pour ne pas dire plus mais ça c’est sa tête normale.

Suivra évidemment une période de doute, les deux hommes ayant couché avec Lita, à base de « mais qui est donc le père ? » jusqu’à la confirmation de la terrible vérité, deux mois plus tard : Kane est bel et bien le géniteur…

Matt ne s’avouera pas vaincu pour autant, peu importe ce qu’a pu faire sa dulcinée (d’ailleurs quelle merveilleuse preuve d’amour elle lui a donnée là) et les combats Hardy / Kane de cette époque seront parmi les plus épiques de la WWE jusqu’au titanesque ‘Till Death do Us Part Fight’ du 15/08. Le contrat est simple et est signé par tous les intervenants sur un ring : Celui qui l’emporte deviendra l’époux de Lita ! Le match est remporté par l’infâme et ce qui devait arriver arriva, le mariage est célébré le 23 août. A l’issue de la cérémonie Kane proclamera son désormais célèbre « You’re my property ». Lita et Kane sont maintenant unis pour le meilleur et pour le pire. Ce que Lita ne savait pas c’est que le pire devait bientôt arriver… le mariage dont nous rêvons toutes

Nous sommes le 13 septembre (on ne nous fera pas croire que c’est un hasard), Kane est opposé à Gene Snitsky dans un combat que Kane mène assez facilement. La brute, ayant terrassé son opposant du jour et attirée par l’odeur de la violence et de la mort, s’empare alors d’une chaise pliable qu’il coince autour de la tête de son adversaire et s’apprête à achever un Snitsky dont on ne donne alors pas cher de la peau.
Effrayée par la bestialité de celui qui est son mari, Lita, enceinte, monte sur le ring et tente de raisonner la bête pour qu’il épargne la vie de son adversaire du jour (juré, il l’aurait tué si elle n’était pas intervenue). Mais la bête se rebiffe, la bête le prend mal, la bête voit rouge et menace à présent celle qui porte la chair de sa chair !
La tension est à son comble lorsque Snitsky, profitant de la fureur de Kane qui semble prêt à étriper Lita, assène un violent coup de chaise sur le dos de Kane ! Hélas, trois fois hélas, sous la violence du choc, Kane emporte avec lui la pauvre Lita sur laquelle il s’écroule. Lita hurle sa douleur en se tenant le ventre. Un drame est en train de se nouer sous les yeux ébahis d’une foule devenue soudainement silencieuse.
Les secours arrivent trop tard et ne pourront rien faire pour sauver le bébé, malgré les terrifiants cris de douleur d’un Kane effondré qui vient de comprendre ce qui se passe sous ses yeux. Ses hurlements désespérés n’y feront rien (« you gonna be ok ! ok ? And the baby gonna be ok, ok ? OK ? you gonna be ok ! ok ? And the baby gonna be ok, ok ? OK ?»), il est trop tard le bébé meurt sur le ring. Ok ?

Ici, les dernières minutes de la vie du petit dans une vidéo sobrement intitulée Lita’s last minute with her baby on en chiale à chaque fois. C’est assez insoutenable, à faire pleurer comme une madeleine, mais c’est indispensable pour qui veut comprendre que la WWE n’est pas seulement ce petit monde peace and love que tout le monde imagine.

Nous vous recommandons également cette interview durant laquelle elle accepte de parler de la mort de son bébé, ce qu’elle a ressenti lorsqu’elle a appris que Kane était le père (du dégout essentiellement) puis la sensation de ce petit être qui bougeait en elle, sa tristesse ne pas savoir à quoi il aurait pu ressembler (peut être un mal pour un bien en considérant que le petit aurait aussi pu ressembler à son père), sa haine de Snitsky, … L’interview choc

Bien entendu, Kane et Lita se vengeront et anéantiront le criminel dans un « combat revanche », mais le mal est fait, Lita ne sera plus jamais la même. Son mariage se délite assez vite et en mai 2005 elle jette son alliance dans les toilettes et demande le divorce.

Paradoxalement, elle revient plus forte que jamais sur les rings, en novembre 2004, et arrache le titre à Trish en décembre de la même année pour son deuxième sacre WWE.

On aurait tous souhaité que 2005 soit l’année de la stabilisation de la vie affective de Lita mais la vie est ainsi faite qu’elle va à nouveau se retrouver bien malgré elle au centre d’une polémique dantesque, dans laquelle seront impliqués Edge (le nouveau boyfriend de Lita), Matt (son ex) et Lita en personne, donc, puisque c’est elle qui est au centre de la polémique.


Edge et Lita, le temps du Bonheur.

En effet, la liaison Edge-Lita à l’écran n’est que le prolongement d’une liaison avérée dans la vraie vie. Bon, jusque là, rien d’improbable, après tout on se souvient tous de la liaison IRL entre Triple H et Stephanie, liaison IRL qui sera elle aussi reprise à l’écran. Là où ça se corse un peu c’est quand les décideurs de la WWE décident d’impliquer Matt Hardy dans la storyline, dans un triangle amoureux assez démoniaque. Pour bien comprendre ce qu’il s’est passé, un détour par la vraie vie est nécessaire.

[Détour par la vraie vie : Matt Hardy et Lita sont amoureux. Ils resteront plusieurs années en couple, vivront ensemble et auront même des projets de mariage. Matt Hardy et Edge sont les meilleurs amis du monde. Edge se tapera néanmoins Lita, et pas qu’une fois mais pendant plusieurs mois. Edge est une super star. Matt quitte Lita.
Quand l’affaire sera révélée au grand jour par Hardy en personne sur son site Internet, la WWE licencie Hardy (le 11 avril) parce qu’il est l’actif le moins intéressant des trois et qu’il a balancé l’info sur son site perso. Licencié pour de vrai hein !]

Edge et Lita filent donc le parfait amour au sein de Raw, l’importun ayant été écarté, plus rien n’empêche les deux tourtereaux d’afficher leur amour à l’écran.
Mais les choses se compliquent assez rapidement. Contre toute attente, le public insulte copieusement Edge et Lita à chacune de leurs apparitions et se range à la cause de Matt Hardy, réclamant son retour à corps et à cris ! Une campagne internet est organisée ! C’est un tsunami en faveur de Hardy ! Damn ! La WWE est obligée de reprendre Matt, qui en profite pour négocier un contrat en or qui l’autorise entre autre à garder son show TV (auquel il participe depuis son licenciement). Il devra alors en revanche sacrifier son site internet*.
Et là, pour la première fois depuis ses débuts en WWE, Lita se retrouve dans la peau d’une Heel et dans une situation bien inconfortable, situation qu’elle portera comme une croix pendant longtemps.
Flairant le coup fumant le Staff de la WWE prépare et organise le grand retour de Matt en étant très attentif aux réactions du public quand le nom de Hardy est évoqué lors des shows et allant même jusqu’à moquer Edge en public en évoquant Matt, juste pour voir comment les fans réagissent…

Le 20 juin 2005, Edge et Lita se marient sur le ring et dès le 11 juillet, Hardy fait son retour en backstage pour lui casser la gueule. Le public est bouche bée et ne sait plus bien s’il nage dans de la storyline ou dans la glauque réalité. Le 13 juillet, sur un plateau TV, c’est au tour de Lita d’être confrontée à Matt. Furieuse, elle quitte le plateau en claquant la porte ! (penser à vérifier s’il y a des portes sur les plateaux TV).

Le premier août, end of the story, Vince Mc Mahon annonce le grand retour de Hardy ainsi que la tenue d’un combat qui l’opposera à … Edge en personne, bien évidemment ! Pour la petite histoire, Edge sortira vainqueur du combat et Hardy quittera le ring en sang.

Après plusieurs combats entre les deux loustics, Lita s’associera à Edge pour vaincre Hardy ici même dans un combat épique. Ne manquez pas la fin du fight où grâce à Lita, Edge se défait de Matt. Après sa défaite, Hardy quittera Raw pour rejoindre Smackdown, ce transfert étant surement dû à un ultime éclair de lucidité du Staff de la WWE.

Et notre Lita pendant ce temps là ? Elle vit très mal son nouveau rôle de heel et envisage déjà de mettre un terme à son contrat avec la WWE. Jusqu’à la fin de l’année 2005, elle se contentera d’accompagner Edge sur les bords du ring et ce n’est qu’en 2006 qu’elle retrouvera le goût du combat pour redevenir championne du monde en battant Mickie James. 2006 sera également l’année de son mémorable combat (perdu) contre Trish (le combat des adieux de cette dernière), le désormais célèbre Unforgiven 2006, surement le best combat de catch féminin ever. première et deuxième partie

Elle récupère son titre en octobre de la même année, contre Mickie James, titre qu’elle conservera contre la même Mickie en novembre 2006.

En décembre, dans ce qui est son match d’adieu à la WWE, elle perd son titre contre sa désormais meilleure ennemi, devinez qui ? Mickie James ! Alors qu’elle rêvait de finir sur une victoire triomphale, comme Trish avant elle…

Alors qu’elle fait ses adieux au public, les storylineurs, taquins comme jamais, lui réservent une belle surprise ! Elle est en effet humiliée en direct, deux catcheurs (Cryme Tyme) faisant leur entrée sur scène à l’issue du combat pour … vendre au public les sous-vêtements et autres effets personnels de Lita. La classe. à l’état pur
Lita a beau crier, se rouler par terre, pleurer, implorer, rien n’y fait, elle sera humiliée jusqu’au bout, sous les derniers quolibets d’un public hilare qui avait pris pour habitude de l’insulter à chacun de ses combats.

Elle révèlera par la suite avoir quitté la WWE à la fin de son contrat (qu’elle n’a pas souhaité prolonger) car elle ne supportait plus les humiliations et les insultes des fans IRL ou lors des combats et qu’elle préparait ce départ depuis 2005 car «even when (she) was walking the dog there was going to be someone yelling ‘You screwed Matt!’ out the window. »

C’est donc nerveusement sur les rotules qu’elle met un terme à sa carrière de catcheuse, forte de ses 4 titres WWE.

Elle est aujourd’hui chanteuse dans un groupe plus ou moins Punk/Hardcore, les Luchagors, c’est plus ou moins de la merde, et elle est également la concubine de Shane, le guitariste du groupe. On souhaite évidemment beaucoup de bonheur à Lita dans sa nouvelle carrière ainsi que dans sa vie amoureuse. On lui recommandera néanmoins d’éviter de se taper le batteur et le bassiste de son groupe.

Merci pour tout Lita ! On t’aime fort !

* juste un mot sur le cynisme de l’affaire du licenciement de Matt. Il est viré comme on l’a dit car il est l’actif le moins intéressant des trois et parce qu’il a balancé la trahison irl de Edge et de Lita sur son site, ce qui ne se fait pas trop sinon ça fâche les storylineurs et les boss de la WWE. Triple H ira même jusqu’à déclarer que Hardy ne vendait rien en produits dérivés, qu’il ne rapportait pas d’argent. Ambiance… Bizness is bizness.
Tout ça pour récupérer quelques semaines plus tard et à ses conditions ou presque, le même Matt Hardy, le public et les audiences obligeant le staff de la WWE à ravaler sa fierté. Repêché en urgence, j’ai pas de face mais bizness is bizness. C’est assez cocasse.

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut