Catch

L’année 2010 en images, partie I

Ne perdons rien du passé. Ce n'est qu'avec le passé qu'on fait l'avenir.

Anatole France

 

Premier volet d’une considérable « année 2010 en images » concernant la WWE dont le principe, déjà employé l’année dernière, emprunte à l’excellent site The Big Picture (des photos commentées par de sobres légendes descriptives, le choix des images tenant lieu d’option rédactionnelle). On commence par le premier trimestre, période fondamentale qui nous emmène du retour de Bret Hart lors du premier Raw de l’année jusqu’à Wrestlemania, en passant par le Royal Rumble, Elimination Chamber, la fin de l’ECW et le lancement de la première saison de NXT, et bien d’autres choses encore… 225 photos pour une rétrospective qui ne fait que commencer!

 

 

Paix aux hommes de bonne volonté.

 

 

L’année 2010 en images, premier trimestre

 

 

 

Smackdown, 1er janvier: dans un Beat the Clock Challenge visant à déterminer le Number One Contender au Championnat du monde poids lourds détenu par l’Underaker, Rey Mysterio bat Chris Jericho en 7 minutes 19, soit une seconde de moins que le temps établi par CM Punk face à Matt Hardy, et devient le candidat numéro un au titre du Deadman.

 

 

Disqualifié par l’arbitre dans son match pour le Championnat intercontinental contre le tenant Drew McIntyre, John Morrison pète un plomb.

 

 

Les Laycool à la table des commentateurs, pendant le match Beth Phoenix-Mickie James.

 

 

Alors que Batista est sur le point de battre R-Truth en un temps inférieur à celui de Mysterio, et donc de devenir le nouveau First Contender au titre de l’Undertaker, Mysterio tire l’arbitre hors du ring. Plus tard dans la soirée, Vickie Guerrero décidera que la semaine suivante, Mysterio affrontera Batista avec en jeu le statut de First Contender.

 

 

Raw, 4 janvier. Alors que la TNA diffuse impact en direct ce même soir avec l’arrivée de Hulk Hogan, Bret Hart est le guest host de Raw.

 

 

Bret Hart et Shawn Michaels enterrent la hache de guerre, plus de douze ans après le Montreal Screwjob.

 

 

Miz, champion des États-Unis, vient d’entrer en scène sur "I came to play" pour la première fois. Il explique à Maryse, en lice dans le tournoi féminin destiné à couronner une nouvelle Divas Champions après la blessure de Melina, qu'il pourrait la rappeler si elle gagne le titre.

 

 

Santino Marella, déguisé en Chris Jericho, avec DX et leur mascotte Horsnwoggle.

 

 

DX, champions par équipes, conservent leurs titres face à Jerishow, après une intervention d'Hornswoggle.

 

 

Continuation de la feud entre Randy Orton et Kofi Kingston.

 

 

Après avoir fait mine de se réconcilier avec Bret Hart, Vince McMahon l'allonge d'un coup de pied dans les couilles.

 

 

ECW, 5 janvier. Après qu'Ezekiel Jackson est venu à bout de Vladimir Kozlov, William Regal et lui humilient le Russe.

 

 

De passage à l'ECW, CM Punk en profite pour battre Mark Henry.

 

 

Superstars, 7 janvier. Finlay sur le point de battre Mike Knox.

 

 

Goldust et Yoshi Tatsu se congratulent après avoir battu les Dudebusters.

 

 

Smackdown, 8 janvier. Les Laycool tentent de rallier Beth Phoenix à leur croisade anti-"Piggy" James. Sans succès.

 

 

CM Punk et Luke Gallows sauvent une nouvelle âme perdue, un certain James.

 

 

Quelques jours après la réconciliation Bret Hart – Shawn Michaels, la WWE diffuse dans une vidéo promotionnelle quelques images de Bret Michaels, chanteur du groupe Poison.

 

 

Après avoir maintenu son Sleeper Hold jusqu'à l'extrême limite à l'extérieur du ring, Dolph Ziggler se glisse sous les cordes à temps pour battre Kane par count out.

 

 

Beth Phoenix, sans pitié pour Layla.

 

 

Le match Batista-Mysterio est un No-Contest suite à deux interventions mystiques de l'Undertaker (qui ne se donne pas la peine d'apparaître en chair et en os).

 

 

Raw, 11 janvier. Le guest host du soir, Mike Tyson, feint d'allonger une droite au Champion WWE Sheamus, venu le défier.

 

 

Kofi Kingston s'invite au main event. Mike Tyson décide d'un match à trois entre Cena, Orton et Kingston pour déterminer le Number One Contender au titre de Sheamus.

 

 

Santino Marella bat Jack Swagger dans un "Over the Top Rope Challenge" proposé par Swagger à l'ensemble du vestiaire.

 

 

Mike Tyson menace Hornswoggle de le massacrer s'il intervient dans son match, plus tard dans la soirée (voir à droite, dans les quotes).

 

 

Fantastique promo du Miz sur tous les efforts qu'il a accomplis depuis son arrivée à la WWE.

 

 

A l'issue du match par équipes opposant DX à Jericho et Mike Tyson, Tyson se retourne contre son partenaire et le met KO avant de célébrer avec DX.

 

 

Kofi Kingston flambe, mais grâce à l'aide de Rhodes et DiBiase, Orton devient First Contender au titre WWE.

 

 

ECW, 12 janvier. A la fin d'une bataille royale visant à déterminer le Number One Contender pour le titre de Christian, Ezekiel Jackson se retrouve face à Kane. Il le jettera dehors et défiera Christian au Royal Rumble.

 

 

Superstars, 14 janvier. Carlito face à Chris Masters.

 

 

Smackdown, 15 janvier. Chris Jericho porte encore les stigmates du direct de Mike Tyson.

 

 

Drew McIntyre nargue John Morrison pendant son match contre Chris Jericho.

 

 

Nouveau sauvetage par la Straight Edge Society, cette fois d'un certain Trevor.

 

 

Rey Mysterio bat Batista dans un Steel Cage match et confirme son rang de First Contender au titre de l'Undertaker.

 

 

Raw, 18 janvier. L'Undertaker apparaît à Raw pour dire à Vince McMahon que son comportement face à Bret Hart est celui d'un lâche…

 

 

… et pour dire à Shawn Michaels qu'il refuse de l'affronter de nouveau à Wrestlemania: si Shawn veut que ce match se produise, il devra gagner le Royal Rumble.

 

 

Le guest host du soir, John Heder, réunit pour la première fois le Big Show et le Miz. Ensemble, les trois hommes perdront un match contre DX et Hornswoggle, mais le duo Show-Miz sera bientôt reconstitué…

 

 

Après avoir jeté Shawn Michaels hors du ring, Triple H lui explique qu’il entend bien gagner le Royal Rumble, et que Michaels doit donc trouver un autre moyen pour affronter l’Undertaker à Wrestlemania.

 

 

ECW, 19 janvier. Lors de l’Abraham Washington Show, Santino Marella fait pour la première fois ami-ami avec Vladimir Kozlov.

 

 

William Regal perd par DQ son non-title Match contre Christian, à cause de l’intervention d’Ezekiel Jackson, qui inflige par la suite un beatdown au Canadien.

 

 

Superstars, 21 janvier. Match de prestige à Superstars avec ce Kane – Chris Jericho qui s’achèvera par la victoire de Kane sur décompte à l’extérieur volontaire de Jericho.

 

 

Smackdown, 22 janvier. Désireux d’envoyer un message, Batista détruit Finlay, au point d’être disqualifié. C’est à ce jour le dernier match individuel de Finlay (qui participera plus tard à la bataille royale, non diffusée, de Wrestlemania, et à une autre bataille royale en juin).

 

 

Une promo de CM Punk est interrompue par une inconnue, qui sort du public en demandant qu’on l’intègre à la Straight Edge Society.

 

 

Serena, car tel est son nom, est immédiatement incorporée à la SES et rasée sur place.

 

 

Beth Phoenix assiste les Laycool pour humilier Mickie James en lui écrasant un gâteau dans le visage.

 

 

Maria réconforte Mickie James à la suite de cette séquence.

 

 

Kane interrompt un match par équipes entre Cryme Tyme et Mike Knox & Charlie Haas, balance les quatre hommes par-dessus la troisième corde et affirme qu’il gagnera le Royal Rumble.

 

 

Après une promo pleine de respect mutuel entre l’Undertaker et son challenger Rey Mysterio, Batista attaque Mysterio avant de reculer quand le Taker revient vers le ring.

 

 

Raw, 25 janvier. Malgré une victoire sur Rhodes et DiBiase et une amitié toujours présente, on sent de la tension entre les champions par équipe.

 

 

Vince McMahon insulte les fans, leur explique qu’il connaît mieux le business qu’eux, et qu’il ne fera pas revenir Bret Hart (un peu plus tard, un discours de Cena le fera changer d’avis).

 

 

Le guest host du soir, Dule Hill, trop insistant, prend une claque d’Alicia Fox.

 

 

John Cena punit Randy Orton, qui a interféré dans son match contre le champion Sheamus, en lui portant un AA.

 

 

ECW, 26 janvier. Victorieux, au côté de Regal, de la paire Kane-Christian, Ezekiel Jackson prend une pose plastique.

 

 

Yoshi Tatsu, Goldust et The Hurricane se tiennent prêts à repousser leurs adversaires du soir, Zack Ryder et les Dudebusters, qui repartiront vaincus.

 

 

Superstars, 28 janvier. Chris Masters gagne un Triple Threat Match contre Primo et Chavo Guerrero, ce qui lui offre une qualification pour le Royal Rumble.

 

 

Smackdown, 29 janvier. Après le match opposant Triple H à CM Punk, gagné par Triple H par DQ après une intervention de la SES, Serena protège Punk de son corps face à la DX.

 

 

Victoire clean de R-Truth sur Chris Jericho.

 

 

Dans un match sans DQ pour le titre intercontinental, le champion Drew McIntyre vient à bout de John Morrison.

 

 

Entrée de Layla en mode Piggie James.

 

 

Le dream match Michaels-Mysterio est interrompu par l’Undertaker, qui chokeslamme simultanément son first contender et celui qui veut l’affronter à Wrestlemania.

 

 

Royal Rumble, 31 janvier. Christian souffre entre les mains d’Ezezkiel Jackson, mais finit par conserver son titre de champion ECW.

 

 

Michelle McCool, humiliée par les divas face après avoir perdu le titre de Women’s Champion contre Mickie James.

 

 

Le Miz va conserver son US Championship face à MVP.

 

 

Randy Orton est furieux après Rhodes et DiBiase, dont l’intervention maladroite l’a disqualifié dans son match contre Sheamus. Il ne voit pas le Champion WWE qui se relève derrière lui et s’apprête à l’étaler d’un Brogue Kick.

 

 

L’Undertaker, en sang pendant son match de Championnat contre Rey Mysterio, qu’il remportera sur un Last Ride.

 

 

CM Punk, micro en main entre deux éliminations d’adversaires.

 

 

Beth Phoenix, deuxième femme à participer au Rumble après Chyna neuf ans plus tôt, embrasse le Great Khali avant de l’éliminer.

 

 

CM Punk vient de porter un Go to Sleep à Beth Phoenix, premier cas de violence homme – femme depuis des années à la WWE, et s’apprête à l’éliminer.

 

 

Double you can’t see me de Cena sur les deux DX.

 

 

Shawn Michaels élimine Triple H.

 

 

R-Truth élimine en un seul mouvement le Big Show et Mark Henry.

 

 

Après avoir été éliminé par Batista, Shawn Michaels pète un plomb et agresse un arbitre.

 

 

De retour après plus de six mois d’absence, Edge, entré en 29ème position, élimine John Cena et gagne le Royal Rumble.

 

 

Raw, 1er février. Le guest host, William Shatner, présente son CD de reprises a capella des chansons d’entrée des catcheurs de la WWE.

 

 

 Edge, en tant que vainqueur du Rumble, vient menacer Sheamus de le défier à Mania pour son titre de champion du monde poids lourds.

 

 

 Randy Orton bat Shawn Michaels dans un match de qualification pour Elimination Chamber, ce qui laisse Michaels désespéré au milieu du ring.

 

 

 Dans son match de qualification pour Elimination Chamber contre Kofi Kingston, le Big Show a accidentellement assommé l’arbitre. Il est disqualifié.

 

 

Après une nouvelle prise de bec entre Vince McMahon et Bret Hart, Batista intervient alors que Bret allait porter le Sharpshooter à Vince et permet au Chairman d’humilier son invité en lui crachant au visage.

 

 

ECW, 2 février. Gregory Helms, intervieweur d’un soir, est agressé par Ezekiel Jackson. C’est la dernière apparition télévisée à la WWE de Helms, qui sera renvoyé en avril.

 

 

Smackdown, 5 févier. Chris Jericho découvre Edge, backstage, lisant tranquillement le journal. S’ensuivra une confrontation haineuse entre les deux anciens partenaires.

 

 

 John Morrison gagne son Triple Threat contre McIntyre et Kane et se qualifie pour Elimination Chamber.

 

 

Batista décide de ne pas participer à son match de qualification pour Elimination Chamber contre Punk, qui gagne donc par décompte à l’extérieur.

 

 

Edge, en tant que vainqueur du Rumble, vient menacer l’Undertaker de le défier à Mania pour son titre de champion du monde poids lourds.

 

 

Raw, 8 février. Triple Threat Match pour le titre par équipes détenu par la DX, face aux équipes Big Show – Miz et Punk – Gallows. Showmiz gagneront le match grâce à une erreur de Michaels et deviendront donc champions par équipe.

 

 

Frustré par la défaite, Michaels découvre Teddy Long en backstage et exige d’être transféré à Smackdown pour pouvoir s’en prendre à l’Undertaker. Face au refus de Long, il lui porte un Sweet Chin Music.

 

 

Les dissensions de la Legacy s’amplifient, avec ce match entre Orton et Rhodes, que Rhodes gagnera grâce à une intervention de Sheamus.

 

 

Après une longue promo en ring de Cena et McMahon où l’on apprend que Bret Hart veut affronter Vince à Wrestlemania, Bret surgit, se bat avec Vince et finit par détruire une partie du décor, comme il l’avait fait en 1997 à Montréal après le Screwjob.

 

 

ECW, 9 février. Tiffany, GM du show, explique aux catcheurs que l’ECW aura son épisode final la semaine prochaine et qu’ils seront reversés à Raw et Smackdown.

 

 

Shelton Benjamin bat Vance Archer dans un match sans disqualification.

 

 

Smackdown, 12 février. Après une victoire de Rey Mysterio sur CM Punk, Gallows et Punk agressent Mysterio et le laissent sans connaissance.

 

 

La women’s champion, Mickie James, arrose accidentellement Vickie Guerrero de cottage cheese. Grave erreur.

 

 

Interviewé dans le ring par Josh Matthews sur les raisons de sa haine envers John Cena, Batista décide de ne pas dire un mot pendant plusieurs minutes avant de quitter le ring.

 

 

Dans un non-Title match, Jericho bat le champion poids lourds, l’Undertaker, après que ce dernier a été Spearé par Edge.

 

 

Raw, 15 février. Nouvelle défaite par DQ d’Orton face à Sheamus après une intervention de Rhodes et DiBiase.

 

 

Sous le regard de John Cena, Bret Hart est installé sur une civière par les infirmiers après qu’une voiture l’a malencontreusement écrasé dans le parking.

 

 

Dans un non-Title Match, Mark Henry et MVP battent les champions par équipe, Showmiz.

 

 

Les catcheurs de Raw font marcher Jerry Springer, guest host du soir, en inventant d’innombrables histoires sordides.

 

 

Promo de Batista, promettant à Cena qu’il sera là la semaine prochaine.

 

 

Sheamus intervient dans le match John Cena – Triple H (preview d’Elimination Chamber) et porte son finisher à Triple H.

 

 

Episode final de l’ECW, 16 février. Showmiz défendent avec succès leurs titres contre l’équipe de Goldust et Yoshi Tatsu.

 

 

Ezekiel Jackson bat Christian dans un match Extreme Rules et devient…

 

 

… le dernier Champion ECW, à la grande joie de William Regal.

 

 

Smackdown, 19 février. Les Flawless gâchent un beau moment d’intimité entre Matt Hardy et Maria.

 

 

Après une confrontation haineuse micro en main, Edge porte un Spear à Chris Jericho.

 

 

Les Dudebusters débarquent à Smackdown, où ils sont cueillis par Cryme Tyme.

 

 

John Morrison face à Luke Gallows dans un tag team Punk-Gallows / Morrison-Truth qui sera gagné par les premiers.

 

 

Edge se prépare à porter un Spear dans son match contre Batista.

 

 

Après la fin de ce match suite à une intervention de l’Undertaker, qui chokeslamme Edge, Chris Jericho porte un Codebreaker à Edge.

 

 

Elimination Chamber, 21 février. John Cena devient Champion WWE en remportant l’Elimination Chamber Match de Raw, éliminant en dernier Triple H par soumission.

 

 

Quelques instants après la fin de ce match, Vince McMahon annonce qu’il a offert un Title Match à Batista, et que ce match aura lieu immédiatement.

 

 

Batista bat facilement un Cena épuisé et devient à son tour Champion WWE.

 

 

Drew McIntyre conserve son titre Intercontinental en battant Kane après lui avoir enfoncé son pouce dans l’œil.

 

 

 La finale du tournoi pour la ceinture des Divas, mettant aux prises Maryse et Gail Kim, est annulée par Vickie Guerrero, qui remplace ce match par un Tag Team opposant Maryse et Kim à Laycool. Maryse refusera le tag, ce qui mènera à la défaite de Kim, que Maryse agressera après le match.

 

 

Edge interrompt une promo de William Regal, venu pour présenter NXT, avant de lui porter un Spear. Dernière apparition de Regal en ppv à ce jour.

 

 

Le Big Show aide son camarade le Miz à conserver son titre de Champion des États-Unis face à MVP, qui sera battu grâce à un KO Punch asséné par le Big Show que l’arbitre ne verra pas.

 

 

CM Punk continue de parler, pendant le Elimination Chamber Match de Smackdown, après avoir éliminé R-Truth.

 

 

 Elimination Chamber Match de Smackdown: Chris Jericho tente d’échapper à l’Undertaker en s’enfermant dans l’un des pods. L’Undertaker écrase le visage de John Morrison sur la vitre.

 

 

 Shawn Michaels intervient dans l’Elimination Chamber Match de Smackdown et porte un Sweet Chin Music à l’Undertaker sous les yeux de Chris Jericho, qui en profitera pour couvrir le Taker et devenir Champion du monde poids lourds.

 

 

Raw, 22 février. La célébration de Chris Jericho est interrompue par Edge, qui lui annonce dans la foulée qu’ille défiera à Wrestlemania pour son titre de Champion poids lourds.

 

 

La finale du tournoi pour le titre de Divas’Champion a enfin lieu entre Maryse et Gail Kim. Maryse l’emportera.

 

 

Vince McMahon explique à Cena que s’il veut un rematch contre Batista, il doit d’abord battre ce même Batista ce soir. S’il perd, c’est Sheamus, qui était champion en entrant dans l’Elimination Chamber, qui affrontera Batista à Wrestlemania.

 

 

Dans un match à trois contre trois opposant la Legacy à Kingston, Bourne et Tatsu, Orton intercepte Rhodes quand celui-ci est sur le point d’entrer dans le ring, peut-être pour l’attaquer par derrière. Quelques instants plus tard, Orton portera un RKO à DiBiase et quittera le ring, ce qui permettra à Bourne d’achever Rhodes d’un Air Bourne pour la victoire.

 

 

L’Undertaker vient à Raw expliquer qu’il accepte de rencontrer Michaels une seconde fois à Wrestlemania, à condition que la carrière de Michaels soit en jeu. Michaels accepte.

 

 

 Irrité d’être tombé du taureau mécanique amené par la guest host Jewel et son mari, spécialiste du rodéo, le Big Show porte son KO Punch au taureau.

 

 

Showmiz célèbrent leur nouvelle défense de titre réussie contre Mark Henry et MVP.

 

 

Dès le début de son match contre Cena, Batista se fait volontairement disqualifier pour coup bas. Il affrontera donc Cena à Wrestlemania (Sheamus peut se brosser pour le rematch auquel il a théoriquement droit en tant qu’ex-champion).

 

 

NXT, 23 février. Premier épisode de NXT, présentation des rookies.

 

 

Déçu par son rookie, Daniel Bryan, le Miz lui assène une claque.

 

 

Chris Jericho présente son rookie, Wade Barrett.

 

 

D’entrée de jeu, NXT offre aux spectateurs un dream match, avec ce Jericho-Bryan que Jericho remportera sur un Lion Tamer.

 

 

Smackdown, 26 février. Pour changer, Edge Speare Jericho.

 

 

Triple Threat Match de qualification pour le Money in the Bank Match de Wrestlemania. Dolph Ziggler tire hors du ring John Morrison, qui vient d’exécuter un Starship Pain sur son ami R-Truth, et couvre Truth pour la victoire.

 

 

Arbitre spéciale du match de championnat entre la Women’s Champion Mickie James et Michelle McCool, Vickie Guerrero attaque la championne. McCool gagnera la ceinture dans la foulée, pour un règne ininterrompu de près de neuf mois.

 

 

Match de qualification pour Money in the Bank, remporté par Kane face à Drew McIntyre, qui subit là sa toute première défaite à la WWE.

 

 

Match de qualification pour Money in the Bank. Après une intervention de Rey Mysterio en sa faveur, Shelton Benjamin, de retour à Smackdown après la fin de l’ECW, bat CM Punk.

 

 

 Edge bat le Miz, venu exprès de Raw jobber un coup.

 

 

Raw, 1er mars. Les guest hosts Cheech et Chong, dans un segment backstage faisant référence à leur goût pour les drogues récréatives.

 

 

Arrivée de Bret Hart, prétendument blessé après son accident dans le parking.

 

 

Vince McMahon apprend à Bret Hart qu’il accepte de l’affronter à Wrestlemania.

 

 

 Batista en promo explique à Cena que celui-ci ne peut pas le battre.

 

 

Dernière célébration commune de DX, après un discours de Triple H où il affirme que Michaels battra l’Undertaker et rappelle qu’en attendant, ils ont un rematch ce soir pour les ceintures tag team contre Showmiz.

 

 

Apparition de l’Undertaker sur le Titantron pendant le match pour les ceintures par équipes. Déconcentré, Michaels sera pinné par le Miz et Showmiz conservera les titres.

 

 

Après la défaite de DX, Sheamus agresse Triple H.

 

 

NXT, 2 mars. Après la victoire de son rookie Wade Barrett sur un Daniel Bryan encore mal remis de son match contre Jericho la semaine précédente, Jericho attaque Bryan.

 

 

Christian donne quelques conseils à son rookie, Heath Slater.

 

 

Smackdown, 5 mars. Chris Jericho demande à son ex-partenaire, le Big Show, venu exceptionnellement à Smackdown, de tout mettre en œuvre pour détruire Edge dans le match prévu ce soir.

 

 

Drew McIntyre, dont la défaite contre Kane a été effacée des registres sur ordre de Vince McMahon, vient de perdre une nouvelle chance de se qualifier pour le Money in the Bank Match de Wrestlemania en étant battu par Matt Hardy. Il pète un plomb et est réconforté par Matt Striker.

 

 

Nouveau venu à Smackdown, Ezezkiel Jackson massacre Jimmy Wang Yang.

 

 

R-Truth et John Morrison battent Cryme Tyme et la Hart Dynasty pour devenir les challengers officiels de Showmiz à Wrestlemania.

 

 

Victorieux de Luke Gallows, Rey Mysterio se moque de CM Punk.

 

 

Après avoir battu le Big Show, Edge porte un Spear à Chris Jericho.

 

 

Raw, 8 mars. Nouvelle promo Undertaker – Michaels pour hyper leur match à Wrestlemania.

 

 

Rhodes et DiBiase gagnent leur match à deux contre un contre Randy Orton.

 

 

Triple H explique qu’il respecte les efforts de Sheamus pour montrer sa valeur, mais qu’à Mania, il devra sortir le grand jeu s’il ne veut pas être réduit à l’état de note de bas de page dans l’histoire de la WWE.

 

 

Skip Sheffield réconforte son pro, William Regal, battu par Evan Bourne dans un match de qualification pour Money in the Bank.

 

 

A l’issue d’un Gauntlet Match opposant à Cena plusieurs catcheurs (Kozlov, McIntyre, Swagger et Mark Henry, qui se montre réticent à attaquer Cena), Batista intervient et porte à Cena une Batista Bomb qui permet à Vince McMahon d’effectuer le tombé sur le Marine.

 

 

NXT, 9 mars. Le Miz engueule son rookie, Daniel Bryan, qui vient d’être vaincu par David Otunga.

 

 

Wade Barrett, dans un match qu’il perdra contre Justin Gabriel.

 

 

En venant à bout de Carlito, Heath Slater devient le premier rookie de NXT à battre un pro.

 

 

Superstars, 11 mars. Goldust bat Mike Knox.

 

 

Smackdown, 12 mars. CM Punk gâche la fête d’anniversaire d’Aaliyah, 8 ans, la fille de Rey Mysterio, venu célébrer ce moment en famille dans le ring.

 

 

Aaliyah, terrifiée par CM Punk.

 

 

Sa défaite de la semaine dernière contre Matt Hardy effacée, Drew McIntyre obtient une nouvelle chance de se qualifier pour Money in the Bank, cette fois contre un jobber inconnu au bataillon. Il le bat et se qualifie donc pour le MITB Match de Wrestlemania.

 

 

L’Undertaker intervient dans un match opposant la Hart Dynasty à Cryme Tyme et détruit les quatre hommes pour envoyer un message à Michaels.

 

 

Beth Phoenix, qui vient de sauver Tiffany d’un beatdown des Laycool, est sur le point d’allonger Vickie Guerrero d’un coup de la corde à linge.

 

 

Un fan d’Edge dans le public.

 

 

A l’issue d’un Highlight reel haineux, Jericho et Edge en viennent aux mains. Cette fois, c’est Jericho qui aura le dessus, en assommant son adversaire avec la ceinture de champion pendant une tentative de Spear.

 

 

Raw, 15 mars. La foule éructe pour saluer le guest host du soir, Steve Austin.

 

 

Segment backstage entre Austin, Michaels et Jericho.

 

 

 Le Big Show bat John Cena après une distraction de Batista.

 

 

Rhodes et DiBiase interfèrent dans un match entre Triple H et Randy Orton.

 

 

Edge intervient dans un match entre Jericho et Shawn Michaels et Speare Jericho.

 

 

Steve Austin s’assure que la signature du contrat entre Bret Hart et Vince McMahon se passe dans les règles.

 

 

 Bret enlève son plâtre, révélant que son accident avait été monté de toutes pièces.

 

 

NXT, 16 mars. La Straight Edge Society attaque DarrenYoung, le rookie de CM Punk, après l’avoir pourtant aidé à battre Justin Gabriel.

 

 

Daniel Bryan va perdre son match contre le Great Khali.

 

 

Smackdown, 19 mars. Après avoir battu, en compagnie de Swagger, l’équipe MVP-Matt Hardy, Dolph Ziggler sort une échelle et monte chercher la mallette du MITB suspendue au–dessus du ring.

 

 

Invité à un Cutting Edge, Chris Jericho prend une nouvelle fois le meilleur sur Edge à l’issue du brawl réglementaire de fin de segment.

 

 

Nouvelle défaite pour Drew McIntyre, qui cette fois ne sera pas annulée, contre l’Undertaker.

 

 

Le show s’achève par une attaque surprise de Shawn Michaels sur l’Undertaker.

 

 

Raw, 22 mars. Kane attaque le guest host du soir, Pete Rose.

 

 

John Morrison bat le Miz.

 

 

Grâce à un Trouble in Paradise, Kofi Kingston bat Vladimir Kozlov et se qualifie pour le Money in the Bank Match de Wrestlemania.

 

 

Randy Orton et Triple H font équipe dans un match à handicap 2 contre 3 face à la Legacy et Sheamus. La loi du nombre prévaudra.

 

 

En dépit d’une intervention de l’Undertaker, qui lui porte un Chokeslam, Shawn Michaels parvient à battre Kane.

 

 

Protégé par une escouade de gardes, Batista défie Cena.

 

 

 A la surprise générale, Cena parvient à attaquer Batista malgré ses gardes du corps.

 

 

NXT, 23 mars. Heath Slater et Justin Gabriel, un duo prometteur, viennent à bout de l’équipe de Wade Barrett et Skip Sheffield.

 

 

Smackdown, 26 mars. Beth Phoenix humilie Vickie Guerrero.

 

 

Répétition générale pour le Money in the Bank Match.

 

 

Après un énième brawl avec Jericho, Edge triomphe, ceinture de champion à la main.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Yoshi Tatsu gagne la bataille royale organisée en dark match.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Entrée des champions par équipe, Showmiz, qui conserveront leurs ceintures face à John Morrison et R-Truth.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Randy Orton s’apprête à porter son Hangman DDT simultanément à Cody Rhodes et Ted DiBiase.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Après avoir porté un Punt Kick à Rhodes et un RKO à DiBiase, Orton reprend sa pose de Legend Killer pour la première fois depuis plusieurs années.

 

 

Lol.

 

 

Kofi Kingston fait n’importe quoi pendant le Money in the Bank Ladder Match.

 

 

Jack Swagger galère quelques instants au moment de décrocher la mallette.

 

 

Entrée des Divas heels pour le match à cinq contre cinq.

 

 

Entrée des Divas faces.

 

 

Vickie Guerrero rend hommage à Eddie avant d’effectuer sur Kelly Kelly le Frog Splash qui donnera la victoire à son équipe.

 

 

Triple H s’apprête à porter à Sheamus le Pedigree qui lui offrira la victoire.

 

 

Mad Dog Vachon pendant la présentation des nouveaux intronisés au Hall of Fame au public.

 

 

Antonio Inoki pendant la présentation des nouveaux intronisés au Hall of Fame au public.

 

 

Ted DiBiase Sr pendant la présentation des nouveaux intronisés au Hall of Fame au public.

 

 

CM Punk en promo pendant son entrée en ring avant son match contre Rey Mysterio.

 

 

 Mysterio, en mode Na’vi, pendant le Splash final qui lui permettra de battre Punk.

 

 

Entrée de Vince McMahon, accompagné de la famille Hart, avant son match No-DQ contre Bret Hart.

 

 

Après que la famille Hart s’est retournée contre Vince, la Dynasty lui porte une Hart Attack.

 

 

 Après une vingtaine de coups de chaise, Bret Hart fait abandonner Vince McMahon dans le Sharpshooter.

 

 

Qui l’eut cru? La famille Hart célèbre son unité au milieu du ring à Wrestlemania.

 

 

Après que Jericho a conservé son titre de Champion du monde poids lourds contre Edge, ce dernier lui porte un Spear sur la table des commentateurs.

 

 

Les gars de la marine avant l’entrée de John Cena.

 

 

 Epreuve de force sur le turnbuckle entre le Champion WWE Batista et John Cena.

 

 

Cena effectue son geste fétiche.

 

 

Cena célèbre sa victoire avec le même fan que l’année précédente.

 

 

Entrée de Shawn Michaels pour le dernier match de sa carrière.

 

 

Face off entre Michaels et l’Undertaker avant le début du match.

 

 

 Sweet Chin Music à l’extérieur du ring.

 

 

 Frustration de l’Undertaker après un énième kickout de Michaels.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Au bout de 25 minutes, un Shawn Michaels épuisé montre à l’Undertaker qu’il n’a pas besoin de sa pitié.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Un Jumping Tombstone met fin au match.

 

 

Wrestlemania, 28 mars. Célébration de l’Undertaker après sa victoire.

 

 

Shawn Michaels ayant perdu, il doit mettre fin à sa carrière.

26 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut