Catch

De la mort au renouveau

Oh putain, on a tué le mort!
Les trois frères.


Avec cet épisode de Smackdown!, on a peut être assisté au début d'une storyline d'exception, qui en tout cas, part sur des bases élevées. Dans le même temps, on a eu droit à une battle royale impliquant quasiment tout le roster et à deux matchs plutôt long dans le standard d'émission weekly. Passage en revue d'un épisode plutôt réjouissant.

 

 


Et pour le même prix, on enterre aussi la TNA.

 


Nalyse de Smackdown du vendredi 4 juin

 


Une storyline impliquant des frères, un pitch à la limite du comique (qui a tué le dead man?), la WWE puiserait-elle sa source d'inspiration chez un célèbre trio comique français? Nul ne le sait, toujours est-il que le succès d'une telle entreprise semble également au rendez-vous. Une nouvelle fois la WWE fait preuve de son génie: la semaine dernière, l'Undertaker était de retour (au grand dam d'Axl), mais de blessait dans son match avec Rey Mysterio. Ne pouvant compter sur Mark Callaway, la fédération de VKM exploite tout simplement son absence de façon fort judicieuse. Sans avoir besoin du catcheur, le personnage reste au cœur de l'intérêt, c'est très bien joué. Ainsi l'opening de la soirée voyait un Teddy Long avec la tête des mauvais jour, mais au lieu de nous annoncer une énième correction concernant McIntyre, le general manager nous disait que l'Undertaker avait été retrouvé dans un état végétatif par son frère, et qu'un enquète était en cours pour déterminer ce qui s'était passé. Je ne vais pas le nier, à ce moment là, ce qui m'est passé par la tête se résumait en trois lettres: WTF?!? Le Taker a des pouvoir magiques, est "mort" plusieurs fois dans des storylines (brûlé, enterré, crucifié, et j'en passe), on le voit régulièrement dans le ring avoir son second souffle et se relever brusquement, et là il est "dans un état végétatif"? Ce lancement m'a énormément déplu, et je dois admettre que je me préparais déjà à l'incendier dans ma revue.

 

 


Malheureusement le Dead Man est dans un état végétatif, dont on suspecte Hornswoggle d'être responsable.

 


Mais voilà, une intervention a tout changé: celle de Kane, frère kayfabe du Taker. Dans une intervention qui finalement dura à peine cinq minutes, et d'une intensité remarquable (certains n'hésitent pas à qualifier cette promo comme la meilleure de toute l'histoire de Kane), tout prenait du sens. Les catcheurs de la WWE ne sont pas des acteurs, mais ils arrivent régulièrement à agir avec suffisamment de talent pour transmettre des émotions, et ce que nous a proposé Kane ce soir a plus que tenu le choc. Son intervention larmoyante, entre douleur et haine sourde sous ses habituels éclairages rouges, a tenu le public en haleine. Il a créé une attente forte et mis en lumière cette absence, tout en soulevant de nombreuses interrogations. En bref, ce simple speech dans une mise en scène impressionnante, il faut le reconnaitre, a tout de suite amené l'angle de l'absence du Taker à un niveau d'attente maximal. Du très beau boulot des bookers et de Kane pour le coup.

 

 


Mort, repose ici, enterré par un mort. Que de fois les hommes à l'agonie ont eu un accès de joie, un éclair avant la mort, comme disent ceux qui les soignent… Ah ! comment comparer ceci à un éclair ?

 


Par la suite, Kane s'est drapé de ses habits de vengeurs, et on la vu se rapprocher des principaux suspects (le dernier et les futurs adversaires du Phenom) pour leur faire comprendre qu'il les avait à l'œil. Punk était le premier à se faire attraper, balbutiant pour se sauver qu'il respectait la fraternité. Rey proposa son aide à la Big Red Machine, qui la refusa en affirmant très justement que Rey était suspect et qu'il n'écarterait aucune piste. Swagger ensuite vit une de ses auto-promotions ridicules coupées par Kane (pour le plus grand bonheur des fans), laissant le champion tête basse. Pour finir, la dernière visite de Kane fut pour le Big Show, qui jouait paisiblement aux cartes avec Hornswoggle. Le nain étant parti, les deux géants et anciens partenaires s'expliquaient, le world largest athlete expliquant qu'il n'avait rien à voir. Pour finir, Kane avait un rôle clé dans la battle royale, qu'il ne remportait cependant pas. Je vous proposerai à la fin de cet article quelques pistes pour la suite de cette storyline en m'appuyant sur une partie des indices semés (ça c'est du teaser!). En attendant et comme Kane, je vous laisse faire vos propres raisonnements.

 

 


*voix rauque*

Comme dit ma femme, il faut chercher à qui profite le crime.

 


Le reste de l'épisode nous a proposé la battle royale, deux longs matchs et une confrontation féminine à oublier. De manière à l'oublier très vite, nous allons nous en débarrasser immédiatement. Kelly Kelly se déplace dans le ring à une vitesse qui ferait somnoler Orton et Mark Henry, Rosa Mendes a à peine plus de talent dans le ring que Axl dans une cuisine, et l'alchimie entre les deux ne donnait pas grand chose. Le match dura quand même trois minutes avec Laycool sous le titantron qui toisaient le combat de loin, pour assister à une victoire de Kelly² qui fait froid dans le dos. En bref alors que j'aime plutôt le catch féminin (par exemple Layla, Eve ou Tiffany ne sont pas de vrais catcheuses, mais ce qu'elles font dans le ring me parait intéressant), j'ai énormément de mal avec Kelly Kelly et Rosa. Pourvu qu'on trouve vite une solution pour pallier la blessure de Beth.

 

 


En attendant, on peut toujours en profiter pour se délecter du "talent" de Kelly, ainsi que de son "regard" hypnotique.

 


L'enjeu de la battle royale étant une place dans le match WHC de Fatal 4 Way, les trois catcheurs déjà qualifiés n'y participaient logiquement pas. Le Big Show et Punk firent relâche de ring cette semaine, mais Jack Swagger participa à l'opening. Le champion défiait MVP dans un non title match de douze minutes. Si cette longueur respectable a tout pour me satisfaire, elle soulève un problème. Que cela prenne tant de temps au champion pour défaire un midcarter dont on ne sait pas trop quoi faire, je trouve ça légèrement décrédibilisant. Je ne dis pas qu'on aurait du avoir un squash, mais il me semble que le all american american a dû batailler trop longuement pour battre un quasi-jobber, et que ça en fait un champion faible. Même si ça se discute (par exemple, Jack n'a pas eu à utiliser son finisher pour l'emporter), je préfère voir Swagger perdre en 12 minutes contre Cena ou l'Undertaker, que gagner sur la même durée contre MVP. Passé cette constatation personnelle, le match fut correct, sans plus. J'espérais un peu plus de Swagger avec autant de temps pour s'exprimer, et un adversaire au gabarit idéal pour son moveset. Les deux catcheurs nous ont rendu une copie propre, mais peu originale. A la fin du match, Archer et Hawkins venaient finir le travail du champion, tabassant MVP pour de bon.

 

 


Voyez ce type, c'est peut être pas une flèche, mais fiez vous à mon regard d'aigle, c'est un futur champion.

 


Le second match nous proposait la revanche de Drew pour le titre Intercontinental. Là aussi le match fut correct, mais j'en attendais plus malgré quelques moves bien sympathiques comme ce double coup de pied sauté de Kofi quand Drew lui tenait les bras dans le dos. L'originalité du match fut que Matt Hardy entrait dans la salle avec un billet comme simple spectateur, ce qui troublait l'Ecossais au point de lui faire perdre le match (encore une fois sur un SOS du Ghanéen), et prolongeait la feud entre le chosen one et le fat one, Matt déjouant la vigilance de la sécurité et arrivant jusqu'au ring pour distribuer un hybride de twist of fate et de tombstone (oui je sais…) à McIntyre. Travailler avec Matt loin des spotlights et des ceintures me semble une bonne stratégie pour réhausser le niveau de Drew. Au passage, je n'ai pas encore livré ma suspicion, mais lorsqu'il transmet les informations de Vince (à part lors de sa présentation initiale), Drew le fait toujours par lettres interposées. La possibilité que depuis le début, toutes les lettres soient des faux et que McIntyre manipule tout le monde serait assez amusante, et elle pourrait permettre de sortir de cette storyline d'élu pour Drew, qui ne serait alors qu'un heel tricheur de plus. Ca donnerait un prétexte à la WWE pour ne pas investir plus sur l'Ecossais, sans pour autant se déjuger.

 

 


Moi aussi j'ai un mot de Vince. Ca me donne accès illimité aux cuisines du self de la WWE et au stand saucisses…

 


Le main event de la soirée était cette fameuse battle royale qui qualifiait son vainqueur pour F4W. Celle-ci avait été booké par Teddy Long un peu plus tôt dans la soirée, alors que Vickie essayait de pistonner Dolph auprès de Teddy Long, ce dernier tranchant pour quelque chose de plus équitable. Je compte seize participants, soit tout le roster, sauf le Taker blessé, les divas et les trois champions déjà qualifiés la semaine dernière. Il est intéressant de noter que Finlay était présent alors que l'on parlait de sa retraite des rings encore récemment, alors que Shad, Tyler Reks et Cody Rhodes ne le furent pas. Hornswoggle fut absent également. A propos du nain je sais que de nombreuses personnes le détestent ici et ailleurs. Personnellement, je l'aime plutôt bien. Je trouve qu'hors du ring, il a toute sa place dans des segments comiques, qu'ils soient courts comme cette semaine avec la partie de carte contre le Big Show, ou longs comme le Peep Show de Christian qui essayait d'apprendre à parler canadien au leprechaun. Tant qu'il ne catch pas et ne ridiculise pas des vrais catcheurs in ring (après en dehors c'est autre chose), je suis plutôt favorable à sa présence, qui m'évoque de la sympathie. Après tout, le petit incontrôlable qui triomphe des gros sur d'eux, c'est toujours amusant. Fin de la parenthèse.

 

 


– Haa haa haaaaaaaaa haaa!
– Non Swoggie, mener le petit au bout, ça ne veut pas dire ce que tu crois.

 


Je sais que beaucoup aussi aiment les battle royales, ainsi qu'un match comme le Rumble. Malheureusement, je n'aime pas trop de format de match, que je trouve trop brouillon. Malgré cet apriori, le main event de ce soir fut plutôt une réussite, étant gagné sans surprise par Rey Mysterio, triomphant en finale de la star de cette soirée, Kane. Ce genre de match est l'occasion de voir qui a sa place où dans la carte, ainsi que faire le point sur les storylines. De manière prévisible, Drew et Kofi s'éliminaient, ainsi que Christian et Dolph. Les Dude Busters, JTG et Chris Masters sortaient vite, ce qui en dit long sur ce qui les attend à moins d'un rebond. Finlay fit un beau baroude d'honneur et élimina même MVP assez tard, Archer et Hawkins également tinrent surprenamment longtemps dans le ring (Hawkins faisait partie des quatre derniers catcheurs). Autre constat, Luke Gallows nous est proposé comme un Big Man crédible, tenant tête à Kane et ne se faisant sortir que par ce dernier à la toute fin du match. Mais ce qui me surpris le plus, ce fut l'attitude générale de Kane: durant le match, il a sorti Masters, JTG, Finlay, et finalement Gallows. A part ce dernier, il ne s'agit que de face. Durant le match, le Big Red Machine a aussi été soutenue par Gallows au moment où il était en danger.Pas de quoi tirer des conséquences de tout ça dans une battle royale qui est par définition chaotique, mais cela mérite quand même mention. La qualification de Rey concluait le tout logiquement, tant le mexicain est le catcheur le plus à même de remplacer le Dead Man comme face et d'assurer un main event de PPV.

 

 


Tu sais, j'ai juste cassé le nez de ton frère pour prendre sa place au PPV, mais le reste, c'est pas moi je te jure…

 


En conclusion, un show solide avec presque quarante minutes de catch et trois gros combats, plus la naissance d'une storyline qui a monopolisé beaucoup de temps d'antenne, mais de manière très justifiée. En effet dans un show bleu qui à mes yeux peinait un peu face à son grand frère rouge qui regroupe toutes les stars, la fédération de Stamford arrive à créer un intérêt et un suspense. Exploiter aussi bien l'absence d'un lutteur est remarquable. De plus la mise en avant de Kane fait énormément plaisir, tant le bonhomme le mérite pour services rendus à la profession. Rajoutez à ça que le frère du Taker nous a sorti une promo de toute beauté, et on a les germes pour une storyline enthousiasmante (même si son support de base reste douteux). Reste donc la question qui va nous tenir en haleine jusqu'à la semaine prochaine, et même plusieurs semaines: qui a pu attaquer le Taker?

 

 


– Oui, qui donc?
– Dites le nous!
– Il y a vraiment trop de suspense, comment est ce qu'on va tenir?

 


La WWE mettant énormément d'efforts à monter des storylines crédibles, on peut réfléchir de manière rationnelle à cette attaque. Ainsi il faut trouver quelqu'un qui aurait les moyens de réussir cette attaque, tant éliminer le Taker n'est pas anodin. Ensuite quelqu'un qui aurait un mobile. Pour finir, quelqu'un qui serait intéressant dans une feud contre Kane et le Taker, qui reviendra bien à un moment donné. Un duo ou un groupe qu'on opposerait aux Brother of Destruction devrait avoir une puissance de feu non négligeable pour que la rivalité présente un intérêt, et naturellement ne pourrait être que heel. Cette dernière donnée élimine à priori tous les faces à moins d'un turn, ainsi Rey ou le Big Show me semblent exclus d'office. Prenons le reste point par point. Déjà qui a les moyens de mettre à mal le Taker? On ne voit guère qu'un groupe de personnes y arriver (la SES, Archer Hawkins, les Dude Busters, des rookies de nXt se mettant à plusieurs heels, des hommes de mains pour VKM), ou alors une personne de confiance justifiant une attaque en traitre (Kane). Concernant le mobile, les futurs adversaires du Taker sont des suspects évidents (Punk, Swagger), ainsi que des personnes jalouses de son statut ou d'anciens ennemis (Kane, VKM), voire des personnes voulant s'affirmer (Archer et Hawkins, les rookies de nXt, les Dude Busters). Enfin une rivalité contre le Taker ne peut impliquer qu'un ennemi de longue date (VKM? Kane?) ou un catcheur voire une entité qu'on souhaiterait pusher énormément (Swagger, un nouveau venu prestigieux ou un retour important, la SES).

 

 


Mais non, je te jure que SES ne veut pas dire Suppression of Evil Society!

 


J'écarte d'office les Dude Busters que je vois plutôt prendre la porte. Archer et Hawkins me paraissent trop bas dans la carte, même si les bookers font des efforts avec eux en ce moment. Les scénarios fantaisistes sont nombreux, et il est très dur de sortir quelque chose de consistant sans plus de preuves. Par exemple un retour de HBK (peu probable),  HHH qui viendrait venger son pote avec heel turn à la clé (ça a du potentiel), Kong qui a juste tapé dans le dos du Taker en le croisant (je plaisante) ou encore un retour de Batista (ce serait bien amusant), c'est impossible à prévoir, de même que le serait l'intervention d'un nouveau catcheur.

 

 


Ca a l'air mortellement drôle, vos suppositions.

 


Je ne crois pas que Swagger soit responsable, même si ce serait une feud intéressante permettant de sortir Jack de la title picture de manière élégante, comme un écho à ce que HHH avait fait pour Sheamus. Il reste au final trois gros suspects: la SES, Vince McMahon et Kane lui même. Avec quatre membres, la SES a les moyens humains, le match a venir de Punk donne un mobile évident, et une feud entre SES et BOD rendrait sans doute très bien. VKM a largement les moyens ici aussi, et sa présence dans une storyline permet largement d'impliquer n'importe quel heel à ses côtés. Les motivations ne manquent pas pour créer une rivalité, et la feud qui en découdrait aurait un impact important, et pourrait mener sans problèmes jusqu'à Summerslam, voire à Wrestlemania si on arrive à faire un truc de long cours. Enfin, une trahison de Kane est tout sauf impossible. Les relations entre les deux frères ont toujours été d'une complexité importante, et il est un des rares a avoir une gimmick assez inquiétante et crédible pour résister à la magie du Taker, et lui nuire. La justification de la jalousie n'a pas besoin de beaucoup plus d'explication, et une énième feud entre nos deux Abel et Caïn (tiens…) aurait toujours de la légitimité.

 

 


Et là je lui demandais de me rendre mon playmobil, mais ce bâtard l'a détruit d'un tombstone. Depuis je lui en veux…

 


Je serais assez déçu qu'on nous ressorte une feud fratricide, surtout après la partition démentielle de frère détruit que nous a sorti Kane en opening. Une intervention de VKM me plairait assez, ainsi qu'une rivalité avec la SES (voire les deux mixées). Naturellement ma préférence irait à une option que je n'ai pas envisagée, et qui me ravira par sa cohérence, j'attends donc tout cela avec impatience ainsi que le prochain Smackdown, et ce pour la première fois depuis de longues semaines pour le show du vendredi.

 

 


Quant à toi lecteur, quelle est ton avis sur le sujet?

45 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut