Catch

Tough Enough épisode III : La revanche de Skidmarks

Luke, je suis ton père!

Probablement le titre de mon article après l’épisode 5 de Tough Enough.

 

Bonjour et bienvenue pour cette nouvelle Nalyse de Tough Enough. Après TDS c'est à mon tour de vous narrer les aventures de nos candidats. Et force est de constater qu'il s'en passe des choses dans la villa…

 

 

F'est fuper fa! j'efpère qu'y a du fufpenfe!

 

 

Nalyse de Tough Enough, Episode 3

 

Avant de commencer, j'aimerais revenir sur l'élimination de Matt Cross survenue la semaine dernière. D'accord, le gars est inexpressif et n'a pas montré grand chose in ring. Mais bordel, on tient le nouveau Undertaker! Imaginez-le en noir, entrant sur Ain't No Grave de Johnny Cash. Vous verrez, vous le regretterez.

 

Plus sérieusement, son élimination était logique au vu des longues années qu'il a derrière lui alors qu'il n'a pas réussi à se démarquer lorsqu'on lui a donné sa chance (se faisant même voler la vedette par un Luke sans pitié).

 

Cette semaine, on vient d'apprendre par Bill DeMott lui-même que Tough Enough aurait une seconde saison. Apparemment, cette nouvelle version de l'émission plait. Reste que les ratings continuent de baisser pour atteindre un 1.51 lors du dernier épisode. Il ne faudrait pas que cela continue ainsi car je ne sais pas si USA Network acceptera de continuer si cette tendance se confirme.

 

Je vais commencer par les événements non liés à la feud Ryan/Mickael, qui aura été quand même un des faits marquants de l’émission, car elle s’est terminée ce soir.

 

Tout d’abord, je vais me débarrasser du cas Michelle. Elle avait déjà été nominée, il y a deux semaines. Cette fois, on l’aperçoit en train de téléphoner à sa famille. Comme Ryan la semaine dernière, Michelle souffre d’un manque familial fort. Mais, contrairement à Ryan, elle décidera d’abandonner, l’annonçant à Stone Cold dès la matinée. Les deux discuteront et on a à nouveau le droit au discours du 200 jours sur les routes.

 

On le sait, la vie d’un catcheur de la WWE est très dure, du fait notamment d'un emploi du temps chargé, les voyages pour les house shows et les diverses promos. Michelle part car elle veut être plus une mère qu’une diva, mais de toute manière elle n’avait pas sa place dans le groupe tellement son retard technique était grand. Je pense qu’elle aurait été éliminée si jamais elle n’était pas partie d’elle-même.

 

Ensuite, Bill DeMott vient réveiller nos candidats avec la légèreté et l’allégresse du mastodonte pour une course, où, encore une fois, Luke montre qu’il est le favori de cette émission. Il a une gueule potable, et a à mon avis la capacité d’incarner un heel narquois et sûr de sa force. On notera le joli compliment de Bill à Jeremiah lors de son arrivée, Tu ressembles à mon chien avant que je le pique. Magnifique.

 

 

Fe fois pas de quoi tu feux parler.

 

 

En parlant du gros chat, j’aimerais exprimer un désaccord avec TDS. Bill DeMott est à mon avis le méchant flic parmi les trois entraîneurs. Il est un peu le mec qui te met des coups de pied au cul pour que tu grandisses, et qui va t’engueuler pour qu’à un moment tu te dises qu’il faut lui prouver le contraire et lui fermer son clapet. Il fait peut-être une fixette sur Skidmarks mais je crois qu’il sait que ça le pousse à aller au bout de ses limites à et sortir le meilleur de lui-même.

 

Lors de cette course matinale, on a un nouvel aperçu de la faiblesse principale d’Eric: l’endurance. Et ça me chiffonne car Eric est bon, comme il va le prouver plus tard lors de cet épisode. Il a les qualités du big man avec les défauts liés à sa carrure.

 

Une surprise lors de cette épreuve fut de voir Rima arriver avant des gars comme Martin ou même Mickael et terminer première chez les femmes. Elle a l’envie, c’est certain, et vu le niveau actuel des Divas, je pense qu’elle peut se hisser à un niveau correct.

 

 

Bonjour M'sieur Hagrid, vous auriez pas vu Harry Potter? C'est pour un autographe!

 

 

Arrive maintenant l’entraînement quotidien. On passe le cas Michelle qui ne parvient pas à se concentrer et à effectuer une prise. Le Big Show apparaît alors et prend à part Eric, le big guy de l’émission, afin de lui donner des conseils. TBS n’a pas préparé des questions/réponses comme Cena mais il a fait ce que j’attends des superstars: prendre un mec à part et lui dire ce qu’il peut faire, et quand le pro est du même gabarit que le jeune auquel il s'adresse, c’est encore mieux.

 

Et là, le moment où tout le monde va haïr Luke: en effet, ce dernier a eu  droit à quelques minutes dans le ring avec Stone Cold Steve Austin. Alors que John Cena disait qu’il voulait travailler avec lui, c’est Luke qui y a le droit. Bon, c’est mérité car il est vraiment un des meilleurs du groupe, mais encore une fois, on verra qu’il retombera sur Terre plus tard.

 

Comme vous le savez, le catch, c’est deux, trois gars voire plus qui travaillent ensemble et qui mettent leur vie en danger à chaque prise. C’est cet aspect qui est apparu lors de l’arrivée de pom pom boys and girls (les Cheers de San Fransisco) pour apprendre quelques mouvements aux participants. Je peux pas vraiment dire grand-chose mis à part que cela nous a permis de revoir Stacy Keibler, ancienne diva de la WWE et qui, comme Trish, n’est pas désagréable à regarder et que si Jeremiah ne réussissait pas à entrer à la WWE, il pourrait se convertir en cheerleader.

 

 

Juste parce qu'il aurait été criminel de ne pas inclure une photo de Stacy dans cette review.

 

 

Bon, je m’égare. Arrive maintenant le grand concours de la semaine, afin de peaufiner les impressions des entraîneurs, le skills challenge! Cette semaine, nos candidats vont devoir effectuer des enchaînements de prises basiques: celui qui aura oublié ou mal effectué cette routine sera éliminé du contest.

 

Rapidement, Rima et Mickael sont éliminés pour fautes techniques. Cest beaucoup plus inquiétant pour le second vu qu’il n’a pas encore montré de réelles capacités in ring depuis le début de Tough Enough.

 

Puis vint la grosse surprise de ce concours, l’élimination du favori, Luke (oui, celui qui a fait un match avec Stone Cold tout à l’heure), qui redescend de son petit nuage et qui va ravaler son erreur d’avoir un peu fait le beau pendant la routine. J'ai jubilé lors de cette scène car je dois avouer une certaine réticence envers lui. Il a une tête qui m'énerve et à mon avis s'il arrive à la WWE je vais le descendre à la moindre erreur. C'est dommage, mais c'est comme une allergie, je le supporte pas.

 

Peu à peu des erreurs se font remarquer de la part des candidats avant de relever un final five composé d’A.J, Ivelisse, Jeremiah, Eric et Martin. Ces deux derniers font meilleure impression avec notamment des belles souplesses. C’est donc non pas pour des erreurs, mais plutôt pour un niveau technique plus faible que sont éliminés les trois premiers cités.

 

La finale entre Martin et Eric verra le premier l’emporter à cause, et je vous le donne en mille, du manque d’endurance d’Eric. Éternel point noir du big guy qui sera bien sûr encore une fois souligné lors de la discussion entre les entraîneurs. Comme l’a très bien dit SCSA: Il perd sa technique lorsqu’il perd son souffle. Ça me chiffonne d’autant plus que j’apprécie Eric et que j’aimerais vraiment qu’il corrige ce problème de souffle. Il veut à mon avis trop en faire dès le départ et se donne à fond beaucoup trop tôt.

 

Mais celui qui a le plus de souci à se faire après cette discussion est Mickael. Il n’a pas de technique et le Who? dit par Trish Stratus après la prononciation de son nom sonnait un peu comme l’arrêt de mort du participant de Tough Enough.

 

Les trois nominés sont: Mickael, Rima et… Ryan aka Skidmarks. Réglons vite le cas de Rima. Elle a peu voire pas de technique mais c’est à mon avis son envie qui la sauve, notamment lors de la course du début de semaine. Elle devra malgré tout suivre un entraînement avec notre bulldog favori la semaine prochaine, Bill DeMott! J’ai vraiment hâte de voir ces séances qui risquent d’être assez douloureuses pour Miss USA.

 

 

M'sieur Hagrid? Pourquoi vous me regardez comme ça? M'sieur Hagrid?

 

 

Passons donc maintenant à la trame principale de cette fin d’épisode, la fin de la feud Mickael vs Skidmarks. Cette feud, c’est un peu comme deux lycéens. Skidmarks est le souffre-douleur de Mickael et on a tous rêvé de casser la gueule à ce dernier. Il a d’ailleurs eu une attitude provocante envers Skidmarks lorsqu’il a vu que le blondinet était sauvé, Skidmarks  préférant de son côté l'ignorer purement et simplement.

 

Cette fois-ci, Mickael défait le lit et renverse le matelas de Ryan, déclarant qu’il n’aurait de toute façon pas à le refaire. Vraiment une attitude détestable et nul doute que si Mickael avait fait son apparition à Raw après cet épisode au lieu d’il y a trois semaines, il aurait eu le droit à des huées du public.

 

Les deux rivaux sont donc les deux derniers en lice pour l’élimination. Et au vu des tensions, Stone Cold décide de départager ces deux-là par une promo afin de leur permettre de le convaincre de les garder dans Tough Enough. Mickael voulut démarrer. Il sortit une promo moyenne où il parla beaucoup entre ses dents ou pire, en hésitant et exprima qu’il voulait être une superstar et avoir son nom écrit sur les titantrons. Bref, rien de bien méchant lorsque se produisit un miracle pour lequel TDS a ouvert une chapelle au nom de Skidmarks.

 

Il effaça d’un trait la promo de son adversaire en déclarant ce que Stone Cold pensait, qu’il n’avait pas fait bonne impression. Et, encore plus important, il montra qu’il avait une expression claire et une intonation assez impressionnante, avec une promo vraiment digne d’un catcheur. Il a impressionné Stone Cold, il m’a impressionné moi et je sais que TDS est encore en extase et se repasse la vidéo en vue de vous la décortiquer. Je vous conseille vivement de la regarder car c’est vraiment une très bonne promo.

 

 

Et pourtant, avec une gueule digne d'Hayden Christiansen, c'était mal barré.

 

 

Mickael est donc écrasé par la découverte du mic-skill impressionnant de Skidmarks et se retrouve éliminé. Il a un mic-skill faible, un niveau technique très bas. Il est donc au fond le plus mauvais des candidats restants, Rima compris. Je pense qu’avec l’élimination de Michelle et Mickael, il n’y a plus que Rima qui semble ne pas avoir un niveau suffisant pour avoir une chance de gagner.

 

Il se dessine à mon avis un groupe de favoris pour la victoire avec bien sûr Martin et Luke. Mais des gars comme A.J, Jeremiah voire Skidmarks si il continue d’impressionner au fur et à mesure des épisodes font office d’outsider. J’aimerais aussi rappeler qu’être vainqueur de Tough Enough n’est pas forcément une garantie de réussite vu que seul John Morrison est encore à la WWE après avoir remporté Tough Enough. De même, on peut être éliminé de TE et finir par faire son trou à la WWE, comme le Miz, Skip Sheffield, Matt Morgan ou encore Josh Matthews. Donc il est possible de voir des gars qui auront montré des qualités durant le show sans le gagner pour autant apparaître un jour à la WWE…

 

C’est donc ici que je vous laisse. Cet épisode de Tough Enough a vu deux de ces candidats partir. Le concept est toujours aussi agréable à regarder et je prends un malin plaisir à les voir évoluer. Je vous laisse donc entre les mains de TDS pour la prochaine review et je vous dis pour ma part à dans deux semaines!

 

 

Fe prie pour que fa vous plaife!

13 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut