Catch

A welcome go home

La fiction nous permet de donner aux êtres meurtris une ultime chance de renouveau. Mais la vie, elle n'offre pas cette chance.

Josée Coulombe

 

Ce Smackdown! partait avec beaucoup de désavantages dans la vie (mère nature est parfois injuste), il s'agissait en effet d'un go-home show, donc un épisode proposant le plus souvent une activité minimale pour éviter les blessures juste avant un PPV, et apportant peu aux storylines en cours qui sont déjà établies pour le prochain show du dimanche. Mais en plus, il s'agissait du premier show post-draft, qui allait inévitablement proposer les arrivées en fanfare et victoires des nouvelles têtes d'affiches de la brand. A priori un épisode peu passionnant, qui cela pris en compte, se révéla correct.

 

 

[début de RAW lundi dernier]

– Les gars John Cena est drafté à SD!, je veux absolument faire la review vendredi!

– Mais oui Silver, pas de problème (hihihi).

 

 

Nalyse de Smackdown! du 29 avril

 

 

Sans surprise, ce show commença par…

 

 

RKO out of nowhere!!!

 

 

AÏE! Oumpf… Donc je disais, sans surpr…

 

 

RKO again!

 

 

NON MAIS C'EST FINI OUI!!! Donc je disais que sans surprise, le show commença par la suite du draft de lundi dernier, et par la présentation du malheureux… je veux dire de la nouvelle tête d'affiche draftée dans le show bleu et B de la WWE: Randy Orton. Lors du transfert de lundi, j'avais trouvé la réaction de Randy assez peu professionnelle: il arriva plutôt souriant au départ, mais assez vite on vit des marques de contrition sur son visage, que ça soit quand il regarda le t-shirt bleu qu'on lui avait envoyé, ou plusieurs fois quand on vit se contracter les muscles de ses joues. Je peux me tromper, mais il me semble que ce transfert ne l'enchante guère.

 

 

En plus il a l'air totalement ravi dans le nouveau générique.

 

 

Toujours est-il que Randy eu droit à l'ouverture de ce show bleu, ainsi qu'à son main event, ce qui situe bien ce qu'on attend de la Vipère: prendre la place d'Edge, et être LA star du vendredi. Pour la première fois, un show va réellement reposer sur ses épaules. Autre changement, il me semble qu'Orton arrive avec une nouvelle gimmick, ou plutôt une légère modification de son ancienne. Fini la vipère qui a envie de tuer tout le monde (de ses adversaires à ses coéquipiers en passant par les interviewers), qui ne sourit jamais et qu'on imagine mettre des RKO indifféremment aux heels et aux faces, voilà la nouvelle mue de notre reptile préféré: plus souriant, plus amical et qu'on sent réellement face. Evidemment cela reste à confirmer, mais si ça se vérifie, ça ne m'emballe à priori guère. J'aimais assez l'attitude du Randy rebelle (non Axl, pas Lorenzo Lamas…) et si sa conversion au côté clair de la force se confirme, j'attends de voir le résultat avant de juger.

 

 

Terminatorton II: le retour!

Après le rôle du méchant, le Terminatorton vient aider ses anciennes victimes contre de nouveaux ennemis plus dangereux.

 

 

Ainsi Randy arriva guilleret et prit le micro pour se faire assez vite interrompre par Drew McIntyre (qui lui fais le chemin inverse vers RAW) qui vint chambrer le fils du cow-boy. L'Écossais encaissa un RKO de départ en souvenir, et Randy tenta de continuer, avant d'être interrompu par une nouvelle themesong: celle d'Alex Riley. Ce dernier ne put dire un mot, et disparut aussi vite qu'il était venu, dévoré par le tout puissant RKO. J'ai lu que c'était négatif pour Riley, et je ne suis pas du tout de cet avis. Le petit Alex a au moins eu un peu de temps d'antenne (pour mémoire, Bryan, Dibiase, Kidd et d'autres que j'oublie ont également été drafté, et on n'en a pas vu l'ombre dans ce premier show…), et ce dans un des moments clés du show. On a même entendu sa themesong, bref, pour un midcarder, c'est plutôt pas si mal.

 

 

Bonjour, c'est ici la petit fête d'accueil? C'est vous le barman? J'ai entendu que vous faisiez d'excellents RKO, c'est quoi? Rhum-Kahlua-Orgeat?

 

 

La troisième intervention fut la plus intéressante: Alberto Del Rio accompagné de Clay (pour la dernière fois?) monta de manière menaçante sur le ring. Alors que la tension augmentait, Christian débarqua pour équilibrer les forces en présence, et Teddy "captain obvious" Long intervint pour mettre au point le main event du soir entre les deux faces et les deux heels.

 

Le main event en question fut très correct sans être mémorable. Chacun y alla de sa partition habituelle et le temps in ring fut bien partagé. Sans surprise les faces l'emportèrent, Clay subit le tombé de Randy après un RKO. Que du très prévisible donc, qui eut cependant le mérite de mettre clairement les choses au point: Randy sera la star dominante de SD! et tout devrait graviter autour de lui. J'avoue néanmoins que tous ces changements excitent ma curiosité de savoir comment la brand bleue va s'organiser, sans pour autant me passionner, surtout après la relative déception née de l'idée fugace que Cena serait le nouveau taulier de Smackdown!

 

 

"Par la pipe, pour la pipe!"

 

 

Christian auparavant nous avait proposé un discours très crédible, il y avait évoqué sa blessure, Edge et la fin de sa carrière, ainsi que le World Heavyweight Championship. Il se sentait prêt à enfin devenir champion, et confirmer son potentiel. La foule réagit bien au discours, et j'espère sincèrement que Christian, tel on a vu Kane le faire, va toucher le titre de champion du monde pour ses services rendus. Si Alberto devait l'emporter, on aurait le show majeur avec les deux titres mondiaux, et le mineur avec les deux titres secondaires. Ce serait un immense désaveu du roster bleu, et je ne pense pas que cela arrivera, mais si ça devait se passer, je serait curieux de voir comment l'équilibre se compenserait ultérieurement. A noter qu'une surprise n'est pas à totalement exclure (retour de Batista, Kharma qui décroche le titre ou Hornswogle qui subtilise la ceinture avant de se sauver avec).

 

 

Breaking news: les poupées que Kharma détruit chaque semaine ne représentent pas le roster féminin, mais bien le roster masculin!

 

 

Ainsi la plupart des matchs opposèrent de nouveaux membres de Smackdown! à des adversaires divers, et le but fut de mettre en valeur les premiers nommés. Sheamus qui avait perdu un match sur un double trouble in paradise quelques jours avant contre Kofi Kingston vint se venger du Ghanéen en l'attaquant lors de son entrée, et en le tabassant sévèrement. Doit on y voir le booking d'un match de dernière minute pour Extreme Rules avec un moyen de transférer le titre US vers RAW?

 

Jack Swagger introduit par un Cole joliment maquillé et sous les huées affronta Sin Cara, et le nouveau Rey Mysterio l'emporta naturellement. Le plus agile des deux lutteur nous proposa une partition habituelle (spectaculaire, botchée ou à la limite et rafraichissante) et humilia littéralement son adversaire, qui même en trichant ne récolta que quelques coups en plus (dont le fantastique flying crossbody du Mexicain).

 

 

Je n'avais pas souvenir que les effets spéciaux de Bioman était aussi bons!

 

 

Le match le plus surprenant sur le papier opposa le partant Rey Mysterio au nouveau gros heel du show du vendredi, à savoir Mark Henry. Les montages audio de postproduction aidant, ce dernier apparut déjà copieusement sifflé, et l'opposition entre deux types qui se doivent de gagner (un ayant un match de PPV à venir, et l'autre ayant effectué un turn) avait un intérêt indiscutable en terme de suspense. A noter que Rey apparut avec le micro pour faire ses adieux à Smackdown! d'une manière qui résonna bizarrement et désagréablement à mes oreilles tant elle parut artificielle (et donc ridicule, surtout quand on repense au départ d'Edge). Mark Henry prit aussi le micro pour une seule phrase, proposant un air rigolard et menaçant assez inquiétant.

 

Une fois dans le ring, les deux lutteurs nous proposèrent plus de cinq minutes de bon catch avec une opposition de style toujours intéressante et dans laquelle le Luchador excelle. Le booking fut assez classique avec un Rey Mysterio qui compensa le manque de puissance par son agilité et son coeur, et qui au moment de l'emporter se fit attaquer par son adversaire de dimanche. Victoire de Rey par disqualification, beatdown du face par Cody d'abord, puis par Henry qui récolta de la heat facile. Tout le monde fut relativement préservé, le booking fut efficace, et Mysterio finit avec un joli sac en papier sur la tête.

 

 

La dernière campagne pour la prévention contre l'alcoolémie nous met en garde contre les rencontres que l'on peut faire quand on a trop bu et la tête dans le sac.

 

 

Après des semaines et des semaines d'avancées au ralenti, la feud de rupture entre les Laycools est enfin à plein régime. Les deux filles eurent un match qui se conclut sur une double disqualification à cause de leur brawl hors ring, et on sentit une véritable animosité. Pour être franc, le duo de chipies agaçantes ne m'a jamais autant intéressé que maintenant. J'aime l'intensité que je vois, et les enjeux qui apparaissent, car véritables enjeux il y a! Toutes les deux à bout, elle convinrent de résoudre leurs problèmes dans le ring à Extreme Rules, lors d'un match sans disqualification et avec pour stipulation le fait que la perdante devrait quitter la WWE! A noter au passage que le segment où Michelle annonce la stipulation en question est un odieux montage qu'on ne se serait même pas permis pour les podcasts des CdC, avec la voix de McCool qui est effacée (elle disait probablement initialement que la perdante "quitterait Smackdown!") et remplacée par un enregistrement studio de la même diva disant "quitterait la WWE". Toujours est il que cette stipulation est réellement quelque chose d'énorme! Les rumeurs suggèrent que Michelle pourrait prendre un break (envie d'enfant? envie de profiter avec son mari?) ce qui reste un nouveau coup dur pour la WWE malgré le faible intérêt de la division féminine.

 

 

Michelle fait d'ailleurs déjà des simulations d'accouchement avec Layla en sage femme.

 

 

Dernier match de la soirée, le Corre prenait son match revanche pour les titres par équipe face aux deux monstres que sont le Big Show et Kane. A noter que les deux heels se déplacèrent sans Ezekiel ni Barrett, et qu'ils ne firent pas trop mine de s'en vouloir mutuellement malgré leur échanges tendus de la semaine dernière. Le match fut plutôt bon et bien rythmé ce qui était tout sauf une évidence vu le poids cumulé des champions, et déboucha sans surprise sur la conservation de leur titre par ce qui passe pour une des équipes les plus monstrueuses de la WWE. De manière relativement surprenante, on n'eut pas d'aftermaths concernant le Corre, et on en saura surement plus sur l'explosion du groupe la semaine prochaine.

 

Dernier segment digne d'intérêt: nous vîmes le Great Khali saluant Rey Mysterio en indhi, ce dernier le remerciant en espagnol et les deux faces se souhaitant mutuellement bonne chance pour leur changement de brand. Mais surtout, on vit un nouveau catcheur indien (au moins en terme de Gimmick et d'apparence), répondant au doux nom de Jinder Mahal (et non ce n'est pas une star américaine quelconque, mais bien un catcheur Canadien, apparemment intéressant). Les deux Indiens échangèrent non des flèches ni un calumet de la paix, mais quelques mots totalement obscures pour les quatre cinquièmes de l'humanité qui ne maitrisent pas ce charmant dialecte. Qu'est-ce-qui sortira de ce début totalement inattendu? Je n'en sais fichtre rien, mais peut être que le Great Khali sera enfin intéressant (c'est tout le mal qu'on lui souhaite).

 

 

नमस्कार, आप कैसे हैं?

क्या? मैं समझा नहीं. क्या आप अंग्रेज़ी बोलते हैं?

 

 

En conclusion, un Smackdown! que j'attendais assez faible, et qui fut moins plat que prévu. Le rafraichissement du roster bleu (Orton, Sin Cara, Henry heel, Sheamus, Riley, Clay seul, Jinder Mahal, espérons Bryan assez vite), les nombreuses inconnues que soulèvent tous ces changements ainsi que les bookings surprenants (départ de McCool? qui pour champion du monde et dans quel show sera le WHC? quid du Corre?) offrent de l'intérêt au PPV de ce WE, dont on peut néanmoins regretter le faible hype (draft oblige). Je pense que le fait que Extreme Rules tombe en même temps qu'un PPV de l'UFC joue également sur le peu de hype. Mais toujours est-il que sans être passionné, je suis intrigué par tous les changements qui se présagent, et curieux de voir un nouvel équilibre prendre place et à quoi ressembleront les prochains shows de la WWE. Je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine pour toutes ces réponses!

 

 

Et d'ici là, sortez couverts!

11 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut