Catch

TNA: du meilleur au pire

Le mal que font les hommes vit après eux
Le bien est souvent enseveli avec leurs cendres.

William Shakespeare

 

Pourquoi une citation littéraire à la saveur moralisatrice? Parce que la TNA le mérite. En deux shows, nous avons eu du bon, et de l’insoutenable. J’ai peine à écrire cette review tant je voudrais oublier ce show du 10 décembre 2009…

 

 


Les scripteurs du show du 10 décembre en plein brainstorming.

 

 

Review d’Impact des 3 et 10 décembre

 

Tout d’abord, la situation exécutive. Nous avons d’un coté notre bon vieux Mick Foley, certes en proie à de nombreux doutes au sujet de son avenir, et une semaine plus tard, Nash catapulté GM d’intérim en raison de l’absence de Foley (la Hardcore Legend s’absente pour essayer de retrouver Jeff Jarrett). Evidemment, le booking des shows est différent, et on a l’impression que lorsque Nash est le chef, on a une carte digne de la WcW des mauvais jours.

 

Chris Sabin vs British Invasion.
Oui, un 1 vs 3 en guise d’opener. Sabin a gagné en enchaînant les bons moves, mais où est la crédibilité de tout cela? Ou est l’utilité? Montrer que Terry va se faire virer par ses collègues? On le voit depuis un mois… Avec Foley nous avions eu un Shelley vs Magnus autrement plus honorable, également gagné par le Gun.

 

 


Terry prévoit une reconversion en Vance Archer après son licenciement.

 

 

Chez nos Knockout, la différence est encore plus flagrante. La division était bien servie avec Foley: un Hamada vs Sarita de très bonne tenue, remporté par la Japonaise, et surtout un segment avec ODB et Tara où cette dernière a conspué les Divas de la WWE en les traitant de barbies inutiles et incapables de catcher. Evidemment ODB et Tara en sont venues aux mains, mais bon, rien d’anormal vu leur match à Final Resolution.
La semaine suivante… Nash nous offre un ODB vs Tara dans une stip bizarre : match hardcore dans un état éthylique. Match à peu près potable avec une victoire d’ODB, la feud n’a plus vraiment besoin d’être construite vu qu’on attend ce match de championnat depuis trois mois.

 

Second match, certainement le plus étrange: Hamada vs Young © pour le titre Global. Oui, match mixte pour le titre réservé aux non-Américains que Young a bien voulu défendre en terre américaine. Evidemment, Young l’emporte en trichant après une courte domination d’Hamada, j’espère qu’il n’y aura pas de suite à cette histoire.
Mais le pire, le pire du pire, c’esrt Velvet Sky vs Lacey von Erich ,avec comme special referee Madison Rayne, match « dans une piscine de boue ». Aucun commentaire à faire.
Idem pour le Lashleys vs Steiner / Kong. Steiner pin dans les deux sens du terme Krystal Lashley.

 

 


C’est quand même plus sexy quand c’est Maryse qui gagne comme ça.

 

 

La feud massive du moment: Rhyno, Neal, Dudleys vs Morgan, Hernandez, Pope et Suicide.
Le 3, un peu de confusion avec un énième mais agréable Homicide vs Suicide. Les deux tueurs sont en feud larvée (Homicide sait qui est Suicide) , mais ils ont des intérêts plus importants de leurs cotés respectifs (le titre X Division pour Homicide et la feud massive pour Suicide). Victoire pour l’homme masqué, qui subit la rage de son adversaire déchu après le match. Heureusement le génial Pope vient à son secours, mais le Dark Savior refuse de lui serrer la main…
A peine le match Pope vs Neal commence que l’on sait ce qu’il va se passer: Suicide viendra forcément de quelque manière que ce soit intervenir dans le match. Le Spiderman made in TNA attendra la fin et le même schéma se répète: Pope gagne, le heel en face n’est pas content et l’agresse par derrière. Rhyno et la Team 3D viennent à la rescousse, mais l’arrivée d’Hernandez et Morgan convainc les heels d’entamer une retraite vers les backstage.

 

 


A Mi me gusta Hulk Hogan, Te Gusta O No!

 

 

Et ça s’est gâté la semaine suivante…
Le 4vs4 elimination tag team match entre eux a été annoncé pour Final Resolution, et leur confrontation d’échauffement à Impact était un 4vs4 (original, mais jusque-là tout va bien) , avec comme stipulation que celui qui est pin devra débuter en 1vs4 pendant cinq minutes au PPV.
Evidemment, quand il y a ce genre de stip, le match ne finit JAMAIS en DQ… Mais pour couronner le tout, le 4vs4 passe en 4vs3, Pope s’étant fait agresser en backstage avant le combat. La team face se fait battre par un spear peu crédible de Neal sur Hernandez. SuperMex commencera donc seul, et ça ne m’étonnerait pas qu’il résiste voire élimine un adversaire, à moins que son statut d’ex-future top star soit définitivement perdu, d’où le fait de le faire entrer avec Morgan, sur la musique de ce dernier…. (Gail Kim en est une preuve vivante).

 

Bière, Argent, mais pas de ceintures. Les Beer Money sont définitivement écartés du titre par équipe, et leur nouvelle défaite face à l’inédit duo Nash/Young corrobore leur impuissance. On les retrouve au micro la semaine suivante en compagnie d’un personnage qui n’était plus apparu depuis quelques semaines: Samoa Joe! On y apprend qu’ils sont les trois premiers concurrents annoncés pour le Fest or Fired Briefcase match. Si vous ne connaissez pas, il s’agit de la version TNA du Money In The Bank, à cette différence près qu’il y a plusieurs mallettes: une pour les ceintures (le fonctionnement du « cash in » est similaire à celui de la WWE) , et une supplémentaire, qui apporte à son heureux gagnant un… licenciement. Quid de savoir qui se fera virer? Je pensais à Suicide (Kaz reviendrait ainsi sous sa véritable identité) mais il est sur la carte dans le 4vs4… Bref on va devoir attendre avant de pronostiquer sur ce match.

 

 


Bon les gars, DEAL: on refile la mallette « Fired » à Hogan.

 

 

Descendons vers les profondeurs de la TNA, où se trouve Abyss. Le big man a été opposé à Daniels, match perturbé par les Beautiful People qui harcèlent Lauren en direct sur le titantron, le tout à la demande du Fallen Angel. Le heel profite de la distraction d’Abyss pour remporter ce combat sans grand intérêt.
La semaine suivante c’est encore pire, on nous annonce en plein milieu d’Impact qu’une vidéo de lui attaqué par Stevie et Raven est disponible sur TNA.com, et qu’elle n’est pas diffusée à l’antenne à cause de son extrême violence. Sitôt le fiasco, pardon le show terminé, je me jette sur TNA.com pour voir la boucherie qui s’annonce! Résultat : Vidéo de 50 secondes , Stevie fout le feu à la jambe d’Abyss et… c’est tout. La vidéo s’arrête là…
Si c’est une technique pour faire venir du monde sur le site, faites des nouvelles photos de Velvet Sky, ça marchera mieux je pense.

 

Passons à nos Main Eventers.
Desmond Wolfe challenge Kurt Angle dans un “Three Degrees of Pain Match”: Pinfall, Submissions, Escape the Cage. Les deux en viennent aux mains, et c’est le Wolfe qui prend l’avantage. Plus tard dans la soirée Angle bat ses deux adversaires Stevie et Raven grace à un Ankle Lock sur ce dernier.
AJ est encore attaqué dans les vestiaires par l’odieux agresseur en hoody noir (Sarko que fais-tu?).
Nash étant GM la semaine suivante, tout se monnaie! Et c’est Wolfe qui met le plus d’argent sur la table et obtient un title shot contre AJ Styles. Le match commence plutôt bien, des moves limpides et techniques, mais Desmond prend l’avantage sur un low-blow non « sanctionné » par l’arbitre. Alors qu’il s’apprête à achever AJ de son Lariat, Daniels arrive et accroche la jambe du heel, ce qui permet le petit paquet et la victoire d’AJ ; Daniels veut AJ Styles pour lui tout seul à Final Resolution.

 

 


Desmond Wolfe, le jouet tendance pour Noël. Vous remontez son bras et il peut faire la danse du feu pendant dix minutes.

 

 

Mais le seul bon point de ce show du 10 décembre sera le retour de JJ!
Eh oui, l’évincé de la TNA est revenu, ou plutôt il a été retrouvé par Mick Foley qui était à sa recherche près de Nashville lors de segments vidéos digne des meilleurs moments de « La Carte au Tresor ». La Hardcore Legend n’a pas hésité à s’enfoncer dans le trou perdu plein de Rednecks qu’est le Tennessee pour retrouver Jarrett ! Segments par forcément utiles ni drôles, mais au final Mick retrouve Jeff. Un JJ rouillé, un vieux bonnet sur la tête, une barbe de plusieurs jours, et surtout de la rancœur envers la direction. Finalement Foley arrive à le convaincre, et les deux se font la promesse de reprendre le contrôle, Hogan ou pas !

 

Une période bien agitée pour la TNA, autant sur les écrans qu’en coulisses: on passe de 7 Impact de qualité à un show vomitif, tout comme les bookings pourraient le devenir avec l’arrivée d’Hogan… Bref on va devoir attendre un show ou deux avant de pourvoir planifier quelque chose pour le 4 janvier (jour où Impact sera exceptionnellement diffusé lundi, face à Raw, pour profiter de la première apparition de l’arlésienne Hulk Hogan) mais en attendant, profitez de l’interview de Dixie Carter, diffusée partiellement il y a deux semaines. En voici ll’intégralité.
Petit résumé pour les flemmards/non-bilingues/trop occupés pour regarder/sourds. On commence par un rappel des faits: la TNA existe depuis sept ans, elle est fière de ce qu’elle a fait mais elle en veut plus, Carter met l’accent sur le groupe, la cohésion qui permettra d’avancer.
Sur le cas Sting, Dixie veut que le scorpion revienne, mais annonce que ce sera dur de le convaincre (là je pense que c’est 100% Kayfabe).
Le cas Jarret: Dixie annonce qu’il a été écarté à cause de problèmes personnels (ce qui est vrai).
Partenariat Hogan/TNA. C’est le plus grand catcheur de l’histoire, la TNA en a besoin pour avoir de l’exposition. Il travaillera auprès de Dixie, apportera des conseils de vétéran.
La TNA et son futur. La compagnie est prête à passer de la deuxième à la première place, à faire l’histoire.
La TNA/CMLL/NJPW. La coopération est bonne et utile, aucun problème de ce coté-laà une Super X-Cup sera par ailleurs sûrement organisée en 2010.
La TNA est qualifiée de « Pro-Wrestling » par Dixie, et pas de « Sports-Entertainment » (pas d’accord, ndlr).
Dixie affirme que sa division féminine est la meilleure au monde (d’accord, ndlr).
Elle affirme également que l’arrivée d’Hogan de changera rien au push des jeunes tels que Dinero ou Hernandez.
Le cas Kurt Angle. Dixie veut Angle le plus longtemps possible, elle le veut pour de nombreuses années supplémentaires.
Second show de la TNA: peut-être mais pas pour le moment, cependant la TNA proposera des émissions supplémentaires.
AJ Styles a un contrat de cinq ans (il avait déclaré qu’il voulait rester toute sa carrière à la TNA). Enfin, des ceintures replica seront en vente sur TNAshop.com pour les intéressés. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour combler vos grands-parents à Noël!

 

 


A force de se faire agresser, craignant de se faire dépouiller de sa ceinture de champion TNA, AJ a décidé que désormais celle-ci serait gardée dans un coffre-fort en Suisse, et qu’il se baladerait avec une réplique à dix balles.

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut