Catch

Powerslam In The Bank

If man is Five

Then the devil is Six

Then god is Seven

 

The Pixies, This Monkey's gone to heaven

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue à la Spanish Announce Table, le seul endroit où sont nées les légendes, où les carrières ont été brisées et, où cette semaine, les comptes sont scrutés par un regard extrêmement critique …

 

 

Une erreur deux chiffres après la virgule et c'est le drame.

 


Faisons donc l'inventaire de cette semaine où le Miz a réalisé son cash-in.

 

Classement Powerslam numéro 13

 

 

Les losers :

 

Il y a eu dix absents à l'antenne (hors blessés officiels et autres enterrés vivants) :

– absents de RAW : Darren Young, DH Smith, William Regal & The Great Khali (C'est toujours mieux sans lui, hein ?)
– même pas figurants à Smackdown : Chavo Guerrero, Chris Masters, Dolph Ziggler, JTG, Kaval, Tyler Reks

 

Les jobbers de la semaine :

 

Randy Orton (- 40) : Aucune surprise dans ce résultat, Randy Orton a enchaîné les matchs la semaine dernière et, malgré sa title défence contre Wade Barrett, il a perdu la ceinture face au Miz. Il repasse donc sous la barre des 2600 points.

 

 

– Randy, vous venez de perdre votre titre, votre réaction ?

– Je m'en fous, j'ai encore près de 150 points d'avance sur mon poursuivant au classement Powerslam.

 

 

Rey Mysterio (- 40) : L'arrondi des chiffres après la virgule ne rend pas grâce à ce résultat et à l'impact sur son score Powerslam de la défaite de Rey Mysterio face à Cody Rhodes. Rey Rey a perdu 0,37 points de plus que Randy Orton cette semaine. Cela en dit long sur Smackdown et l'écart entre sa midcard et son upcard.

 

The Big Show (- 24) : Le Big Show est très souvent montré à l'antenne comme un géant indestructible et son haut score Powerslam en atteste. Celà rend chacune de ses défaites spéciales et coûteuse en points Powerslam.

 

 

Le seul homme sur cette planète qui achète son déodorant par fût de cinq litres.

 


Les petits joueurs de la semaine :

 

Daniel Bryan (+ 7) : L'American Dragon a triomphé d'un Ted Di Biase Jr., largement inférieur à lui au classement Powerslam. Mais le match était aussi solide in-ring qu'extrêmement bref (plus court que le squash d'Alicia Fox par Natalya) et ça en dit long sur la place du Million Dollar Son dans la carte.

 

 

Les winners de la semaine :

 

The Miz (+ 52) : L'évènement de la semaine pour tous les fans de catch le fut aussi pour les médias américains et il se répercute avec plus de cinquante points au classement Powerslam.

 

 

Dans un geste d'irrespect ultime envers les vétérans de la WWE, Le Miz a volé le kilt de Rowdy Pipper pour s'en faire une veste.

 

 

Cody Rhodes (+ 40) : C'est la surprise de la semaine, une victoire en main-event de Smackdown de la part d 'un midcarder sur un Rey Mysterio souvent réputé invulnérable. Dashing, simplement.

 

Kelly Kelly (+ 30) : Il a suffi d'un roll-up de la part de Kelly Kelly pour qu'elle vienne à bout de Michelle McCool.

 

Allez, hop, classement, de cette semaine où le Miz a encaissé sa mallette.

 

 

 

 

 

12 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut