Catch

Concours de popularité, 16èmes de finale, session 3

Le charisme n’est pas une qualité particulère du chef. Il est dans l’oeil de celui qui le suit.
Max Weber

 

On entre dans la seconde moitié du tableau avec cette session où l’on retrouve peut-être les trois catcheurs les plus charismatiques de leur génération, une diva emblématique, un symbole d’une époque révolue, un grand sous-estimé, et une Eve Torres dont le seul but sera d’éviter de subir un perfect.

 

 


Christian et Jericho, incarnation de la classe depuis 1999.

 

 

Concours Aqwasc de popularité, 16èmes de finale, matchs 9-12

 


Par ce tableau, Spanishannouncetable nous rappelle que si on croit pas en Dieu, on risque fort de se faire péter la gueule.

 

 

Christian – Mickie James

 

 


C’est pas juste! Je pouvais pas tomber sur Eve Torres?

 

 

En voilà un affrontement qui sent bon l’Ere Attitude! A ma gauche, Christian, nanti d’un passé glorieux à la WWE comme à la TNA, l’homme qui porte l’ECW sur ses épaules et qui est sans doute l’unique Face que personne n’a envie d’éviscérer quand il l’ouvre, ce qui en dit long. A ma droite, Mickie, survivante de l’époque Trish, qui a su avaler bien des couleuvres et des avanies pour demeurer à ce jour la diva la plus populaire en exercice. Beau match intergender, comme ces deux-là les affectionnent tant.
.

 

 


Toi là! Qu’est-ce que tu fous là? Retourne immédiatement à la porcherie!

 

 

Vote d’Axl
Je ne regarde que très épisodiquement l’ECW, mais les CR de Spanish (et de Kevin Eck) me confortent dans l’opinion très élevée que j’ai de Christian, dont j’apprécie notamment le gabarit humain dans ce monde de Batistas. Mickie, en revanche, me laisse plutôt froid, non pas à cause de sa silhouette qui ne répond pas entièrement aux normes Kellykellyesques en vigueur, mais parce qu’elle a pas trop l’air d’y croire, tout semble chez elle automatique et mécanisé, de son jet de casquette à son DDT. Ses larmes dans le récent segment « Michelle McCool à la ferme » étaient un bon point, mais ça ne suffit pas à combler l’écart qui à mes yeux la sépare d’un Christian, le genre de super pro plein d’humour que les jeunes qui n’en veulent devraient prendre en exemple.

 

Vote de McOcee
J’adorais Mickie James. Il y a de cela un an ou peut être un peu plus, j’ai littéralement avalé tous ce qui était disponible sur youtube et qui concernait cette petite catcheuse bondissante et spectaculaire. Ses combats, ses promos, ses segments backstage, son harcèlement de Trish, tout y est passé. Ça m’a pris un temps fou, des heures que je n’ai pas vues passer, hypnotisée que j’étais par les prouesses de la petite brune. A tel point que le soir, avant d’aller me coucher, c’était longkiss goodnight pour tout le monde et à demain ! Et puis un jour, alors que nous devisions tranquillement à la terrasse d’un chat ensoleillé, un verre de vinho verde à la main et une cigarette de contrebande au bec, Axl m’a négligemment tendu une série de photos de Mickie sans me prévenir de ce que j’allais découvrir. Je m’en souviens comme si c’était hier « tiens, des photos de Mickie James » me dit-il nonchalamment. Le rictus qui lui déformait le visage aurait du me préparer au pire mais confiante et décontractée que j’étais, j’ai pris cela pour son habituel air badin peut être agrémenté d’une petite grimace de douleur. Bref, je ne me suis pas méfiée. C’est donc complètement insouciante que j’ai saisi le petit paquet qu’il me tendait et que j’ai découvert ces photos de Mickie dans une posture pour le moins surprenante. Je me permettrai pas de les décrire sur ces pages mais de mémoire, on ne voyait plus bien où était passée sa main. Ça a été un choc, énorme, de celui qui te file un grand coup sur la nuque et qui te laisse KO pendant de nombreuses heures. J’en ai longtemps voulu à Axl et puis j’ai compris. Il a fait cela pour moi, pour que je cesse de vivre dans l’erreur, dans un monde de bisounours qui n’existe pas, sur une planète où les filles sont candides et ressemblent bien plus à Candy qu’à Tabatha Cash. Ce jour là, je pense que je suis devenue adulte, sereine et déterminée, mature et posée. Ma vie a basculé en ce soir d’été, sur cette terrasse de chat accueillante bien que bondée. Et aujourd’hui, j’en remercie le ciel et Axl, ce qui revient peu ou prou au même. Christian

 

 

Shawn Michaels – Charlie Haas

 

 


T’es trop fort Charlie! Comment t’imites trop bien Cena! T’as même réussi à reproduire son expression de débilité profonde!

 

 

Au tour précédent, Zack Ryder n’a pas pesé lourd face au légendaire Michaels, qui a 44 piges continue de distribuer Sweet Chin Music et atémis comme à ses plus beaux jours. Le valeureux Charlie, qui est peut-être passé à côté d’une carrière plus prestigieuse en dépit de dons techniques et comiques certains, ne part pas exactement favori contre le Sexy Boy.

 

 


Quelle misère. Charlie en est réduit à dépouiller les morts pour avoir quelque chose à se mettre.

 

 

Vote d’Axl
Il faut savoir raison garder. Michaels, le catcheur préféré de mes quinze ans, me fait beaucoup moins rêver qu’à l’époque. C’est pas moi qui ai grandi, c’est lui qui a vieilli et qui a perdu ce rictus sardonique qui lui donnait, face ou heel, un style génial. Bon, il reste quand même un as du storytelling et quand il veut bien s’en donner la peine (c’est-à-dire quand il a des storylines complexes, comme l’année dernière contre Jericho ou contre JBL, et non quand il assure le minimum vital au sein de DX), il peut donner une profondeur impressionnante aux scénarios. Face à tout ça, Haas, que j’aimerais bien voir sortir du placard (ne serait-ce qu’en tag team, par exemple avec Knox) ne pèse pas lourd, même si je suis toujours content de le voir en action. HBK, je pense qu’il est cute et sexy.

 

Vote de McOcee
Même avec la meilleure volonté du monde, il me serait difficile de choisir Charlie Hass. Si encore il était opposé à un type que je ne peux pas blairer, ou pire à un Evan Bourne, je ne dis pas, j’aurais sûrement pu voter pour lui. Mais là… même si je ne meurs pas d’amour pour Shawn Michaels, je suis bien obligée d’admettre que ce mec a la classe sur le ring et que la plupart des combats qu’il touche du doigt se transforment en or. Je l’ai déjà dit, son accent me met au supplice et son humour me laisse de marbre. Et par bienveillance et manque de temps, je n’exprimerais même pas ce que je pense de la reformation de la DX, de ses blagues hyper lourdingues et de ce merchandising à deux balles qui ferait passer un Vince McMahon et ses costards improbables pour un parangon de classe et de bon goût. Le jour viendra où je voterai contre HBK mais pas aujourd’hui, pas contre un catcheur qui semble ne jamais plus devoir sortir du placard dans lequel il se morfond. Il aurait pu faire une grande carrière ? Ouais, Ségolène Royal aussi. So what ?

 

 

Chris Jericho – Eve Torres

 

 


Chris, t’as dit que t’allais botter le cul à Eve, ben le voilà.

 

 

Eve est une jeune fille jolie, sympathique, athétique et consciencieuse. Elle va se faire balayer comme Verne Troyer pris dans l’ouragan Katrina.

 

 


Merci Eve, et maintenant tu nous fais le Codebreaker et les Walls.

 

 

Vote d’Axl
Il y a deux-trois mois, Eve s’est mise à faire des moonsaults, et on s’est un peu enflammés en croyant qu’on tenait la successeuse de Lita. On n’en est pas là, d’autant que depuis la récente draft féminine, alors qu’on espérait que débarrassée de son association avec les Cryme Tyme, elle cinglerait vers les sommets, elle stagne dans les bas-fonds de Raw au côté des Bella, et ne sert qu’à exciter la libido défectueuse de ces cénobites priapiques à la notoriété chancelante venus monnayer leur gloriole fanée auprès d’un public lobotomisé que l’on appelle guest hosts et qui ne méritent qu’un dédain aussi profond que leur stupidité est abyssale pour manquer régulièrement de respect au performer le plus talentueux depuis Jésus-Christ, est-ce que vous comprenez ce que je suis en train de d… Oups, pardon, l’esprit de Chris s’est encore emparé de mon clavier. Décidément. Y2J, the one and only.

 

Vote de McOcee
Bye bye Eve, on t’aimait bien à la Rédac des Cahiers du Catch. Athlétique et jolie, en progrès sur le ring bien qu’un peu pataude et empruntée, tu nous plaisais bien et on se faisait un plaisir de t’aider à passer quelques tours dans ce concours qui aurait pu t’aider à faire décoller une carrière stagnante, de celles qui t’imposent des segments à la con avec les Bella et les pitreries d’un Hornswoggle ou d’une Cryme Tyme. Je pense que tu ne nous en voudras pas trop. Tu connaissais la règle, tu n’étais pas tête de série et il était écrit à l’avance que ce jour arriverait, que tu serais opposée tôt ou tard à une superstars de la WWE. Oui, c’est vrai, le tirage aurait pu être plus clément. Tu aurais pu affronter un Cena ou un Triple H, bref un de ces immondes faces honnis sur ces pages pour des raisons qui me dépassent un peu et là, qui sait ? peut être aurais-tu pu envisager de passer un tour de plus et de rêver des 8èmes de finale le soir en t’endormant, avec plein de petites étoiles dans les yeux et dans ton cœur ? Oui, le sort a été dur, car c’est Jericho qui se dresse devant toi. Mais tu vas être forte et accepter ta défaite avec la noblesse et la gentillesse qui te caractérisent, you stupid fat ass.

 

 

Tommy Dreamer – Dolph Ziggler

 

 


– Hé! Hé! Comment tu t’appelles?
– Heu… merde, j’ai oublié!

 

 

Les deux candidats ont eu du mal à se débarrasser de leurs adversaires du premier tour, respectivement JTG et Drew McIntyre. La popularité de Tommy semble restreinte au cercle étroit des fans de la première heure de l’Icideub, tandis que Dolph, bien over il y a quelques semaines, marque significativement le pas ces temps derniers. Ca pue la vieille feud has been / never was…

 

 


Le pire outrage qu’on puisse faire à un jobber hardcore, c’est lui filer le titre et le forcer à mettre un costard blanc.

 

 

Vote d’Axl
Dreamer est touchant, sans doute, mais je regardais ailleurs pendant ses grandes heures et à présent, il n’est là que pour pusher quelques jeunes gens de passage, il ne m’intéresse pas spécialement. Ziggler, en revanche, m’a fait bondir plus d’une fois dans ces matchs contre Mysterio et Morrison, et mériterait d’obtenir une gimmick un peu plus consistante pour retrouver une place en upper midcard, voire plus haut, que ses dons et son style méritent bien. Dolph, le seul gars qui peut rivaler avec JoMo dans le ring et sur la couverture des mags gays « spécial abdos ».

 

Vote de McOcee
J’aime bien tous ces jobbers qui consacrent leur vie au catch sans se poser trop de questions, ces mecs droits et passionnés qui se prennent raclée sur raclée sans broncher et qui en redemandent, show après show, ces gars fidèles à leur public qui se donnent à fond sur le ring, qui font le métier en toute circonstance. Dreamer est de cette graine, lui qui incarne à la perfection la fidélité à une fédération devenue brand, l’ECW, lui qui, à la demande de Vince McMahon, a su retrouver le chemin des rings pour l’aider à sortir du trou dans laquelle elle s’était enfoncée, sans rechigner. Et ce malgré le peu de considération que semble lui porter la WWE qui ne lui aura offert d’un titre semi majeur, celui de l’ECW, ses centaines de titres hardcore comptant grosso modo pour des prunes. Je suis donc assez satisfaite de l’avoir vu passer un tour dans ce concours de popularité, d’autant qu’il lui sera certainement difficile d’espérer faire mieux tant son adversaire du jour semble populaire sur ces pages. Ziggler, c’est la grande classe, un élément prometteur malgré un micskill plutôt maladroit, malgré un talent qui semble un tarder à se confirmer. C’est un choix difficile, la fougue et la jeunesse d’un Dolph opposées à l’expérience et à la fidélité d’un Tommy, mon cœur balance. Allez, je vais donner ma voix à Dreamer, une façon comme une autre de saluer son parcours.

 

Pour rappel, voici le tableau des seizièmes:

 

Tableau des seizièmes de finale

 

1) Randy Orton – Melina
Ted DiBiase – William Regal

 

9) Mysterio – Santino Marella
8) The Miz – MVP

 

5) CM Punk – Mike Knox
12) Big Show – Sheamus

 

13) Triple H – Beth Phoenix
4) John Cena – Chavo Guerrero

 

3) Christian – Mickie James
14) Shawn Michaels – Charlie Haas

 

11) Chris Jericho – Eve Torres
6) Tommy Dreamer – Dolph Ziggler

 

7) John Morrison – Alicia Fox
10) Kofi Kingston – Hurricane Helms

 

15) Edge – Kane
2) Undertaker – Evan Bourne

 

 

 

 


– Dis-moi un truc Christian… Pourquoi toi tout le monde te kiffe, et moi, ben, personne en a rien à foutre de moi?
– Hé bien, je suppose que c’est parce que je suis beaucoup plus beau, bien meilleur catcheur et largement meilleur orateur que toi.
– Ah… pas con, j’y avais pas pensé.

 

 

Une semaine pour voter!

80 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut