Catch

Concours de popularité 2010, Seizièmes de finale

Duel: Formalité préliminaire à la réconciliation de deux ennemis.

Ambrose Bierce

 

Les premiers choix ont été faits, les premières victimes sont tombées et seuls trente-deux vaillants combattants sont encore debout. Mais cela ne va pas durer car avec cet article commencent les duels éliminatoires! Sur le forum, chacun a déjà choisi son camp après avoir pris connaissance des affiches, et certains matchs s'annoncent passionnants car porteurs d'une grande force symbolique! Mais avant de vous aussi voter et défendre ainsi vos superstars favorites, prenez connaissance de ce petit tour d'horizon des opinions exprimées par les grandes gueules du CDC Universe… À vous ensuite de confirmer ou de changer les tendances!

 

 

Jericholiques, est-ce que vous êtes toujours là? Votre maître a besoin de vous!

 

 

Concours Kovax de popularité, 16èmes de finale

 

 

 

Seize matchs nous attendent, et pour mieux en parler, j'ai décidé de rendre hommage à ShiningWizardOfSexy en lui empruntant l'idée du vrai show de catch. J'ai donc composé une carte, avec sa lowcard, sa midcard, son upcard et quatre main events: les matchs qui ont le plus passionné nos lecteurs. Comme cette présentation, forcément, ne se déploie pas dans l'ordre du tableau, l'impeccable Spanishannouncetable vous en a concoté un rappel esthétique, sur fond des quatre catcheurs qui ont failli s'incruster dans la liste finale des 32, auxquels il est ainsi rendu une sorte d'hommage posthume.

 

Premier quart

 

 

 

Deuxième quart

 

 

Troisième quart

 

 

 

Quatrième quart

 

 

 

 

En "lowcard", on trouve les matchs qui ont vite suscité un large consensus, et dont le résultat final ne devrait pas nous donner de grosses surprises. Je pense notamment au duel opposant CM Punk à Trish Stratus, qui montre à quel point le sort des deux dernières survivantes de ce concours est loin d'être enviable. Le gourou straightedge est presque assuré de se retrouver en huitièmes de finale, et a de grandes chances de disposer facilement de la prof de yoga. Petemond est de ceux, nombreux, qui ne voient aucun suspense dans ce match ("Parce qu'il y a débat?") tant l'écart entre les deux semble grand. Wedge n'y va pas de main morte d'ailleurs, d'autant plus qu'il voit carrément en Punk le nouveau Dwayne Johnson! "Dur pour la biatch préférée de Vince, écrit-il, mais impossible de ne pas voter pour Punk… Franchement, pour moi ce mec est le nouveau Rock! Qu'il asseye encore un peu son coté Heel moralisateur et sarcastique, et qu'il garde ce sourire mi-salaud mi-goguenard quand il tournera Face et je prédis un putain de succès pour le Punker! Le seul mec qui fait apparaitre un gros smile on my face quand il débarque, comme The Rock à l'époque quoi!" Seul Antohn se démarque et fait valoir sa préférence pour la Diva: "On ne peut pas dire que ce soit le même genre de beauté. CM Punk est magnifique dans un ring et monstrueux au micro, capable de jouer avec les émotions de son public de la même manière que Rostropovich jouait de son violoncelle. Trish Stratus est magnifique tout court, faisait partie de ces rares catcheuses capables de mettre des raclées à des mecs et rien que pour avoir montré qu'on pouvait être une terreur des rings sans être une hussarde édentée, elle mérite mon vote. Et puis un type capable de manger une choucroute sans un verre de Sylvaner ne peut pas inspirer totalement confiance. Mon vote: Trish Stratus." Mais même si la plupart des membres du forum qui se sont exprimés reconnaissent des qualités à Trish et sont d'accord avec Antohn, ça ne risque pas d'être suffisant pour qu'elle puisse aller plus loin dans la compétition. Il en serait peut-être allé différemment si une autre Diva, trop tôt disparue aux yeux de certains comme ShiningWizardOfSexy, edge69 ou encore it doesn't matter what my username is. (qui gagne sans conteste le concours du pseudo le plus long à écrire) avait été à la place de Stratus. Cette Messie au féminin, c'est Lita, dont beaucoup ont mal digéré l'éviction avant même les éliminatoires…

 

 

Peut-être Antohn aurait-il été plus convaincant s'il avait daigné partager avec nous quelques-unes de ses photos dédicacées.

 

 

Cliquez ici pour voter sur CM Punk – Trish Stratus

 

 

Autre duel assez prévisible, celui qui oppose le Big Red Monster à l'Ultimate Underdog. Là, c'est clairement le run actuel de champion de l'ancien serial jobber Kane qui lui apporte un soutien qui semble capable d'envoyer Rey Mysterio retourner faire des 619 à San Diego en attendant la fin de ce tournoi. Si le high-flyer a ses supporters, comme Tsurugimi aka "The Voice" de la CDC Radio, qui voit en lui "le plus grand luchador de l'histoire", la storyline et la domination de Kane ravit la plupart de nos lecteurs. TheStalker a particulièrement aimé la réaction du démon préféré du Diable lors de l'interruption de la "réunion du souvenir" à la mémoire de l'Undertaker par Alberto Del Rio, ce qui lui suffit pour donner sa voix au géant rouge. Celui-ci va sans doute également bénéficier des votes anti-Mysterio, comme celui de wedge, qui n'est pas tendre avec le catcheur masqué: "Mystério, écrit-il, est une vaste blague en dehors du ring à cause de son charisme de poulpe et dedans lorsqu'il gagne à cause de son finisher ridicule qui ruine tout (parce que oui les matchs où il perd sont géniaux)" C'est ce qui s'appelle ne pas y aller de main morte! Mais il n'est pas le seul à penser ainsi, puisqu'il est rejoint par Papy, pour qui le choix est facile vu qu'il veut voir Kane aller loin et qu'il ne supporte pas Rey-Rey: "lors du concours de l'an dernier, rappelle-t-il, le Big Red Jobber s'était fait sortir avec des commentaires style "vraiment dommage qu'il tombe contre Edge, j'aurais aimé le voir plus loin". Alors depuis il est devenu le top Heel de la fédération (vous en voyez un de plus puissant/impressionnant depuis des mois?) et c'est pas un nain insupportable incapable de vendre une blessure ou de rester au sol tranquille 5 sec qui va lui piquer sa place. Kane est meilleur "comédien", Kane met plus en valeur ses adversaires, Kane mérite de s'imposer largement…" À vous de décider si vous souhaitez donner raison à Papy ou non!

 

 

Oui, je sais, Rey, le cercueil est carrément trop grand pour toi, mais c'est parce que je garde une place à Jericho en vue du tour suivant.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Kane – Rey Mysterio

 

 

Le match entre Daniel Bryan et le seul Français présent dans la compétition, le vénérable André the Giant, risque d'être un peu plus disputé. Si le géant de Grenoble a vraisemblablement gagné sa place dans les 32 par patriotisme plus que par réel souvenir ému de la majorité du CDC Universe, il ne semble pas assez présent dans la mémoire des lecteurs pour espérer créer la surprise. Tous témoignent un profond respect pour notre compatriote hors-norme, raison de la création du Hall Of Fame de la WWE, mais beaucoup préfèrent néanmoins récompenser le présent, tout simplement parce qu'ils n'ont pas connu André. La démarche la plus représentative en ce sens est celle de Jyskal: "André est dans la liste plus à titre honorifique qu'autre chose, pour saluer sa contribution au catch. Concernant Bryan, il nous régale depuis son arrivée à la WWE et cela ne semble pas prêt de s'arrêter. Je ne suis pas du tout le catch hors de la WWE donc je ne le connaissais pas du tout mais pour le moment je suis agréablement surpris par son style super stiff et rapide." Et même s'il doute que Bryan aille bien loin, cela sera peut-être suffisant pour battre le géant… Bien que la résistance s'organise! TheStalker, choqué que l'American Dragon ait fini sixième sur la liste des 32, pourrait bien voter André. Cannette, lui aussi, a clairement choisi son camp: "En face d'André, il y a Danielson, le "Best in the world". Je n'ai personnellement rien contre lui, mais il y a deux raisons pour lesquelles je ne voterai pas pour lui : la première, bien sûr, parce que André le surpasse très très largement sur presque tous les points, le moveset faisant office d'exception. La seconde, c'est tout simplement parce qu'il est le symbole du "ce type est excellent in-ring, pourquoi qu'il est pas encore 18 fois WWE Champ'!?", ou l'avènement du moveset aux dépens de tout ce qui fait un bon catcheur: le charisme, la capacité à faire réagir les foules… Et tout ça, André l'avait, et même si son moveset n'est pas énorme, ça suffit à faire de lui un catcheur nettement meilleur que le Bryan actuel. Et à avoir encore une fois mon vote." Qui aura convaincu le plus d'indécis finalement: le camp des défenseurs du géant français disparu et ou celui de l'actuel champion des États-Unis?

 

 

Qu'on se le dise, Dédé a un posse de fans déterminés en ces lieux!

 

 

 

Cliquez ici pour voter sur Daniel Bryan – André the Giant

 

 

 

Dernier match de lowcard, la confrontation entre John Morrison et le Big Show ressemble à un scénario de Smackdown vs Raw 2011 tant il semble inimaginable en vrai: en effet, JoMo semble capable d'éliminer le géant de la compétition! Mais ce qui est une véritable rampe de lancement pour JoMo en direction des huitièmes de finale, c'est le facteur beau gosse, qui lui permet d'obtenir les votes des femmes en pâmoison devant son corps d'athlète (comme Truc_et_Muche, qui "aime les beaux mecs musclés") ainsi que celui des esthètes comme VinZ ("Big Show me fait presque autant rire que Santino. Certes. Mais JoMo transpire à la fois le sexe et le main-event."). Même Tsurugimi, qui trouve le Big Show "fatigant", trouve de la classe en Morrison "avec son duvet pré-pubère". Seul TheStalker se distingue, ignorant même la présence du Shaman of Sexy dans ce seizième de finale: "John Morrison n'a rien à faire ici… Donc victoire du Big Show par forfait." Paf! Mais j'ai bien peur pour lui que le Monday Night Delight ne rentre pas tout de suite au Palace of Wisdom et soit encore là au moment des huitièmes de finale…

 

 

Si Jim Morrison avait vécu, il ne ressemblerait pas à John Morrison. En fait, il pèserait aujourd'hui 220 kilos, serait chauve et interpréterait péniblement Light my Fire dans des émissions de télé à la con pour se payer une nouvelle transfusion sanguine intégrale.

 

 

Cliquez ici pour voter sur John Morrison – Big Show

 

 

 

 

Il est temps de se frotter à des matchs qui ont un peu plus de potentiel symbolique, même si là encore, peu de surprises sont attendues au niveau des résultats. Cela dit, tout peut arriver, et rien n'est gravé dans le marbre! Dans la midcard de ces seizièmes de finale, on retrouve un match qui sent la TNA: Christian contre Kurt Angle. Si l'avantage est apparemment pour Captain Charisma, il ne faut surtout pas sous-estimer le soutien que peut recevoir l'ancien champion olympique. VinZ nous rappelle qu'"Angle n'a pas eu besoin d'aller dans une fédération mineure pour être enfin champion du monde, lui." Mais loin des yeux, loin du cœur, et Christian peut sans doute compter sur ceux qui ne regardent que la WWE actuelle. Quel que soit le résultat, il promet en tout cas d'être serré!

 

 

– Reviens! Y a Hogan et Flair maintenant!

Ah, mais lâche-moi, sale zombie!

 

 

Cliquez ici pour voter sur Christian – Kurt Angle

 

 

Serré, ce ne sera pas le cas du match du pauvre Evan Bourne, qui semble promis à se manger un bon gros Stunner de la part de Stone Cold Steve Austin, lequel risque d'aller très loin! Le malheureux high-flyer n'a pas l'air de faire le poids contre le Rattlesnake: "C'est ce que l'on appelle la lutte du pot de terre contre le pot de fer, d'autant plus que le pot de fer est plein de bière et le pot de terre plein d'air", pour reprendre la comparaison rimée d'Antohn. Cactus, lui, votera "Austin, parce qu'un mec qui boit de la bière, c'est plus cool qu'un mec qui n'a pas d'articulations." C'est peut-être pour ça que je voterai pour Evan Bourne alors! Non, en fait, c'est surtout parce que je n'ai jamais vu Austin sur un ring, seulement à la télé dans la série Chuck et au cinéma dans The Expendables

 

 

Austin 3:16 dit "Je viens de te botter le cul"? Ben Bourne 2.0 dit "Je viens de te faire des oreilles d'âne"! Ca claque encore plus, non?

 

 

Cliquez ici pour voter sur Steve Austin – Evan Bourne

 

 

 

L'autre Diva de ce concours, Natalya, n'a guère plus de chance qu'Evan Bourne. Elle aussi risque de se prendre une sévère déculottée de la part de The Rock. Dwayne Johnson a semble-t-il durablement marqué les esprits avec ses promos déchaînées et son inimitable lever de sourcil. La sentence de Tsurugimi est sans appel: "Rocky faisait déjà des sharpshooters que Natalya n'avait pas encore son 95D." Oh, il y a bien quelques gentlemen qui vont éviter à la blonde à la mèche rose de subir une trop cuisante défaite, comme VinZ, pour qui Natalya est la Diva qui le fait le plus craquer, et qui votera pour elle, même si tout comme Wrestlemaniac, il se doute bien que The Rock gagnera quand même ce tour. J'ai quand même noté un argument signé bdc gasoil qui peut éventuellement faire pencher la balance: "Natalya est la meilleure catcheuse de la WWE et même si c'est le Rock en face, elle doit gagner! Et puis, regardez un film du Rock, et là, vous voterez contre lui!" Et c'est vrai que quand on a vu Doom, on est un peu moins indulgent envers Dwayne…

 

 

It doesn't matter what you hart!

 

 

Cliquez ici pour voter sur The Rock – Natalya

 

 

 

Ultime match classé en midcard par mes soins car son résultat me semble assez prévisible lui aussi, celui qui oppose Edge à son presque clone, Dolph Ziggler. Flying Panda, cinéaste mais aussi poète à ses heures, nous fait remarquer que "c'est marrant de voir s'affronter Edge et Ziggler car ils sont tout les deux copains de zizis puisqu'ils ont trempé dans Vickie." Cela étant, la carrière prestigieuse de la Rated-R Superstar joue en sa faveur, et il va falloir quelques années pour Dolph avant de devenir une menace crédible pour un tel adversaire, même si beaucoup lui reconnaissent de très gros progrès sur le ring. Le champion Intercontinental pêche surtout au niveau du micro, et c'est ce qui le sépare le plus d'Edge, comme le souligne Axl: "Un jour, Dolph aura le droit de parler et alors son personnage prendra un peu d'épaisseur. En attendant, il n'est que l'ombre fadasse du grand Edge, en dépit d'un niveau en ring au-dessus de tout soupçon." Cactus Smark est du même avis: "Il est cool Ziggler, dommage qu'il soit muet." Mais cela semble être en train de changer, comme le fait remarquer Jyskal, ardent défenseur de Ziggler, qui revient sur l'ensemble de sa carrière: "Depuis qu'il a recyclé son gimmick de Spirit Squad et qu'il est revenu pour devenir ce jeune Heel aux dents longues super arrogant, et bien je l'adore! À la fois très technique au sol et capable de powermoves inédits, son style est stiff et plaisant à regarder. Il peut conclure ses matchs par soumission ou avec son ZigZag, il vend bien, il est très bon acteur quand il s'agit de raconter une histoire sur le ring. Et en plus on lui donne de plus en plus de temps de micro pour qu'il se construise un vrai personnage. Ce mec a tout pour réussir et j'espère bien qu'il y arrivera." En attendant, il pourra continuer à prendre exemple sur Edge avant de penser aller plus loin que lui dans ce tournoi. Allez Dolph, ce sera peut-être pour l'année prochaine! À moins qu'un lobby pro-Ziggler ne se manifeste en masse pendant les votes…

 

 

– T'as été méchant avec ma Vickie d'amour! Je vais te tuer, ordure!

Tain, il apprend vite, le gamin.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Edge – Dolph Ziggler

 

 

 

En attendant, concentrons-nous sur la dernière moitié du tableau, qui voit les plus grosses affiches de ces seizièmes de finale. Avant de passer aux quatre main events qui ont mis le feu au forum, je vais m'attarder sur les duels de l'upcard qui ont généré, eux aussi, leur lot d'arguments contradictoires et qui ont un enjeu particulier. Je pense par exemple au duel des deux récentes révélations, le blême Sheamus et le sévèrement burné Alberto Del Rio. Ce duel a clairement la saveur "produit de l'année" qui donnera à la victoire de celui qui remportera ce match une saveur toute particulière. Et à ce petit jeu là, bizarrement et alors que la essencia de la excellencia avait fait délirer le CDC Universe au point d'être le premier à avoir droit, avant Swagger, a sa bannière personnalisée, c'est bien Sheamus qui a pour l'instant l'avantage. Axl est celui qui résume le mieux la situation: "J'aime bien Del Rio, écrit-il, mais je suis encore loin des sommets de dévotion qu'il récolte chez certains. Sheamus, en revanche, je suis de plus en plus fan, il a su me conquérir par ses œillades humides et sa voix de velours." Et je dois avouer que moi-même, surtout depuis que j'ai eu la chance de le voir en live, je reconnais en Sheamus une présence qui me plaît beaucoup. C'est d'ailleurs le même sentiment qui anime Truc_et_Muche, mais elle, c'est après avoir vu Smackdown en live et non pas Raw. Du coup, elle n'a d'yeux que pour Del Rio, "simplement parce qu'il a assuré lors du live de vendredi soir!" Alors, supporters de l'homme au slip d'or, mobilisez-vous si vous ne voulez pas que Sheamus renvoie votre favori dans son hacienda!

 

 

Et je vous présente mon adversaire… Chimoussehuahua! Hahaha! Elle est bonne, non? En tout cas, Ricardo Rodriguez rigole.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Sheamus – Alberto Del Rio

 

 

Sheamus, s'il pouvait voter, donnerait certainement sa voix à son mentor Triple H, à qui il doit son premier push à Raw, dans le match qui l'oppose à Batista. Beau duel plein de testostérone que voilà! L'an dernier, Batista Face avait été vite éliminé, mais son run en tant que Heel avant de quitter la WWE risque de lui permettre de gagner plus de points… Oui mais voilà, c'est le Cerebral Assassin en face, pas Chavo Guerrero! Et "Batista a été un bon Heel six mois, alors que HHH a été un Heel génial dix ans" nous rappelle Tsurugimi. Cela n'empêche pas Axl de donner sa voix à l'Animal, pour le rêve qu'il lui a offert pendant ce run Heel mémorable, d'autant plus qu'il n'a pas connu la "grande période Heel de HHH": "Je me souvenais de Hunter Hearst Helmsley dans l'auge aux porcs avec Goodwin, écrit-il. Quinze ans plus tard, j'ai retrouvé Musclor, bouffeur de titres, enterreur de première de ses adversaires et auteur compulsif de vannes à connotation homophobe complètement nulles. Paraît qu'entre-temps, il a été extraordinaire. Ça aurait pu suffire à me faire voter pour lui contre l'insupportable Batista 2009, mais la version 2010 m'a fait entrevoir ce qu'il aurait été possible de faire de l'Animal: un Heel extraordinaire, peut-être le Heel le plus naturel de toute la WWE avec son physique grotesque et sa tronche de chaînon manquant. Il était tellement à l'aise dans ce personnage, en plus! Dégoûté de le voir partir avant d'avoir connu un run longue durée en Heel, je le mets quand même devant ce que j'ai vu de Triple H." À noter que certains lecteurs ne sont pas du tout enthousiasmés par cette affiche: Catcus a l'impression de choisir "entre la peste et le choléra" (mais choisira HHH), vince-d lui n'a choisi personne: "Je ne vote pas blanc, je vote nul. Nuance." Avec tout ça, difficile de deviner qui sortira vainqueur de ce match…

 

 

Spotlight! Give me a spotlight!

 

 

Cliquez ici pour voter sur Triple H – Batista

 

 

 

Autre duel plein de symbole, celui entre Shawn Michaels et William Regal, qui ont un point commun: ils ont tous les deux entraîné Daniel Bryan, actuelle sensation de la WWE. Qui des deux mentors de l'American Dragon, du Texan ou de l'Anglais, sera en huitièmes de finale? C'est HBK qui semble être promis à accéder au tour suivant. Car si Reune Jacquot a écrit un vibrant plaidoyer pour l'ancien King of the Ring, rappelant que "Regal c'est l'incarnation du catch… bien plus que Ric Flair! Ce type a commencé à la fête foraine, a bossé avec Giant Haystacks, a écumé l'Europe, a travaillé avec les plus grands, s'est défoncé comme Randy le Ram, n'a pas trouvé son chemin de Damas, s'est occupé des générations futures bien plus que HBK. Regal, le goût des autres!" Mais hélas pour lui comme l'écrit Chauff, "Sir Regal a le malheur de tomber sur HBK. Autant contre un vulgaire Batista, ça passait, autant là je ne donne malheureusement pas cher de sa peau. Il aura mon vote et le mérite de mourir debout au champ d'honneur." Papy voit d'ailleurs loin pour l'avenir du Heartbreak Kid dans ce tournoi: "Michaels est un symbole, écrit-il, et il aura tellement porté de matchs jusqu'à la fin que j'ai bon espoir qu'il aille chercher les demi-finales dont il avait été honteusement exclu l'an dernier." Ni plus ni moins! Mais William Regal n'est pas encore enterré, et le match ne sera fini qu'une fois que la cloche aura retenti…

 

 

Et en cas de défaite, pas de souci, William retournera faire doublure de Hugh Grant pour les scènes de baisers.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Shawn Michaels – William Regal

 

 

 

Mais le duel de l'upcard, celui qui va déchaîner les passions, c'est Randy Orton vs Jack Swagger. Et les avis sont très partagés sur les deux catcheurs, chacun ayant ses fans, mais aussi et surtout ses détracteurs. Vous l'aurez deviné, Axl est à fond derrière la Vipère, même si pour le coup, ça lui fait un peu de mal de sortir le All American-American: "Rhaa, écrit-il, je ne peux pas voter autrement que pour le prince noir de la WWE, mais ça me fait mal de devoir dégager l'excellentissime Swagger si tôt! Swagger a tout pour lui, objectivement. Orton a quelque chose en plus, subjectivement, et le cœur a ses raisons que la raison, cette connasse, ne capte pas." Ce quelque chose en plus, ce ne serait pas un physique à se damner, qui, comme pour Morrison, capte le vote de Truc_et_Muche? En tout cas, certains restent insensibles à ce je ne sais quoi vipérin: mrcoffeeinthebank trouve "Orton surcôté", et a "du mal à comprendre sa popularité" tout comme bdc gasoil à qui il a emprunté l'argumentaire. Vince-d est encore plus catégorique: "Curieusement, entre les deux, je ne trouve pas un argument pour Orton. Mic-skill, in-ring, humour, tout plaide pour Swagger." Sans oublier la mascotte, le formidable Sweagle, qui donne un nouvel élan au personnage de Swagger et qui est la raison du vote de TheStalker en faveur de Jack. Mais tout n'est pas rose pour l'ancien Mr Money In The Bank de Wrestlemania XXVI, comme on peut le voir en lisant les propos d'Antohn, qui votera pour le Legend Killer, car il a été très déçu par le règne de Swagger après son cash-in, mais est enthousiasmé par le "Face-turn" de la Vipère: "Orton, analyse-t-il fort justement, c'est le héros des gamins qui ont grandi et qui ne veulent pas d'un personnage lisse, Orton a longtemps été la nemesis de Cena, il en est devenu le complément." Et si certains regrettent sa période de Heel psychopathe, ça ne les empêchera vraisemblablement pas de voter pour Randy, à l'instar de Jyskal. La Vipère ou l'Aigle, choisissez votre camp… ou pas, comme Tsurugimi qui se retrouve bien embêté devant cette affiche, qu'il qualifie de choix entre "la gastro ou la diarhée". Un peu sévère peut-être, non?

 

 

– Randy, Chavo est mort, tu veux bien jouer mon aigle à l'avenir?

Je pourrai toujours faire des RKO à tout le monde?

– Bien sûr, c'est complètement un truc d'aigle, ça.

– Alors ça marche.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Randy Orton – Jack Swagger

 

 

 

Il est temps de s'attaquer enfin aux main events, les quatre principales affiches, celles qui ont déchaîné le plus les passions à leur annonce dès l'ouverture du topic des seizièmes de finale sur le forum! Et on commence avec le duel des générations qui oppose The Miz à Mick Foley, qui risque d'être difficile pour les deux catcheurs. En effet, si l'homme a la mallette rouge peut compter sur ceux qui n'ont pas connu la WWE des années 1990, le lobby pro-Foley est très actif! Tsurugimi se fend d'un verdict sans appel: "Le mic-skill de Foley explose celui du Miz", point final, fermez le ban. Cannette, lui, a livré un hommage vibrant à Mick: "Et puis en face, il y a Mick Foley. Foley… Un de mes catcheurs préférés de tous les temps, un talent au micro absolument incroyable, une icône du hardcore (Et dès qu'on parle de hardcore… :p), une légende du catch, un catcheur ultra populaire, bref, un catcheur mythique et qui mérite clairement de continuer l'aventure face à un petit nouveau qui gagne certes en popularité, mais n'a clairement pas encore le talent pour espérer vaincre Foley." Il est indéniable que Foley a du talent, et est une véritable institution du catch. Souvent décrit comme un homme gentil et intelligent, qui s'est sacrifié pour ses fans et auteur de très bons livres sur le milieu, cela sera-t-il suffisant néanmoins pour vaincre celui qui se proclame awesome à chaque Raw? Rien n'est moins sûr, mais tout est possible…

 

 

I am the Mick, and I'm… Haaaaaardcore!

 

 

Cliquez ici pour voter sur The Miz – Mick Foley

 

 

 

Passons enfin aux trois plus grosses polémiques de ces seizièmes de finale, en commençant par le match entre John Cena et Bret Hart. Si le Champ' a ses fans (on en a même trouvé un, rogal pour ne pas le nommer, qui a même vu le film The Marine deux fois, de même que 12 Rounds, et qui a aimé ça!), le Hitman en a au moins autant, et  bénéficie de deux excellents avocats en la personne de SpannishAnnounceTable et de Major Tom. Ce dernier a livré un plaidoyer énergique en faveur de la légende canadienne: "J'ai l'impression qu'après l'inexplicable recalage de Ric Flair de la liste des 32, certains ont la mémoire courte, et ne retiennent que les douze derniers mois de la carrière des légendes, de ceux qui continuent à faire vivre le business et qui se sont pas barrés pour une carrière ciné bidon. Bret Hart, c'est la classe canadienne, c'est le sharpshooter, c'est deux des plus grands matchs de Wrestlemania (contre Shawn Michaels à WM12, et contre Steve Austin à WM 13), c'est un des épisodes les plus marquants de l'histoire du catch (le Montréal Screwjob), c'est des matchs inoubliables contre le British Bulldog (Summerslam 1992 , dans lequel il porte tout le match) ou contre Owen Hart (Wrestlemania X, Summerslam cette même année dans un match en cage épique), c'est une des tag teams les plus emblématiques de l'histoire, c'est un mec qui sait tout faire (certains le trouvent overrated techniquement, mais je les soupçonne de se droguer), c'est le sharpshooter (NdKovax: tu l'as déjà écrit ça ^^), c'est le riff de guitare, c'est la combinaison rose (et ouais, le rose, c'est pur, c'est beau), c'est le best there was, is, and ever will be. Bret Hart, c'est la classe." Pourquoi tant d'énergie pour défendre Bret? Eh bien parce que l'Excellence of Execution n'est pas vraiment en odeur de sainteté chez certains membres du CDC Universe, loin s'en faut, ce qui va peut-être permettre à Cena de tirer les marrons du feu pour ce tour. En effet, Tsurugimi considère que "Cena surpasse en tous points Hart" tout simplement, TheStalker quant à lui et comme beaucoup d'autres, comptent pénaliser le Canadien à cause de son piètre retour à la WWE cette année où il a livré un des pires matchs de Wrestlemania et a été un GM de Raw assez transparent, mal à l'aise au micro, passage dont Cactus Smark, fidèle défenseur de Bret, essaie de faire comme s'il n'avait pas existé… Papy est assez dur de ce point de vue: "J'aime pas Cena et je trouve qu'il peut, qu'il doit s'améliorer mais hors de question de voter pour un handicapé." VinZ enfonce le clou: "John Cena-Bret Hart: un catcheur injustement dénigré contre un catcheur surestimé, alors que le premier est clairement supérieur au second. Aucun problème à éliminer le vieux schnock". Mais même sans parler du Bret de 2010, il se trouve certains anciens pour rappeler que même à sa grande époque, le Hitman n'était déjà pas l'excellence technique qu'on veut bien nous vendre, au risque de choquer ses fans. Latrell tente de remettre les choses dans un contexte historique dont Bret ne sort pas grandi: "Je me souviens des feuds contre d'obscurs jobbers (Jean-Pierre Laffite le pirate, Hakushi, un gars des montagnes rocheuses et même Mantaur). Alors oui, au milieu de ça, il y avait un Iron Match contre Michaels mais, déjà, à cette époque, je le trouvais dépassé, usé, fatigué. Cena, quand il ne se met pas à faire péter les tympans, est plus intéressant, surtout en ce moment." Axl, lui, n'a jamais vraiment aimé Hart: "Je pouvais pas le piffrer [Hart] du temps de sa grandeur, confie-t-il sur le forum. Je le trouvais moche et con, et ça n'a pas beaucoup changé. Cena, je suis toujours loin d'être fan, mais aujourd'hui, au moins, il m'intéresse, alors que l'autre a été un boulet dès l'instant de son retour, une fois passée l'accolade historique à la Rabin-Arafat qu'il a eue avec HBK." Quant à Silvernights, il remet les choses en place sur le statut de super technicien du ring dont on se gargarise volontiers en parlant de l'homme en noir et rose: "Je voudrais un peu remettre Bret à sa place. Le "best there is, there was, and ever will be", c'est une gimmick, pas la vérité. C'est du même tonneau que Mark Henry l'homme le plus fort du monde, Big Show le plus grand athlète, Jericho le meilleur du monde dans son domaine, etc… Si certains le pensent, c'est leur droit, mais ça n'a aucune valeur absolue. Quand je revois des matchs de Hart, je vois effectivement un catcheur très propre et assez technique, mais franchement Cena est aussi technique. On reproche les trois moves de Cena, mais Hart n'en a pas énormément plus." Et Silver d'être assez serein quant à l'issue de cette bataille: "autant contre d'autres adversaires (Jericho, Angle, HBK), je ferais plus appel aux tripes pour défendre Cena, autant contre Hart, les faits purement froids et rationnels me paraissent largement suffisants". D'autant que le Marine a cette année quelque chose qui risque de bien l'aider dans ce concours: une storyline excellente au sein de Nexus. C'est ce qui a convaincu Durkheim63: "Je n'aime pas forcément la gimmick de Cena, écrit-il, mais le tournant pris par celui-ci depuis sa rentrée dans la Nexus et la possibilité d'un Heel-turn me font voter pour lui, et en partie à cause du retour assez décevant du Hitman cette année malgré son immense carrière." Quel que soit le vainqueur de ce duel, une chose est sûre: on en entendra parler sur le forum avec beaucoup de passion des deux côtés…

 

 

Bret, je sais pas comment te le dire…

C'est bon John, j'en ai vu d'autres, qu'y a-t-il?

Hé ben, ils disent tous que je suis plus technique que toi.

– Ah.

– T'as l'air de bien le prendre, dis donc.

– Oh tu sais, je suis habitué aux critiques. Dis, tant que je te tiens, tu connais un endroit discret par ici où je pourrais m'ouvrir les veines?

 

 

Cliquez ici pour voter sur John Cena – Bret Hart

 

 

 

Autre affiche qui fait beaucoup parler d'elle: Chris Jericho contre Santino Marella. Qui l'eut cru, n'est-ce pas? Mais ne vous y trompez pas: on est presque dans un climat de guerre de religion, tant les disciples de Jericho sont passionnés, et limite outrés d'avoir un adversaire indigne de leur champion. "Tomber contre un monstre sacré tel que Y2J, c'est forcément infaisable pour Santino", commente Cactus, fataliste. Wedge voit ce tour comme une formalité pour Jericho: "Santino a réussi son coup, il a sorti Hulkogano et Ricoflairo du tableau final, sorte d'humiliation ultime (et méritée) pour ces vieux débris qui ont été se prostituer du coté d'Orlando pour une retraite un peu plus dorée. Il peut partir tranquille, laissant l'Ayatollah continuer son règne!" Antharod souligne le déséquilibre du match: "Est-il vraiment nécessaire d'argumenter? D'un côté, le Jésus du catch, Monsieur "J'ai-porté-la-féd-sur-mes-épaules-pendant-un-bail" et de l'autre, un clown." Eh bien justement, il faut peut-être argumenter, et autrement qu'en se contentant de balancer que Jericho est parfait… En effet, ce fanatisme rampant dans le CDC Universe, au lieu de convertir, commence à être contre-productif et a déclenché une levée de boucliers envers les défenseurs de celui qui est le meilleur au monde dans ce qu'il fait. Quand edge69 écrit "on a bien ri mais on parle de catch là non ? Y2J évidemment", totoboy répond aussi sec: "Je n'ai rien contre toi, mais j'en ai marre de ce genre de remarque. La réponse est non!!! On parle d'un concours de popularité. Ce n'est pas qui est le meilleur catcheur. Il y a une vraie différence! J'adore Y2J, pas de problèmes là-dessus, mais je passe un meilleur moment avec un segment backstage de Santino, qu'un nouveau monologue de Jericho." Ce Jericholisme forcené finit par en dégoûter certains, comme vince-d, pourtant fan de Y2J: "J'aime bien Jericho. Mais je suis juste saoulé de la hype qu'il récolte sur ce site. Il va passer, et il le mérite. Mais trop de Jericho tue le Jericho". Pour ma part, je me suis déjà exprimé sur le sujet et expliqué pourquoi je voterai systématiquement contre lui, histoire de calmer un peu ce fanatisme lourdingue, que Reune Jacquot qualifie à juste titre d'"idolâtrie". SaRaH-Gatina, grande prêtresse du mouvement Jericholique du CDC Universe, fait fi de ces remarques, traitant tous ses détracteurs de jaloux. Mouais… Peut-être ne s'était-elle pas remise de l'attaque de plusieurs membres du forum, considérant que comme Bret Hart, Chris Jericho est surévalué, "over-rated" comme on dit dans la langue de Shakespeare. Tsurugimi "ne veut pas de Jerichoverated en huitièmes de finale", et Cannette développe ce sentiment dans son post: "Jericho est over-rated, c'est un fait. Il n'est pas le type le plus charismatique qui soit (il se fait laminer à ce niveau par des Austin, Cena, The Rock ou HHH), son niveau in-ring n'est pas non plus ce qui se fait de mieux (bon, personnellement, je citerais des types comme The Rock ou Austin pour un style in-ring qui me plait, mais ça va convaincre personne, alors je citerai juste Bryan, Punk ou encore Swagger), et au final, ce n'est même pas un catcheur indispensable à la WWE (on le voit bien en ce moment, son absence passe quasiment inaperçue…) En face, on a Santino Marella, le lowcarder le plus populaire de ces dernières années, un type qui joue sa gimmick à la perfection et qui est plus drôle que Doink The Clown (tiens, aussi incarné par Jericho :p) Bref, je pense que c'est clair, mon vote ira sans aucun problème à Santino, pour son talent incroyable et son humour génial." Au final, les Jerichomaniaques remporteront-ils le combat, ou auront-ils réussi à mobiliser une force plus grande qu'eux contre leur idole avec leur campagne intensive proche du matraquage? Réponse dans quelques jours…

 

 

Immondes scolopendres, connaissez-vous le traitement que j'ai pour saine habitude d'infliger aux saltimbanques incarnant cette insulte à l'intelligence que les masses appellent "humour"?

 

 

Cliquez ici pour voter sur Chris Jericho – Santino Marella

 

 

 

Enfin, le dernier match est celui qui oppose une légende vivante à celui qui est une des révélations de l'année, Undertaker contre Wade Barrett! Et là, les avis sont très partagés. Presque tous les membres du CDC Universe s'accordent à dire qu'il s'agit là d'un véritable crève-cœur tant les deux hommes sont très appréciés par nos lecteurs. Tsurugimi, Cannette et vince-d s'apprêtent d'ailleurs à voter blanc, incapables de choisir entre le Deadman et le leader de Nexus. "J'adore le British mais voter contre le Taker me ferait mal au cœur", confesse Tsurugimi pour expliquer son non-choix. Le Phenom peut tout de même compter sur ses fans, qui militent activement pour lui, rappelant tout ce que notre mort-vivant préféré a accompli jusqu'ici. "Barrett a certes tout pour réussir, mais en face de lui il a une montagne qui elle a déjà tout fait. Un colosse qui peut faire se lever les foules rien qu'avec un coup de gong ou une soudaine extinction des feux. La légende et la popularité de l'Undertaker a su traverser les âges et il est vénéré par des dizaines de milliers de fans qui se pressent chaque année pour le voir raccrocher une nouvelle victoire à sa fameuse streak. Je souhaite à Wade la même carrière mais en attendant, dans un concours de popularité, difficile de détrôner l'Undertaker!" écrit Jyskal, position partagée par Antharod: "Taker. Pour son statut. Qui est le plus populaire? Le Taker. Ce n'est plus le meilleur, mais il suffit de voir les réactions qu'il provoque pour comprendre qu'entre lui et Wade, l'un ne fait pas le poids. Vous êtes d'accord. Tous derrière le mort-vivant le plus plastifié du monde!" Antohn est du même avis: "L'Undertaker c'est des matchs de légende, des innovations à la pelle, des rivalités d'anthologie, c'est une des meilleures gimmicks de l'histoire du catch, c'est une entrée qui vous fiche des frissons. Wade Barrett veut faire l'Histoire, l'Undertaker est l'Histoire." Certes, celui qui croupit actuellement six pieds sous terre est une véritable institution, un monument. Mais comme vous le savez, il est loin d'être au meilleur de sa forme depuis quelques années, et fait aux yeux de certains la saison de trop. Et cette faille peut aider Barrett dans ce duel, qui en plus de ses propres qualités peut rallier les déçus du Taker. Wrestlemaniac est de ceux-là: "Ce vote est difficile, écrit-il. Si je prends en compte l'ensemble de la carrière du Taker, Barrett ne fait pas (encore) le poids. Mais la dernière année écoulée est trop présente dans mon esprit. L'Undertaker actuel m'ennuie avec ses matchs à deux à l'heure et m'énerve avec sa façon de boucher automatiquement l'accès au main-event des plus jeunes comme JoMo ou Kofi Kingston (même si ce n'est pas de sa faute mais de celles des bookers et des fans qui l'admirent toujours autant)." Latrell, lui, en a carrément marre: "Bon le Taker, c'est bon… Assez donné. Plus un vote contre de ras-le-bol qu'autre chose. Vote pour Barrett (j'aurais voté Kelly Kelly, Doink ou Barry Horowitz s'ils étaient en face du Phenom)". VinZ estime enfin que l'Undertaker a fait son temps, tout simplement: "Le Taker nous fait rêver depuis longtemps. Mais il faut donner un coup de pouce aux jeunes. Et Barrett est juste devenu le top heel de la WWE en quelques mois." Mais si certains ne pardonnent pas la déchéance actuelle de monsieur McCool, d'autres n'arrivent pas à être aussi durs avec celui qui reste le pilier fondateur de notre passion du catch pour bon nombre d'entre nous. Et si ShiningWizardOfSexy parvient à relativiser la situation ("L'Undertaker, idole de ma jeunesse, m'a tellement contrarié ces derniers temps que je suis tenté de ne pas voter pour lui. Cette feud lamentable avec Kane, et le retour gâché de Bearer, ont sérieusement écorné une très vieille storyline qui je plaçais jusqu'alors au-dessus de toutes les autres. Taker, je hais la caricature que tu es devenu! J'étais presque soulagé de te voir disparaître sous terre et j'espère que tu y resteras jusqu'à Mania… Mais soyons objectif (enfin, essayons): dans quelques années, j'aurai oublié tout ça et je ne me souviendrai plus que du meilleur, et le meilleur du Taker, pour moi, c'est inégalable, ça plane très haut au-dessus du reste, ça défie les lois de la gravité, comme un croquemort funambule de 120 kilos. Barrett passera son tour cette année."), Silvernights résume parfaitement la situation: "En fait, remarque-t-il, Barrett me fait un peu penser au Taker à ses débuts: une entrée en matière super impressionnante, un gabarit imposant et une grande agilité (Taker fait quand même 10cm et 15kg de plus, mais ça reste quand même deux masses), une grosse storyline, un énorme potentiel. Le truc, c'est que le Taker, en plus d'avoir ce potentiel, il l'a confirmé. […] Si Barrett devait passer, ça ne me dérangerait pas en tant que tel vu à quel point j'aime le bonhomme, mais franchement, ça serait un scandale pour le Taker, qui fut un des athlètes les plus bandants de l'ère moderne du catch." À partir de là, à vous de choisir qui vous voulez envoyer en huitièmes de finale: la légende ultime ou le jeune loup prometteur?

 

 

J'espère qu'on l'a pas trop abîmé, j'ai besoin qu'il soit en état de marche à Mania XXVII, j'ai sa streak à terminer et la mienne à démarrer.

 

 

Cliquez ici pour voter sur Undertaker – Wade Barrett

 

 

 

Voilà pour ce petit tour d'horizon des seize matchs prévus pour ce tour de la compétition. À présent, vous allez pouvoir faire qualifier vos favoris (n'oubliez pas de bien vérifier que vous êtes connectés!) et choisir qui seront les heureux élus qui s'affronteront pour les huitièmes de finale. Choisissez en votre âme et conscience, faites ce que vous voulez: à vous d'accentuer ou de renverser les tendances relevées sur le forum, et peut-être de créer (ou non) la surprise! Comme l'a très justement souligné rogal, n'oubliez pas qu'il s'agit seulement d'un "concours de popularité… c'est un ensemble de coups de cœur, et non pas le talent in-ring qui l'emporte". Je vous retrouverai pour la suite de la compétition, en attendant… VOTEZ! Vous avez jusqu'à mercredi, 23h59, pour cela.

 

 

Henri Death se concentre toujours à fond au moment de voter, faites-en autant!

24 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut