Clobber Report

Clobber Report, #26

Djobi, Jobber
Cada dia te quiero ma’
Djobi Djobi, Djobi Jobber
Cada dia yo te quiero ma’
Djobi Djobi, Djobi Jobber
Cada dia yo te quiero ma’

Vous aussi, marchez dans la lumière des Gipsy Kings, visionnaires troubadours qui chantaient les louanges de votre serviteur bien avant que l’un des frères Uso trébuche sur la troisième corde dès son arrivée télévisée (à sa décharge, notons que Cena, Edge et Jericho ont tenu un véritable festival du botch cette semaine). Comment? En lisant la vingt-sixième édition du Clobber Report, consacrée aux show hebdomadaires de la semaine du 24 mai.

Il est temps de foutre son nez dehors, il fait beau.

Clobber Report, semaine du 24 mai

Il est temps de foutre!

The Culturist Boy (Raw): Autant le heel run de Batista m’a enchanté du début à la (presque) fin, autant le voir gesticuler et postillonner sur un fauteuil roulant m’a tellement évoqué Ric Flair (version fripée) que j’en ai eu le palpitant tout malheureux. Certes, on cela prouve au moins que Dave a écouté les conseils prodigués par son aîné du temps de l’Evolution, mais tout de même, terminer sa carrière comme un autre débutait sa semaine il y a peu, ça craint.

Woooooooo!

Bweeeeeeeeaaaaaaaah!

Petit, petit, petit (iMPACT!): Ça y est, on a vu un nain à la TNA. Ce n’est donc plus qu’une question de semaines avant qu’on apprenne que Vince McMahon a racheté la fédération dans le plus grand secret pour en faire un laboratoire afin de déterminer ce qui est acceptable ou ne l’est pas en matière de storylines, de segments, de transferts…

– Mr. Anderson, prêt à retrouver vos copains de Stamford?

– *soupir* Mes copains… C’est-à-dire que…

It’s clobbering time!

Spring Brawl (NXT): On pourra dire ce qu’on veut de NXT Que le pro’s poll était à peine moins obscur que le top 10 d’Eric Bischoff, que la moitié du roster n’avait pas le niveau, que les épreuves ludiques présentées par Matt Striker avaient plus leur place dans un talk-show japonais…On ne pourra en tout cas pas enlever au show jaune de nous avoir offert la mêlée générale la plus convaincante depuis… Pfiou, depuis super longtemps. Eviv Leinad Nayrb (et The Miz, qui a bien suivi, sans doute bien remonté suite aux ricanements renouvelés de Regal)!

Mine de rien, il faut de l’entraînement avant de maîtriser Trois petits chats.

Coucou ! Caché ! Coucou ! Caché pour de bon ! (iMPACT!) :Comme d’habitude, j’ai un mal fou à un trouver un détail enchanteur du côté d’Orlando (vivement qu’ils aient quatre shows par semaine), aussi me contenterai-je d’évoquer l’espoir qu’allume en moi le temps antenne de plus en plus anémique d’Hogan et Bischoff. Du moment qu’il ne lorgne pas sur la ROH.

– Zéro pointé garçon! Nous on voit grand : on file à la CZW!

– Ah?

Ainsi s’achève ce vingt-sixième numéro, merci à vous de l’avoir lu jusqu’au bout. Le Clobber Report ne serait toutefois pas complet sans une intervention de l’un de nos plus lecteurs, Jerry Lawler, toujours de bon conseil.

When I’m in bed with a woman, my favorite move is a wrestling hold called the lip lock.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut