Catch

Le Raw auquel vous avez échappé

La vérité est toujours plus surprenante que la fiction, parce que la fiction doit coller à ce qui est possible, alors que la vérité, elle, n'y est pas obligée.

Mark Twain

 

Ce lundi, le monde entier a pris la mesure de la catastrophe planétaire que représente l'éruption du volcan Eyjafjöll, en constatant l'absence du roster de Raw au show tenu dans le New Jersey. Miracle: grâce à un portail vers une dimension parallèle rapidement bricolé par notre informaticien maison Mathbouq, nous avons pu visionner le show qui aurait dû avoir lieu si le trafic aérien transatlantique n'avait pas été autant perturbé. Récit.

 

 

La prochaine fois, Kofi fera gaffe au moment de balancer un mégot par le hublot.

 

 

What if… les catcheurs de Raw avaient pu être présents ce lundi?

 

 

 

21h00, East Rutherford, New Jersey. Le stade est plein à craquer. La chanson d'entrée de Raw s'achève. Zoom sur le King et Cole, tout sourire à leur table des commentateurs.

King: "Eh oui, nous sommes là et bien là, avec l'intégralité du roster de Raw, rentré d'Angleterre grâce à cet avion furtif obligeamment prêté par le gouvernement des États-Unis…"

Cole: "USA! USA!"

King: "Merci, Michael. Je disais donc, obligeamment prêté par le gouvernement des États-Unis à la demande expresse de Mrs Linda McMahon, candidate au Congrès lors des prochaines élections de mi-mandat."

Cole: "McMahon! McMahon!"

King: "Merci, Michael. Et c'est avec un grand plaisir que nous sommes là pour vous offrir un show formidable, à seulement six jours d'Extreme Rules!"

Cole: "Dire que nos Superstars favorites auraient pu rester coincées là-bas, en Europe! Rien que d'y penser…"

King: "Attendez, Michael, l'Europe, c'est un endroit sympa! N'insultez pas les membres du WWE Universe qui y habitent!"

Cole: "Loin de moi cette idée, King! J'adore l'Europe, c'est une très belle ville!"

King: "Merci, Michael. Et maintenant… Monday Night Raw, brought to you by Creamy Cheese — Creamy Cheese, miam miam, le fromage le plus crémeux du monde! —, sans plus tarder, que la fête commence!

 

21h02. Les premiers accords de "My Time is now" éclatent, la foule, balayée par les projecteurs, rugit. Cena fait son apparition, dans son seyant tshirt orange. Salut militaire, sprint vers le ring, jet de casquette, la totale. Plans de coupe sur des filles en pâmoison et sur un obèse en tshirt "Never Give Up" en train de manger un truc gluant dans un sachet "Creamy Cheese".

 

 

Obey!

 

 

21h04. La foule s'est un peu calmée, John s'empare du micro. "Waouh! Après toutes ces aventures, ça fait du bien de revenir sur le territoire de ces bons vieux ETATS-UNIS D'AMERIQUE!!!" [La foule: "USA! USA!]. "Et vous savez ce qui fait encore plus plaisir que de rentrer aux États-Unis? [Pause calculée] C'est de me retrouver ici, à East Rutherford, New Jersey!!! [La foule émet un râle orgiaque]. Bon, je peux vous dire que ça n'a pas été évident de rentrer… En fait, on a bien failli ne pas décoller! Mais finalement, le Big Show est descendu de l'avion, est allé aux toilettes de l'aéroport, est remonté dans l'avion, et cette fois, c'était bon. [Le King et Cole hurlent de rire, la foule s'étouffe avec ses Creamy Cheese].

 

Cena prend soudain un visage grave. "Bien, maintenant venons en au fait. Dans six jours, c'est EXTREME RULES!!! Et j'ai un match contre Batista. [La foule: "Hoooou!"]. Non, non, ne le huez pas, ne le huez pas… Oh, bien sûr, vous avez des raisons de le faire. C'est vrai, il s'est conduit ces derniers temps comme un COMPLETE JERK!!! [La foule rit, hue, hennit]. Et si ma mémoire ne me trompe pas, la dernière fois qu'on s'est retrouvés dans un ring lui et moi, il a… [Cena se jette à terre et martèle frénétiquement le tapis du ring de la main] TAP OUT! IL A TAP OUT! [applaudissements, sifflets, cris CENA! CENA!]. Eh bien, je vais vous dire une bonne chose, dimanche prochain, à Extreme Rules, Bat… [accords de la chanson d'entrée de Batista]

 

21h07. Entrée rapide d'une trentaine d'hommes armés en tenue de camouflage. Ils se déploient en arc de cercle autour du Titantron. Batista fait son apparition. Il porte un gilet pare-balles, un casque de policier anti-émeutes et un bouclier en plexiglas. La foule le hue copieusement et crie "You tapped Out! You tapped out!". Batista prend le micro, glapit "You can't beat me!" et s'enfuit. Ses gardes du corps se replient en pointant le public de leurs fusils. Cena hausse les épaules et sourit. Gros plan sur le King et Cole.

King: "Oh là là, que d'émotions! J'ai hâte d'être à Extreme Rules ce dimanche! Mais tout de suite, John Cena a un match!"

Cole: "Raw continue après la publicité! Vintage Raw!"

 

21h11. Retour au direct. On se retrouve en plein match entre John Cena et son adversaire du soir, Chavo Guerrero. Cena tient Chavo sur ses épaules et… ATTITUDE ADJUSTMENT! 1, 2, 3, c'est gagné! Cena célèbre sa victoire sur "My Time is now", on voit dans le public une pancarte "Cena Rocks" dessinée par une main d'enfant malhabile, King et Cole expliquent qu'une telle victoire va lui donner énormément de confiance avant son match de dimanche.

 

 

Et c'est pas une saleté de volcan communiste qui l'aurait empêché de rentrer au Land of the Free!

 

 

21h13. Vidéo sur la feud Batista-Cena. Fond sonore: Eye of the Tiger.

 

21h17. En coulisses, Josh Matthews s'approche prudemment de Batista, qui squatte dans le vestiaire entouré de ses gardes du corps. "Dave, je ne veux pas vous interrompre, mais vous avez vu à l'instant John Cena gagner son match, qu'est-ce que ça vous inspire et surtout ça fait quoi de prendre une Batista Bomb?" Batista lève un sourcil puis lui envoie un coup de pied dans le ventre avant de lui coller une Batista Bomb sur le sol du vestiaire. La caméra s'attarde sur le visage bienheureux d'un Mathews évanoui, qui vient d'accomplir un autre de ses fantasmes masochistes.

 

21h18. Regards consternés de Lawler et Cole.

King: "Pauvre, pauvre Josh. C'est vraiment terrible. Quelle conduite odieuse de la part de Batista, tss."

Cole: "Absolument. Vintage Batista! Et maintenant, il est temps de retrouver nos guest hosts, l'équipe de MacGyver!"

King: "MacGruber."

Cole: "C'est ce que j'ai dit. Les voilà!"

King: "Youpi! I love these guys!"

 

 

– Et sinon, King, c'est quoi cette couleur de tshirt?

– Un truc que Vince m'impose, pour que celui de Cena ait l'air sobre par contraste.

 

 

21h19. Un bureau en coulisses, des affiches du film MacGruber aux murs. On retrouve MacGruber et Vicki StElmo, en compagnie des Bella Whores. Elles font du gringue à MacGruber, lui demandant si son gilet est un vrai. Il leur promet un "Special MacGruber Divas Match" pour plus tard. Les Bella se liquéfient de bonheur. Entre Santino, déguisé en MacGruber: "Ah, McDonald's! J'adore vos hamburgers, mamma mia!" [Rires enregistrés] Santino interprète la chanson de MacGruber, avec des paroles qui ressemblent à "McDonald's! Fait des super hamburgers, avec des frites et du coca! McDonald's! Si t'y manges chaque jour tu meurs, mais au moins t'auras plus faim, McDonald's!" Il s'interrompt, effrayé par quelqu'un hors champ. La caméra se déplace: c'est le Big Show, accompagné du Miz.

 

MacGruber: "Ah, Show, ça fait plaisir de te voir, t'as été génial dans le film!"

Big Show: "Je…"

Miz: "Really? Really, MacGruber, really? Dans un film avec toi et le Big Show, c'est toi la star et lui le figurant? C'est comme si pour illustrer un manuel d'architecture des États-Unis, on mettait sur la couverture un endroit du New Jersey!" [huées de la foule, qui entend tout].

MacGruber: "Oui, Miz, c'est pareil! Car le New Jersey, c'est comme MacGruber, c'est super-top-génial!" [applaudissements nourris de la foule]

Big Show: "Hé, à propos du…"

Miz: "Sérieusement, dommage que ce volcan islandais ne se soit pas trouvé juste en dessous du New Jersey… mais vu comment tout est encrassé ici personne n'aurait vu la différence de toute façon!" [La foule n'a rien compris, elle se tait].

Miz: "Oh mais je vois que t'as ramené un légume avec toi… Ah non, pardon, ça doit être Vicki StElmo, ta camarade! Elle est tellement inexpressive que j'avais pensé que c'était une fille du coin! Il n'y a que des catatoniques ici, non? Le genre d'endroit que la famille Hart doit adorer, ils déparent pas parmi tous ces banlieusards abrutis!"

 

Une main tape sur l'épaule du Miz, il la balaie en gueulant "Pas maintenant Show, je commence à peine", la main insiste, il se retourne: c'est Bret Hart. Petite pop de la foule, amplifiée par l'ingé-son.

 

Miz: "Qu'est-ce que tu fous là toi! Tu dois nous faire tes excuses aujourd'hui sur le ring, et le ring est à cent mètres d'ici, donc si tu te mets en route tout de suite, t'y seras à peine pour la fin du show!"

Hart: "Je n'apprécie pas qu'on critique ma famille! Stu Hart, mon père… Bruce Hart, mon frère… Keith Hart, mon frère… Owen Hart [grosse pop de la foule], mon frère…"

Miz: "Ouais ouais, j'ai compris, ta mère a eu une belle portée, et alors?"

Hart: "Ne me provoque pas, Miz. T'as vu ce que j'ai fait à Vince McMahon."

Miz: "Ouais, super impressionnant. A à peine quinze personnes, vous avez réussi à battre un sexagénaire en un quart d'heure. J'avais plus été aussi bluffé depuis le jour où les New Jersey Nets au grand complet ont battu deux nains unijambistes! Ou alors c'est les nains qui avaient gagné?" [La foule hurle "You suck!"]

Hart: "Eh, arrête de dire du mal du New Jersey! C'est un endroit sympa! Mes frères Wayne Hart et Smith Hart y ont fait le plein, une fois." [silence gêné de la foule]

Miz: "C'est fantastique, Bret, vraiment, je pourrais écouter tes histoires passionnantes pendant des heures mais maintenant VA DANS CE FOUTU RING ET DIS QUE SHOWMIZ EST LA MEILLEURE EQUIPE DE TOUS LES TEMPS!"

Hart: "J'y vais… C'est vrai, j'ai une annonce à faire. [Hart a un rictus genre j'ai quelque chose derrière la tête. Il s'en va].

Big Show: "Je…"

Miz: "Plus tard, Show, je veux être aux premières loges quand le plus overrated qui fut, est, et sera dira au monde que nous sommes Showmiz et nous sommes… AWEEEESOME!!! [La foule: Aaaawful/some!]

Ils sortent. Gros plan sur MacGruber, qui sourit et crie brusquement: "MacGruber!"

 

 

Fais gaffe Macgruber, dans ton dos, le volcan Eyjafjöll!

 

 

21h23. La guitare électrique crie, c'est l'entrée de Bret Hart. Zoom sur un panneau dans le public, tenu par une femme corpulente d'une cinquantaine d'années: "Bret screwed me!" La caméra s'en éloigne rapidement. Hart monte dans le ring, laisse s'éteindre les cris "Bret! Bret!" [environ cinq secondes] et explique que la semaine dernière, il avait promis qu'en cas de défaite de DH Smith contre le Miz, il viendrait ici dire que Showmiz est la plus grande équipe de l'histoire. Gros plan sur le Big Show et le Miz, qui regardent ça depuis la rampe d'accès au ring. Le Miz a un tshirt sur lequel il est inscrit "A". Le Big Show a un tshirt sur lequel il est inscrit "wesome".

 

Bret dit qu'il est un homme qui tient parole. Et que Vince McMahon a pu le constater à Wrestlemania! [applaudissements polis]. Mais que justement, parce que c'est un homme honnête, il ne peut pas dire quelque chose de faux. Il ne peut pas dire que Showmiz est la meilleure équipe de tous les temps. Showmiz n'est pas meilleure que les British Bulldogs ou la Hart Foundation! Bret sort alors de sa poche le DVD consacré à la Hart Foundation et le montre ostensiblement à la caméra.

 

En fait, dit Bret, le Miz a triché pour gagner la semaine dernière, et ça résume tout Showmiz: des tricheurs, hou! Lui, Bret, n'est pas un tricheur, et ce vieux fils de pu… [biip balancé en panique par la prod] de Vince McMahon l'a bien compris à Wrestlemania, quand Bret et sa famille lui ont latté les [bip] et botté le [bip] tellement fort qu'il va encore [bip] liquide pendant six mois! [La foule est aux anges] Bret dit que Showmiz n'est même pas la meilleure équipe du moment, que la meilleure équipe du moment, c'est la Hart Dynasty! Et qu'il a parlé en coulisses à son super pote McCluskey, qui est guest host ce soir, et que celui-ci a décidé qu'il y aura un match pour le titre de Champions unifiés entre les Hart et Showmiz à Extreme Rules! [tronches stupéfaites de Miz et du Big Show]. Bret dit que, tout bien considéré, Showmiz n'est pas la meilleure équipe de tous les temps, mais l'équipe la plus [bip], [bip] [bip] et [biiiip] de l'Histoire! Et que s'ils foutaient un pied au Donjon des Hart, ils se feraient [bip] tellement profond qu'on verrait à travers et… [la prod au désespoir balance une bande-annonce de McGruber].

 

 

Vince n'a pas enculé Bret! Bret ne s'est pas auto-enculé! C'est Bret qui a enculé cet enculé de Vince! Est-ce bien clair? 

 

 

21h33. Retour au direct, avec un King et un Cole livides. Plus de Hart sur le ring, n'y restent que ses lunettes cassées et quelques tâches de sang. King dit que ç'a été une soirée incroyable jusqu'ici et que ça va devenir encore plus fou. Quelques notes de reggae démarrent. Entrée de Kofi Kingston et Evan Bourne.

 

21h34. Entrée de leurs adversaires, Ted DiBiase et Zack Ryder, accompagné de sa pouffe.

 

21h35. Le contact se fait entre Kingston et Ryder. Pendant ce temps-là, Ted engueule Rosa, surprise en train d'essayer sa Million Dollar Belt. Après quelques échanges de coups et un tag, Kingston balance Ryder sur DiBiase à l'extérieur du ring. Bourne se catapulte sur eux par-dessus la troisième corde. Cole: "Waouh! La controlled frenzy de Kofi Kingston et le dynamique Evan Bourne conserveront-ils l'avantage when Raw returns live?"

 

21h37. Retour de la pub, Ted applique un headlock à Bourne, dont la tête pivote à 180 degrés comme dans l'Exorciste. Bourne lui envoie une dizaine de coups de pied retournés et bondit vers Kofi pour le tag. Au même moment, Ted fait le tag avec Ryder. Trouble in Paradise sur Ryder, retag, Shooting Star Press, fermez le ban.

 

21h38. Cole: "Waouh! Quel match! Mais King, la soirée a déjà été pleine d'événements importants, n'est-ce pas?"

King: "Et comment Michael! Je suis tout excité, rien que de penser au MacGruber Divas match, hihi!"

Cole: "Heu, je parlais plutôt de l'annonce du match pour le Unified Tag Team Champ…" [La musique de Kelly Kelly retentit]

King: "KELLY KELLY!!!"

 

21h39. Entrée des Divas faces, sur la musique de Kelly même si c'est Eve la championne. Elles sont toutes déguisées en MacGruber: casque de chantier, gilet rembourré, jean, écrase-merde aux pieds. King: "Waouh!!! Les Divas sont smoking hot ce soir! Regardez un peu Kelly Kelly! Hihi!"

 

21h40. Entrée des divas heels, sur la musique de Jillian. Elles sont toutes habillées exactement comme les divas faces.

 

21h41. Les dix divas sont dans le ring, mais finissent par se retirer derrière les cordes, ne laissant dans le carré que Rosa Mendes pour les heels et Gail Kim pour les faces. Le gong sonne, roll-up de Kim, 1, 2, 3, victoire! Les divas heels attaquent, mais les gentilles les chassent du ring et y restent quelques instants à se faire des bisous, tandis que sur la rampe Maryse fait des shut up à tout le monde. King: "Waaaahihi, quel match! Quelle victoire de l'équipe MacGruber!" Cole: "Oui, une victoire très importante pour Gail Kim, qui va sans doute gagner en confiance pour l'avenir!"

 

21h42. Montage vidéo sur la feud Triple H – Sheamus. Musique: Born in the USA.

 

21h45. Le premier riff de "The Game", de Motorhead, explose pleine puissance. Entrée de Triple H.

 

 

Tiens, mais je l'ai pas déjà entendue quelque part cette chanson?

 

 

21h51. L'entrée de Triple H est terminée, les vivats se calment. Il prend le micro: "Bon Dieu, on a eu chaud, hein, les gars? Imaginez que les mecs qui étaient en Europe ne soient pas rentrés à temps! On aurait été obligés de monter un show avec ces gros nuls de [air dégoûté] Smackdown. Vous vous rendez compte, on aurait dû avoir ce vieux clochard de CM Punk dans les murs! Vous imaginez le boulot après, pour désinfecter? [Rires dans la foule]. Et on aurait aussi dû voir… Croft et Barretta! Vous savez pas qui c'est? Tant mieux pour vous! [Imite une démarche genre "La Cage aux Folles", prend une voix de grande folle] "Moi c'est Croft, toi t'es Barretta, on va prendre un bain ensemble?" [Rires dans la foule]. Et puis c'est pas fini, on aurait dû subir Chris Jericho! [Huées] On vous aurait prévenus, hein, on vous aurait dit de ramener vos oreillers! [Fait mine de dormir, rires].

 

Bon, Dieu merci — et Linda merci, belle-maman, je tiens à te dire, je savais que t'étais balaise, mais pas à ce point-là, franchement respect, moi je voterai pour toi, et je dis pas ça parce que tu pourrais empoisonner mon steak dimanche prochain avec de l'arsenic, hahaha! — Dieu merci, donc, tout le monde est là, et on peut se passer de ces gros nullos de Smackdown. Et puis, franchement, moi je les avais en pitié mes collègues, les savoir bloqués là-bas, au pays de… Sheamus! [Huées] Vous imaginez? Que des Sheamus partout! Mettez vos lunettes de soleil les gars! Eh Sheamus, t'as besoin d'un peu de bronzage, non? Hahaha. [La foule rigole, quelques "USA!" sont lancés, sans succès]. Mais le pire… c'est dans l'avion! Vous imaginez, le pauvre gars qui se retrouve à côté de Sheamus? C'est que bon, les rouquins, on sait ce que c'est niveau odeur, hein! Qu'est-ce qu'il y a, y a un chat mort dans cet avion? Non, c'est juste Sheamus qui a levé le bras! [Lawler et Cole sont écroulés de rire, la foule hoquète]. Bon, enfin, c'est pas tout ça [il prend un air ultra sérieux], mais Sheamus, ce dimanche, je vais te montrer comment on joue le jeu, allez, envoyez mon adversaire.

 

21h56. Carlito se traîne jusqu'au ring, l'air aussi motivé qu'un condamné montant à l'échafaud. Il a une pomme dans la main. Une fois entre les cordes, il a à peine le temps de mordre dedans que Triple H lui envoie un coup de pied dans le ventre qui lui fait tout recracher, suivi du Pedigree. Tombé, victoire, H exulte et va même jusqu'à monter sur la deuxième corde pour montrer les muscles. Il finit par descendre du ring pour repartir. Carlito, qui a repris ses esprits, lui saute dessus, mais Hunter l'évite, se baisse, attrape un Sledgehammer sous le ring, bing. Pendant qu'il contemple Carlito abattu à ses pieds, on entend un grondement dans la foule, mais Hunter se garde bien de se retourner. Sheamus, arrivé en sprintant, l'assomme par derrière avec son tube de fer, avant de se battre la poitrine des poings. Puis il remonte le Game dans le ring, le relève et lui colle un Bicycle Kick. Enfin, il le soulève et porte son Crucifix Pin. Rictus, et sa musique retentit. Pendant le replay, le King et Cole, affligés, qui n'ont pas prononcé un mot pendant toute la séquence, disent à quel point les actions de Sheamus sont honteuses et s'inquiètent de savoir si Hunter sera rétabli pour dimanche… car dimanche, il y a Extreme Rules!

 

22h03. Clip Extreme Rules.

 

 

Exceptionnellement, dans ce KFC Extrême, les couverts sont autorisés.

 

 

22h06. Backstage, MacGruber est avec MVP en casque de chantier, ils discutent du film. MVP affirme que ç'a été génial, et dit qu'il verrait bien une suite avec lui dans le rôle pr… la porte vole en éclats, entrée de Kozlov, qui se plante devant MVP et lui dit, avec l'intonation et la voix de Terminator: "Get out". MVP veut contester mais Kozlov l'allonge d'un coup de tête dans la poitrine. Puis il se tourne vers MacGruber: "Moi vouloir match. Now!" On lui tape sur l'épaule, il se retourne, c'est Mark Henry en casque de chantier. Immédiatement, la porte s'ouvre sur le Miz et le Big Show, qui se précipitent sur le guest host, exigeant des explications sur son booking d'Extreme Rules. Arrivent à leur suite la Hart Dynasty, qui défient les champions [en se planquant quand même derrière Natalya].

 

Puis le bureau devient décidément trop étroit quand y entre Batista entouré de ses trente gardes, réclamant un match pour se chauffer avant Extreme Rules, tout en ajoutant immédiatement que ça ne peut pas être contre Cena, puisque celui-ci a déjà catché ce soir [pas que Dave ait peur de Cena, au contraire, c'est lui qui devrait avoir peur, mais, heu, il veut réserver le carnage jusqu'à Extreme Rules, voilà, ça c'est une bonne excuse]. Tout ce beau monde parle de plus en plus fort. MacGruber attrape un mégaphone en hurle: "Silence! Vous avez tous vu le film, j'y monte une équipe de tueurs de tueurs pour contrer une équipe de tueurs! Eh bien on va faire pareil ce soir! Il y aura d'un côté l'équipe de Vladimir Russkov, Showmiz et Batista et de l'autre, celle de Mark Henry, la Hart Dynasty et… [il tourne la tête de tous côtés, voit que MVP est toujours évanoui] et le premier mec que je verrai en ouvrant cette porte sera le quatrième membre de l'équipe! Il avance majestueusement vers la porte, agite la poignée, mais rien ne se passe.

 

 

Ah merde, c'est fermé.

 

 

MacGruber se fraie un passage jusqu'à l'autre porte de son bureau, l'ouvre d'un coup sec et… la caméra se baisse, car Hornswoggle est là, bavant de joie [on entend au fond les rires de la foule]. La caméra remonte sur MacGruber, il a les yeux fixés bien au-dessus de la tête de Horny. La caméra élargit le plan: juste derrière Hornswoggle, il y a Randy Orton. C'est lui que MacGruber est en train de regarder. [Pop monstrueuse dans le public, on entend des cris "RKO! RKO!" et des cris stridents de jeunes filles] Orton demande: "Je peux faire quelque chose pour toi, MacGruber?" [MacGruber étant prononcé sur le même ton que s'il disait "immonde étron"]. MacGruber sourit: "Je pense que oui." Fondu au noir.

 

22h11. Insert: Main Event: Vladimir Kozlov, Showmiz et Batista vs. Mark Henry, Hart Dynasty et Randy Orton. Comment l'ont-ils préparé en un quart de seconde? Mystère!

 

22h12. Lawler dit que MacGruber fait un super boulot et qu'il adore MacGruber et surtout Vicki StElmo, slurp. Suivent les entrées des quatre heels [Batista arrive entouré de ses trente gardes] et des quatre faces. Orton entre en dernier, sous une pop assourdissante. Il marche rapidement vers le ring, mais ensuite passe trois minutes et quarante secondes à monter à tous les turnbuckles pour y prendre sa pose plastique. Le match finit par démarrer, avec Tyson Kidd et le Miz dans le ring. Suite à un échange de coups de pied et de tags, Mark Henry et DH Smith propulsent Kidd à l'extérieur, où s'agglutinent les quatre heels. Kidd retombe sur le Miz, mais Kozlov, Batista et le Big Show s'effondrent au même moment comme s'ils venaient d'être abattus par des snipers. "L'équipe de Batista saura-t-elle se reprendre when Raw returns live?!", nous cliffhangue Michael Cole.

 

 

– King, j'ai remarqué un truc bizarre, c'est toujours au moment de la pub qu'on a un moment de pause dans le combat!

– Débile va, t'es en train de balancer à l'antenne les grosses ficelles de la prod!

– Ah? Vintage de moi.

 

 

22h21. On revient de la pub pour découvrir un headlock de Kozlov sur DH Smith. La foule scande "USA! USA!" Smith finit par se dégager, hot tag pour Mark Henry qui envoie Kozlov dans les cordes et se jette sur lui. L'idée est apparemment qu'ils passent tous les deux par-dessus la troisième corde, mais ils restent bloqués jusqu'à ce que le Big Show les balance dehors. Show prend immédiatement une Hart Attack, chancelle en reculant jusqu'à son coin, et bascule à son tour par-dessus la troisième corde. Mais le Miz a eu le temps de se tagguer. Il se précipite dans le ring mais se mange un Boot de Smith, qui taggue Kidd. Celui-ci prépare un Sharpshooter, mais le Miz s'en sort d'un low blow et plonge vers son coin, pour hot tagguer Batista, dernier homme valide. Mais ce dernier recule et, avec un rictus supérieur, entreprend de quitter le ring. Le Miz se retourne et tombe nez à nez avec Orton. RKO, 1, 2, 3, I hear voices in my head. Les gentils montent sur le ring, les Hart et Henry se congratulent tandis qu'Orton reprend son tour des turnbuckles avec sa pose. Le Big Show, le Miz et Kozlov se frottent la nuque à l'extérieur.

 

 

C'est quand même drôlement facile à diriger, la Carmina Burana.

 

 

22h28. La caméra nous montre Batista et ses sbires qui remontent la rampe d'accès au ring, en regardant vers l'arrière. Soudain, Cena apparaît en haut de la rampe, accompagné de Ryan Philippe, troisième guest host mais arrivé en retard! Cena empoigne l'acteur et s'en sert comme d'une masse d'armes pour étaler les trente gardes de Batista. Comme il repose à terre un Ryan Philippe un peu endommagé, Batista lui porte un Spear terrible, avant de le relever pour une Batista Bomb à travers le Titantron. Le show s'achève sur l'image du Champ inerte dans les débris du Titantron et sur un Batista triomphant, debout au-dessus de lui, comptant à toute vitesse jusqu'à dix.

 

 

– Il était bien ce Raw, hein, Silver?

– Oui, oui, super. Rends moi ça, tu veux?

24 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut