Catch

Superstars: le temps des retrouvailles

Je suis un être à la recherche non pas de la vérité,

Mais simplement d'une aventure qui sorte un peu de la banalité.

Partenaire Particulier, Partenaire Particulier.

 

Le Superstars du jour tente de forcer le destin en réunissant dans la plupart des matchs d'anciens partenaires. Résultat: une seule réconciliation réussie, voilà qui fait peu pour concurrencer la Hart Dynasty.

 

 

Et ne faites pas comme Daniel Bryan qui m'a donné un chèque pour que je reste son ami.

 

 

Review de Superstars du 6 mai

 

 

Joie: c'est le nonchalant Carlito qui ouvre le bal, face à son à peine moins nonchalant frangin.

 

 

Hey Carlito, t'as vu, t'as un baobab dans la main!

 

 

 

Carlito vs Primo

 

Une feud sanguine est de retour sous les spotlights du show du jeudi. Et comme Carlito n'a pas été drafté, on a une chance sur deux pour que son frangin se fasse massacrer, l'autre possibilité étant que le Carribbean Cool arrête le catch. C'est la seconde option qui semble choisie, Carlito se réfugiant souvent dans les cordes, avec un air de cocker martyrisé, et jobbant comme cela ne devrait pas être permis. Il se ressaisit tout de même avec quelques descentes du coude peu appuyées.

Mine de rien, Primo se fait mal au dos sur une chute. Carlito pourrait placer dix fois son backstabber, mais…. refuse le combat!

 

Mieux, il va chercher un micro, pour demander à Primo s'il veut réellement se battre, s'il pense que tous ces gens veulent voir deux frères se foutre dessus?

 

 

Après tout on s'en fiche, il y a des titres à aller chercher, bro'! On est plus forts que les Dudebusters, et Cryme Tyme n'est plus dans la place… T'imagines, on aura un title match toutes les semaines, jusqu'à ce qu'on gagne!

 

 

Et ce qui devait arriver arriva. Une magnifique réconciliation, émotionnellement intense, une nouvelle team destinée à défier la HD, et un temps d'exposition qui va nécessairement augmenter pour les Colon. Ecoutez, je ne sais pas pour vous, mais moi, ca me fait un petit quelque chose.

 

 

Par contre, l'arbitre, lui, s'en fout royalement.

 

 

Deux anciens partenaires vont encore une fois s'affronter pour le premier vrai combat de la soirée, mais à priori, ceux-là ne redeviendront pas copains.

 

 

 

Chavo Guerrero vs Chris Masters

 

Le combat commence difficilement pour Chavo, qui se fait très vite coincer dans le coin. Bon, il essaye de se dégager en frappant la poitrine de Masters, mais ce dernier illustre l'expression "ça lui en touche une sans faire bouger l'autre", puisque seul le pectoral gauche remue suite à cette attaque, et tente en retour de porter sa Masterlock.

 

Heureusement pour Chavo, les cordes sont proches, il peut se dégager et quitter le ring. Mais l'ami Guerrero est loin d'être rassuré face à l'imposant Masters. Heureusement, il réussit à revenir avec des kicks qui font chuter son adversaire à l'extérieur. Mieux encore, Chavito se la joue technicien, maintenant Masters dans un collier arrière, esquivant un dégagement de ce dernier pour le ramener au sol, tenant ainsi la prise durant presque deux minutes.

 

 

Ce remake de La grande vadrouille est un peu raté, non?

 

 

Mais Masters réussit à revenir, se servant du coin du ring pour se dégager, puis à l'aide d'un enchaînement backbreaker/sidewalk slam du plus bel effet, mais qui ne suffit pas puisque Chavo se dégage au compte de deux. Néanmoins, Chavo est sonné, et ça laisse le temps au chef-d'oeuvre de préparer sa Maaaaaaasterlockkkk, l'annonçant tel un vulgaire personnage de DBZ, tout ça pour se faire contrer, en plus, et en retour Chavo tente de lui placer les 3 amigos. Mais Masters a de la ressource, et retourne le tout, cette fois-ci pour caler enfin sa Masterlock.

 

 

KAAAAAAMEEEEEEEHAAAAAMEEEEEEEEHAAAAAAAA!!!

 

 

Chavo ne répond plus, et perd ce match. Bon, OK, ca ne va pas arranger sa streak, mais c'est bien l'un des meilleurs matchs qu'il nous ait sortis en weekly depuis des mois, voire des années. Et ça c'est bon!

 

Un petit détour par le vestiaire des divas, non pas pour un Ask the Divas, mais pour voir Michelle McCool et Layla se plaindre de l'odeur qui émanerait des aisselles de Kelly Kelly, qu'elles rebaptisent "Smelly Kelly", (soit Kelly la puante), même si Kelly trouve que ce n'est pas elle qui pue la défaite, mais bien ses fourbes d'adversaires. Et en plus Vickie débarque pour asperger Kelly de parfum! L'hôpital se moque de la charité, comme dirait l'autre. Kelly est furieuse, allant jusqu'à traiter Vickie Guerrero de lâche officielle de Smackdown! Heureusement, Beth Phoenix arrive pour faire le ménage (métaphoriquement parlant cette fois, à la différence d'Extreme Rules) et prendre l'autre face blonde sous son aile. Formidable Beth qui est partout à la fois.

 

 

 

Beth Phoenix vs Rosa Mendes

 

Car oui, Beth avait un match, face à la catcheuse la plus maquillée de l'univers et, là aussi, on retrouve la configuration "anciens camarades s'affrontant", puisque Rosa s'est fait connaître en son temps en qualité de fan transie de Beth Phoenix.

 

Pour tout vous dire, je n'avais plus le souvenir que Rosa pouvait catcher, avoir un Titantron et arriver sans trois tonnes de rouge à lèvres. Le défi ne devrait tout de même pas être très compliqué pour notre championne féminine. D'ailleurs, Rosa se sent obligée de se présenter au micro. Deux fois.Et menace Beth en espagnol, pour lui dire que bientôt, son titre ne sera plus sur ses hanches. Et finit par taper la poitrine de Beth avec le micro! Mais que fait l'arbitre?

 

 

Bonjour, je suis Rosa Mendes, diva de la WWE. Mais si Rosa Mendes! Ex-RAW draftée à SD! Non, je ne suis pas une nouvelle catcheuse, j'ai des années d'exp… Oui, bon, ok j'étais la pouffe qui accompagnait Zack Ryder, vous me remettez, maintenant?

 

 

En tout cas, vu le bruit, je crains que Beth n'ait rejoint le clan des siliconées de la WWE.

La cloche sonne, les deux femmes se bousculent, et Rosa colle une baffe magistrale à son ancienne idole.

 

 

Parle à ma main.

 

 

Phoenix est vexée et place une série de coups puissants. Rosa revient avec un timide coup de coude, et se fait bêtement surprendre par un petit paquet. Bon, ben c'était un match de divas hein, avec tout ce que ça implique. Néanmoins Beth reste bookée puissante, et fait une championne crédible. Qu'on se le dise. Soulignons que Beth est sortie blessée à la jambe. Kayfabe? Simple douleur passagère? Réelle blessure avec changement de titre à la clé? A suivre…

 

Le main-event oppose deux types qui, contrairement aux Colon, ne passeront plus leurs vacances ensemble.

 

 

De toute façon , JTG est déjà arrivé à Agony.

 

 

 

Shad Gaspard vs JTG

 

Remake d'Extreme Rules, quatrième combat de la feud, sur le papier, ca ne sent pas le neuf, mais ça monopolise dix minutes de Main-Event à Superstars.

 

 

The following is a tectonik contest match!

 

 

Le début de match est intense, avec une descente de la cuisse portée depuis la troisième corde par JTG, qui domine. Nearfall, projection de Shad à l'extérieur, puis suicide dive, le tout enchaîné avec 87 « yo »! Après la traditionnelle coupure pub aux USA, Shad se réveille. En bon heel il torture son adversaire en le soumettant à l'aide des cordes, sous les yeux de l'arbitre qui le compte.

 

Mais ça ne suffit pas et JTG se relève de la tentative de tombé. Shad a néanmoins décidé de punir son adversaire, et l'embarque dans une nouvelle prise de soumission. Au moins quatre prises du même type ont été portées dans le match, voilà qui n'est pas forcément très passionnant. JTG tente de revenir avec quelques coups, mais c'est loin d'impressionner Shad, qui finit par placer son STO pour le compte de trois. Circulez, y'a plus rien à voir.

 

Ce fut un Superstars avec peu de catch (le seul vrai match fut Chavo-Masters, avec des prises variées), mais des feuds qui avancent, et ca n'est pas déplaisant. La team Colon peut être un adversaire crédible pour la HD, et Shad a du potentiel… Bref, voilà de quoi cogiter jusqu'à jeudi prochain, si le Dieu du catch le veut, en tout cas, moi je serai au rendez-vous de Superstars…

 

 

Because I'm Arthemiz and I'm Gordon in what I do, you ignorant tapeworms.

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut