Catch

Concours de popularité, 32èmes de finale, session 3

No one likes us, we don’t care.
Chant des supporters du Millwall FC.

 

Le concours aborde le deuxième quart du tableau. Au menu: de la star, du jobber endurci, du midcarder éternel, du rookie, de la pécheresse passée par la TNA et un bon bol d’Irlande.

 

 


Hé Finlay, y a un truc qu’on t’a pas dit à propos d’Hornswoggle: il a eu un frère jumeau, dont il a été séparé à la naissance. Salut, papa.

 

 

Concours Aqwasc de popularité, 32èmes de finale, matchs 9-12

 

Vous savez comment ça se passe: vous postez vos réflexions (pendant une semaine, donc jusqu’à lundi prochain 23h59) et vos votes dans les comms, ci-dessous, après quoi on additionnera et youplaboum.

 

 


Youplaboum, yeah yeah.

 

 

CM Punk – Jimmy Wang Yang

 

 


– Salut, moi c’est Jimmy Wang Yang.
– Non monsieur le camé, je n’ai pas de monnaie à vous offrir.

 

 

Vu l’immense popularité du straightedge sur ces pages depuis son turn, et vu l’endroit où se situe dans la carte Jimmy Wang Yang (quelque part entre la cave et les canalisations), il est bien possible que l’on assiste à un perfect du bon Ciaime.

 

 


OK, pied-tendre, je suis peut-être pas le mec le plus exposé du roster, mais j’actionne l’interrupteur plus vite que mon ombre, yeeeeha!

 

 

Vote d’Axl
Ah ben oui, ça arrive parfois dans des tirages au sort, blam, le petit gars sympa qui est 185ème à l’ATP et déjà bien content d’être là se retrouve au premier tour contre quelque Andy Murray en pleine bourre. Wang Yang est pourtant un catcheur très correct, pour le peu qu’on a pu en voir. Mais avec sa gimmick risible de « cowboy chinois », il n’a nulle part où aller, si bien qu’il est rare qu’on le voie à Smackdown, où il est affilié. La WWE l’a pourtant baladé avec elle lors de sa dernière tournée européenne et les Français ont pu l’admirer en action à Nice et à Paris-Bercy. Peut-être le signe d’un futur début de push? J’aurais rien contre mais en attendant je vote naturellement pour l’excellent CM Punk, la grande révélation de 2009 pour moi en natural born heel.

 

Vote de McOcee
Il s’agit certainement là du vote le plus simple pour moi depuis le début des sessions des 32ème de finale. La raison en est très simple : Il me semble bien ne jamais avoir vu combattre le fameux Jimmy Wang Yang, dont le nom de scène me parait tout droit sorti de Tintin au Tibet ou du Lotus Bleu. Quand on sait qu’il est opposé au formidable CM Punk, dont les talents de heel sont chaque jour un peu plus évidents, le choix s’impose de lui-même. CM Punk, donc, que je vois bien aller très loin dans ce concours pour peu que ne se dresse pas sur sa route un monstre sacré de la WWE et des Cahiers du Catch.

 

 

Gail Kim – Mike Knox

 

 


En signant à la WWE, Gail a vraiment perdu la face.

 

 

Gail Kim regrette-t-elle d’avoir quitté la TNA, il y a quelques mois, pour rejoindre la WWE? Reine des superbes Knockouts d’Orlando, elle n’est qu’une fille parmi d’autres à Raw, où elle est souvent vouée à danser avec les invités telle une vulgaire Bella Twin, sans même parler d’offenses à la hiérarchie des talents comme son récent job à Kelly Kelly. Son adversaire du jour n’est pas super pushé non plus: vu son gabarit, sa dégaine originale et sa surprenante agilité dans le ring, le barbudo mériterait d’aller voir plus haut dans la carte. Bref, ce sont deux grands frustrés qu’il vous appartient de départager…

 

 


– Salut, je suis Dolph Ziggler!
– Enchanté, je m’appelle Mike Knox et je viens de te briser quatre doigts et douze os de la main.

 

 

Vote d’Axl
Gail Kim est paraît-il une catcheuse exceptionnelle. Je saurais pas dire, je ne l’ai vue qu’à Raw, où elle n’a pas montré grand-chose d’étincelant lors de ses combats qui, il est vrai, durent généralement 2 minutes maxi. Knox, lui, je le kiffe chaque fois, et son crossbody est un must-see hebdomadaire. Je vote donc pour le docteur en anatomie fou: Mike Knox, et j’agrémente ce vote d’un poème: Gail Kim, t’aurais jamais dû quitter les Knockouts / maintenant Big Bad Mike Knox you out. Merci de votre attention.

 

Vote de McOcee
Mon dieu, quel tourment, quel choix cornélien, quel supplice que de devoir choisir entre le cœur et la raison. Le cœur m’incite à choisir Gail Kim, pour les formidables mouvements dont on la sait capable sur un ring, pour l’agressivité qu’elle a montrée lors de ses débuts à SmackDown, où elle livra de très beaux combats face à Maryse. Je ne veux pas croire qu’elle ait perdu toutes ces qualités même si elle parait dégringoler dans la carte de Raw de semaine en semaine. En face d’elle, le terrifiant Mike Knox devrait s’imposer assez facilement, sans avoir à forcer outre mesure. Et ce ne sera pas immérité tant ce géant poilu m’impressionne par sa mobilité, assez impressionnante pour quelqu’un de son gabarit. D’ailleurs, son absence lors du dernier PPV me parait parfaitement incompréhensible, mais c’est un autre débat. Gail Kim, à pile ou face et parce qu’il bien que quelqu’un prenne la défense de cette championne en proie aux doutes.

 

 

Sheamus – Shad

 

 


Putain mais quel con! Bien sûr qu’il était blanc, le cheval blanc d’Henri IV, j’avais la réponse sur le bout de la langue!

 

 

L’Irlandais pâle comme le saint-suaire face au Black mastoc de Harlem, l’affiche a de la gueule et devrait permettre aux vrais spécialistes de s’exprimer: les aficionados de l’ECW qui applaudissent depuis son apparition il y a quelques mois la percée de Sheamus se montreront-ils plus convaincants que les smarks qui estiment que Shad Gaspard a tout d’un grand? Que ceux qui ne connaissent pas le rouquin regardent son match à la FCW contre un autre rookie, Drew McIntyre, on se croirait au Tournoi des Six Nations.

 

 


Bon les gars, bougez pas, j’ai bientôt fini.
Le sculpteur des Slammy Awards.

 

 

Vote d’Axl
Dur pour moi de voter ici, étant donné que j’ai pas vu grand-chose de Sheamus. Mais le peu que j’en ai vu m’a paru sympa: il a un pur accent, un look pour le moins personnel et c’est le sosie de James Hettfield (pour certains, ça sera une raison de voter contre lui, je suppose). Quant à Shad, il est pas mauvais, mais qu’il arrête ses mimiques à la con avant de cogner, et puis Word Up me saoule prodigieusement. Sheamus, donc.

 

Vote de McOcee
Je ne connais que très mal le premier et le second m’irrite au plus haut point. Je vais voter pour Sheamus juste parce qu’il a une tête assez hallucinante et une bonne bouille. Oui, je sais, ce n’est pas très objectif. Mais ce n’est pas forcément le but de ce concours.

 

 

Big Show – Finlay

 

 


Passe-moi ton bâton, Finlay, j’ai un truc coincé dans une dent creuse.

 

 

Ah, une belle opposition de voltigeurs! Mais dans ce contest, Finlay n’aura pas droit à son shillelagh (prononcez chilali)… L’occasion de tester la popularité du Big Show, l’un des catcheurs qui suscitent les commentaires les plus variés, à croire que les spectateurs parlent de deux types différents: certains soulignent qu’il est étonnamment agile pour sa masse, d’autres pointent du doigt son exaspérante lenteur. Quant à Finlay, tout le monde paraît le kiffer, avec ses dents en moins et sa gueule de pilier de pub qui doit être bon aux fléchettes et au billard.

 

 


Fiston, quatre pintes de Guinness. Tu vas voir si je l’explose pas ce gros porc au drinking contest.

 

 

Vote d’Axl
Pour moi, c’est très vite vu. Je suis un grand fan du grand spectacle, que je trouve très correct en ring et très drôle au micro. Finlay est sans doute un brave type et un prof épatant pour les jeunes (je lui prévois d’ailleurs une feud pas plus tard que bientôt avec McIntyre et/ou Escobar), mais dans mon panthéon perso, il est très loin derrière le magnifique Show.

 

Vote de McOcee
Voila un 32ème de finale qui s’annonce passionnant. J’aime beaucoup Finlay. Ce mec fait le métier avec passion depuis la nuit des temps ou presque, se prend des raclées monumentales sur le ring sans piper mot, accepte avec plaisir d’être le père du nain ricanant de la WWE, il a catché aux quatre coins du monde, en Grande-Bretagne, bien sûr, mais également en Allemagne, en Autriche et au Japon. Et malgré son étonnant parcours, il doit se contenter d’un maigre titre de Champion des Etats-Unis depuis qu’il officie au sein de la WWE, ce qui me parait bien peu pour un gars qui catche depuis près de 35 ans ! En ce sens, il mérite sans nul doute la reconnaissance des lecteurs des Cahiers du Catch. Oui mais voila, le tirage n’a pas été clément. Il retrouve dès le premier tour le géant le plus populaire de la WWE, un Big Show sûr de sa force, que je ne me lasse pas de voir évoluer sur un ring. Oui, le Show est lent, mais il compense selon moi par une présence in ring assez extraordinaire. Cerise sur le gâteau, ce colosse est très doué au micro et nous sert des promos très fines, bien loin du stéréotype du gros méchant géant qui tape sur tout ce qui bouge. La mort dans l’âme, je vais voter pour Big Show en souhaitant secrètement que nos lecteurs rendront à Finlay l’hommage qu’il mérite !

 

 

Pour rappel, voici le tableau:

 

1) Randy Orton – Goldust
Melina – Primo
Carlito – Ted DiBiase
16) Batista – William Regal

 

9) Rey Mysterio – Paul Burchill
Santino Marella – Matt Hardy
Kelly Kelly – MVP
8) The Miz – Cody Rhodes

 

5) CM Punk – Jimmy Wang Yang
Gail Kim – Mike Knox
Sheamus – Shad
12) Big Show – Finlay

 

13) Triple H – Mark Henry
Beth Phoenix – Ezekiel Jackson
Slam Master J – Chavo Guerrero
4) John Cena – Chris Masters

 

3) Christian – Shelton Benjamin
Mickie James – Kung Fu Naki
Festus – Charlie Haas
14) Shawn Michaels – Zack Ryder

 

11) Chris Jericho – Jack Swagger
Eve Torres – The Great Khali
Dolph Ziggler – Drew McIntyre
6) Tommy Dreamer – JTG

 

7) John Morrison – Eric Escobar
Alicia Fox – David Hart Smith
Tyson Kidd – Hurricane Helms
10) Kofi Kingston – R-Truth

 

15) Edge – Hornswoggle
Yoshi Tatsu – Kane
Michelle Mc Cool – Evan Bourne
2) Undertaker – Vladimir Kozlov

 

 


Le club de soutien de Jimmy Wang Yang tente désespérément de rallier des voix.

74 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut