Catch

Ce n’est qu’un au revoir

Oh baby I hope you liked the show…

ACDC, Little Lover

 

Alors que la Rédac vient de me fouetter environ 457 fois parce que je ne travaillais pas assez vite, je me relève de mes blessures tel le premier Undertaker venu, afin de vous livrer ce qui s'annonce probablement comme la dernière review de Superstars. Non pas que je n'aie plus à cœur de vous commenter le show mauve. Mais celui-ci est sur la voie de la suppression (j'y reviendrai). En attendant, il y  a quand même eu en mars quelques combats. Etranges, indigestes, difficilement racontables. Surtout, tout a tourné en rond. Alors qu'on aurait pu offrir un dernier baroud d'honneur à Superstars, le show a été enterré sans fleur ni couronne.

 

 

Et en plus ca les fait marrer.

 

 

(Probable) dernière nalyse de Superstars

 

 

Black Swan Tag Team

 

Avez-vous déjà eu cette sensation étrange, après avoir vu quelque chose, qui vous pousse à vous interroger sur  l'utilité du bouzin? Ce tag match entre Primo/Ryder et Santinov courant mars résume tout à fait ce type de réaction. Point vraiment de catch en cette opposition. Mais de la danse. Pure et dure. Oh, non, pas ces compétitions ridicules auxquelles nous ont habitués les divas ou les Rookies de NXT, non non, mais bien un ballet chorégraphié en guise de combat. Peu de vraies prises de catch, peu de beignes, plutôt des mouvements d'esquives et des projections à l'extérieur pour lesquelles on pourrait donner des notes techniques et artistiques. Vraiment indigeste et insupportable. Et en plus à la fin, c'est le Cobra qui gagne. Bon, maintenant que Wrestlemania est passé, on peut vous l'avouer: Zack Ryder et Primo qui voulaient gagner un truc à Wrestlemania, c'était un poisson d'avril en avance.

 

 

– Non, victoire Wrestlemania pour nous, camarade Santino!

– Heu, oui, oui, sans doute, Vlad. Tiens, je vois le Corre qui arrive, je te laisse avec eux hein, à plus!

 

 

Une midcard qui tourne en rond

 

JTG vs Tyler Reks, Tyler Reks vs Chris Masters, qui lui-même a feudé contre Curt Hawkins ou Trent Barretta, qui eux-même ont feudé entre eux…. Qu'il est loin le temps ou Superstars nous proposait trois combats différents par semaine, dont au moins un des divas, et où surtout allaient se perfectionner des jeunes en devenir tels Evan Bourne ou Dolph Ziggler!

 

Les combats eux-mêmes tournent en rond. Si travailler avec le même adversaire permet de rôder des automatismes, il n'en demeure pas moins vrai que le même combat chaque semaine sur plusieurs mois risque à terme d'amener de la lassitude. Quand aux divas, elles n'apparaissent plus que dans les Raw Rebounds, ou dans des combats fourre-tout, à l'image de ce 5vs5 juste avant Wrestlemania, quand elles ne se ridiculisent pas face à la team Laycool/Vickie.

 

 

Les divas en spectacle de lévitation. Le catch féminin, c'est plus ce que c'était.

 

 

Rest In Peace

 

Comme évoqué plus haut, c'est probablement la fin des reviews/nalyses du show mauve. Ceci pour une raison très simple: l'absence de vidéos. En effet, les sites « traditionnels » accessibles sans inscription (a base d'info et de lutte, entre autres) ne sont plus en mesure de fournir les vidéos du show du jeudi. Quand à WWE.Com, on nous renvoie gentiment par l'intérmédiaire de not'diva francophone Marysssse sur WWE.fr qui lui même ne propose que des extraits de matchs et non les matchs complets.

Est-ce que la WWE va essayer de trouver un autre diffuseur? Rien n'est moins sûr quand on regarde les audiences…
 

Avec les audiences limitées, le développement de Tough Enough et le retour de WWE Experience, on peut craindre qu'il n'y ait plus la place pour le show mauve. Surtout, ce qu'en a fait la WWE depuis quelques mois ne donne pas envie de le revoir sous sa formule actuelle.

 

 

Taker Pompes Funèbres, à votre service 24/24! Quand est-ce que je peux venir retirer le corps du défunt "Superstars"?

 

 

 

In Superstars, WWE never trust

 

Ce qui m'avait motivé dans le choix de résumer les péripéties du show violet, c'était justement de voir quelque chose de neuf, rapide, qui sorte un peu des sentiers battus catchesques marqués par les feuds et les promos micros. Du catch jetable, en quelque sorte, mais dont les protagonistes seraient capables de me faire avoir des mark moments dignes de ce nom. La formule initiale (un combat par show: combat entre deux lutteurs de RAW, de SD, de la ECW) me laissait même rêver qu'un jour, lorsqu'il faudrait adapter la formule à de nouvelles exigences, on verrait des « invasions » où un lutteur de SD irait défier un lutteur de RAW. Alberto Del Cojones face à The Viper, ca aurait de la gueule. Sauf que. La fin de l'ECW a entamé le déclin de Superstars. Il a fallu trouver quoi faire de toutes ces Superstars du show du mercredi. A force de tâtonnements, de licenciements divers et variés, de drafts, on avait plus ou moins réussi, remplaçant le combat ECW par un segment promo hypant le PPV à venir. Ca aurait pu s'arrêter là. Mais non. La WWE, qui pourtant venait de virer à tour de bras des lutteurs plus ou moins talentueux, a entrepris de réembaucher des lutteurs qui n'avaient probablement plus leur place. Quel est l'intérêt de recruter un Tyler Reks dans une midcard archi-bouchée et alors que trois ou quatre lutteurs de son gabarit pouvaient aisément être à sa place? Pourquoi avoir splitté les Dudebusters et les GateCrashers, teams a potentiel, pour les remplacer par des teams faites de bric et de broc comme cette indécente équipe entre Primo et Ryder? Trop de potentiels gâchés, alors que Superstars aurait pu constituer un programme de développement. L'émission est devenue un entonnoir à lowcarders, qui ont fini par lasser le public, moi le premier.

 

 

Forcément, avec une telle team de losers, aussi…

 

 

Dommage, tellement dommage car il y avait la place entre RAW et SD pour faire quelque chose d'alternatif. Désormais, on ne cherche qu'a exposer les main-eventers, ce qui apparaît normal dans une logique commerciale, mais attention tout de même à ne pas créer un déséquilibre entre les shows. A l'heure actuelle, Superstars n'est pas officiellement arrêté (du moins je n'ai pas vu de communiqué officiel émanant de Stamford), mais le malade est condamné.

 

Ce fut en tout cas un vrai plaisir que de vous analyser et raconter les péripéties du show violet. Même s'il est vrai que cette émission n'avait pas trouvé son public (combien de fois ai-je pu lire que vous n'avez pas regardé le show, bande de méprisants 🙂 ) c'était tout de même assez plaisant de pouvoir répondre à vos questions et parfois, je l'espère, d'avoir donné l'envie de regarder le show.

 

Merci à tous en tout cas d'avoir suivi Superstars, et merci à la Rédac désormais quadricéphale de m'avoir fait une petite place pour écrire mes modestes analyses. Evidemment, je ne serai jamais très loin pour vous raconter les aventures de l'ICWA (prochains shows résumés très bientôt en ces colonnes), et de temps à autre pour un petit article au gré de mes inspirations.

 

A très bientôt si le Dieu du catch le veut…

 

 

Cause I'm Arthemiz, and pour tous ceux qui achèteront l'intégrale de mes reviews de Superstars, cette superbe réplique de ceinture de champion offerte!

9 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut