Catch

Éducation à l’anglaise

Alors toi, tu vas nous être aussi utile qu'un parpaing à un morpion !

Patches O’Houlihan, Dodgeball

 

Trois matchs d'un intérêt assez limité pour autant de storylines qui peinent à convaincre, et le retour des concours à la con : comme d'habitude, le show du mardi soir réservé aux suiveurs masochistes de la WWE n'a pas été transcendant. Mais courage : la semaine prochaine, tout cela va enfin bouger !

 

 

 

Effectivement, ça va bouger: la semaine prochaine, c'est concours de danse !

 

 

Nalyse de NXT du 10 mai

 

 

Car s'il y a une chose positive à retenir de cet épisode en effet, c'est que Matt Striker a enfin annoncé ce que nous attendions depuis des lustres : la semaine prochaine, un des six rookies de cette interminable cinquième saison de NXT sera éliminé. Le grand manège des départs va donc commencer, ce qui va sans doute donner un coup de fouet fort bienvenu dans un programme jusqu'à présent moribond.

 

 

Et pas qu'un peu…

 

 

En attendant, le show de cette semaine est resté sur ses acquis, et nous a servi un spectacle routinier et sans grand éclat. Maryse est revenue et a tenu à nous rassurer sur son état de santé, la Diva de la Belle Province ayant été victime des assauts de Kharma et de son redouté Implant Buster lors du Raw de la semaine dernière. La blonde n'était d'ailleurs pas la seule à faire son grand retour, puisque c'était également celui du concours à la con de la semaine, absent lui aussi lors de l'épisode précédent. L'épreuve que les rookies ont dû disputer, appelée le "King of the Hill" Challenge, était une simple course: en partant de la table des commentateurs, les six candidats ont dû traverser le ring, remonter la rampe, prendre un drapeau et le ramener sur le ring avant de faire rugir une corne de brume. Comme d'habitude, c'est idiot, mais cette course a eu le mérite d'être courte, la victoire revenant à Titus O'Neil qui remporte six points de rédemption supplémentaires.

 

Un mot sur le classement général d'ailleurs, puisqu'on y est. Avant l'épreuve, O'Neil mène avec treize points, son dauphin Darren Young ayant sept points, et Novak six. Après la course, plusieurs questions me sont venues à l'esprit : pourquoi faire encore gagner O'Neil ? Avec dix-neuf points, il est quasiment hors de portée de ses rivaux, à moins que l'épreuve de la semaine prochaine rapporte cent points, mais ça risque de se voir dans ce cas… Une victoire de Young, par exemple, mettait le rookie de Chavo à égalité avec celui de Hornswoggle, et les deux hommes auraient pu être départagés la semaine prochaine, le tout en se servant de leur feud actuelle… Mais bon, pour ça, il faudrait que NXT soit un vrai show, avec une vraie équipe : l'espace d'un instant, j'avais oublié que tout le monde, des bookers aux spectateurs, se moque totalement de ce show. Oublions donc tout ça et passons à la suite de l'émission…

 

 

C'est ce que l'on pourra appeler une victoire fumeuse, ah ah!

 

 

Comme je l'ai annoncé en introduction, l'épisode de cette semaine a mis en scène trois matchs, chacun ayant pour objectif de développer chacune des feuds du show jaune. On commence par l'affiche éternelle de cette saison, Darren Young contre Titus O'Neil. La raison de cet énième affrontement entre les deux hommes: la disparition de Hornswoggle, mystérieusement absent lors de cet épisode. Chavo Guerrero a profité de l'occasion pour rejoindre Todd Grisham et William Regal à la table des commentateurs et donner son point de vue de vétéran en tant qu'ancienne némésis du leprechaun. Le match en lui-même n'avait rien d'exceptionnel ou même d'intéressant, d'autant que comme je l'ai déjà écrit, cette affiche a lieu toutes les semaines à NXT. J'ai donc été légèrement surpris en voyant O'Neil battu par un roll-up de Young, vu à quel point le rookie de Hornswoggle est invincible depuis le début de la saison. Le bon côté de l'affaire, c'est que cette victoire re-crédibilise un peu Young, qui en avait bien besoin après avoir été humilié par le mini-Pro. Mais bon sang que cette feud est plate…

 

 

– Chavo, que pensez-vous de cette feud ?

– Que vu d'ici, c'est effectivement bien plus drôle que quand on est sur le ring.

 

 

La deuxième storyline "majeure" de NXT a progressé ce soir sur plusieurs plans. D'abord, sur le ring, avec le match opposant Byron Saxton et Conor O'Brian. Un petit segment dans les coulisses a montré la bonne entente entre l'ex-rat et son Pro Vladimir Kozlov, ce dernier lui enseignant quelques prises de sambo. Tout le contraire de la relation entre le rookie Saxton et son Pro Yoshi Tatsu, Byron refusant de parler à son mentor, l'apprenti étant toujours furieux de voir celui qui est censé lui faire gagner NXT plus préoccupé par sa vie amoureuse imaginaire avec Maryse que par son boulot. Une fois en piste, les quatre protagonistes ont parfaitement joué leurs rôles respectifs : Kozlov et O'Brian montraient la bonne santé de leur duo, le Pro encourageant et donnant sans cesse des conseils à son protégé ; Tatsu essayant de se faire pardonner en tentant de s'impliquer dans le match de son élève ; et Saxton ignorant royalement son maître. D'ailleurs, malgré tout le talent déployé par O'Brian, Byron n'a pas démérité, loin de là, et est même parvenu à décrocher la victoire grâce à sa détermination et une Clothesline envoyée depuis la deuxième corde. Cela n'arrangea cependant en rien la relation entre Saxton et Tatsu : lorsque le Japonais monta sur le ring pour célébrer le succès de son poulain, ce dernier le repoussa vivement et déclara qu'il ne devait rien à personne, et surtout pas à Yoshi Tatsu. Si j'étais Theodore Long, j'aurais déjà organisé un match entre le rookie et le Pro, mais comme on est à NXT et non pas à Smackdown, il faudra certainement attendre la semaine prochaine…

 

 

Que voulez-vous, je ne peux pas être partout: j'étais trop occupé à bazarder le règne de champion du monde poids-lourds de Christian!

 

 

Dernier développement de la storyline romantique avec un segment en coulisses mettant en scène Maryse et Lucky Cannon, dispensé de match cette semaine. Celle qui paraissait en voie de Face-turn repassa rapidement vers un côté obscur de la Force qu'elle n'avait de toute façon pas totalement quitté : après avoir réprimandé Cannon qui a fait du mal à son bien le plus précieux (son sac à main), "Da Lish" entreprit de reconquérir le cœur de la blonde en lui offrant un plus beau sac, ce qui fit fondre la "material girl" de la WWE. Chassez le naturel, il revient au galop, et Maryse restera donc Heel, c'est la position qui lui va le mieux dans le roster d'ailleurs…

 

 

Ça aussi, c'est une position qui lui va bien…

 

 

Dernier acte, le match, ou plutôt le squash tant attendu de William Regal sur le calamiteux Slam Master Novak, accompagné de son Pro JTG venu lui donner quelques leçons de cheap heat. Après un petit rappel vidéo de la feud entre les deux hommes que l'on peut résumer par "Novak se trouve plus talentueux que Regal, ce dernier va donc lui prouver le contraire en lui arrachant les bras et les jambes", le combat put commencer. Je voulais un squash, et si l'Anglais a dominé le match, Novak a eu droit à ses moments de gloire pour essayer en vain de nous faire croire qu'il a sa place dans un ring, bénéficiant de l'aide d'un JTG roublard mais vite neutralisé par Regal. C'est donc fort logiquement que l'ancien King of the Ring remporta la victoire, humiliant son adversaire en le poussant à l'abandon une fois pris au piège du terrible Regal Stretch. Justice est faite, monsieur Regal a détruit le moucheron Novak, voilà une fin de feud tout à fait satisfaisante !

 

 

– C'est bon Regal, il a abandonné, vous pouvez le lâcher !

– Non !

– Mais si vous continuez à serrer comme ça, sa tête risque d'exploser comme un bouchon de champagne !

– C'est l'idée, en effet…

 

 

Ainsi s'est terminé l'épisode de cette semaine, avec un spectacle totalement oubliable, vous en conviendrez certainement. Fort heureusement, la première élimination de la semaine prochaine va peut-être donner l'étincelle nécessaire à l'émission pour sauver les meubles, et donner plus d'intérêt à un programme jusqu'à présent assez terne face au formidable Tough Enough. En ce qui concerne l'identité du premier sortant, permettez-moi de vous donner mon pronostic : O'Neil, avec ses victoires systématiques aux concours à la con, devrait être à l'abri. Young aussi, grâce à sa feud contre O'Neil justement. Saxton et Cannon, utilisés dans la feud romantique avec Maryse et Yoshi Tatsu, devraient rester encore un peu, quoique Byron pourrait très bien partir, s'il en a vraiment marre de ne pas être pris en considération par son Pro, ce qui serait dommage. Pour moi, l'élimination se jouera entre O'Brian, transparent depuis le début de la saison (j'oublie une fois sur deux qu'il est présent dans cette saison, c'est dire) et bien sûr Novak, dont j'ai déjà régulièrement écrit tout le mal que je pense de lui, et qui fait donc du protégé de JTG mon favori pour prendre la porte. Alors, qui sera le premier éliminé? Je sais que cette question vous hante, mais il va falloir attendre le prochain épisode pour connaître la réponse!

 

 

– C'est mal barré pour moi, JTG…

– Ouaip… On se retrouve au Pôle Emploi ?

– OK.

– Cool.

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut