Catch

TNA: Brave new world

Oh brave new world that has such people in it !
Shakespeare, The Tempest

 

Il s’est passé beaucoup de choses depuis la découverte spontanée de la TNA par les CdC… Notamment ce TNA Impact particulièrement intense, qui permet de voir les forces en présence coté d’Orlando, Florida.

 

 


La WWE croit avoir identifié la principale menace en provenance d’Orlando. Elle a tort.

 

 

Analyse d’Impact du 7 août 2009

 

 

Le show s’ouvre avec l’arrivée en limousine de Kurt Angle et Eric Young, chef de la faction World Elite. Une union entre la Main Event Mafia et ce groupe de midcarders anti-américains ? Eh bien oui, cette alliance est officialisée avec toutes les personnes concernées au centre du ring. Young conclut ce segment par un discours rappelant les Un-Americans à la WWE.

 

 


T-shirt officiel de Guantanamo, teinture rouge à obédience communiste… la World Elite ne recule devant rien pour faire peur à l’Américain moyen.

 

 

Le premier match est assez bon, Daniels (accompagné par des MCMG boudeurs et inactifs depuis plusieurs semaines, mais ovationnés quand même) se fait battre par Young et son splendide piledriver, avec l’aide des compagnons anti-USA de ce dernier que sont Kiyoshi et Abdul Bashir.

 

 


– T’as vu, les CdC parlent de la TNA maintenant!
– Tu m’étonnes! Il est con ce Tsuru à dire qu’on fout rien…

 

 

Au cours d’un second match brouillon (British invasion & MEM vs 3D & Beer Money), la fête commence réellement avec de multiples interventions qui finissent en baston générale (on aime ça).

 

Cette bagarre permet de distinguer les deux clans à la TNA : Main Event Mafia + World Elite (Angle, Nash, Booker T, Steiner, Samoa Joe, Taz, Sharmell, Jenna, Tracy Brooks, British invasion, Kiyoshi, Young, Abdul Bashir) vs 3D , Beer Money, Sting, Mick Foley, Daniels, MCMG, Bobby Lashley.

 

A noter que malgré cette baston qui s’est poursuivie pendant dix bonnes minutes (avec chaises, tables, sorties à l’extérieur de l’Arena, intervention de la police…), Il n’y a pas eu de DQ et c’est l’équipe MEM/British Invasion qui gagne (c’est ça la magie de la TNA…).

 

 


Le colin-maillard façon TNA : un mec vous cache les yeux pendant que vous devez trouver les oreilles de Foley dans sa touffe de cheveux.

 

 

Les commentateurs affirment qu’ils n’ont jamais vu ça, même lors de la nWo (espérons que la TNA ne s’inspirera pas de la WCW au point de sombrer comme elle…)

 

 

Troisième match : les Knockouts.

 

Généralement à la WWE, quand le match des divas arrive, j’en profite pour aller aux toilettes ou checker mes mails… Eh bien à la TNA ça ne ce passe pas comme ça. Il y a des VRAIS matchs féminins dont le niveau dépasse celui des matchs masculins de RAW. On a eu dans ce tag team de beaux moves de la part d’Alyssa Flash, Traci Brooks et Taylor Wilde ; mais c’est incontestablement Sarita qui domine les débats avec des prises aériennes nombreuses et à couper le souffle.

 

Victoire donc des deux face Sarita et Taylor ; avec un tabassage en règle par les deux heel après le match pour faire bonne mesure.

 


Devise des Diva WWE : Smart sexy and powerful. La on n’est pas sur pour Smart mais on a au moins deux termes justes.

 

 

Suit une interview où le géant Hernandez répète son envie de devenir champion poids lourds (à noter que les bookers le font peu parler en español car il n’a quasiment jamais foulé un autre sol que celui des USA, et que son español est loin d’être parfait [Bien pour un type qui demande le soutien des Latinos]…)

 

 

Quatrième match : seconde manche de la série de trois matchs entre AJ Styles et Matt Morgan pour déterminer le troisième participant au Main Event de Hard Justice (Sting vs Angle vs ? pour le titre poids lourds). Evidemment, vu qu’AJ avait gagné la première manche la semaine dernière, on était assurés d’assister à une victoire de Morgan pour que tout se joue la semaine prochaine… Evidemment c’est ce qui c’est passé au terme d’un match pas trop mal ; même si je demande toujours l’intérêt de mettre face au talentueux AJ des big men lents…

 

 


Matt Morgan lui-même se demande pendant combien de temps on va rabaisser AJ en le faisant catcher contre lui.

 

 

La TNA porte bien son surnom de poubelle de la WWE : Une vidéo hype les débuts d’Angelo « The Pope » Dinero à Hard Justice. Cet « Angelo » n’est autre qu’Elijah Burke, ancien pensionnaire de la ECW.

 

 

Enfin survient le Main Event avec une affiche incohérente (comme trop souvent à la TNA) : Sting affronte Brutus Magnus (Troisieme membre de la British Invasion) Un match court mais pas trop mal, dominé entièrement par Sting, qui fait abandonner Brutus avec son Scorpion Deathlock (Sharpshooter pour les gros incultes que vous êtes tous).

 

 

La World Elite arrive alors pour s’occuper du cinquantenaire ; mais Foley et Lashley déboulent pour les repousser. La MEM se joint à la World Elite et ils s’en prennent à Sting, Foley et Bobby. Hernandez ne semble pas être de cet avis et arrive sur le ring avec une chaîne pour chasser la MEM et la WE (c’est vrai qu’à 15 contre 1, c’était perdu d’avance…).

 

 


Hernandez a trouvé un projectile pour blesser Angle qui s’enfuit de l’arène.

 

 

Bref, un bon Impact sur la lancée des deux derniers ; ce qui montre vraiment que la TNA est capable du meilleur comme du pire (remember Victory Road…)

 

 

Rappel de la carte d’Hard Justice :

 

Womens Tna Championship: ODB vs Angelina Love.

 

 

IWGP Tag Team Championship: Beer Money vs Brithis Invasion.

 

 

Tna Tag Team Championship: Team 3D vs Booker T et Steiner.

 

 

X division Championship: Homicide vs Samoa Joe.

 

 

Legends Championship: Kevin Nash vs Mick Foley.

 

 

Tna World Championship: Sting vs Kurt Angle vs ? ( AJ Styles ou Matt Morgan)

 

 


Et souvenez-vous: les 100 premières acheteurs du PPV recevront la brosse à cheveux officielle de Mick Foley!

23 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut