Catch

Concours de popularité, 32èmes de finale, session 5

This is ten percent luck, twenty percent skill
Fifteen percent concentrated power of will
Five percent pleasure, fifty percent pain
And a hundred percent reason to remember the name!

Fort Minor, Remember the name

 

Vous souvenez-vous des noms de Festus, Charlie Haas ou encore Kung Fu Naki? C’est l’occasion de vous les remettre en mémoire. Autre nom qu’on risque d’entre moins souvent, celui de Mickie James, qui vient d’annoncer sa décision de se lancer… non, pas dans la photo porno (been there, done that) mais dans la musique country, ce qui pourrait bien signifier la fin de sa carrière dans le ring!

 

 


Et puis, un jour, brusquement, Mickie se rendit compte qu’elle en avait marre du catch.

 

 

Concours Aqwasc de popularité, 32èmes de finale, matchs 17-20

 

Nos votes ici, parce qu’on est les bookers! Vos votes en-dessous, parce que vous êtes le CDC Universe. Mais ne vous en faites pas, vos voix comptent autant que les nôtres. C’est ça, la démocratie.

 

 


Mais ça va rien changer pour moi, n’est-ce pas?

 

 

Probablement pas Shelton, probablement pas.

 

Christian – Shelton Benjamin

 

 


Découvrant le tirage au sort, Shelton Benjamin a décidé de se suicider sans plus attendre.

 

 

En voilà une opposition qu’elle est belle! D’un côté, un type qui a écrit les grandes heures du catch par équipe, sur et en dehors du ring, avant de voler de ses propres ailes à la TNA, sur laquelle il régna longtemps, puis de revenir au bercail, où il contribue à faire de l’ECW un show qui tient la dragée haute aux deux « flagships », et qui mérite bien son pompeux surnom de Captain Charisma. De l’autre, celui qui est souvent considéré comme le meilleur athlète de la WWE, mais qui est également un technicien de premier ordre, et qui avait tout pour une carrière gigantesque si un mic skill déficient et quelques storylines vaseuses ne l’avaient pas plombé. En tout cas, quand on sait que ces deux-là évoluent en ce moment à l’ECW, on comprend la position d’un Reune Jacquot qui, forcé par manque de temps de ne suivre qu’un seul des trois shows de la WWE, a opté pour celui du mardi soir.

 

 


Que fait un yogi quand il croise un type à qui il n’a pas envie de parler? Il lévite.

 

 

Vote d’Axl
Dur choix que celui-ci. Je n’ai pas connu la grande époque de Edge & Christian, de même que je perdais mon temps à lire des livres et regarder des films à l’époque où Shelton brillait aux côtés de Charlie Haas dans la World’s Greatest Tag Team. En me fondant uniquement sur ce que j’ai vu depuis un an, je donne ma préférence au Gold Standard, une bonne dose de pitié entrant dans mon choix. Ce type catche divinement, réalise des cascades de malade et, pour ce que j’en ai vu, n’est pas pire au micro que bon nombre de ses collègues. Je n’ai rien contre Christian, au contraire, mais Shelton me fascine, notamment depuis son saut de l’ange de malade du dernier Money in the Bank.

 

Vote de McOcee

 

 

Mickie James – Kung Fu Naki

 

 


Quand Mickie n’aime pas sa coupe, elle le fait savoir à la coiffeuse.

 

 

C’est une diva particulièrement vénérée, et d’autant plus aimée qu’elle va peut-être bientôt quitter les rings, que va affronter Kung Fu Naki, avec sa gimmick échappée des années 1980 et ses apparitions à l’écran aussi fréquentes que les passages de la comète de Halley. Bonne chance à lui, mais raisonnablement son seul but doit être d’éviter le sweep.

 

 


– Frère Yoshi, après de longues années de persévérance, notre mission a réussi! Nous nous sommes emparés du chapeau du pouvoir!
– Cours, frère Funaki! Je couvrirai ta fuite!

 

 

Vote d’Axl
En mobilisant ma mémoire au maximum, je crois me souvenir avoir vu Funaki exactement trois fois. La première lors de la célébration du 800ème épisode de Raw, quand il est monté danser dans le ring avec Goldust, le Boogeyman, Hornswoggle, Jim Duggan et tutti quanti, sur son entêtante musique débiloïde qui me trotta ensuite dans la tête une semaine durant, en dépit des innombrables morceaux de Napalm Death que je me suis infligés pour l’en extirper: Kung Funaki, tralalalalalalala, Kung Funaki, tralalalalalala. La deuxième fois, je l’ai vu lors de la losing streak de MVP. Il l’abattit d’un coup de pied dans la tête assez foireux, après être resté en équilibre sur un pied quelques instants, à la Bruce Lee ou à la Karaté Kid. C’était affreux, et le bon Porter n’a jamais paru si affligé. La dernière fois, ce fut lors de la teuf des dix ans de Smackdown, quand il improvisa une sorte de karaoké avec Yoshi Tatsu, et ne se fit même pas dégueuler dessus par Michael Cole. Bref, ce type ne m’inspire rien de positif, et fut-il opposé à un balai qu’il n’aurait pas ma voix. Or il est opposé à la saucisse volante, ultime survivante (jusqu’à ces jours-ci, donc) de l’ère Trish, la high flyin’, kiss stealin’, cap throwin’ daughter of a gun Mickie James, dont je salue respectueusement la carrière, l’aura, le talent et le bedon. Et dont j’ai hâte d’écouter la reprise de I Walk the Line.

 

Vote de McOcee

 

 

Festus – Charlie Haas

 

 


Vince avait-il honte de payer un attardé mental uniquement pour l’écouter déféquer? Non. Il voulait juste éviter que ça se sache.

 

 

Deux des catcheurs les plus mal employés du circuit ont l’occasion de retrouver les ors de la gloire en se qualifiant pour les seizièmes de finale de notre prestigiosissime concours! D’une part, un Festus qui est peut-être l’avenir du big man à la WWE (être attardé mental n’a jamais empêché personne de gagner des titres, n’est-ce pas John?). De l’autre, Charlie Haas, qui souffre sans doute d’avoir un physique trop ordinaire, mais qui sait y faire dans un ring comme il le montre dernièrement quand on lui en donne la chance avec une gimmick de heel concentré assez marquante, et comme il l’a brillamment démontré l’année dernière en multipliant les imitations rigolardes de ses compères, du Great Charlie à Bret The Hitman Haas en passant par Charlito et autres Glamahaas (pour Beth Phoenix of course).

 

 


P’tain, la World’s Greatest Tag Team! Bougez pas les gars, je vous transmets un peu de mon fluide de winner.

 

 

Vote d’Axl
Festus est bien sympa, mais Charlie est l’un des catcheurs qui m’ont le plus fait marrer depuis que je regarde la WWE (enfin volontairement hein, pas comme l’Undertaker). J’ai cru à une résurrection commune de lui-même et de Shelton Benjamin lors de l’éphémère reformation de la WGTT à Smackdown il y a quelques mois, mais il n’en a rien été. Prions pour un retour en grâce du bon Charlie, à qui je donne volontiers mon vote.
/regarde Festus, fait sonner le gong, s’enfuit en courant.

 

Vote de McOcee

 

 

Shawn Michaels – Zack Ryder

 

 


C’est qui en face? Un Sexy Boy? Je vais le défoncer, moi je suis Zoolander!

 

 

L’une des plus grandes légendes du catch en activité, et même toutes époques confondues, face à un ex-nabot d’Edge dont l’heure de gloire individuelle a été un unique title shot à l’ECW. Seule l’éventuelle exaspération provoquée par la DX peut fournir quelques motifs d’espoir au méritant Ryder, qui est accessoirement le plus jeune participant mâle à notre concours (après Hornswoggle, pour autant que celui-ci soit un mâle).

 

 


– Hey Hunter, my opponent is Zack Ryder.
– Who who who?
– You know it!

 

 

Vote d’Axl
Shawn Michaels a été mon premier man-crush catchesque, vers 1995. Ce style nonchalant, cette dégaine à la Axl Rose ou plutôt à la David Lee Roth, ce catch virevoletant, ces combats intenses contre Razor Ramon ou Diesel (mon autre grande idole de l’époque)… Revenu quinze ans plus tard devant un écran diffusant de la WWE, je l’ai retrouvé, évidemment vieilli, amoché, un peu éteint, mais encore formidable d’entrain dans ses storylines avec Jericho et avec JBL, puis capable de sauver du ridicule une feud avec l’Undertaker, avant de fournir contre ce dernier le match qui a sauvé Wrestlemania XXV. Pour tout cela, et pour tout ce qu’il a fait dans l’intervalle, pour sa pelletée de matchs inoubliables, pour son style, sa résistance, sa classe, pour son Sweet Chin Music et pour les meilleurs segments comiques de DX, , je lui donne ma voix au détriment de, heu, de qui déjà? HBK, qui n’est plus cute ni sexy, mais qui a toujours les looks qui drivent les girls wild.

 

Vote de McOcee

 

 

Pour rappel, voici le tableau:

 

1) Randy Orton – Goldust
Melina – Primo
Carlito – Ted DiBiase
16) Batista – William Regal

 

9) Rey Mysterio – Paul Burchill
Santino Marella – Matt Hardy
Kelly Kelly – MVP
8) The Miz – Cody Rhodes

 

5) CM Punk – Jimmy Wang Yang
Gail Kim – Mike Knox
Sheamus – Shad
12) Big Show – Finlay

 

13) Triple H – Mark Henry
Beth Phoenix – Ezekiel Jackson
Slam Master J – Chavo Guerrero
4) John Cena – Chris Masters

 

3) Christian – Shelton Benjamin
Mickie James – Kung Fu Naki
Festus – Charlie Haas
14) Shawn Michaels – Zack Ryder

 

11) Chris Jericho – Jack Swagger
Eve Torres – The Great Khali
Dolph Ziggler – Drew McIntyre
6) Tommy Dreamer – JTG

 

7) John Morrison – Eric Escobar
Alicia Fox – David Hart Smith
Tyson Kidd – Hurricane Helms
10) Kofi Kingston – R-Truth

 

15) Edge – Hornswoggle
Yoshi Tatsu – Kane
Michelle Mc Cool – Evan Bourne
2) Undertaker – Vladimir Kozlov

 

 


– Hein? T’es sûr?
– Ouais Shelton, je crois bien que y a pas de « 32èmes de finale des perdants ».

 

 

Votes clos mercredi prochain à 23h59.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut