Catch

Chaos à Orlando

Il y a un principe bon qui crée l'ordre, la lumière et l'homme. Il y a un principe mauvais qui crée le chaos, les ténèbres et la femme.

Pythagore

 

 

Bonsoir à tous et bienvenue dans ma première review d’Impact sur ce site. Et oui, Aqwasc a toujours entretenu un étrange rapport de fascination pour Samoa Joe, et il semble qu'à l'image de la Samoan Submission Machine, il se soit fait kidnapper à son tour. En attendant qu’il revienne, c’est moi, Showtime, qui serai votre Mr TNA!

 

 


A la suite d’un mouvement de grève de la part des captureurs d’écran, nous sommes dans l’incapacité de vous proposer des vignettes dudit show. Vous trouverez à la place des vignettes d’anciens shows de la TNA… ou pas. Veuillez nous excuser du désagrément occasionné.

 


Review d'Impact du 2 septembre

 


Le show commence par un petit rappel de la semaine précédente et annonce un tag team match ce soir entre les quatre demi-finalistes du tournoi pour le World Heavyweight Championship. On montre entre autre à nouveau la dispute de la semaine précédente entre le Pope et Kurt Angle. On apprend ensuite que l’épisode est intitulé 10.10.10, qui est la date où aura lieu Bound For Glory. Message subliminal? Peut-être, car comme vous le savez, l’épisode d’Impact du 7.10.10, donc juste avant Bound For Glory, sera un épisode live et peut donc contenir beaucoup de surprises, mais nous en reparlerons plus tard.

 

 


En ce moment, c’est Noël avant l’heure à Orlando.

 


Après les traditionnels générique et feu d’artifices, le show commence par le thème et l’entrée de Hulk Hogan, accompagné par Eric Bishoff et Miss Tessmacher. Mick Tenay nous souhaite la bienvenue à Impact! Avant de parler du contenu du speech de Hogan, je trouve intéressant de remarquer que, malgré l’âge et la haine de beaucoup de smarks, Hogan ait toujours un excellent mic skill et arrive toujours à faire soulever les foules, comme le prouve la réaction du public d’Orlando. Hogan commence par parler du talent qui se trouve dans les vestiaires en disant que c’est à Orlando que se trouvent les plus grands talents du monde du catch actuel. Il décide ensuite d’appeler un après l’autre les demi-finalistes du tournoi, quatre hommes qu’il appelle les Fatal Four. Mr Anderson est le premier à être appelé et fait une entrée bien face en serrant les mains dans le public, avant de laisser Hogan introduire le Pope. Le thème song de ce dernier a été modifié il y a quelques semaines afin d’y incorporer un "Pope Is Pimpin’ " au début, idée que je trouve assez judicieuse. Le Pope est vite suivi par Jeff Hardy, et c'est ensuite, last but not least, Kurt Angle qui arrive avec la plus grosse pop de la soirée pour l’instant. Hogan et Bischoff commencent alors un speech sur RVD et le prochain champion qui doit mettre la barre encore plus haut, mais le ring déborde de faces, et le manque de heels rend le segment assez ennuyeux. Heureusement, Abyss entre par le public, accompagné de Janice.

 

 


Quoiqu’il ait connu quelques difficultés pour rentrer. Allez expliquer au vigile que vous n’avez pas de billet, que vous êtes habillé comme ça parce que vous incarnez un catcheur psychopathe et que vous devez entrer par le public sans payer…

 

 

Hogan rappelle que personne n’a appelé Abyss mais celui-ci répond qu’il a de grandes révélations de la part de «them». Après avoir pris un peu de cheap heat en insultant la salle, le Monstre se voit rétorquer par Hogan que tout le monde sait qu'il parle de Fortune en parlant de «they». Surprise, le heel psychopathe rétorque que «they» n’est ni Fortune, ni EV 2.0 et que l’arrivée de «they» aura lieu à une date qui n'existe qu’une fois tous les siècles (c’est le cas de chaque date, mais ne soyons pas méchant), le 10.10.10 à Bound For Glory. Tiens encore le 10.10.10, bizarre non? Il dit aussi que les «they» ne vont pas seulement prendre le contrôle de la compagnie, mais qu’ils vont aussi chambouler toute la TNA à commencer par la suppression de Dixie Carter à la tête de la TNA, et qu'ils continueront avec la destruction de chaque catcheur de la fédération! Est-ce que ça a un quelconque rapport avec la surprise que Dixie Carter nous promet depuis un certain temps sur Twitter? Et est-ce qu’on en saura plus lors du live avant BFG? 

 

 


Pour les pronostiqueurs, tous les spoilers des Bound For Glory à venir sont concentrés dans ce livre.

 


Après une page de pub, nous arrivons au seul moment d’Impact que Jerry Lawler doit regarder chaque semaine: les Knockouts. Le segment débute par un court résumé de la feud en cours entre Angelina Love et Velvet Sky contre la femme à moto et Madison Rayne, une opposition qui commence à tourner un peu en rond, mais qui devrait bien vite évoluer! Le match est de nouveau un tag team match et on notera que Madison Rayne et la femme à moto sont présentées comme étant les Beautiful People! La musique reste la même pour l’entrée de leur adversaire, car les Beautiful People d’origine ont décidé de reprendre leur theme song malgré les menaces de plaintes de Madison Rayne. Love et Sky nous montrent à nouveau l'entrées qui nous a tellement manqué depuis si longtemps, et Tazz ne peut pas se retenir de crier son traditionnel «let the pidgeons loose», et ce pour la deuxième fois de la soirée. Les BP "originales" ne laisse pas le temps à l’arbitre de fantasmer ni de sonner la cloche qu’elles se jettent sur Madison et la femme masquée. Se déclenche un petit brawl que la championne et sa meilleure amie dominent très vite. Elles mettent KO la motarde et prennent Madison en cisaille sur le ring, celle-ci tente de s’expliquer avec des petits cris digne d’un dessin animé et en remuant de son meilleur argument. Les BP Originales se renvoient Madison d'un échange de coups de poing avant qu’Angelina ne l’immobilise pour permettre à Velvet de placer son finish. Mais la motarde revient et sauve Madison pour qu’ENFIN, le match puisse commencer. Les Originales domine tout le long du match et la motarde ne monte sur le ring que pour arrêter les tombé de Love ou Sky. Pendant le match alors que la motarde traîne encore par terre hors du ring, elle reprend son casque et frappe Velvet, alors que l’arbitre observe Love, ce qui permet à Rayne d’obtenir la victoire. Après le match, la motarde donne des coups de casque à ses adversaires. Rayne et Madison continuent à taper leur adversaires avant que la motarde ne prenne le spotlight en enlevant son masque et se révèle comme étant …. Tara! Surprenant! Comment ça non? Enfin bon, la storyline avance, c’est un bon point et la TNA offre dix bonnes minutes aux Knockouts pour s’exprimer. J’aimerais bien que cette storyline avance et donne lieu à des bons matchs avec ce quatuor de Knockouts assez talentueuse. Je suis par contre déçu qu’il n’y ait de nouveau aucune trace des Knockouts Tag Team Champ dans cet épisode.

 

 


Vous voyez la grande black haute comme ça qui était une des meilleures catcheuses du monde? Ben non, c'est pas elle, vu kong l'a virée. Mouhahahaha!

 


On passe alors à Stevie Richards qui nous parle de son match avec Abyss, en oubliant apparemment complètement que c’était lui qui était l'agresseur contre Abyss il y a quelques mois à peine. Il parle de son affrontement contre le Monstre comme d’une première et comme une opportunité pour lui de sortir de l’ombre du reste d’EV2.0. Je sais qu’on oublie vite dans le catch, mais il ne faut quand même pas exagérer, c’était la l’occasion de parler de sa rivalité passée avec Abyss pour rappeler qu’il le connait bien, mais non. Ensuite on nous remontre pour la x-ième fois un replay de Reaction en montrant l’attaque sur RVD, tandis que Kurt Angle et Mr. Anderson parlent de Abyss (un replay de l’épisode précédent de Reaction quoi). On apprend aussi que RVD parlera la semaine prochaine!

 

 


Sans doute pour nous dire que les 43 opérations de reconstructions se sont bien passées, et qu'il reprendra le catch la semaine suivante.

 


On passe ensuite au match entre Abyss et Stevie Richards. Ce dernier entre entre sous la musique de EV2.0, et j’espère que Mick Foley et Sabu pourront garder leurs bons thème songs de la TNA, mais j’en doute. Abyss domine très vite le match grâce à sa taille, Tenay nous apprend qu’il affrontera Rhino à No Surender dans un Falls Count Anywhere match. J’allais enlever mes chaussures pour me mettre à l’aise pour le match quand j’entends la cloche sonner, je me relève et vois le ralenti: un Stevie Kick sur la chaise que Abyss avait en main, 1-2-3 Richards wins. J’ai envie de hurler WHAT?!? C’est un match de deux minutes, que Abyss a dominé du début à la fin, et le Monster qui résiste à quinze coups de chaises dans un monsterball ne résiste pas à un kick sur une chaise?? Permettez-moi d’en douter. De plus, Abyss est réveillé tout de suite et passe à tabac Stevie après le match lui infligeant un Shock Treatment. Dans le même temps on nous montre le backstage, où EV 2.0 et Fortune se battent de nouveau. Laissons alors ce joyeux foutoir pour retourner au ring, dans duquel Hebner junior ce fait virer par Abyss. Le gros monstre pas rouge inflige alors un black hole slam à sa victime du jour, il va chercher Janice pour faire les présentations avec Richards, mais un OVNI bizarre apparaît en faisant un dropkick sur Abyss: Brian Kendrick! Et oui il est à la TNA, et oui, il n’est plus à la X Division (où elle est, elle, d’ailleurs??). Et apparemment Kendrick est du côté de l’EV 2.0! L’ex-TBK aide alors Stevie à quitter le ringside. Pub.

 

 


Publicité pour nous rappeler que la TNA est retransmise dans une version spéciale malentendant à petit budget.

 


On passe alors à l’interview de Mr. Anderson qui se demande toujours pourquoi Pope et lui ne sont pas meilleurs amis. Dinero et lui discutent ensuite et Anderson dit qu’ils sont ensemble ce soir et que dimanche, ils pourront se battre mais que ce soir ils doivent gagner ensemble. Dinero n’a pas confiance en Anderson et crains que celui-ci risque de le trahir. Anderson assure qu’il sera la pour le Pope et demande si DD le sera pour lui. Le Pope, décidément le moins face des Fatal Four, dit qu’on verra bien ce qui adviendra dans le ring. Le Pope risque-t-il de passer heel? Ce serait intéressant car les Fatal Four sont tous face et une finale face/face serait fort étonnante, à partir du moment où Angle est sûr de gagner contre Hardy (sinon il part en retraite), je ne vois que Anderson ou Pope turner heel avant Bound For Glory, mais nous en apprendrons plus dès No Surrender, mes amis!


Après la pub, on retrouve EV 2.0 sur le ring avec un public scandant uniquement le nom de Sabu, leur préféré. Dreamer dit qu’il n’a pas envie de parler et appelle Fortune. Fortune arrive sur cet horrible mélange du thème de AJ et de celui de Flair (qui est bizarrement absent ce soir), mené par AJ. Ce dernier demande ce que Dreamer veut avant de lui dire de la fermer et qu’à la TNA, c’est AJ qui est chez lui. Styles met alors over Williams pour son match pour le titre X Division (le titre le plus important selon la hiérarchie pour l’instant vu que le WHC est vacant) contre Sabu à NS et Abyss (qui pourtant ne fait pas partie de Fortune) et finit par parler de son I quit face à Tommy Dreamer pour le titre TV. Et qui revient de l’arrière-plan tapoter l’épaule de AJ? Flair que je n’avais pas vu au début, c’est vrai qu’il se fait discret, c’est bien! AJ parle de la façon dont il va ridiculiser Dreamer dans le ring d’AJ, car c’est chez lui! Dreamer fait alors une petite promo et veut faire un quatre contre quatre pour ce soir. Le Main Event et donc annoncé.

 

 


En attendant AJ a visiblement chopé la Flairite et un premier symptôme: il devient tout rouge quand il gueule. Dans deux mois, on ne le comprendra plus, et dans quatre, il ne communiquera plus que par "whoooooooo".

 


Jeff Jarrett se prépare pour son match face à Sting, radote de nouveau en racontant encore la même chose à Joe qui s’en fout comme la semaine passée. Joe n’est pas tweener, Joe n’est pas neutre, Joe n’est pas heel ni face, Joe est Joe, et Joe s’en fout de JJ, pour l’instant. On passe alors à Nash qui dit qu’il protège Sting et s’assurera que personne ne l’empêche de faire son œuvre ce soir. Sting arrive avec son visage maquillé en rouge et accompagné par Nash alors que JJ est seul dans le ring. Le début du match se résumé en un simple handicap match en dehors du ring avec un Double J très offensif et agressif. Ensuite, Double J a toujours le dessus et tente de faire rentrer Sting sur le ring avec un Suplex, mais Nash accroche ses pieds et fait tomber Sting sur JJ, 1-2-3 emballé, c’est pesé. Exactement la même fin que lors du Rob Terry-AJ Styles, qui a donner le titre à AJ, mais comme je vous l’ai dit, on oublie vite dans le catch.


Double J se fait passer à tabac après le match, musique de Hogan, Super Hogan arrive, Super Hogan va sauver la baraque… et bien non! Cette fois ce n’est pas Hogan qui sauve JJ, c’est Joe! Samoa Joe tabasse son ancien mentor dans le ring avant de se faire menacer verbalement par Sting dans son style bien typique. Joe a enfin décidé de balancer du bon côté de la force et un Joe/JJ vs Nash/Sting à NS se profile à l’horizon. Cette feud est assez intéressante mais j’ai très peur que dans le ring ca ne tienne pas le coup du tout…

 

 


Jarrett rappelle à un Joe enthousiaste que Sting et Nash ont vingt ans de plus que lui, et que donc il ne doit pas taper trop fort…

 


On es retrouve après le rappel de la carte de No Surrender avec London Brawling et la magnifique et désirable Chelsea sur le ring, où Wolfe fait une bonne promo en rappelant qu’ils ont gagné le tournoi à Xplosion pour le titre de n°1 challenger. On notera la petite pop au moment de l’annonce du nom de leur équipe, les fans d’Orlando doivent être fan de The Clash. Magnus continue sur la lancée de Wolfe et nous montre que son Mic Skill est loin d’être mauvais pour son très très (très) jeune âge, nul doute que ce catcheur-là est un futur très grand. Les Guns arrivent alors avec un nouveau titantron pour donner leur avis aux challengers. Les Guns font une assez bonne promo bien face et le public est conquis. Ils disent ne pas avoir vu Xplosion et lancent de petites piques à LB. Le segment tourne à un échange assez lourd sur LB qui forment un couple, mais Wolfe cloue le bec des Guns en disant qu’ils sont les seuls sur le ring avec un bel oiseau (en parlant de la magnifique et attractive Chelsea).

 

 


Bec? Oiseau? Hou hou hou, bonne remarque de M. Showtime.

 


Les Guns font allusion à la jeunesse de Magnus et aux probables maigres performances au lit de LB. Desmond couvre alors les oreilles de Chelsea afin qu’elle n’entende pas. Les rapports entre Desmond et Chelsea ont beaucoup évolué ces derniers temps, passant de haine à amour et vice versa, et là on se retrouve dans une nouvelle période où Wolfe se croit supérieur de nouveau. Mais Chelsea à l’air de vouloir se barrer dès que possible. Enfin, continuons. Alex Shelley la traite alors comme une prostituée et Wolfe veut l’obliger à dire au monde à quel point il est viril. Chelsea est donc toute heureuse de dire que l’arme de Desmond est un peu petite. London Brawling pète alors un plomb et tabasse les Guns. Pub.


On est alors dans les vestiaires de l’ EV2.0 où Dreamer est très stressé et on apprend que Foley est blessé pour ce soir. TBK arrive alors et propose ses services à Dreamer. Dreamer refuse puis Foley dit que Brian Kendrick ne connaît pas la réalité et qu’il est absolument fou, ce qui le rend absolument …. parfait pour l’ EV 2.0! Dreamer dit que si Foley est ok, alors lui même est d’accord et TBK rejoint donc l’EV2.0.

 

 


Dès juin, Foley le sentait bien, ce petit.

 


On est alors dans le vestiaire de Kurt Angle, où Jeff Hardy dit que Angle risque de terminer sa carrière dimanche, mais Angle dit qu’il faut se concentrer sur ce soir pour ne pas perdre et qu’à No Surrender, il n’a pas prévu non plus de perdre.


Vient ensuite Fortune pour le quatre contre quatre, et c’est AJ Styles, Kazarian et Beer Money qui se frotteront à Tommy Dreamer , Rhino , Brian Kendrick et Sabu. James Storm et Rhino commencent le match et le Heel domine. Fortune utilise une tactique assez classique avec des tags fréquents en isolant l’adversaire, une tactique bien heel. Mais Rhino arrive rapidement à se dégager grâce à un beau drop kick et on se retrouve avec Kaz et Sabu dans le ring. Le moins chevelu des deux prend le dessus et montre son aisance sur les cordes. L’arbitre s’occupe de Styles, et Douglas Williams en profite pour faire tomber Sabu des hauteurs et rendre l’avantage à Fortune. Kaz place alors un petit paquet, 1-2-3 et Fortune mène. Sabu est furieux mais quitte le ring de façon très classe, c'est-à-dire avec un suicide dive sur le X division champion, suivi d’un échange de droites. C’est le seul build-up pour leur match à NS… TBK se bat alors contre Kazarian (il a pris la place du Sandman qui a fait un no-show) mais après une courte phase de domination, Kaz reprend le dessus sur Kendrick et fait le tag. Kendrick se fait largement dominer pendant plusieurs minutes, mais reprend peu à peu le dessus, et élimine Kazarian grâce à un drôle de drop kick. Brian Kendrick domine alors AJ Styles – oui, cette ligne est douloureuse à écrire – et l’attaque au sol. Il se fait réprimander plusieurs fois par l’arbitre, en a marre et place donc un drop kick sur Brian Hebner! L’arbitre étant KO, le match dégénère en brawl entre les six restants et au moment où Foley descend la rampe, on lance la pub.

 

 


Histoire également de couper Kendrick qui pète réellement un plomb, se prenant ici pour Hulk Hogan en hurlant "Brother, it's you!".

 


On apprend que pendant la pub, Kendrick a été (logiquement) disqualifié et EV 2 est à deux contre trois alors que Foley reste dans le coin de EV2. Dreamer se fait alors dominer par Beer Money pendant de longues minutes avant de pouvoir faire entrer la machine à gore. Rhino réussi alors à prendre l’avantage sur Beer Money. Il place son belly-to-belly suplex sur James Storm et enchaîne avec son GORE GORE GORE pour éliminer le plus Barbu de Bière Argent, mais Robert Roode arrive à interrompre le pin. Rhino énervé place alors le même combo sur Roode, mais lorsqu’il s’élance pour le Gore, c’est Abyss qui arrive et les deux se battent hors du ring ce qui engendre l’élimination de Rhino par count out. Le brawl continue et ils s’en vont peut-être jusqu’au Luxembourg. Dreamer se retrouve seul contre trois et réussit à résister un bout de temps en éliminant Roode grâce à l’aide indirect de Storm et Styles! Dreamer place alors un roll-up, pour éliminer l’autre Beer Money, James Storm. Le public est assez dans le match et Dreamer se retrouve seul contre AJ. Dreamer se défend et mieux que ça, il domine AJ et met hors d’état de nuire Matt Morgan, avant de se faire avoir par un eye poke et un pele kick de AJ qui donne la victoire à Fortune, tandis que Foley passe Flair à tabac. Un bon match en somme mais très chaotique, espérons que le main event et surtout No Surrender le soient moins.

 

 


Si un seul essaye de foutre le boxon, je lui présente ma meuf…

 


Vient enfin le main event et en regardant ma montre je vois qu’il reste à peine six minutes après les entrées, ce n’est pas vraiment rassurant… Le match n’est pas surprenant, donc je vais parler un peu moins de son contenu catchesque, et plus de la relation Anderson-Pope tout au long du match. Pope commence le combat et se fait dominer par un duo soudé en face, mais il arrive à mettre Hardy à terre et après réflexion, il force Anderson à rentrer sur le ring et à prouver sa fidélité en s’en prenant à son ami Hardy. Anderson castagne alors à Hardy comme n’importe quel adversaire et le public soutient le Asshole bien plus que l’énigme charismatique. Hardy reprend le dessus sur Anderson et Pope vient aider son tag team partner, mais Hardy le domine aussi. Cependant, l’arrivée de Pope permet à Anderson de placer une clothesline et un nearfall. Vient alors un blind tag du Pope qui a le don d’énerver légèrement Anderson. Le pope reprend le dessus sur Hardy et force le tag de nouveau, Anderson semble bouillonner. Ensuite, tout dégénère et les quatre hommes sont sur le ring: Anderson sauve plusieurs fois le Pope et l'asshole place même son finisher sur Angle et le Pope en profite pour faire le tombé. Anderson rit jaune tandis que le Pope reste debout. Après le match, le Pope sourit de façon provocatrice à Anderson et celui-ci sourit avant de frapper le Pope. Les deux se battent jusqu’à en tomber hors du ring. Ensuite Angle et Hardy font de même et c’est sur la bagarre générale que cet Impact se referme. 

 

 


J'avais prévenu… *fin de l'émission*

 


On retiendra donc de cet Impact, qui est bon sans plus, la publicité faite pour Reaction et le build up pour No Surrender un poil léger tandis que celui pour Bound For Glory commence à devenir très intéressant. Stay safe and stay tuned, bonsoir!

14 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut