Catch

Superstars: projecteurs sur les Divas!

Vous les femmes,
vous le charme.

Julio Iglesias.


L'épisode du jour fait la part belle aux divas, et aux feuds de midcard en cours. Un épisode d'un très bon niveau, potentiellement l'un des meilleurs de l'année.

 

 


La part belle aux divas, donc.
 

 

Review de Superstars du 08 Juillet

 


Ca démarre fort en ce début de combat avec une invasion de divas, y compris chez les arbitres, puisque les Bella Twins vont faire fonction "d'arbitre spécial". Sympa, mais ca risque d'être compliqué en cas de désaccord.

 

 


Quand on leur a dit que Pierluigi Collina serait guest host de Raw, les twins ne se sont pas faites prier pour lui faire une dédicace.

 


Heureusement, les règles du catch sont relativement modulables, et on s'attendait à trouver le moyen d'occuper les deux twins en même temps, ce qui fut fait, puisque l'une joue le rôle d'arbitre, et l'autre le rôle d'enforcer (arbitre chargé de surveiller l'extérieur).


Le combat n'est toutefois pas 100% féminin, puisqu'il s'agit d'un tag mixte (ça justifiait deux arbitres, visiblement), opposant Primo et Jillian  (Primo insistant lourdement pour se faire contrôler les équipements par les Twins, d'ailleurs) à Yoshi Tatsu et Gold…*toussote* Gail Kim.


Assemblage assez intéressant en soi, il est vrai que les teams « nationales » ont toujours plus ou moins existé à la WWE (la team de René Dupree et Sylvain Grenier, aka La résistance, entre autres, ainsi que toutes les feuds en team incluant des canadiens…) et j'ai toujours été assez surpris de voir Gail et Yoshi se suivre en solo, mais ne jamais être associés. Enfin, ici, l'association n'a pour but que de jouer un rôle de faire-valoir; la présence des twins en tant qu'arbitres, en feud avec Jillian, donne une idée par avance du scénario.

 

 


Je te déconseille l'idée d'une team avec quelqu'un d'une même nationalité que toi. A la fin, tu finis par te faire virer ou jobber en midcard. Comment ça, on jobbe déjà?

 


Bref, le combat démarre avec les deux divas, Jillian se mettant en valeur par une claque monstrueuse qui fait arracher un cri d'extase à Jerry Lawler. Les coups portés par Jillian sont d'ailleurs assez brutaux, et la foule compatit pour la pauvre Gail. Afin de continuer à rendre le match crédible, on se dit que Primo et Yoshi devront sacrément se foutre dessus. Le tag est fait, sous les yeux d'une foule chaude bouillante. Il faut dire qu'on en prend plein les yeux, c'est spotfest ce soir, notamment sur cet enchaînement: Yoshi se projette dans les cordes, mais est retenu par Jillian. Primo se mange un big boot de Yoshi qui tient sur une jambe, les twins interviennent auprès de Jillian, et Gail monte sur les cordes pour un top rope hurracanrana sur Primo!


Primo finit par revenir dans le match, à l'aide de Jillian, qui fait son boulot dans le dos de l'arbitre. Arbitre évoqué des dizaines et des dizaines de fois par la paire de commentateurs. J'aimerais bien les voir s'exciter autant sur les formes de Charles Robinson ou de Scott Armstrong tiens. Le tag est fait, et l'entrée des deux femmes offre un  nouveau spot explosif, conclu par une double corde à linge. Les deux divas restent au sol, tout le monde s'affronte sur le ring. La bella arbitre tente de ramener le calme, mais se mange une droite de la part de Jillian.Sa soeur se ramène pour le même sort. Mais point besoin de DQ, Gail se chargeant d'un petit paquet, compté à la vitesse de l'éclair par une des jumelles.

 

 


Et pour fêter ça, rien de mieux qu'une Oooooollllaaa!!!

 


La feud avance, au prix d'un magnifique match qui a duré assez longtemps (plus de six minutes) pour un opener: on en redemande. Le second match de la soirée, qui sera le seul match 100% masculin (qui ose émettre un doute?) s'annonce lui aussi intéressant, et oppose Zack Ryder à Goldust.

 

 


Ah, franchement, très drôles vos vannes sur mon look, merci les CDC. Je m'en vais bouder et me faire consoler par un jeune garçon.

 


Goldust démarre très fort, avec un tour de hanche au centre du ring, tellement puissant qu'il manque d'envoyer Ryder dehors. Le pauvre Zack qui jobbe une fois encore, voilà qui ne va pas arranger sa place dans la carte, lui qui aurait sans doute pu faire valoir quelque chose au MITB. Goldust est sur les cordes, et Ryder en profite pour lui faire un coup de la guillotine. Voilà qui lui permet alors de se replacer dans la course à la victoire. Mais pour peu de temps, car Goldust reprend rapidement le dessus. Il en faut cependant peu à Ryder pour surprendre un adversaire: esquive, descente de la cuisse, tombé, et victoire. Dommage que l'ami Zack n'ait pas fait un meilleur match pour justifier sa victoire.

 

 


Quoique. Il avait déjà une certaine forme de reconnaissance.

 


The following contest is a Masterlock Challenge!


Et oui, Superstars accueille pour la première fois le défi de Masters, qui est relevé par non pas un , mais deux adversaires, en l'occurence, les Dudebusters.

 

 


The following is an air-kasatchok challenge!

 


Caylen Croft se présente seul sur le ring, et refuse le défi, ce qui rend fou furieux Chris Masters. Finalement, le Dudebuster se décide à relever le défi, et échoue assez rapidement. Au tour de Baretta de tenter sa chance… Mais Croft se relève, et les deux partenaires s'associent pour un beatdown sur le boyfriend d'Eve Torres. Evènement assez court, mais suffisant pour mettre une feud sur d'excellents rails.


Une autre feud en cours va se prolonger à Superstars, mettant clairement cet épisode dans la catégorie des très bons.

 


Laycool vs Tiffany & Kelly Kelly


La team championne face à la team blonde en main-event, non, les divas ne sont pas interdites de cité à la WWE.

 

 


Enfin, sauf si elles continuent à botcher la choré de «YMCA».

 


Tiffany ouvre le bal face à son homologue blonde, chacune tentant de prendre le dessus au travers de clefs de bras, sans succès. La blonde de la team blonde (Tiffany, donc) semble prendre un léger avantage, malgré son catch très lent. Le double tag est fait, et c'est ainsi Kelly qui se fait balayer par Layla. Clairement, nos deux chipies dominent, la hiérarchie étant ainsi respectée. Et c'est surtout dû au fait qu'elles bossent bien plus en équipe que l'autre team, qui envoit – à tort – Tiffany au charbon. Le retour de Double K permet au match de gagner en intensité. Tiffany, à elle seule, gâche le match: alors que Kelly avait surpris Layla en roll-up, elle intervient pour empêcher McCool de briser le compte, alors que McCool était tout de même loin. L'arbitre interrompt évidemment son compte, et double K se mange un coup de pied de l'idole de McOcee. Compte de trois, et la team flawless s'impose.


Un épisode d'excellente qualité, qui met bien à l'honneur les divas (si on considère l'intervention de Tiffany comme kayfabe), et fait avancer les feuds. De quoi revenir avec plaisir, la semaine prochaine, si le Dieu du catch le veut, en tout cas moi je serai au rendez-vous de Superstars…

 

 


Parce que je suis Arthemiz, et que mes reviews sont UNIQUEMENT sur les CDC.

1 commentaire

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut