Catch

WCCW, Train kept’a rollin all night long

[American History W]

 

« Le temps brise et disperse la réalité, ce qui reste devient mythe et légende. » (Nuto Revelli)

 

 

Salut jeunesse Hulkamaniaque et Stephanophile. Vous avez appris par cœur les comptes rendus des Cahiers ? Vous pensez être calés sur le line-up de Raw ou de Smackdown ? Oubliez tout, la WWE c’est du catch de bouffon.

 

Le vrai catch, celui par lequel tout arrive, c’est le catch local aux USA. Enfin c’était, maintenant tout est devenu national et sans saveur, comme la ligue des champions… Mais bon, imaginez, vous êtes un teenager dans les 80’s, vous habitez les USA et vous avez donc accès a la meilleure ligue de catch de tous les temps, la cultissime, l’unique….. World Class Championship Wrestling !

 

La WCCW, c’était donc la ligue dominante dans le sud des USA dans les années 80. De Memphis a Oklahoma City, en passant par Baton Rouge ou Dallas, on ne jurait que par la WCCW à cette époque. Car ce que vous ignorez peut être, c’est que les catcheurs avant passaient de fédération en fédération, et si la WWE existait déjà en tant que WWF, elle était syndiquée, c’est à dire diffusée sur les Networks nationaux, donc beaucoup plus soft et grand public que les ligues locales. En général les catcheurs passaient d’abord par les ligues régionales pour se faire un nom, puis parfois passaient à l’échelon national quand ils voulaient vraiment devenir des grosses stars. Comme les marches concernes étaient plus petits, que c’était diffuse tard le soir (a partir de 21 heures, alors que la WWF passait le dimanche après midi), les ligues régionales étaient, vous l’avez maintenant compris, beaucoup plus hardcore. Mais elles innovaient également beaucoup, et ont apporte pas mal de choses essentielles au spectacle actuel. Par exemple, c’est la WCCW qui a instaure l’usage de chanson pour introduire les catcheurs. Eh ouais ma petite madame, c’est vrai !

 

Mais passons aux choses sérieuses, car la WCCW c’était surtout une galerie de persos tout à fait adorables, et c’est ca qui nous intéresse en premier lieu.

 

Et commençons par les meilleurs, mes héros définitifs, ceux qui ont révolutionné le catch, j’ai nomme, Mesdames et Messieurs, le duo de haute voltige compose de Ricky Morton et Robert Gibson, plus connus sous le nom de The Rock N’ Roll Express.

 


eh ouais, Massive nous doit tout question look

 

The Rock N’ Roll Express c’était la plus fabuleuse équipe de tag team de l’histoire. Des types pas prétentieux, spectaculaires, et pour ne rien gâcher visionnaires cote look. Du bandana noue au genou a la tenue léopard fluo, l’express a su parfaitement synthétiser tous les mouvements vestimentaires d’importance des 80’s. Cette sensibilité artistique fera merveille sur le ring avec des prises aussi fameuses que le double kick dans la tronche de l’adversaire et le double coup de coude tu ne sais même pas d’ou il vient t’es KO. [b]The Rock and Roll Express[/b] c’était le Brésil 82, des catcheurs ultra collectifs, qui faisaient plein de mouvements ensembles, voltigeaient partout sur le ring, la classe américaine, somme toute. Le peuple les adorait, les femmes jetaient leurs soutiens gorges sur leur passage, et les gamins jouaient entre eux à être Rock N’ Roll Express en string léopard et le corps huile.

 

Un petit sampler pour vous mettre dans l’esprit. Notez également la prise: « tu crois que tu va te faire le blond, mais hop tu te prends les pieds du brun dans la tronche ». Du très grand Art !

 

Alors évidemment, l’Express fait une entrée remarquée dans la WCCW, et gravissent tous les échelons pour devenir champions. Tout allait bien dans le meilleur des mondes possibles jusqu’a l’arrivée de types totalement affreux, les terrifiants Midnight Express, un duo d’enflures comprenant le verreux et barbu Bobby Eaton et Dennis “Loverboy” Condrey. Eux c’étaient une équipe axée sur la puissance physique et la malice. Ils étaient vraiment prêts a tout pour réussi et étaient managés par le sinistrissime Jim Cornette, a cote de qui même Adolf Hitler est un mec sain d’esprit (les managers, ca fera l’objet d’un prochain post).

 

Les affrontements mythiques entre The Rock N Roll Express et le Midnight Express étaient les combats stars de toutes les promotions locales pendant des années. Il parait même qu’aujourd’hui, les deux équipes s’affrontent encore devant un public en délire (quoique légèrement arrière).

 

Mais ca faisait des super matchs, que dis-je, des matchs de légende, qui atterrirent d’ailleurs en WWF, mais les deux équipes étaient loin de leur apogée, donc le grand public n’a jamais eu la chance de voir s’affronter ces deux équipes de titans.

 

Pour finir, un petit lien pour se rendre compte que Rock and roll will never die YEAH MAN ENVOYEZ VOS COMMS !!!!

 

Prochain épisode: comment le sud des USA a pris gout pour les cultures étrangères grâce a la WCCW.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut