Catch

King Of The Powerslam

Le bonheur est quelque chose qui se multiplie quand il se divise.

 

Paulo Coelho, Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j'ai pleuré

 

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue à la Spanish Announce Table, le seul endroit où sont nées les légendes, où les carrières ont été brisées et où c'est inutile de couronner un roi devant l'autel du Powerslam tant Randy Orton domine toujours ce classement.

 

 

L'homme invisible devient donc le premier héros à remporter le King of The Ring


Faisons donc l'inventaire de la semaine où Sheamus a été sacré King Of The Ring.

 

Classement Powerslam, épisode 14

 

 

Les losers :

 

Il y a eu neuf absents à l'antenne (hors blessés officiels et autres enterrés vivants) :

– absents de RAW : Eve Torres, Zack Ryder, The Great Khali, Jimmy & Jay Uso
– même pas figurants à Smackdown : Chavo Guerrero, JTG, Kelly Kelly, The Big Show

 

Les jobbers de la semaine :

 

Heath Slater & Justin Gabriel (- 45) : La division tag-team a beau être le royaume des aveugles, cette semaine, les borgnes qui en sont les rois sont tombés sous les coups de boutoir d'une équipe qu'on n'avait de plus jamais vu auparavant dans le ring. Certes, John Cena a apporté son concours à leur victoire, il n'empêche que ce premier revers des champions se paye cash.

 

Kane (- 33) : Le champion du monde n'est pas seulement largement dominé par Edge dans le grand tournoi de cache-cache que la Rated R Superstar a organisé avec le concours de Paul Bearer, il l'a aussi été dans le ring.

 

 

Et pendant qu'Edge et Kane jouent à cache-cache, Rey et Alberto se font un petit chat-perché.

 

 

Daniel Bryan (- 28) : C'est le choix de booking le plus contestable de la semaine : faire perdre un champion en titre dans son show au premier tour d'un gros tournoi, ce n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Peu importe Bryan a récupéré Brie et Nikki à chacun de ses bras, ça compense.


Les petits joueurs de la semaine :

 

The Miz (+ 2) : Le nouveau champion a gagné plus de points powerslam en faisant sa promo qu'en gagnant un match à stipulation pour le titre de champion en main-event dans un supershow (ce qui devrait lui donner pourtant un maximum de coefficients de bonus de toutes sortes).

 

 

Jerry Lawler, atterré de découvrir qu'il ne vaut que 0,65 points Powerslam.

 

 

Les winners de la semaine :

 

Mark Henry (+ 44) : Le chocolat sexuel a réussi l'exploit de battre les champions en titre, ça n'a l'air de rien mais c'est important pour un big man de son gabarit de pouvoir démontrer sa puissance de temps en temps.

 

Sheamus (+ 38) : Le tout nouveau King Of The Ring a évidemment réussi à grapiller quelques points en plus d'une jolie couronne.

 

Edge (+ 36) : Battre le champion, même dans des conditions un peu loufoques, ça ne peut être que bénéfique.

 

 

 

 

Par contre, voler sa création au graphiste John Pasche, c'est mal …

 

 

 

 

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut