Catch

TNA: Immortal Kombat

La liberté? Lol! 

                                        McOcee, administratrice des cahiers du catch.

 

Bonjour à tous et bienvenue pour une review livrée à temps pour une fois (merci au passage à l'aide du précieux Darren pour les vignettes de cet épisode)! Cette semaine j’ai eu envie d’un peu plus de TNA que d’habitude, suite à la resignature de mon Eric Young adoré!

 

 

Exclusif: grâce aux lunettes remises à l'entrée, cette review vous sera présentée en Hardy Vision.

 

 

Review TNA (Xplosion + Impact + Reaction) du 11 novembre

 

 

Enfin il sera surtout ici question de vous parler encore plus que d’habitude d'Eric Young, car je regarde tous les programmes de la TNA chaque semaine. Comme vous le savez sûrement, la fédération de dixie Carter possède trois show. Xplosion d'abord, qui passe le mercredi, est une émission d’une heure diffusée sur Sun Sports et One HD (assez petite chaîne aux Etats-Unis, ce qui explique les cotes d’écoute oscillant de 35000 à 80000 spectateurs) qui est un équivalent de Superstars à la WWE; c'est-à-dire un moyen qu’a trouvé la TNA pour offrir de l’exposition à ses Stars pour lesquels elle n’a pas trop de plans.  La TNA passe alors au Jeudi soir où l’on trouve Impact (deux heures) suivi de TNA Réaction (une heure) qui sert souvent à montrer la fin de Impact si le programme déborde  se son horaire. Mais Reaction est en principe un show rempli d’interviews (la plupart du temps in kayfabe) avec parfois quelques reportages intéressants sur l’histoire de teams ou de catcheur.

 

J’ai donc commencé par Xplosion (enregistré après Impact) et malgré de longues recherches, je n’ai trouvé que le début en vidéo (à savoir les matchs, le reste étant composé d’interviews, de pubs et de replays, je ne vais pas trop me plaindre) où bonne surprise, ce n’est pas Jeremy Borash (blessé in kayfabe) qui sera aux commentaires cette semaine avec Taz, mais mon catcheur préféré, Eric Young. EY m’a bien fait peur ces deux dernières semaines en se faisant virer deux fois avant de signer définitivement à la TNA. Bon, on commence avec le premier match opposant Jeremy Buck à Jesse Neal. Avant le match, Jeremy a fait un speech assez ridicule en insultant les Etats-Unis dans un silence de cathédrale, mais ça a suffit à faire péter les plombs à un Jesse Neal toujours aussi patriote. On ne retiendra pas grand-chose de se match gagné par le heel grâce à un Roll Up. Idem pour le second match opposant leurs tag team partners respectifs (Shanon  Moore VS Max Buck donc) tout aussi ennuyeux. On retiendra les victoires de Jeremy Buck et de Shanon Moore, l’humour génial de Eric Young aux commentaires, et surtout que si vous voulez voir un épisode d’Xplosion, ben choisissez-en un autre. Car même si cet épisode est mauvais, il y a déjà eu de très bon matchs à Xplosion (London Brawling VS Gen Me, ou Eric Young VS Magnus pour n'en citer que deux).

 

 

Euh, Jeff! Reveille-toi ça va commencer!

 

 

On passe donc enfin à Impact, après un fort beau montage récapitulant ce qui s’est passé lors de Turning Point. Le show commence sur le theme song de Immortal (remix de celui de Hogan et de celui de Bishoff) et Fortune, Abyss et Bishoff arrivent sur le ring. C’est Mike Tenay qui nous rappelle que Immortal a tout gagné lors de Turning Point, et même si toutes les victoires n’étaient pas très nette, les faits sont là. Bishoff rappelle une nouvelle fois la puissance de Immortal avec un talent au micro qui est plus que décuplé quand il est heel! Easy E rappelle chaque victoire à Turning Point, de Abyss à Double J en passant par Fortune. C’est ensuite Ric Flair qui prend le micro en tenant un speech sur Fortune. Après Flair et Bishoff , c’est AJ qui a le droit de parler (tiens, c’est un beau doigt d’honneur à ceux qui disent que AJ deviens transparent à cause de Flair, Bishoff et Hogan) et il nous rappelle que Sabu fait maintenant son signe fétiche dans la file d’attente du Pole Emploi en recevant une heat assez impressionnante. Il rajoute après qu’il va encore se débarasser quelqu’un d'EV2, cette fois pas en le renvoyant mais en en faisant un handicapé!

 

Bishoff introduit alors le TNA Immortal Heavyweight champion Jeff Hardy, qui arrive de nouveau sans maquillage et sans vêtements ridicules  (quoi qu’une chemise violette ne soit pas de très bon goût), en portant sa ceinture de façon laxiste. Il prend le micro sous des impressionnants chants «Overrated, Overrated». Il rappelle sa victoire à Turning Point avant que les chants ne double de volume, chants auquel il va répondre d’une manière que j’ai trouvée géniale: un beau «Overrated  my ass». Il le fait en rappelant que c’est lui qui doit regarder vers le bas pour les voir et qu'il est le champion, le chosen one. Qu’il a bu jusqu’à la lie dans le calice de l’Hulkamania et que pour cela, il est et sera toujours Immortal. Je reviendrai beaucoup plus en détail sur le turn de Jeff Hardy à la fin de la review car il y a beaucoup à dire! Après ce speech, Eric Bishoff annonce l’arrivée de Hulk Hogan (qui peut enfin de nouveau marcher!).

 

 

Mes problèmes de dos? My ass!

 

 

Le Hulkster rappelle l’unité des Immortal, son amitié pour Flair et finit par parler de son champion Jeff Hardy, rajoutant qu’il a une petite surprise pour Hardy. Et là, la surprise descend du plafond: une nouvelle ceinture de champion du monde faites spécialement pour Hardy et qui colle assez bien au personnage. Jeff prend sa ceinture et la montre au public avant que Hogan ne jette l’ancienne à la poubelle (vu le prix de l’or, ça va faire un heureux chez les éboueurs). Hogan continue alors avec un speech heel avant d’être interrompu par la musique du Pope qui entre par le public et rappelle que à cause de ses frères qu’il a perdu. Hogan demandait de la concurrence pour Immortal, ce à quoi Dinero répond que le Pope est arrivé. Il rajoute qu’il mettra Eric Bishoff dans un cercueil! Arrive ensuite Samoe Joe par le côté opposé, toujours dans le public, lui aussi rappelle qu’il n’a pas perdu clean et dit qu’il en veut à Gunner et Murphy (qui l'ont agressé lors du dernier PPV, donnant la victoire au king of the mountain). Joe dit que Jeff Jarrett est loin d’être un MMAspécialiste et qu’il va le lui prouver. Les chants "Joe is gonna kill you" résonnent et c’est la musique de Rob Van Dam qui retentit. L'ex champ arrive par le public en rappelant qu’il n’a jamais perdu le titre mondial et que Jeff Hardy n’était dévoré par la jalousie. Il dit qu’un jour il va l’affronter dans le ring et qu’il ne pourra pas toujours l’éviter. Ensuite Matt Morgan arrive par l’entrée principale en disant qu’il a droit a un title match, il rappelle alors qu’il aurait dû gagner à Turning Point et qu’il exige un rematch qu’il gagnera. Morgan obtient une pop très impressionnante et le turn commence à prendre! Il s’en prend alors à Hulk Hogan en disant qu’il était le plus grand fan de hogan étant petit (Morgan petit, j’ai du mal à imaginer ca) et qu’il regrette le manque d'intégrité de HH et que celui-ci n’ait plus de Del Rio. Hogan dit alors que si les faces veulent se battre, ils vont se battre et que Hogan, Flair et Bishoff vont préparer un petit programme spécialement pour eux ce soir! Il finit sur un classique «Be carfull what you wish for!”

 

Le segment était vraiment très bon et très long (25 minutes) mais l’arrivée de faces à la fin, l’un après l’autre, est très bien faite et montre que la résistance ce met en route.

 

Après un segment où les trois vieux discutent des matchs qu’ils vont booker aujourd’hui, on arrive au moment d’Impact que j’aimerais effacer de ma mémoire. Un match opposant The Shore à Jay Lethal et Taylor Wilde, match qui est vraiment un doigt d’honneur à l’histoire glorieuse de la X division et de la division féminine. Le match est juste horrible, un des pires que j’ai jamais vu… et dire que le match a été ré-enregistré car la première fois il était trop mauvais, je ne veux même pas imaginer la première version. A turning point, j’étais assez optimiste pour Robbie E, je change doucement d’avis. Résultat sec: les heels gagnent en trichant.

 

 

X-Division? Ahah! My ass!

 

 

On passe enfin à la Team 3D après un très joli clip: la team 3D apparaît et monte sur le ring pour un speech d’adieu. Les 23 fois champions nous prouvent encore une fois que le meilleur inring, Brother D-Von (Reverend D in da house) est parfaitement complété au micro par Ray (qui le surpasse largement dans ce domaine). Après un bon speech, la team 3D quitte définitivement le ring sur un dernier OOOOOOOOOOOOH MY BROTHER, TESTIFY!

 

Le show continue ensuite sur… comment ça le segment ne s’est pas finit comme ça? Comment ça, Ray a trahis Devon pour la cinquantième fois ce mois-ci? Non franchement, c’est trop triste de voir le départ en retraite de la plus grande team restante de la glorieuse Era gâché de la sorte, par l’ego démesuré de Ray qui veut encore une feud en solo en tabassant Devon à la fin du dit segment.   Allons les amis, essayons d'oublier cette mauvaise blague qu'est cette énième trahison et que même la TNA semble oublier quand on connait la suite des évènements (non je ne vous spoilerai pas!)

 

Reprenons plutôt notre route vers le vrai catch avec un Samoa Joe en mode vénère se retrouvant enfin seul avec les gardes du corps de Jeff Jarrett pour un Handicap match où la samoan submission machine squash violemment Gunner et Murphy. Il inflige d'abord le Muscle Buster à Murphy avant de porter sa Coquina Clutch à gunner (il a obtenu la victoire par tombé sur Murphy juste après le Muscle Buster) et après avoir maintenu la prise plusieurs secondes, Jeff Jarrett vient sauver ses Body Guards (logique n'est-ce pas?) en s'en prenant à Joe et tente de lui appliquer une Coquina Cluth à son tour. C'est le moment (idéal) qu'a choisi notre héros à tous, Kurt Angle, pour retourner à l'Impact Zone en sauvant Joe. Double J quitte alors le ring et Joe et Angle se regardent longtemps.

 

Etait-ce le bon moment pour faire revenir Angle ou fallait-il attendre encore un peu plus? Je ne suis sur d'aucun des deux: d’un côté il fallait vraiment commencer à rendre les faces crédibles, de l’autre un retour d’Angle pendant un PPV aurait été encore mieux. Mais dans quel position sera-t-il si Matt Morgan (son protégé à la fin de la MEM) est la tête d’affiche du clan face et pope et joe ses bras droits? Angle est-il capable de rester en mid card un bout de temps?

 

 

Il s'en fout, il s'est fait lobotomiser.

 

 

On passe alors à un segment backstage se déroulant dans les toilettes plus blanches que la WWE idéale selon Vince, dans lesquelles Eric Bishoff attend qu’Abyss finisse son besoin naturel. Ce dernier se fait surprendre par D’Angelo Dinero qui le passe à tabac avant de faire de même avec le monster. Le pope enlève alors Easy E (cet épisode à été enregistré et diffusé avant qu’Edge en fasse de même à Smackdown avec Paul Bearer)

 

Nous passons ensuite à un match opposant Kaz à Rob Van Dam. Encore une fois, le match est assez bon, mais c’est Kaz qui le porte. Rhino entre après quelques minutes et regarde Rob et Kaz avant de porter un ENORME (CLBDNM) gore sur… RVD! Kaz gagne le match et Rhino sors du ring sous les huées et avec un petit sourire au coin des lèvres.

 

On revient ensuite en backstage où le pope torture Easy E en lui chantant du rap (il a déguisé Eric Bishoff avec des vêtements G style).

 

On continue l’affrontement Fortune VS EV2 (oui, moi aussi je croyais que ca devait finir après Turning point) dans un match qui est pour moi le meilleur de la soirée: celui opposant AJ Styles à Stevie Richards. Le match est vraiment bon, en mélangeant la vitesse du Phenomal one et la stiffness de l’ancien psychologue d’Abyss, on obtient un joli spectacle que AJ finit en «botchant» son styles clash (qui met tout le poids sur la nuque de Stevie à la façon d'un tombstone). Ce botch correspond à ce que AJ disait dans sa promo en début de show (il annonçait qu’il allait casser la nuque de Stevie), alors le botch était-il prévu ou pas? On ne le saura sans doute jamais.

 

 

Par contre, on sait ce qu'a fait AJ avant le match.

 

 

On revient alors en backstage où après plusieurs tortures, Angelo Dinero met Eric Bishoff dans le cercueil qu’il avait prévu pour Abyss. Il amène alors le cercueil en ring side. Mais avant d’avoir pu faire quoi que ce soit, le Monster attaque le Pope et le passe à tabac. Avec l’aide de Bishoff, il met DD dans le cercueil avant de le lancer contre un mur (le cercueil).

 

On passe alors au Main Event de la soirée qui oppose Matt Morgan à Beer Money et Doug Williams, rien que ça!  Le combat est assez intéressant et dure sept bonnes minutes. Beer Money se barrant du ring après cinq minutes parce que Morgan a réussi a revenir dans le match (avec un joli double DDT) que les heel dominaient, laissant le pauvre doug tout seul face aux Carbon Footprints du DNA of TNA. Matt Morgan gagne le match et Ric Flair s’énerve en haut de la rampe.

 

On passe maintenant à Reaction dont je ne retiendrai pas énormément de chose à part le fait que voir Brother D-Von en pleurs. Le moment est assez triste et même en tant que smart, ça fait pas plaisir de voire ça. Reaction est une émission très intéressante, mais difficile à reviewer car c’est un concentré d’interviews à moitié kayfabe. Ce qu’on retiendra surtout de cet épisode, c’est cette interview de Kaz qui pourrait confirmer ce que beaucoup pensent, c'est-à-dire que Immortal veut tous les titres de la fédérations. A Kaz le X division (Youpiiiii), à AJ le TV, à Beer Money le Tag Team et bien sur à Jeff Hardy le WHC.  A quand des Knockouts Immortal? (pourquoi pas Daffney)

 

 

[video:http://www.youtube.com/watch?v=I5IRD_U4Yp8]

 

 

Je vous avais dit en début de review que je reviendrai plus en détail sur le turn de Jeff Hardy. L’énigme charismatique a en effet réussi quelque chose que beaucoup croyaient impossible, c’est à dire un heel turn crédible. En effet Jeff a réussi à mettre de côté les symboles qui faisaient de lui un face (peintures sur le visage,  vêtements fous, couleur de cheveux indéfinissable), il ne manque donc plus qu’éliminer la Swanton Bomb (bien qu’un très beau mouvement, ce finisher est trop face!) alors qu’il a renommé le Twist Of Fate en Twist Of Hate. Une autre chose qu’il a réussi à faire et qui me surprend beaucoup, c’est de parler dans un micro. Cette promo montre bien qu’il n’est pas génial au micro, mais qu’il s’améliore et répondre au public de la façon dont il l’a fait ma particulièrement plu.

 

 

[video:http://www.youtube.com/watch?v=mlPDVmgpXzg]

 

 

Ce nouveau Jeff Hardy me fait un tout petit peu penser à Raven du temps de son merveilleux passage en tant que Raven Nevermore à la ECW, plus par son attitude et son côté énigmatique que par son catch. Mais si il persévère dans ce sens la, il va me plaire, ce nouveau Jeff!

 

AU final, on a eu un Impact agréable qui promet de bonnes choses pour l’avenir si la TNA parvient à gérer son roster afin que Immortal ne monopolise pas tout le show (Knockouts, X division, revenez svp). Le show est donc bon, mais il ne faut pas faire ça chaque semaine.

 

 

Zzz… Hein? Quoi? C'est déjà fini? Bon ben a la semaine prochaine alors.

4 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut