Catch

Les trois mystères de l’Impact Zone

Le presbytère n'a rien perdu de son charme ni le jardin de son éclat.

Gaston Leroux

 

Où trois mystères mystérieux sont résolus en un seul show, plus fort que Rouletabille !

 

 

Mystère n°4 : on a volé les dents d'Abyss !

 

 

Analyse d'Impact du 12 mai

 

 

Sacrée enquête jeudi soir à Orlando! Ça change des maris cocus et autres bêtises du quotidien d'un privé. Trois mystères d'un coup, il allait falloir assurer. Le client était une société de catch, une certaine TNA, sise dans la ville de Mickey. Depuis quelques semaines déjà le suspense était monté peu à peu, les questions étaient nombreuses et ce voile de mystère qui effraie autant qu'il excite les foules tout en constituant l'essentiel de mon gagne-pain de "privé" avait recouvert le lieu du crime, l'Impact Zone. Tous les protagonistes de l'affaire étaient réunis jeudi soir, de quoi donner vie à une de ces enquêtes en huis-clos qui ont fait ma réputation.

 

Les mystères pour lesquels j'avais été engagé n'étaient pas anodins. En effet depuis un fiasco mémorable en PPV il y a deux mois la TNA a relevé la tête mais est encore en reconstruction. Elle a dans le passé joué parfois maladroitement de la carte du mystère et voilà qu'elle donne rendez-vous à ses fans pour trois intrigues d'un coup, pas moins! Il s'agissait de ne pas se louper. Le premier mystère était le plus "catchesque" des trois: avec quel partenaire le triste sire Matt Hardy allait-il défier les champions par équipes, les Beer Money (Beer? Money!)? Le deuxième mystère était lui potentiellement le plus important de tous: qui était le mystérieux représentant du network, l'homme (ou la femme) qui allait incarner la résistance à la toute-puissance des Immortals? Enfin le troisième mystère n'était pas loin de relever du vaudeville: qui était la nouvelle et inconnue fiancée de Kurt Angle, avec l'aide de laquelle il entendait bien clouer le bec une bonne fois pour toutes à son ex-femme Karen et au nouveau mari de celle-ci, Jeff Jarrett?

 

 

Le théâtre de boulevard a fait de sacrés progrès niveau décors.

 

 

Le début de la soirée ne m'a guère permis d'avancer dans aucune de ces intrigues. Tout au plus ai-je été conforté dans mon sentiment que ces mystères étaient de gros enjeux pour mon client. On vit ainsi d'abord un Hulk Hogan particulièrement nerveux, prêt à souhaiter au représentant du réseau la bienvenue à sa façon, tuyau de fer en main; Eric Bischoff dut s'employer pour détendre son compère en lui expliquant que chaque chose viendrait en son temps. Dans la salle ensuite, Jeff et Karen sont apparus eux aussi anxieux, inquiets. Jeff a proposé une trêve à son rival, essayé de le convaincre de ne pas s'en prendre à la douce et innocente Karen, qui elle même s'est faite toute petite pour expliquer qu'elle était prête à… accepter les excuses de Kurt! Je ne me suis pas laissé prendre à leur jeu et le public non plus, qui les a conspués et a réclamé l'arrivée d'Angle. Calme et maître de lui Kurt a expliqué néanmoins que ses rivaux avaient été trop loin et confirmé le match par équipes de dimanche… sans pour autant préciser l'identité de sa partenaire, le représentant de la chaîne tenant à le faire en personne. Voilà qui n'a pas arrangé mes affaires, il n'y avait guère là d'indice exploitable, même si Kurt a précisé que Jarrett connaissait très bien l'inconnue…

 

Loin de m'aider à avancer le segment suivant n'a fait que soulever en moi de nouvelles questions. Il s'agissait d'un match par équipes féminin, entre Madison Rayne et Tara d'une part, et Mickie James et Miss Tessmacher de l'autre. Cette Miss Tessmacher est donc maintenant une catcheuse à plein temps ? Et alors qu'elle avait eu, de façon déjà étonnante, un match de championnat contre Mickie la semaine dernière, elle fait maintenant équipe avec elle ? Bizarrement, ces questions me sont apparues de moins en moins importantes au fur et à mesure de l'entrée de Tessmacher vers le ring; en voilà une qui a une façon bien à elle de faire taire les interrogations!

 

 

– Tess, fais comme moi et tu deviendras populaire toi aussi.

– T'inquiète Mickie, je sais quoi faire.

 

 

On sait que le match de PPV prévu à Sacrifice entre Mickie et la championne Madison a pour enjeu, outre le titre, la liberté de Tara. Dès lors le déroulement du match n'a, lui, guère été mystérieux: après quelques échanges pas trop vifs Mickie et Tara se sont serré la main et Rayne s'est retrouvée seule à combattre, ce qui a vite entraîné sa défaite face à Miss Tessmacher. Celle-ci y a gagné un peu de crédibilité et on a gardé le face-à-face Mickie/Madison pour le match de championnat, logique. Vu l'enjeu du match et le fait que Mickie vient juste de gagner le titre le suspense pour ce match est néanmoins faible: Mickie l'emportera selon tout évidence, ce qui n'est pas très bon pour la crédibilité de Rayne, déjà battue en 30 secondes à Lockdown. Je m'étonne aussi que Mickie ne nous ait pas expliqué pourquoi elle a décidé d'aider Tara, qui était sa rivale lors de leur dernière interaction. Respect mutuel je suppose, mais une petite explicitation aurait été souhaitable. Quant à Tessmacher, notons que si on n'en a pas encore vu assez pour se faire une idée précise de son niveau dans le ring, il apparaît au moins qu'elle n'y est pas ridicule.

 

On passe ensuite aux coulisses où Hogan s'est chargé pour moi d'interroger un suspect, Ric Flair. Enfin, plutôt de l'accuser de but en blanc d'être le mystérieux représentant… Flair a fort mal pris l'accusation, le ton est monté et Bischoff a dû à nouveau intervenir et jouer les médiateurs. Flair a essayé de convaincre Hogan, eh bien qu'il était Hogan, qu'il était plus grand que n'importe qui. On a bien vu avec cette scène l'importance de ce mystère, qui peut impacter (ah ah) la fédération à long terme.

 

 

Dans les films de gangsters c'est à ce moment-là qu'on se demande : mais lequel va trahir en premier ?

 

 

Un petit échange en coulisses a continué de construire le match féminin du dimanche: Tara, dans une amusante promo, a expliqué à quel point elle rêve d'être libérée de Madison, qui bien sûr est arrivée et a expliqué à Tara que quand elle aura battu Mickie sa vie va être un enfer… Le segment suivant a été plus long. Tommy Dreamer, qui a huit jours plus tôt attaqué AJ Styles pendant un match contre Immortal, a refusé de s'expliquer sur son comportement. AJ a fait son apparition et réclamé avec fougue que Dreamer se justifie, mais ce dernier s'est contenté, en gros, de variations autour du "tu peux pas comprendre". Styles a fini par demander un match à Sacrifice et même un face-à-face immédiat que Dreamer a refusé, en concluant qu'il n'est peut-être pas celui que tout le monde pensait. Mouais…

 

Encore un nouveau mystère… Quelle mouche a piqué les responsables pour fourguer Dreamer dans les pattes de Styles!? Tommy Dreamer est sympathique et éminemment respectable, mais il devrait être loin derrière le joyau Styles sur la carte, et une rivalité entre les deux ne soulève qu'une question: ça finit quand? Le champion Sting n'a lui pas ces problèmes, dans un autre segment en coulisses il a fait l'éloge de RVD avant leur match et n'a pas révélé l'identité du représentant mais a annoncé que ce serait "showtime"…

 

 

Euh… ouais, je veux bien m'occuper des défavorisés mais pourquoi vous me demandez ça ?

 

 

On revient ensuite au ring avec d'abord une vidéo consacrée aux Beer Money, jusqu'à leur rivalité actuelle avec Matt Hardy et son partenaire encore inconnu. Ce mystère était assez simple: Jeff Hardy ou pas Jeff Hardy? Matt a laissé entendre que son partenaire pourrait être son frère, tag team dont la réputation n'est plus à faire. Oui mais voilà, la dernière fois qu'on a vu Jeff c'était pour ruiner un main event de PPV, il semble improbable qu'il ait pu se refaire une santé si vite, sans oublier l'interminable procédure judiciaire dans laquelle il est toujours embarqué. La TNA va-t-elle favoriser le starpower au mépris de la décence et de la qualité? Je n'osais le croire mais le management de la fédération nous a déjà montré qu'avec eux le pire était toujours possible.

 

Les Beer Money entrèrent dans la salle, affirmèrent qu'il savaient bien qui était le partenaire mystère et appelèrent Matt Hardy à les rejoindre. L'échange qui suivit fut plutôt sympa quoique pas très original, Hardy taxant ses rivaux, en gros, de gros nuls et d'alcoolos, Storm répliquant par exemple qu'il est le genre de mec qui te colle un pain dans un bar et repart avec ta copine… à ce stade, les BM ayant affirmé qu'ils savaient bien que l'associé de Matt était son frère, il est devenu évident que ce n'est pas le cas (eh oui, la logique du catch a sa propre logique!). Matt a expliqué qu'il s'agissait de quelqu'un qui connaissait bien Storm et ses faiblesses… et c'est en effet Chris Harris qui a fait son entrée, au grand désappointement de son ancien partenaire.

 

 

Chris Harris porte des lunettes noires, c'est dire s'il est méchant !

 

 

Harris et Storm étaient en effet autrefois réunis sous le nom des America's Most Wanted et ont remporté ensemble six titres par équipes. Je le précise car il faut reconnaître que cette tag, active de 2002 à 2006, ne parle pas à tous les fans. Il s'agit là pourtant d'un bon choix, les histoires d'anciens partenaires qui deviennent rivaux sont un classique du catch. La TNA a en outre sans doute bien fait de ne pas réserver l'annonce pour son PPV, Harris n'est quand même pas une énorme star et il aurait pu y avoir de la déception. Néanmoins il aurait peut-être été encore mieux de faire la révélation une semaine plus tôt: on aurait pu ainsi monter en sauce cette rivalité pour mieux en fixer les enjeux. Enfin ne boudons pas notre plaisir, le premier mystère a été résolu et il l'a été plutôt de belle manière.

 

On enchaîna avec un match: Sangriento contre Suicide, comme la semaine précédente. Le match a été agréable, X Division style, mais hélas beaucoup trop court. C'est Sangriento qui a gagné, mais sa célébration a été interrompue par la musique d'Immortal. Hogan, Bischoff et Flair sont entrés sur le ring, Flair s'offrant un petit plaisir en frappant le pauvre Suicide et en le sortant du ring. Les Immortals n'aiment pas la X Division, message reçu… Karen et Jeff arrivés pendant la pub, tout était prêt pour la révélation du gros morceau de la soirée, l'identité du représentant et sans doute dans la foulée celle de "Miss Angle"; Hogan n'a pas fait durer le mystère, ordonnant à l'inconnu(e) de ramener ses fesses fissa.

 

 

Ah mince, je pensais pas à ça en parlant de fesses moi…

 

 

Et c'est… Mick Foley qui est apparu! Il faisait partie des choix logiques, il faut dire qu'on pense à lui dès qu'il y a un rôle à prendre, à la TNA comme à la WWE où on a régulièrement parlé de lui comme AGM. C'est donc lui le network executive, lui qui a œuvré dans l'ombre à ébranler le pouvoir d'Immortal, lui qui a fait revenir Sting… Foley était particulièrement exalté pendant ce segment, au point d'en perdre la voix sur la fin, mais il a été convaincant et le public l'a ovationné tout du long. Il a annoncé que les choses allaient changer désormais, que ce show ne sera plus centré sur Hogan, sur le fric, mais sur le catch, le wrestling, ce mot désormais banni à Stamford et que la TNA s'est bien sûr fait un plaisir de mettre en avant. Wrestling matters once again, a décrété Foley. Première mesure symbolique: le show ne s'appelera plus TNA Impact mais Impact Wrestling (il semble que la TNA en elle-même gardera son nom). Deuxième mesure moins symbolique: le main event du soir sera une Battle Royal à 25 pour déterminer le #1 Contender au titre mondial. Fini de jouer, fini la politique, wrestling matters

 

Qu'ils disent. Parce que, aux dernières nouvelles, ce changement à l'écran ne s'accompagne d'aucun changement dans l'équipe créative, Russo est toujours aux commandes avec Hogan et Bischoff pas loin. Et on imagine mal ce trio infernal effectuer un virage à 180° et changer radicalement le produit proposé aux fans. On peut tout de même penser qu'il y aura de vrais changements: se contenter de parler du changement sans rien faire serait d'un cynisme que les fans n'accepteraient pas, il n'y a qu'en politique que ça peut marcher. La X Division devrait reprendre des couleurs, les matchs seront peut-être plus longs. Et depuis Victory Road la TNA a sans doute compris qu'elle devait voir à plus long terme et arrêter de penser en termes de "coups". Mais Immortal ne va pas disparaître comme ça, les rivalités et les intrigues non plus… Eh, après tout ça peut donner un bon mélange. Je sais qu'il y a des fans "historiques" de la TNA qui ne jurent que par l'action in-ring mais je fais partie de ceux qui regardent le catch aussi pour vivre de belles histoires. Le nouveau produit TNA sera peut-être un entre-deux de qualité qui satisfera enfin tout le monde, soyons optimistes !

 

 

Oui, voilà, optimistes, je cherchais le mot.

 

 

Ce qui, reprenons le récit car l'enquête n'est pas finie, n'a clairement pas été le cas de Karen quand elle a découvert qui sera son adversaire (en mixed tag team) à Sacrifice : Chyna! Une vraie surprise que ce choix (je ne parle pas des spoilers ayant circulé depuis l'enregistrement bien sûr): voilà à peu près dix ans qu'elle a disparu de la circulation, à part quelques apparitions au Japon. Son entrée a néanmoins enthousiasmé la foule (très réactive ce soir) et entraîné une crise de larmes très bien vendue par Karen. Chyna n'a pas dit un mot de la soirée et pour tout dire n'a pas exprimé grand chose… Ce choix donne néanmoins envie de voir le match de dimanche et permet de penser que cette fois Kurt Angle devrait enfin vaincre Jeff Jarrett et les deux hommes passer à autre chose.

 

À ce stade mon enquête était donc terminée mais pas le show lui-même. On a vu Foley en coulisses se réjouir de son retour et de son nouveau rôle, on a vu ensuite Mr Anderson se réjouir… beaucoup moins de la tenue de la Battle mais affirmer qu'il allait la gagner. Puis ce fut la présentation des matchs de Sacrifice, et c'est à saluer: pour une fois la TNA a une carte de PPV claire bien à l'avance, malgré quelques rajouts de dernière minute, ça n'a pas toujours été le cas et c'est une évolution positive.

 

 

Un jour la Chine s'éveillera. Espérons que ce sera d'ici dimanche.

 

 

Le match suivant était donc le premier de la nouvelle ère "wrestling matters". Bon, on va dire que c'est comme les régimes hein, je commence demain… Parce que ce match à trois entre Samoa Joe, Crimson et un Abyss plus effrayant que jamais avec ses dents en moins suite au combat de la semaine dernière, et qui a vu la victoire de Crimson, a été dramatiquement court et n'était là que pour l'après-match: Joe nous a sorti une belle tête de méchant et on a bien cru qu'il allait attaquer Crimson mais Abyss l'a pris de vitesse et a infligé un vilain beatdown à Crimson, Joe faisant comprendre qu'il s'en lavait les mains. Un nouveau turn pour Joe, un de plus…

 

Petite scène sympa en coulisses ensuite: on a vu les participants à la Battle réunis, prêts à faire leur entrée. On a aussi vu RVD indiquer qu'il allait bien observer le match pour se préparer puisque son futur adversaire y figure… Et on est ensuite passé à ce main event, un match à 25 catcheurs pour déterminer qui serait le challenger de Sting ou de RVD après Sacrifice. Je ne sais pas s'il existe des termes précis pour distinguer une Battle avec entrées décalées et une Battle où tout le monde commence sur le ring, mais c'est la deuxième configuration que nous avons eue jeudi. Après une pub la plupart des combattants étaient en place, sauf ceux dont on vit l'entrée et parmi lesquels se cachait forcément le vainqueur: Fortune, Immortal, Mr Anderson et Kurt Angle.

 

 

Ce-n'est-qu'un-dé-but, con-ti-nuons-le-com-bat !

 

 

Ce genre de match n'est pas forcément non plus la panacée du wrestling matters; on y voit beaucoup de moments forcés et parfois un peu ridicules sur les tentatives de sortie, beaucoup de choses vues et revues… C'est Matt Morgan qui a dominé le début du match, sortant plusieurs adversaires. Petite pierre en plus pour la légende youngienne: Eric Young a sorti Gunner puis s'est éliminé lui-même (!), s'emparant de la ceinture du titre TV en clamant qu'elle lui appartenait puisqu'il venait d'éliminer son porteur… qui s'empressa de le poursuivre jusqu'aux vestiaires.

 

Passage obligé de ce genre de match également, des petits segments évoquant des feuds en cours. Ainsi Matt Hardy et James Storm ont été éliminés ensemble en se faisant tomber hors du ring l'un l'autre, mais profitant d'une distraction des arbitres Matt a éliminé sournoisement Bobby Roode. Un peu plus tard Matt Morgan a éliminé Hernandez, avec qui vient d'avoir une feud, avant de se faire sortir par Steiner, avec qui il vient d'en commencer une. On a aussi vu Tommy Dreamer s'en prendre à AJ Styles sur ordre de Bully Ray, ce qui renforce l'impression qu'Immortal possède un moyen de pression, encore inconnu, sur Dreamer.

 

La piétaille éliminée, les six derniers participants encore sur le ring sont Jeff Jarrett, Kurt Angle, AJ Styles, Bully Ray, Tommy Dreamer et Mr Anderson. Par une belle manœuvre acrobatique AJ élimine Ray mais dans la foulée se fait sortir par Dreamer, qui célèbre cette réussite avec… Ray, qui en fait n'avait pas été tout à fait éliminé et qui s'empresse de sortir Dreamer à son tour! Dreamer n'est qu'un pion, le message est passé. Ray et Anderson sont ensuite sortis du ring, mais pas en passant par dessus la troisième corde, ils sont donc encore dans le match. Jarrett et Angle sont néanmoins face à face et c'est, encore et toujours, grâce à l'aide de Karen que Jeff parvient à éliminer Kurt. Le couple infernal commence à fêter ce qu'il pense être leur victoire, mais c'est maintenant Chyna qui monte sur le ring, élimine Jeff et est sur le point d'étrangler Karen avant que les tourtereaux ne s'enfuient de justesse.

 

 

Qu'y a-t-il mon amour, j'ai un truc dans les cheveux ?

 

 

Le face-à-face ultime oppose donc Mr Anderson à Bully Ray, qui remontent difficilement sur le ring avant de se livrer au rituel échange de mandales qui permet au public de manifester, très bruyamment comme toute la soirée, son amour de l'homme de Green Bay et sa haine de la brute qui lui fait face. C'est pourtant Ray qui prend le dessus, est deux fois très proche d'éliminer Anderson… avant que finalement ce dernier ne s'impose et ne devienne aspirant officiel à ce titre mondial qu'il désire tant reconquérir. Dans son speech de victoire Anderson glisse une allusion à Ben Laden: on voit là les limites des shows enregistrés puisqu'on se demande du coup pourquoi c'est cette semaine et pas la précédente que l'allusion est faite…

 

Enfin, l'essentiel est là: Mr Anderson est en lice pour le titre. Je dis l'essentiel parce que Anderson est à mon avis un des deux ou trois plus gros atouts de la TNA, au vu de ses qualités diverses et de sa popularité, et que son règne de seulement 35 jours au début de l'année ferait bien d'être suivi bientôt d'un autre plus long et plus marquant (même si Sting, dont je suis les aventures pour la première fois "en temps réel", est un excellent champion). Dans la reconstruction de la TNA en cours marquer une hiérarchie plus nette entre les catcheurs me semble important; ça vaut aussi pour AJ par exemple.

 

 

Là j'ai un truc à faire, mais ça vaut aussi pour moi non ?

 

 

On peut considérer que la "route vers Sacrifice" a été bien gérée, avec une carte précise et des enjeux clairs. Je regrette quand même que le "fouillis" qui fait parfois partie du charme de la TNA conduise à mettre en place plus de story qu'il n'y a de place en weekly et en PPV. Ainsi la feud Angelina/Winter/Velvet a été passée sous silence jeudi et ne sera pas au PPV, alors qu'elle bénéficiait jusqu'ici d'une excellente construction qui donnait envie de la voir évoluer. De même j'ai bien aimé le début de feud entre Morgan et Steiner, mais là aussi il faudra attendre pour voir la suite. C'est Flying Panda qui prendra le relais la semaine prochaine puisque nous alternerons désormais les reviews d'une TNA qui, sans aucun doute, mérite actuellement qu'on s'y intéresse et plus encore peut-être après les annonces de ce soir!

 

Voici pour finir la carte de Sacrifice:

 

 

TNA WORLD HEAVYWEIGHT TITLE MATCH

Rob Van Dam vs. Champion "The Icon" Sting

 

CHYNA'S WRESTLING RETURN

Kurt Angle and Chyna vs. The Jarretts

 

TNA TAG TEAM CHAMPIONSHIP

Matt Hardy and Chris Harris vs. Beer Money

 

X DIVISION CHAMPIONSHIP

Max Buck vs. Champion Kazarian

 

CHALLENGE MATCH

AJ Styles vs. Tommy Dreamer

 

TNA KNOCKOUTS CHAMPIONSHIP

Madison Rayne vs. champion Mickie James

 

TAG TEAM MATCH

Mexican America vs. Ink Inc

 

Abyss vs. Crimson

 

Robbie E vs. Brian Kendrick

 

 

Et peut-être quelques surprises !

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut