Catch

L’année 2010 en images, partie II

Guess who just got back today?

Them wild-eyed boys that had been away

Haven't changed, haven't much to say

But man, I still think them cats are crazy

Thin Lizzy, The boys are back in town

 

Après le premier trimestre, voici la deuxième fournée de la colossale année 2010 en images, qui nous emmène des adieux de Shawn Michaels à ceux de Titus O’Neil, en passant par plusieurs épisodes notables : le rasage de CM Punk, l’enquête de l’inspecteur Kane à la suite de l’agression subie par l’Undertaker, la conquête d’un titre de champion du monde par Rey Mysterio, l’envoi à l’hôpital de Triple H par Sheamus, l’instauration de l’Anonymous General Manager et surtout les grands débuts du Nexus!

 

 

Raw, 7 juin. Daniel Bryan essaie une nouvelle prise de soumission, qui lui vaudra quelques problèmes.

 

 

L’année 2010 en images, deuxième trimestre

 

 

Raw, 29 mars. Jack Swagger attaque John Cena pour casher son contrat glané à Money in the Bank. Comme Cena résiste, il va revenir sur sa décision et remettre ça à plus tard.

 

 

Lumberjack Match entre Christian et Ted DiBiase, qui voit les Hall of Famers servant de Lumberjacks se battre entre eux.

 

 

Bret Hart, venu saluer une dernière fois Shawn Michaels et faire lui-même ses adieux une fois de plus, est interrompu par Showmiz, le Miz affirmant qu’il est le champion le plus dominant de la WWE et qu’ayant gagné hier à Mania, il n’est plus qu’à 17 victoires du record de l’Undertaker. La confrontation aboutira à un Non-Title Match entre Showmiz et la Hart Dynasty.

 

 

Les guest hosts du jour ont mieux à faire que de regarder le show.

 

 

Sheamus attaque Triple H au moment où celui-ci souhaitait dire quelques mots d'adieu à Shawn Michaels.

 

 

Victorieux de Showmiz, les Hart célèbrent avec tonton Bret.

 

 

Cena et Orton après leur victoire contre l’équipe Swagger-Batista.

 

 

Discours d’adieu de Shawn Michaels.

 

 

Apparition muette de l’Undertaker pour saluer son adversaire de la veille.

 

 

Triple H embrasse une dernière fois Michaels.

 

 

Les deux hommes déposent symboliquement les bâtonnets DX au sol.

 

 

NXT, 30 mars. Y a du level dans le ring après la victoire de la Team Smackdown (Barrett, Punk, Matt Hardy et R-Truth) sur la Team Raw (Miz, Christian, Carlito et Regal), Barrett faisant le tombé de la victoire sur Christian.

 

 

Bataille royale des rookies, qui s’allient pour éliminer Barrett. Otunga gagnera, et sera donc le prochain guest host de Raw.

 

 

Smackdown, 2 avril. Après un énième Spear d’Edge sur Jericho, Jack Swagger intervient et parvient à casher avec succès son MITB et devenir champion du monde poids lourds…

 

 

… au grand désarroi de Jericho.

 

 

Swagger obtient la ceinture qu’il brandit sans émotion.

 

 

Après une défaite contre Morrison et Truth, Shad Gaspard se retourne contre JTG. C’est la fin de Cryme Tyme.

 

 

En backstage, Swagger croise Shelton Benjamin et lui dit que c’est lui qui devrait dorénavant être appelé le Gold Standard. C’est la dernière apparition de Shelton à la WWE. Il sera renvoyé trois semaines plus tard.

 

 

Drew McIntyre attaque violemment Matt Hardy avant même le début de leur match qui, du coup, n’aura pas lieu.

 

 

Croisant Vickie Guerrero backstage, Jack Swagger dépose un baiser inattendu sur sa joue.

 

 

Après une défaite contre Dolph Ziggler, le Great Khali annonce qu’il part en Inde pour retrouver son mojo.

 

 

A l’issue d’un match à handicap à 8 contre 1 perdu par DQ face à Kane, les rookies de NXT tabassent le Big Red Monster. On ne le sait pas encore, mais c’est la première manifestation du futur Nexus.

 

 

Après une confrontation en ring entre Swagger, Edge et Jericho, le champion du monde porte à ses deux adversaires sa Gutwrench Powerbomb. Smackdown s’achève sur cette image de domination.

 

 

Raw, 5 avril. Une confrontation entre Swagger, Orton et Cena conduit le guest host du soir, David Otunga, à booker un match Swagger-Orton pour ce soir, ainsi qu’un match par équipes opposant Showmiz à Cena et Batista.

 

 

Après une victoire de Sheamus sur Kofi Kingston, Triple H attaque l'Irlandais avec un sledgehammer.

 

 

Eve Torres, pieds nus, remporte la bataille royale des divas en éliminant en dernier Jillian Hall, pieds nus, et devient First Contender au titre de Divas Champion détenu par Maryse.

 

 

Showmiz battent Cena et Batista par countout quand ceux-ci se battent à l’extérieur, mais Otunga décide que, plus tard dans la soirée, les champions affronteront Cena et son nouveau partenaire: lui-même.

 

 

Swagger face à Orton, dans un match qui sera gagné par Orton.

 

 

Otunga refuse le tag à Cena, qui sera battu par les champions Showmiz…

 

 

… puis agressé par Batista, qui lui apprend que leur rematch à Extreme Rules sera un Last Man Standing.

 

 

NXT, 6 avril. Daniel Bryan dans l’un des challenges à la con qui ont fait la gloire de l’émission.

 

 

Daniel Bryan jobbe pour Darren Young.

 

 

Wade Barrett bat David Otunga.

 

 

De passage dans le coin, Kane bat Heath Slater.

 

 

Smackdown, 9 avril. Le match entre Swagger et Morrison, que Swagger remportera, est interrompu à cause d’une blessure du champion.

 

 

Chris Jericho demande à Jack Swagger de lui rendre son titre.

 

 

Shad Gaspard détruit à nouveau JTG.

 

 

Et Drew McIntyre détruit à nouveau Matt Hardy.

 

 

Darren Young tente toujours de se faire accepter par la Straight Edge Society.

 

 

Sans succès.

 

 

En prévision de leur match à Extreme Rules, Rey Mysterio arrache une poignée de cheveux à CM Punk.

 

 

Après une victoire de la Hart Dynasty contre les Dudebusters, DH Smith fait un cœur avec ses mains à l’intention de la foule.

 

 

Le First Contenders Match entre Edge et Jericho se termine par un double décompte à l’extérieur.

 

 

Raw, 12 avril. A Londres, Eve Torres gagne le titre des Divas face à Maryse dans un match organisé par David Hasselhoff.

 

 

The Miz vient de battre David Hart Smith. La Hart Dynasty n'a donc pas de title shot et en plus, la semaine prochaine, Bret Hart devra déclarer que Showmiz est la meilleure tag team de l'histoire.

 

 

Alors que Batista est à terre suite à son match contre Randy Orton, John Cena vient appliquer le STF malgré l'intervention des officiels.

 

 

NXT, 13 avril. Darren Young bat Luke Gallows sur un roll up. Il sauve ses cheveux et célèbre avec CM Punk.

 

 

Smackdown, 16 avril. Edge, Chris Jericho et Jack Swagger s'affrontent dans un très bon Triple Threat Match. Jack Swagger conserve son titre grâce à sa Gutwrench Powerbomb.

 

 

Raw,19 avril. Bloqué en Irlande à cause du volcan Eyjafjöll. John Cena fait sa promo. Sheamus et Randy Orton en feront de même.

 

 

Rey Mysterio rase une mèche de CM Punk. Dans le main event, Triple H, Rey Mysterio et Edge battront Chris Jericho, Luke Gallows et CM Punk.

 

 

NXT, 20 avril. En Main Event de NXT, Heath Slater bat Chris Jericho sur un roll up.

 

 

Smackdown, 23 avril. Dans un non title match, John Morrison bat Jack Swagger.

 

 

Chris Jericho s'échappe de la cage où il laisse Wade Barrett seul avec Edge. Edge appliquera son spear sur le rookie de Jericho.

 

 

Shad vient de fouetter JTG avant le Strap Match entre les ex-membres de Cryme Tyme.

 

 

Michelle et Layla agressent Beth Phoenix avec du rouge à lèvres avant le Makeover Match d'Extreme Rules.

 

 

CM Punk et Luke Gallows ont battu Kane et Rey Mysterio. Après le match, ce dernier essaie de raser la tête de CM Punk avant que Serena l'en empêche.

 

 

Extreme Rules, 25 avril. Le Big Show tente de forcer le Miz à fermer sa grande gueule pendant une algarade avec Teddy Long. Trop tard: le GM de Smackdown décide que les champions par équipes devront livrer ce soir un Gauntlet Match. Le duo qui les battra pourra les défier plus tard pour les ceintures.

 

 

La Hart Dynasty célèbre sa victoire sur Showmiz à l'issue du Gauntlet Match qui a vu les champions, ShowMiz, affronter au préalable Morrison & Truth, puis MVP & Mark Henry.

 

 

Un Straight-Edge masqué aide CM Punk à battre Rey Mysterio et donc à conserver sa chevelure.

 

 

Beth Phoenix gagne le titre de Women’s Champion contre Michelle McCool dans le premier match de l'histoire à employer une planche à repasser (et on ne parle pas ici de McCool).

 

 

Jack Swagger bat Randy Orton et conserve son titre de champion du monde poids lourds.

 

 

Dans un street fight, Sheamus bat Triple H, qu’on n’a toujours pas revu depuis.

 

 

Evacuation de The Game.

 

 

Shad et JTG dans un Strap Match qui sera remporté par JTG.

 

 

Edge, victorieux de son Cage Match contre Chris Jericho.

 

 

John Cena scotche Batista au poteau pour gagner dans un Last Man Standing.

 

 

Raw, 26 avril, spécial Draft. La Hart Dynasty remporte le Unified Tag Team Championship face à ShowMiz.

 

 

Les ex-champions ne sont plus sur la même longueur d’ondes, et le Big Show va étendre le Miz d’un Knockout Punch, mettant fin à leur association.

 

 

Edge est drafté à RAW.

 

 

De même que Chris Jericho.

 

 

L’équipe RAW remporte la Battle Royale l’opposant à la Team Smackdown grâce à un bel effort de Ted DiBiase, qui élimine Mysterio, dernier survivant de l’équipe adverse. L’autre survivant de Raw, Santino, parade avant de prendre un Dream Street.

 

 

Chris Jericho bat Christian.

 

 

Grâce à une intervention d’Edge, qui Speare Orton et turne donc heel pour son retour à Raw, Batista remporte le Triple Threat l’opposant à Randy Orton et Sheamus et devient le n°1 contender au titre WWE.

 

 

NXT, 27 avril. Le Miz arbore encore les stigmates du coup de poing reçu la veille de la part du Big Show.

 

 

Skip Sheffield, victorieux un peu plus tôt de Daniel Bryan, pendant l’épreuve de vente de programme aux spectateurs.

 

 

Smackdown, 30 avril. Chris Jericho, dans les couloirs, vient d’encaisser un Knockout Punch du Big Show.

 

 

Shad Gaspard promet que son temps est arrivé.

 

 

Christian gâche les adieux d’Edge à Smackdown en révélant que son ancien comparse est un sale enfoiré (scoop).

 

 

Kofi Kingston vient de remporter son combat face à Chris Jericho.

 

 

Dans une vidéo promotionnelle, Chris Masters laisse sa poitrne parler pour lui.

 

 

Backstage, Drew McIntyre agresse Matt Hardy.

 

 

Cody Rhodes, récemment drafté, bat John Morrison.

 

 

Rey Mysterio et MVP battent la Straight-Edge Society.

 

 

Le Big Show compte sur ses doigts avant d’allonger un Knockout Punch au champion poids lourds en titre.

 

 

Raw, 3 mai. Batista, en promo scandalisée après l’issue de son Last Man Standing, est interrompu par Sheamus qui prétend mériter de devenir premier challenger pour le titre. Batista lui dit de dégager car il a un Beat the Clock contre Cena, le vainqueur décidant de la stipulation de leur match à Over the Limit.

 

 

Le Miz toujours souffrant après le KO Punch encaissé une semaine plus tôt se fait remplacer par son rookie Daniel Bryan, qui donne bien du fil à retordre à Batista, finalement vainqueur en 5 minutes et 6 secondes.

 

 

L’adversaire désigné de Cena, Chris Jericho, se fait également remplacer par son rookie de NXT, Wade Barrett. Celui-ci durera 27 secondes de moins que Bryan. Avant que Cena ait le temps d’annoncer la stipulation du match d’Over the Limit, Sheamus l’étendra d’un Brogue Kick.

 

 

Après une victoire de la Hart Dynasty sur Regal et Kozlov, Jericho et le Miz attaquent les champions et posent ensemble.

 

 

Sous les yeux d’Edge, Orton porte un RKO au guest host du soir, Wayne Brady…

 

 

… avant de contrer en RKO une tentative de Spear.

 

 

NXT, 4 mai. Le Miz se moque de Daniel Bryan, encore endolori des trois Batista Bombs subies la veille, après la défaite du Dragon contre Michael Tarver.

 

 

Michael Tarver dans une épreuve de course d’obstacles mâtinée de concours à boire.

 

 

Justin Gabriel pendant cette même épreuve, qu’il remportera.

 

 

Superstars, 6 mai. Rosa Mendes a des envies de suicide, d’un coup.

 

 

Cette fois, Shad obtient sa revanche contre JTG.

 

 

Smackdown, 7 mai. Drew McIntyre attaque violemment Matt Hardy et continue en dépit de l’intervention des arbitres puis de Teddy Long, qui finira par lui retirer son titre IC, le suspendre et, en désespoir de cause, le virer.

 

 

Entrée de Kelly Kelly et Tiffany Tiffany, qui seront vaincues par Michelle Michelle et Layla Layla.

 

 

Demi-finale d’un tournoi improvisé pour le titre Intercontinental. Kingston bat Ziggler.

 

 

Deuxième demi-finale: victoire de Christian sur Cody Rhodes.

 

 

Promo de Jack Swagger qui dresse la liste de ses innombrables exploits. Interrompue par la publicité, la promo continue après le retour à l’antenne.

 

 

Après un match que Swagger a perdu par DQ contre Kane, le Big Show détruit le champion.

 

 

Raw, 10 mai. Edge annonce que les Guest Hosts n'ont plus aucune autorité sur le show et que Vickie devient GM de Raw.

 

 

Pas fan de Meatloaf, Randy Orton s’apprête à lui porter un RKO.

 

 

Flavor Flav échappera à ce sort car il évitera de croiser la Vipère mélomane.

 

 

Chris Jericho bat David Hart Smith et obtient un match de championnat avec The Miz contre la Hart Dynasty.

 

 

Cena annonce la stipulation qu'il a choisie pour son match contre Batista à Over The Limit: un I Quit Match.

 

 

Mark Henry sauve John Cena d'un beatdown par Sheamus et Batista.

 

 

Battu par Tyson Kidd, The Miz doit choisir un membre de la famille Hart comme challenger à son titre US. Il choisit tonton Bret.

 

 

Les 8 rookies de NXT battent John Morrison, Santino Marella, Goldust & Yoshi Tatsu, et célèbrent ça comme s'ils avaient gagné le Superbowl.

 

 

Batista détruit Henry à coups de chaise avant que leur match ne commence.

 

 

Payés par Ted DiBiase, les Colon attaquent R-Truth. C'est la dernière apparition de Carlito, renvoyé dix jours plus tard.

 

 

Après avoir vaincu Edge et Ted DiBiase en main event, Randy Orton trouve les mots qu'il faut pour convaincre Vickie de démissionner de son nouveau poste de GM.

 

 

NXT, 11 mai. Pour avoir dit la semaine précédente qu'ils méritaient d'être éliminés, Michael Tarver et Daniel Bryan sont… éliminés.

 

 

Wade Barrett bat Heath Slater.

 

 

Classé sixième des rookies restants, Skip Sheffield est également éliminé pour un épisode qui se transforme en hécatombe.

 

 

Superstars, 13 mai. Dolph Ziggler bat Chris Masters.

 

 

Smackdown, 14 mai. Kofi Kingston bat Christian en finale du tournoi organisé pour attribuer le titre intercontinental.

 

 

Dans la foulée, Drew McIntyre donne une lettre de Vince à Teddy, qui est contraint de restituer le titre à Drew.

 

 

MVP & JTG battent les Dudebusters. Bravo.

 

 

Dernière apparition à l’antenne de Shad Gaspard, qui bat un jobber sans nom. Il sera renvoyé quelques mois plus tard.

 

 

Le Big Show détruit les trophées exposés par Jack Swagger.

 

 

LayCool gagne le Women's Championship dans un match à 2 contre 1 contre Beth Phoenix (Layla étant la représentante officielle du duo).

 

 

Rey Mysterio bat CM Punk par DQ mais la SES au complet lui inflige un beatdown et un simulacre d'allégeance.

 

 

Raw, 17 mai. Le show, qui a lieu au Canada et sans pub, commence par un affrontement verbal entre Chris Jericho et Bret Hart. C'est jour de fête chez les caribous.

 

 

Edge bat Christian dans un match de douze minutes.

 

 

Orton fait venir l'Undertaker comme adversaire pour Edge, battu par count-out et qui subit un chokeslam.

 

 

Mark Henry est attaqué par Batista pendant son entrée pour leur "revanche".

 

 

Bret Hart bat The Miz et devient US Champion!

 

 

Maryse, Michelle McCool et Layla battent Eve Torres et les Bella Twins.

 

 

Edge désigne Swagger comme adversaire pour Orton, il intervient dans le match et porte un spear à Orton.

 

 

Batista intervient dans le main event entre John Cena et Sheamus, il porte plusieurs finishers au Marine mais ne parvient pas à le faire "abandonner".

 

 

NXT, 18 mai. Daniel Bryan évoque son passé indy et la politique WWE qui n'est pas favorable aux catcheurs de son profil.

 

 

Pour enfoncer le clou Bryan tabasse le "perroquet de Vince McMahon", Michael Cole.

 

 

Darren Young est éliminé à son tour.

 

 

Superstars, 20 mai. Vladimir Kozlov bat Santino Marella.

 

 

Goldust bat William Regal.

 

 

Smackdown, 21 mai. La Straight Edge Society sauve des vies.

 

 

Les LayCool battent Tiffany et Kelly Kelly.

 

 

Le Big Show parle au monde ("Did you know ?").

 

 

Kofi Kingston bat Jack Swagger, distrait par le Big Show.

 

 

Hornswoggle est l'invité du Peep Show de Christian.

 

 

Rey Mysterio et MVP battent CM Punk et Luke Gallows.

 

 

Jack Swagger intervient dans le main event entre le Big Show et Drew McIntyre mais le géant parvient à le faire fuir.

 

 

Over The Limit, 23 mai. Après avoir perdu son match pour le titre Intercontinental contre Kofi Kingston, Drew McIntyre exige que Theodore Long annule ce résultat et lui rende son titre.

 

 

Après des semaines d'humiliations, le GM de Smackdown se réveille enfin, refuse d'obéir à l'Écossais et envoie Matt Hardy le corriger.

 

 

Rey Mysterio n'entrera pas dans la SES de CM Punk qui, vaincu, se fait tondre par le Maître du 619.

 

 

Le Big Show nargue Jack Swagger, qui conservera son titre en se faisant volontairement disqualifier, mais encaissera quand même une raclée.

 

 

Blessé au cours du match, Randy Orton n'est pas en état de continuer. Son combat contre Edge se conclura par un double décompte à l'extérieur.

 

 

John Cena conserve son titre de champion WWE après avoir fait dire "I quit" à Batista. Le Marine enverra quand même l'Animal traverser la scène, lui appliquant un Attitude Adjustment depuis le toit d'une voiture.

 

 

Après le match, Sheamus apparaît pour attaquer par surprise Cena, et étale le champion d'un Bicycle Kick en pleine tête.

 

 

Raw, 24 mai. Dès le lendemain du PPV, Batista crache sa haine envers Cena et le WWE Universe et réclame une énième revanche.

 

 

Arrivée du nouveau GM de Raw, Bret "The Hitman" Hart, qui annonce que Batista devra se qualifier dans un match contre Orton ce soir s'il compte avoir un title-shot à Fatal Four Way.

 

 

Batista, furieux, en a assez: il quitte la WWE!

 

 

Bret Hart devenu GM de Raw, le titre US est vacant. C'est R-Truth qui le remporte, en battant The Miz.

 

 

Après avoir vaincu William Regal et Vladimir Kozlov, la Hart Dynasty est attaquée par trois inconnus. On saura plus tard qu'il s'agit des jumeaux Jimmy et Jey Uso (fils de Rikishi), accompagnés de la fille de Jimmy "Superfly" Snuka, Tamina.

 

 

Josh Matthews demande aux quatre derniers candidats de NXT qui ils voudraient voir éliminé le lendemain. Heath Slater répond qu'il souhaite voir partir David "C-List" Otunga; les trois autres (Wade Barrett, Justin Gabriel et David Otunga) considèrent que Slater est le maillon faible.

 

 

Après la qualification d'Edge à Fatal Four Way suite à une victoire sur Chris Jericho et John Cena, l'affiche pour le main-event du PPV est dorénavant officielle: John Cena, Edge, Randy Orton et Sheamus se toisent, et tous n'ont qu'un objectif en tête: le titre de champion!

 

 

NXT, 25 mai. Le show est comme d'habitude soumis au jugement des Pros, tous réunis à l'exception de Carlito viré et de CM Punk, qui réserve sa première apparition depuis Over The Limit au prochain Smackdown.

 

 

Choqué par l'attaque de Daniel Bryan sur sa personne la semaine précédente, Michael Cole, encadré par le staff de sécurité de la WWE, demande des excuses publiques de la part de l'American Dragon.

 

 

Les choses s'enveniment rapidement, et Daniel Bryan attaque Michael Cole!

 

 

Alors qu'il s'apprêtait à partir, Bryan est pris à parti par le Miz, qui l'insulte. Une bagarre éclate entre les deux hommes, qui seront séparés par le staff de sécurité.

 

 

À la fin du show, le couperet tombe: Heath Slater est le cinquième éliminé de NXT.

 

 

Smackdown, 28 mai. Toujours furieux des événements de Over The Limit, Drew McIntyre fait lire à Teddy Long une lettre de Vince McMahon: Matt Hardy est suspendu sans paie jusqu'à nouvel ordre pour avoir osé lever la main sur le Chosen One.

 

 

Alors que l'Écossais jubile, Matt est hors de lui.

 

 

Serena et Luke Gallows ont beau lui assurer qu'il est toujours très beau, CM Punk a peur de se montrer en public depuis sa défaite à Over The Limit…

 

 

Vickie Guerrero remercie Dolph Ziggler de l'avoir défendue lors du Peep Show de Christian de la semaine dernière. Elle lui promet d'être très reconnaissante…

 

 

CM Punk enlève enfin sa serviette… Pour mieux révéler son nouveau look, masqué! Le WWE Universe est déçu, alors que le leader de la SES est ravi de frustrer ainsi les attentes du public.

 

 

Après la défaite de Dolph Ziggler et Chavo Guerrero contre Christian et Hornswoggle, le Reflet de la Perfection décide quand même de venger l'honneur bafoué de Vickie en portant un Sleeper Hold sur Captain Charisma.

 

 

L'Undertaker, qui saigne abondamment du nez ce qui justifie la mise en noir et blanc de la photo sur wwe.com, contre le Moonsault de Rey Mysterio en Tombstone Piledriver pour la victoire, rejoignant ainsi Big Show et CM Punk dans le match de PPV pour le championnat du monde poids-lourds détenu actuellement par Jack Swagger.

 

 

Raw, 31 mai. Après s’être débarrassé d’Evan Bourne en opener de RAW, Edge se confronte à Randy en vue de Fatal 4 Way.

 

 

Vladimir Kozlov trahit William Regal pour offrir la victoire à Santino.

 

 

Backstage, Edge attaque Randy Orton par surprise et aggrave sa blessure au bras.

 

 

Les Uso ont leur premier segment micro à la WWE, dans lequel ils défient la Hart Dynasty.

 

 

Un sketch interminable qui dure tout du long du show voit le guest host Ashton Kutcher mettre un contrat sur la tête de Zack Ryder, qui devient de plus en plus parano. Le contrat sera finalement exécuté par la copine du moment de Zack, Alicia Fox.

 

 

Evan Bourne remporte son premier Main Event de RAW aux cotés de John Cena contre l’équipe Edge & Sheamus.

 

 

NXT, 1er juin. Lors de la finale de NXT, Wade Barrett remporte un Triple Threat Elimination match en scorant lui même le pin sur ses deux adversaires.

 

 

Kaval, l’attraction de la saison 2, sera coaché par deux divas. Une première.

 

 

Sans surprise, le mancunien bat Otunga et remporte la toute première saison de NXT.

 

 

Smackdown, 4 juin. Avant le générique de Smackdown, Teddy Long nous annonce que l’Undertaker a été retrouvé dans un état végétatif. Apparemment, ce n'est pas son état normal.

 

 

Kane promet lors d’une promo époustouflante qu’il enquêtera sur l'agresseur de son frère et qu’il le vengera.

 

 

Kofi Kingston conserve son titre Intercontinental en battant Drew McIntyre.

 

 

Alors qu’il chantait l’hymne de son université, le champion Jack Swagger est interrompu par Kane qui le soupçonne d’avoir attaqué son frère.

 

 

En Main Event, Rey Mysterio remporte une Battle Royale mettant en présence tout le roster de Smackdown pour remplacer l’Undertaker à Fatal 4 Way.

 

 

Raw, 7 juin. Lors du RAW Viewer’s Choice, Chris Jericho est contraint d’affronter le Big Show dans un Bodyslam Challenge.

 

 

Jerry Lawler engage l’Agence tous risques pour retrouver sa couronne.

 

 

A la surprise générale, Vladimir Kozlov bat Santino lors d’un concours de danse.

 

 

Pour compenser la blessure de Randy Orton, Edge doit se battre avec une main dans le dos (choix du public).

 

 

CM Punk est choisi par le public pour affronter John Cena.

 

 

Intervention choc des rookies de la saison 1 de NXT, qui ravagent le ring et ses alentours avant d’attaquer John Cena.

 

 

Toute l’IWC se souille de bonheur quand Daniel Bryan crache dans la figure de John Cena.

 

 

NXT, 8 juin. Le WWE Universe découvre le line-up de la nouvelle saison de NXT.

 

 

Pour conclure le show, et en réaction à l’attaque de la veille à RAW, les pros décident de montrer à leurs rookies qu’ils ne les laisseront pas prendre les devants.

 

 

Superstars, 10 juin. Faisant étalage de sa puissance et de sa brutalité, Alicia Fox bat avec la manière une Gail Kim pourtant très vaillante. Jamais la Renarde n'a paru aussi dominante et proche de toucher un titre.

 

 

Travaillant en équipe avec Primo Colon contre l'association Goldust/Yoshi Tatsu, Zack Ryder remporte un match… Wii Wii Wii!

 

 

Les encouragements au bord du ring de sa consœur Straight Edge Serena n'y changeront rien, le champion Intercontinental Kofi Kingston assoit sa supériorité évidente sur Luke Gallows.

 

 

Smackdown, 11 juin. Dix jours avant leur Fatal 4 Way, la tension monte déjà verbalement entre le champion WHC Jack Swagger et ses trois challengers, le Big Show, Rey Mysterio et CM Punk.

 

 

L'inspecteur Kane profite de la présence simultanée des principaux gagnants de l'élimination de l'Undertaker pour annoncer que sa liste de suspects se resserre sur leurs quatre noms.

 

 

Dans un match ne mettant pas en jeu sa ceinture, Jack Swagger concède une nouvelle défaite, cette fois-ci contre Rey Mystério, après avoir encaissé une double bordée de 619.

 

 

Après leur match, Kane le justicier intervient pour faire passer aux deux lutteurs son test d'innocence maison: le Chokeslam de la Vérité.

 

 

Les Lay-Cool, co-championnes féminines, arrivent dans l'arène accompagnées de leur rookie Kaval, qu'elles dressent d'un coaching à la dure. Ou qu'elles coachent d'un dressing à la dure, c'est selon.

 

 

En deux minutes, Layla renvoie sèchement Tiffany à ses séances photo, sous les encouragements des parents de sa copine Michelle.

 

 

Une Vickie Guerrero resplendissante de bonheur annonce au public l'entrée de son nouveau petit ami. Son nom est Dolph Ziggler.

 

 

Fidèle à sa réputation de renard du ring, Christian surprend Dolph Ziggler d'un sunset flip piégeur pour arracher la victoire.

 

 

Vance Archer et Curt Hawkins profitent des 30 jours de sursis que leur a accordés la WWE pour faire un impact en agressant Christian sans lui laisser la moindre chance.

 

 

Frustré par le manque de considération que lui porte son General Manager et sa récente perte de titre, Drew McIntyre demande et obtient un match contre Teddy Long, contraint de l'accepter sous peine de licenciement.

 

 

Raw, 14 juin. Sur convocation du General Manager de Raw, Bret Hart, Wade Barrett invite ses confrères ex-rookies de NXT à s'excuser. Heath Slater prend la parole en premier: il refuse catégoriquement…

 

 

… et sera suivi dans son obstination par tous ses complices, très remontés contre le traitement que la WWE leur a réservé à NXT. A une exception notable: Daniel Bryan ayant exprimé durant la semaine des regrets sur l'agression surprise du 7 juin, il a été expulsé de l'entité rebelle, comme l'annonce le porte-parole du groupe Wade Barrett. Ils seront désormais sept, comme les samouraïs, les mercenaires et les nains.

 

 

Lors d'un match Fatal 4 Way opposant le champion des États-Unis R-Truth à Zack Ryder, à John Morrison et au Miz, ce dernier profite du chaos ambiant pour voler le tombé sur le champion et reprendre la ceinture.

 

 

Après avoir perdu le match sur disqualification pour cause de brutalité, Chris Jericho se fait surprendre par un Evan Bourne revanchard d'un coup de pied dans la nuque. Assommé, Y2J encaissera aussitôt un Air Bourne, juste pour le plaisir.

 

 

John Cena s'érige en leader du roster régulier ligué contre les intrus du groupe NXT, en tendant une embuscade aux agresseurs, aidé même par Sheamus et Edge. Les ex-rookies, débordés par le nombre, prennent la fuite, terrorisés par la charge brutale d'un Mark Henry échappé de son enclos…

 

 

Après une défaite sans appel contre le Guest Host Mark Feuerstein et surtout le Big Show, Ted DiBiase Jr abandonne un pourboire dédaigneux à son garde du corps Virgil, pour le récompenser d'avoir pris cher à sa place.

 

 

Après de longues semaines d'hésitations dans le choix de ses fréquentations, tiraillé entre Santino Marella et William Regal, Vladimir Kozlov choisit le côté lumineux de la Force et accélère son compte de trois pour offrir la victoire à l'Italien.

 

 

Main Event sous haute protection : tout le roster de Raw a été mobilisé pour empêcher une intervention du groupe NXT durant le match par équipes opposant John Cena et Randy Orton à Sheamus et Edge. No Pasaran!

 

 

Vaines précautions: le groupe NXT errant dans les coulisses met la main sur Bret Hart, lui inflige une dérouillée et l'embarque dans une limousine pour une course infernale et destructrice dans le parking souterrain de l'arène.

 

 

NXT,  15 juin. Les pros s'expliquent auprès de leurs rookies à propos de leur récente attaque générale, qui n'était qu'une épreuve initiatique destinée à transmettre l'amour du maillot WWE à ces nouvelles recrues et à leur apprendre à ne pas suivre le mauvais exemple de leurs prédécesseurs. L'incident est clos. Même McGillicutty et Harris semblent d’accord.

 

 

Premier match à la WWE de Kaval, auréolé de son statut de star du circuit indy. Pourtant, l'espoir highflyer tombe de haut en s'inclinant face à un Alex Riley qui plus est abandonné ce soir-là par son pro fêtard, le Miz.

 

 

Chambré par Matt Striker par ce qu'il se soustrait à une proposition de duel contre un rookie, Cody Rhodes le prend mal et envoie valser le commentateur.

 

 

Smackdown, 18 juin. En pleine promo se moquant de l’état végétatif de l’Undertaker, CM Punk est interrompu par un gong et…

 

 

… Luke Gallows, ce sacré déconneur.

 

 

Lassés des accusations de Kane, les heels Punk, Gallows et Swagger l’attaquent avant que Mysterio et le Big Show ne les fassent fuir… et n’attaquent à leur tour l’inspecteur rouge qui commence à saouler tout le monde.

 

 

Sous le regard ravi de Vickie, Dolph Ziggler accroche au mur une photo les représentant ensemble.

 

 

Drew McIntyre humilie longuement Teddy Long avant de lui ordonner de se coucher et de faire le tombé un pied sur sa poitrine. Matt Hardy et Kofi Kingston interviendront mais seront bloqués par les vigiles et offerts en pâture à Drew…

 

 

… qui n’en demandait pas tant.

 

 

Archer et Hawkins pendant leur match, qu’ils remporteront, contre MVP et Christian.

 

 

Entrée de Layla avant le match qu’elle perdra contre Kelly Kelly.

 

 

Kane débarque après le match gagné par le Big Show et Rey Mysterio contre Swagger et Punk et défonce les quatre participants, promettant que dimanche, ça va chier des bulles (traduction approximative).

 

 

Fatal Fourway, 20 juin. Arbitre du match pour le titre Intercontinental entre Drew McIntyre et Kofi Kingston, Teddy Long va offrir la victoire à Kingston après un run-in de Matt Hardy.

 

 

Gail Kim et la Divas’Champion Eve Torres prennent Alicia Fox en étau, dans ce match auquel participe également Maryse.

 

 

Mais Foxy Lady survit et gagne sa première ceinture.

 

 

Evan Bourne exécutant son finisher lors du match impromptu (et show stealer) qu’il va remporter contre Chris Jericho.

 

 

Rey Mysterio va remporter son match contre le Big Show, Jack Swagger et CM Punk et redevenir champion du monde quatre ans après son premier titre.

 

 

Après le match, le nouveau champion échappe à une attaque de Kane.

 

 

Le Miz parodie les paroles de la chanson d’entrée de son adversaire R-Truth, avant de le battre pour conserver son titre de champion US.

 

 

Une corde à linge tournante de Natalya sur Tamina offre aux Hart la victoire sur les Uso. Les champions conservent leurs ceintures.

 

 

Les rookies de la première saison de NXT interviennent dans le match pour le titre WHC, tabassant Edge, Orton et Cena…

 

 

… ce qui permet à Sheamus, dans la confusion, de faire le tombé sur le champion et de reprendre la ceinture WWE.

 

 

Pendant que Sheamus triomphe sur la rampe, Cena subit un beatdown musclé orchestré par Wade Barrett.

 

 

Raw, 21 juin. Vince McMahon annonce que le bordel engendré par le Nexus est imputable à Bret Hart, qu’il licencie donc de sa fonction de General Manager. Un nouveau GM est nommé, mais il restera dans un premier temps anonyme et donnera ses instructions via l’ordinateur de Michael Cole. Sept mois plus tard, Kevin, hacker de 13 ans, continue de gérer le show depuis sa chambre, ni vu ni connu.

 

 

Le nouveau champion WWE, Sheamus, fait mine de rendre à Vince McMahon le titre, affirmant qu’il ne l’a pas gagné dans les règles, avant de se rétracter.

 

 

Michael Cole reçoit un email du nouveau GM, qui annonce qu’il a offert des contrats aux rookies de NXT et que le main event de ce soir sera le rematch Sheamus-Cena, arbitré par Vince McMahon.

 

 

Ted DiBiase se débarrasse de Virgil qu’il remplace par… Maryse. Pour sa protection, il achètera des capotes.

 

 

Promo fondatrice des ex-rookies, qui se dénomment désormais le Nexus.

 

 

Edge attaque Orton après une promo opposant ce dernier au Miz.

 

 

Après avoir interrompu le match entre Sheamus et Cena, le Nexus entoure Vince McMahon…

 

 

… et lui inflige son désormais traditionnel beatdown. On n'a toujours pas revu le patron depuis, si ce n'est dans un rêve de sa fille Stephanie.

 

 

NXT, 22 juin. Entrée de Lucky Cannon accompagné de son pro, Mark Henry. La WWE refuse de communiquer le chiffre de vente des tshirts qu'ils portent ce jour-là.

 

 

Victoire d’Eli Cottonwood sur Kaval.

 

 

Les rookies se pressent autour de Matt Striker, agressé par Husky Harris.

 

 

Smackdown, 25 juin. Kane promet d’éviscérer son adversaire du soir, CM Punk.

 

 

Vince McMahon hors service après l’attaque du Nexus, Teddy Long a désormais les coudées franches. Il restaure Matt Hardy dans le roster et décide d’un match entre lui et McIntyre, au grand dam de ce dernier.

 

 

Après la défaite de McIntyre contre Hardy, Teddy Long apparaît sur le Titantron et apprend à l’Ecossais qu’il doit quitter le territoire américain, son visa ayant expiré.

 

 

Une vignette nous permet de découvrir un nouveau venu à Smackdown, Alberto del Rio. Il possède une cuisine encastrable et une chemisette.

 

 

Rosa Mendes, désireuse d’intégrer les Flawless, fait de la corde à sauter en attendant l’entrée de son adversaire, Kelly Kelly, qui la battra facilement. Et piquera sa corde à sauter.

 

 

Les Flawless moquent Smelly Kelly.

 

 

Cody Rhodes a gagné un concours de beauté auprès des divas et se fera désormais appeler DASHING Cody Rhodes, vu ?

 

 

Le match entre Kane et CM Punk s’achève dans l’entrée du stade par un Powerslam à travers une table.

 

 

Raw, 28 juin. Pour empêcher l'intervention du Nexus, Sheamus défendra le titre WWE à Money in the Bank face à Cena dans un steel cage match.

 

 

Après un court match les opposant, et une victoire nette de Kozlov, Vladimir sauve Santino de l'arrivée de William Regal. Une équipe est née.

 

 

Le Nexus inflige un beatdown à Ricky "the dragon" Steamboat qui faisait la promotion de son DVD. Arn Anderson, Dean Malenko, Mike Rotunda et Michael Hayes sont eux aussi éjectés du ring par les ex-rookies.

 

 

Le guest host Rob Zombie présente les participants au ME de la soirée et au futur MITB. Il échange quelques phrases avec Edge qui rappelle qu'il est le favori légitime pour le gain de la mallette.

 

 

L'équipe des faces emmenée par Orton remporte la victoire sur l'équipe des 4 heels menée par Edge. Randy brandit avec un enthousiasme délirant la mallette qu'il promet de remporter lors du prochain ppv.

 

 

NXT, 29 juin. Lucky Canon remporte le "Keg Carry Challenge".

 

 

MVP (pro de Percy Watson) remporte un match face à Husky Harris, le poulain de Cody Rhodes.

 

 

Kaval, Michael McGillicutty et Lucky Cannon battent Alex Riley, Titus O’Neil et Eli Cottonwood lors d'un 6-man tag match.

 

 

Eliminé, Titus O’Neil fait ses adieux au WWE Universe, promettant qu’on n’a pas fini d’entendre parler de lui. Quelques mois plus tard, il postera sur Twitter une photo de sa bite.

 

 

Remerciements aux rookies de CDC NXT, qui ont contribué à cette session (namely Dauntless, Julius Ostermark, Kovax, Fallen, Orbaz et Morrigler; celles de Major Tom tombant dans le tome suivant).

 

 

Bravo. Maintenant, vous allez faire la décennie 1990 en images, sur le même principe. Vous avez deux jours.

9 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut