Catch

TNA : Contre Toutes Attentes

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con.

Georges Brassens – Le Temps ne fait rien à l'affaire

 

Bonsoir à tous et bienvenue pour une nouvelle nalyse TNA. Cette semaine nous allons parler de TNA Against All Odds et de son build up.

 

 

Tiens, c'est Silver qui a fait les captures.

 

 

Nalyse de Against All Odds du 13 février

 

 

Avant de passer au PPV lui-même, rappelons que la TNA a eu 4 Impacts entre Genesis et Against All Odds, ce qui est relativement peu. Commençons donc tout de suite par un récapitulatif de la carte de ce PPV :

 

X Division No.1 Contenders Match
Max Buck vs Jeremy Buck vs Robbie E.

 

Beer Money et Scott Steiner vs. Rob Terry, Gunner et Murphy

 

The Pope D’Angelo Dinero vs Samoa Joe

 

Last Knockout Standing pour le Knockout’s Title
Madison Rayne (c) vs Mickie James

 

Rob Van Dam vs Matt Hardy

 

Street Fight
Bully Ray vs Brother Devon

 

Kurt Angle vs Jeff Jarrett
Si Kurt gagne, il aura la garde de ses enfants

 

Ladder Match pour le TNA World Heavyweight Title
Mr. Anderson (c) vs Jeff Hardy

 

Voilà ce que je vais donc vous proposer (et que vous allez accepter) c’est de nalyser chaque match et son build up un par un dans l’ordre chronologique.

 

 

Euh, désolé Show', je vais pas pouvoir. Je crois que j'ai laissé quelque chose sur le feu.

 

 

 

X Division No.1 Contenders Match
Max Buck vs Jeremy Buck vs Robbie E.

 

On commence donc par le match pour le titre de first contender au titre de Kaz, qui est je le rappelle le titre de la X division. Le match est censé opposer Robbie E aux Young Bucks mais les deux frères sont coincé à cause du mauvais temps à quelques centaines de miles de l’Impact Zone et ne peuvent pas être là à temps, laissant à Robbie E une victoire par count out. L’homme du Jersey Shore en profite pour faire une petite promo mais est interrompu par Kaz qui lui dit qu’il aura son match pour le titre ici et maintenant ! Mais avant de passer à ce match revenons rapidement sur son build up.

 

Kazarian a battu Jay Lethal lors de Genesis pour devenir le nouveau champion de la X Division. Heel à l’époque, il décide de faire revenir la vraie X division et une série de trois triple treath sont organisé lors des Impacts suivant Genesis. Les trois vainqueurs de Triple Treath s’affrontent alors lors de Against All Odds afin de désigner le #1 Contender au titre de Kaz. Les trois matches furent remportés respectivement par Max Buck, Jeremy Buck et finalement  Robbie E dans des Triple Treath assez intéressants avec notamment les retours de Sucide (avec Christopher Daniels sous le masque) et de Amazing Red. Ce qui est dommage c’est que seuls trois Triple Threath ont été organisé alors qu’un quatrième aurait pu être fait avec notamment Shark Boy, Eric Young et Okada.  

 

Revenons en donc au match en lui-même, qui n’a donc pas eu lieu malheureusement pour les Bucks, obligeant la TNA encore une fois à booker un match en catastrophe.

 

 

X Division Championship Match : Kaz © VS Robbie E

 

Kaz venant de faire un face-turn comme le reste de fortune c’est un face vs heel classique auquel nous assistons. Sans affirmer que le match est très bon, il faut reconnaître qu’il est assez solide et qu’il remplit parfaitement son rôle d’opener avec un Robbie E qui continue sa progression et qui assimile de mieux en mieux son personnage et un Kaz qui vend assez bien les coups et qui ne laisse pas beaucoup de temps morts dans ce match assez improvisé. Je vois un avenir assez solide pour le jeune Robbie E, qui a une assez bonne marge de progression et j’espère que les fans ne vont pas définitivement le jeter. Kaz défend logiquement son titre avec succès et est parti pour un bon petit règne si vous voulez mon avis.

 

 

-Wouhou, j'ai un avenir assez solide!

-Calme toi Robbie, c'est juste Showtime qui le dit hein..

 

 

Beer Money et Scott Steiner VS Gunner, Murphy et Rob Terry

 

Un match booké en dernière minute pour occuper les champions par équipe en attendant le retour d’une autre team (Les Guns blessé, GenMe en course pour le X division, London Brawling malade et Eric Young WHC n’aident pas). Que dire de ce match si ce n’est que Beer Money est génial mais que ça ne suffit pas pour rendre ce match supportable. Je citerai Sharpshooter de Catchbreaker qui dit « J'ai détesté ce match, que j'ai trouvé indigne d'un PPV. C'est un long squash assez foireux, plutôt botché, avec un Steiner qui botche tout ce qui ne ressemble pas à une Belly-to-Belly Overhead Suplex (qui restent néanmoins, malgré son âge avancé, superbes). Les trois heels réunis ont sans doute autant de charisme que le petit doigt de pied d'un des trois faces (m'est avis cependant que Steiner devait être bourré pendant l'avant-match, déjà qu'il n’est pas facile à comprendre), et au niveau talent déployé dans le ring, la proportion ne doit pas être beaucoup plus élevée. Bref, un match très déséquilibré, assez long et chiant, qui échoue en tentant une incursion rapide dans le comedy wrestling… » Cette citation résume parfaitement ma pensée sur ce pseudo-match bien pourri remporté bien sur par les faces.

 

 

The Pope D’Angelo Dinero est battu par Samoa Joe

 

La feud entre ces deux-là est une des plus mauvaises que j’ai jamais vues et pourtant j’en ai vu des feuds de merde ! Le Pope au micro est ennuyeux au possible depuis quelques semaines avec ses speechs écrit par Laycool alors qu’aucun des deux hommes n’arrive à  produire un catch correct. Le Pope qui s’enfuit durant la moitié du match avant d’être arrêté par Okada est vraiment très décevant tout comme ce match. Joe finit par gagner le match sur une Coquina Clutch et j’espère que cette feud sera bientôt terminée. Je m’explique, Joe et Pope sont d’excellents compétiteurs et assez bons au micro mais j’ai l’impression qu’ils ne sont pas fait pour travailler ensemble, il n’y a aucune alchimie entre les deux hommes et le personnage le plus intéressant dans cette feud est Okada, ce qui montre bien le niveau de celle-ci.

 

 

Mais pourquoi est-il si méchaaaaant ?!

 

 

Last Knockout Standing for the Knockout Championship

Madison Ryane bat Mickie James pour conserver son titre

 

Match prévu depuis longtemps, Mickie tentant toujours de gagner le titre de Knockout Champion, à défaut d’avoir celui du plus beau fessier d’Orlando. Le match ne part pas très vite mais laisse au public le bonheur d’admirer le costume de Poke-A-Hot-Ass de Mickie. Madison Rayne a du mal à apporter du rythme dans ses matches et c’est vraiment à la chanteuse de country d’accélérer de d’essayer de faire un match sympa. Le booking de ce match est assez bizarre et je dois avouer m’y être un peu perdu, Madison aussi apparemment vu qu’elle a essayé de faire un tombé lors d’un Last Knockout Standing match. Le final de ce match est du déjà vu et revu : Madison mit Mickie KO grâce à son gant de combat et à Tara pour garder encore son titre. Allez les bookers, faites nous revenir Une Pute Sale qu’est Jessica Kresa  (et ce n’est pas des renoncules qui la feront revenir) pour avoir de nouveau du vrai niveau autour de la ceinture, BAAM.

 

 

Rob Van Dam bat Matt Hardy

 

Les deux hommes sont en feud depuis l’arrivé de Matt à la TNA et il faut bien l’avouer malgré le fait qu’aucun des deux ne soit doué au micro leur match est franchement bon. Bien que Van Dam se contente du strict minimum, ce match est vraiment sympa surtout grâce à Matt Hardy qui a perdu énormément de gras (il a réduit sa consommation de gallinacés  à trois bêtes par jours) remplacé par du muscle et qui a l’air sacrément motivé. On parle souvent du talent de certaines personnes comme Christian, AJ Styles ou encore Kurt Angle pour mettre over leur adversaire et ne faire que rarement de mauvais matches, eh bien je mettrais Matt dans cette même catégorie, toute proportion gardée évidemment. Le match se termine bien sûr sur un Frog Splash de l’homme à l’horrible grenouillère, ce qui lui permet de se venger de Matt.

 

 

Street Fight
Bully Ray bat Devon

…après un tombé sur l'un des fils de Devon alors que Devon était menotté à l'un des coins du ring.

 

If you smell what Russo is writing. Je ne sais pas si Vince Russo a écrit cette fin mais ça semblerait logique tellement ça n’a aucun sens ! Le match en lui-même opposant Bully Ray à son ancien frère et tag team partner n’est pas mauvais, les deux vétérans faisant un bon job et le booking n’étant pas trop foireux (les fils de Devon ne le trahissent pas !) jusqu’à cette fin totalement surréaliste voyant Ray battre Devon en faisant le tombé sur… un des fils de D-Von !!! Vous vous rendez compte à quel point c’est stupide ? Oui grosse grosse erreur de booking ça.

 

 

-Euh Devon, tu m'en voudrais si je brisais les cervicales de ton fils?

-Oui, toute ma vie.

-Merde…

 

 

Jeff Jarrett bat Kurt Angle

 

Les deux hommes sont en feud depuis les Double J Double M A Invitationnal et le retour de Karren… Jarrett à la TNA n’a fait que de mettre de l’huile sur le feu. La feud peut sembler dérangeante pour certain (dont moi-même) mais comme me le disait Silvernights lors d’une discussion récemment, c’est probablement Kurt Angle lui-même qui a proposé cette feud très proche du réel (Karren Jarrett s’est séparée de Kurt il y a deux ans pour se marier avec Jeff Jarrett quelques mois plus tard) et c’est plus les segments avec les enfants de Kurt et Karren appelant Double J papa qui me dérangent que leur discours in ring assez réussis, les trois personnages principaux de cette storyline étant quand même dans le busines depuis de très nombreuses années.

 

Passons maintenant au match en lui-même qui fut franchement très bon et très agréable à suivre, bien booké et assez fluide. Les deux hommes se connaissent bien ce n’est ni leur première ni leur dernière feud et ils ont donc une alchimie très intéressant dans le ring. On regrettera probablement les trop nombreuses interventions de Karren lors de ce match, mais elles ont permis de rendre le match vraiment indécis et l’idée de faire finir le match sur un rollup au lieu d’un finisher est vraiment bonne et prend le public et les millions de téléspectateurs vraiment à contre-pied. Le match n’atteint pas l’intensité de leur affrontement à Genesis 2009 mais est vraiment très bon et agréable.

 

 

Ladder Match pour le TNA World Heavyweight Title
Jeff Hardy bat Mr Anderson pour devenir le nouveau Champion.

 

Le rematch de Jeff Hardy ayant été marqué par le turn de Fortune, l’antéchrist de la lutte professionnelle a eu droit à un autre rematch, cette fois si en ladder match. Je dois dire que c’est un des meilleurs ME de PPV que j’ai vus depuis bien longtemps à la TNA. Jeff est vraiment un spécialiste de cette stipulation et le bump final est très impressionnant et aurait mérité d’être réussi.

 

 

 

Au final on a eu droit à un PPV solide (ce qui n’était pas gagné sur le papier d’où le titre de cette nalyse) et enfin un Main Event qui valait le coup ! Ce PPV pour moi est la pour préparer le terrain pour fortune (AJ for WHC !) et surtout le Countdown to Lockdown qui commencera bientôt !

 

Voilà c’est tout pour moi. Je remercie le Dieu de l’orthographe Herni Death et le Dieu de la vignette Darren pour leur gros coup de main et je vous dis à très bientôt pour la nalyse d’Impact ! D’ici là, stay safe et faites gaffe aux cochons d’indes violeurs !

 

 

…et aussi à Hernandez, surtout.

2 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut