Catch

Concours de popularité, résultat de la finale

Il faut mourir pour mesurer pleinement son degré de popularité.

Frédéric Dard

 

Le premier post de l’année 2011 couronne la grande affaire de la fin de l’année 2010, à savoir ce concours de popularité qui a suscité un grand nombre de posts de niveau stratosphérique et dont la conclusion est rendue aujourd’hui, les votes pour la finale entre Shawn Michaels et Chris Jericho étant désormais clos. Les deux prétendants ont connu cette année la petite mort de la retraite, peut-être kayfabe pour le plus jeune des deux. Résultat : ils n’ont jamais été si populaires.

 

 

Et maintenant, mon ami, nouveau challenge : devenir les plus populaires au club de bingo!

 

 

Concours Kovax de popularité, résultat de la finale

 

 

Avant de livrer le résultat en lui-même, nous voulons remercier tous ceux qui ont participé à notre concours cette année. L’année dernière, à l’époque préhistorique où nous ne disposions pas de la possibilité de faire voter les lecteurs d’un simple clic, il fallait voter en postant un commentaire. Et puis nous avions moins de lecteurs, globalement. Du coup, l’année dernière, Chris Jericho avait battu en finale CM Punk par 56 voix contre 35. Cette année, grâce à l’augmentation de notre lectorat (qui se multiplie sans cesse par parthénogénèse), à la mécanisation du vote et sans doute aussi à la pub que nous ont faite nos nouveaux Best Friends Ever de Catchbreaker (dont les indispensables Khalis de Plomb attendent votre vote ici), nous avons eu pour la finale… 300 votants tout rond. OK, c’est pas encore les millions and millions qu’invoquait The Rock, mais ça commence à faire pas mal !

 

 

Surtout que nos lecteurs, c’est tous des super intellos, chacun d’entre eux compte pour mille!

 

 

Un grand merci, aussi, à Kovax qui a donné son nom au concours et son temps à son organisation. En compilant astucieusement les posts les plus enflammés, les plus informatifs ou les plus drôles du forum, il a tiré la substantifique moelle du débat catchesque et donné aux hésitants les principaux arguments pour et contre chaque catcheur.

 

 

Alors voilà, y en a qui disent « Let’s go Cena » et d’autres qui disent « Cena sucks ».

 

 

Deux mois après le début du concours, qui avait démarré par une liste de 100 catcheurs et catcheurs WWE d’hier et d’aujourd’hui, on est donc arrivés à cette finale opposant deux grands favoris. Chris Jericho, tenant du titre, était devenu à l’issue du premier vote (visant à établir un tableau final de 32 catcheurs à partir de la liste initiale de 100) la tête de série numéro un. Michaels, lui, était numéro trois. Les deux hommes ont logiquement remporté leurs matchs jusqu’aux demies, Jericho battant sans grande difficulté Santino Marella, Kane et John Cena tandis que Michaels venait à bout de William Regal, Mick Foley et Daniel Bryan. En demi-finales, les choses se corsaient puisque Jericho était opposé à l’icône Steve Austin, tandis que Michaels faisait face à la tête de série numéro deux du concours, CM Punk. Victoires de justesse des deux futurs finalistes, le premier récoltant alors 54% des voix et le second tout juste 50%. La grande explication pouvait avoir lieu. Revanche de leur affrontement en quarts de finale l’an dernier, remporté par Jericho par 61 voix à 24, soit avec 68% des voix !

 

 

2009? Une année comme une autre pour moi.

 

 

C’était le temps où Y2J marchait sur l’eau, flambant dans tous les shows de la WWE sans exception et multipliant les promos exceptionnelles et les matchs spectaculaires. Michaels, lui, était le sidekick de Triple H dans une énième reformation de DX. La confrontation n’avait pas fait un pli. Cette fois, il en allait autrement. Ouvert aux grands anciens, le concours s’est placé dans une perspective historique globale propice aux envolées lyriques sur l’Histoire avec un grand H, comme HBK. Car si la carrière de Jericho (pas encore achevée, du moins on l’espère) aura été grande, celle de Shawn Michaels aura été immense. Et les fans de l’un étant également les fans de l’autre, le choix a souvent été cornélien. Pas étonnant, dès lors, que même avec 300 votants, le résultat aura été relativement serré, et le voilà enfin, ce résultat, bam :

 

 

Shawn Michaels (3) bat Chris Jericho (1) par 163 voix à 117 et 20 nuls (54% à 39% des voix).

 

 

Le sort en est jeté. Jericho aura catché six mois de plus que Michaels en 2010, mais deux jours ont suffi à Mr Wrestlemania pour renverser la tendance qui avait été si favorable à Y2J l’an dernier. Ces deux jours, ce sont bien sûr son match à Mania contre l’Undertaker (récemment élu match de l’année par toutes les consultations existantes, des Slammy Awards aux CDC Awards en passant par les Awards organisés par des milliers d’autres sites), et son poignant discours d’adieu du lendemain. La légende catchesque à l’état pur, un cran au-dessus encore, finalement, d’un Jericho formidable mais à qui il aura manqué un petit quelque chose pour se prétendre « The Main Event, The Icon, The Showstopper », etc.

 

 

Par respect, les lecteurs ont voté pour le type dont la carrière a commencé longtemps avant leur naissance.

 

 

Voilà, le concours de popularité 2010 se termine donc avec un très beau vainqueur. On verra en 2011 s’il est judicieux d’en refaire un, en attendant on a DEUX ! MOTS ! POUR ! VOUS !

 

 

Bonne année!

9 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut