Catch

Concours de popularité, 32èmes de finale, session 4

Il ne faut pas toucher aux idoles: la dorure en reste aux mains.
Gustave Flaubert, Madame Bovary

 

Quatrième session du concours, et donc fin de la première moitié du tableau, avec l’entrée en lice des deux icônes qui se retrouveraient sans doute en finale si le concours était organisé par la WWE au sein de son Universe. Chez nous, ils peuvent espérer au mieux s’embrocher en quarts.

 

 


Aussi courageux qu’un dissident nord-coréen venu sur la place centrale de Pyongyang avec une pancarte critiquant le régime, un spectateur intrépide agite une pancarte « Boo » lors d’un match Cena-Triple H. Il sera rapidement maîtrisé par les agents de sécurité et sa furtive apparition sera effacée des images d’archives.

 

 

Concours Aqwasc de popularité, 32èmes de finale, matchs 13-16

 

Une semaine pour voter (jusqu’à mardi 23h59) sur ces quatre matchs qui vont, à n’en pas douter, déchaîner les passions.

 

 


Vous cassez pas avec vos pancartes, Cena ne sait pas lire.

 

Triple H – Mark Henry

 

 


Show, tu vois le mec à casquette là? Il peut nous mettre la misère à tous les deux d’une seule main. A trois, on se carapate.

 

 

L’homme le plus fort du monde contre l’homme le plus pushé de l’univers.

 

 


Hé, chacun son push hein? Moi j’ai épousé la fille du patron de la WWE, Mark, lui, s’est marié avec la fille du patron du McDo du coin de la rue. Lui a un Big Mac gratos quand il veut, moi c’est un titre de champion. Normal, non?

 

 

Vote d’Axl
Je suis comme une grosse majorité de suiveurs, monstrueusement irrité de l’omnipotence de Triple H. 13 titres de champion, du main event en veux-tu en voilà à tous les pay-per-view depuis des lustres, une tendance affirmée à enterrer ses adversaires au lieu de les pusher, un humour de corps de garde et, à 40 balais, un catch mécanique sans intérêt. Alors certes, c’est un élément prépondérant de la WWE depuis des lustres, il a été un heel génial et pris part à de très grands combats, mais là, je sature. Et je vote par dépit pour un Mark Henry qui ne m’a jamais transporté, mais qui mérite d’être gentiment caressé sur la tête pour des années d’avanies (Triple H lui a d’ailleurs rappelé pas plus tard qu’à Bragging Rights l’épisode honteux de l’accouchement de Mae Young). Henry, ça fera les pieds à Hunter.

 

Vote de McOcee
Je suis comme une grosse majorité de suiveurs, monstrueusement ravie de l’influence de Triple H et de son poids au sein de la WWE. 13 titres de Champion, du main event en veux-tu en voilà à tous les PPV depuis des lustres, une tendance affirmée à prendre le dessus sur ses adversaires, quelles que soient la force et la nature de l’opposition, un humour fin et délicat, et, à 40 balais, un catch encore étonnement vif et inspiré. Alors certes, sa longévité, la marque des plus grands, peut agacer le smart blasé et facilement acariâtre dès lors que l’on évoque la carrière de The Game, oui il est certainement plus à l’aise dans un rôle de heel que dans celui d’un face et ses très grands combats se font fort logiquement plus rares, mais là, je ne vois pas bien comment un vrai fan de la discipline pourrait arriver à saturation! Et puis franchement, Mark Henry, il faut tout de même être un peu sérieux, ce n’est pas un jeu, mais bien le grand concours de popularité organisé par les Cahiers du Catch. Triple H, sans l’ombre d’un doute. Et pour que les choses soient claires : je ferme le site s’il ne passe pas ce tour.

 

 

Beth Phoenix – Ezekiel Jackson

 

 


– Ezekiel, tu as encore été vilain, je t’emmène chez maîtresse Beth.
– Pitié non! La dernière fois, j’ai été obligé de m’asseoir sur des coussins pendant quinze jours!

 

 

On se demande qui gagnerait un bras de fer entre ces deux-là.

 

 


T’en fais pas Ezekiel, je serai aussi rapide et indolore que possible.

 

 

Vote d’Axl
Jackson a un physique incroyable et des regards de tueur, et je le kiffais du temps de son association très Dieselo-Michaelsienne avec Kendrick, mais il fait face à ma diva favorite, une catcheuse de haut niveau doublée d’une parleuse très compétente. Mon vote va à la Glamazon, et j’espère voir ces deux-là former un de ces quatre un couple à l’écran!

 

Vote de McOcee
Je suis une grande fana de la Glamazon. Elle n’est certes pas la plus sexy des combattantes de Raw mais on s’en fout un peu, on parle de catch, de combat, de larmes, de sang et de sueur. Pas de défilé en bikini. La Beth a tout ou presque pour me ravir sur un ring. L’agressivité, la technique, la puissance, le mic skill… Pour tout dire, je ne vois poindre aucun défaut sous la cuirasse de cette combattante aux gros bras, si ce n’est celui de vouloir s’attaquer au titre de la divine championne Michelle McCool (je préfère vous prévenir, si elle ne gagne pas le concours, je bannis tous ceux et toutes celles qui voteront contre elle). Bref, elle est presque parfaite. Que peut faire Jackson contre une telle adversaire ? Rien. Compter ses dents, ramasser ses billes et attendre l’année prochaine en priant pour que le tirage au sort soit plus clément. La Phoenix, qui renait non pas de ses cendres mais bien de ses ampoules de stéroïdes.

 

 

Slam Master J – Chavo Guerrero

 

 


Confiant, Chavo Guerrero enfile sa tenue. Après tout, Minotaure, c’est une belle gimmick, se dit-il naïvement, tandis qu’Hornswoggle rampe vers lui, dans l’ombre, bavant abondamment.

 

 

Ce que la WWE fait de mieux en matière de jobbers ridiculisés semaine après semaine.

 

 


Slam Master J. a un avant-goût de sa prochaine gimmick de Compagnon de Cellule.

 

 

Vote d’Axl
Entre un has been et un never was, je choisis le has been. Chavo est un cruserweight de talent et un bon orateur, qui présente en plus l’atout d’être depuis des mois la victime expiatoire de l’humour consternant des scripteurs de Raw. Je lui jette ma voix comme une bouée à un homme qui se noie par une sombre nuit de décembre dans le détroit de Behring. Quant à son adversaire du jour, il n’a pas su profiter de l’occasion qui se présentait à lui en tant que cornac de Festus en son temps, et s’il a presque sauvé deux ou trois Word Up par sa tchatche de rappeur blanc wannabe, je le renvoie sans hésiter dans les dark matchs qui devraient être son seul domaine d’expression. Chavo, en priant pour son improbable résurrection un jour.

 

Vote de McOcee
Ah, les facéties d’un tirage au sort ! Deux clowns, deux représentants de l’entertainment qui se retrouvent l’un en face de l’autre dès le premier tour de ce concours, la vie est parfois bien faite. Il me fait bien marrer, ce Slam Master J, dans son rôle de rapper blanc tout naze. Principalement quand il se fait latter par les Cryme Tyme, mais je trouve le gimmick plutôt rigolo… Le problème c’est qu’in ring, pour le peu que l’on peut en voir, il ne ressemble pas à grand-chose. Chavo non plus, et c’est bien là le problème. Je sais bien que le mexicain « a déjà prouvé » ou encore que Chavo « a été », mais j’ai du mal à en faire un critère déterminant le concernant. Je le vois plus proche du « has been », pour tout vous dire. C’est un peu arbitraire, surement lié à la récente feud Chavo – Hornswoggle, mais c’est plus fort que moi. Slam Master J, yo, one for the trebble, two for the bass, come on man, let’s rap the place.

 

 

4) John Cena – Chris Masters

 

 


Né-stéro, what else?

 

 

L’un des deux a une musculature inhumaine et une prise de soumission terrible. L’autre, c’est John Cena.

 

 


La voix dans la tête de Chris dit: Cuck Fena.

 

 

Vote d’Axl
Le Masterpiece n’est pas la pire chose qui soit arrivée à la WWE, mais sa gimmick a été éventée quand son masterlock a été brisé pour la première fois, par Lashley. Manque de pot, il est revenu avec la même gimmick lassante. Quant à Cena, malgré l’irritation quasi triplachienne qu’il provoque chez moi, je dois saluer son dévouement absolu à la cause, sa capacité à jouer correctement le héros des enfants et à faire le boulot au mieux de ses moyens. Pas ma tasse de thé, loin de là, mais il a quand même ma voix. Cena, avec le même enthousiasme qu’au moment de voter au second tour de la présidentielle en 2002.

 

Vote de McOcee
C’est un peu con pour Chris Master. Confronté à un midcarder même solide, il aurait pu espérer passer le premier tour pour, qui sait, prétendre au carré final (nan, je déconne), mais voila, c’est John « superman » Cena qui se dresse sur son passage. Et à moins d’être sur-balèze, de tricher et de s’y prendre à plusieurs, il est quasi impossible de vaincre John « superman » Cena. Puis, entre nous, même si certains d’entre vous le conchient, avouez que ce serait plutôt scandaleux de le voir perdre dès les 32ème de finale. Donc on est tous d’accord ? On vote tous pour The Marine ?

 

 

Pour rappel, voici le tableau:

 

1) Randy Orton – Goldust
Melina – Primo
Carlito – Ted DiBiase
16) Batista – William Regal

 

9) Rey Mysterio – Paul Burchill
Santino Marella – Matt Hardy
Kelly Kelly – MVP
8) The Miz – Cody Rhodes

 

5) CM Punk – Jimmy Wang Yang
Gail Kim – Mike Knox
Sheamus – Shad
12) Big Show – Finlay

 

13) Triple H – Mark Henry
Beth Phoenix – Ezekiel Jackson
Slam Master J – Chavo Guerrero
4) John Cena – Chris Masters

 

3) Christian – Shelton Benjamin
Mickie James – Kung Fu Naki
Festus – Charlie Haas
14) Shawn Michaels – Zack Ryder

 

11) Chris Jericho – Jack Swagger
Eve Torres – The Great Khali
Dolph Ziggler – Drew McIntyre
6) Tommy Dreamer – JTG

 

7) John Morrison – Eric Escobar
Alicia Fox – David Hart Smith
Tyson Kidd – Hurricane Helms
10) Kofi Kingston – R-Truth

 

15) Edge – Hornswoggle
Yoshi Tatsu – Kane
Michelle Mc Cool – Evan Bourne
2) Undertaker – Vladimir Kozlov

 

 


Tu m’expliques pourquoi tu tombes sur Slam Master J. et moi sur Cena, connard? Après ça tu dis encore que t’es pas pushé?

75 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut