Catch

Tough Enough: deux de chute

You gotta be bad, you gotta be bold, you gotta be wiser
You gotta be hard, you gotta be tough, you gotta be stronger…

Des'ree, You Gotta Be

 

Avec un peu de retard, voici la nalyse du sixième épisode du jeu de massacre hebdomadaire de la WWE. Pressés de se débarrasser des faibles et des mourants, les impitoyables coachs ont cette fois coupé deux têtes d'un coup, sous les yeux d'un ancien vainqueur de l'émission.

 

 

Ah, Morrison, content de te voir. McMahon vient d'appeler. Finalement, ton push est pour plus tard, là t'es à nouveau inscrit à Tough Enough. Va te changer, y a une série de dix mille pompes à faire dans cinq minutes.

 

 

Nalyse de Tough Enough, Episode Six

 

 

Ryan est éliminé! Le seul participant de Tough Enough qui m’ait donné un réel mark time s’est fait évincer de la compétition, tant pis pour le scénario dans lequel je le voyais futur top face. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est injuste ou immérité car il s’était fait nommer trois fois dans le bottom three, qu’il n’arrivait pas à arrêter de cabotiner dans le ring et qu’en plus, il a manqué de respect à Booker T. Cependant, c’est celui qui partait avec le moins de chances à cause de l’acharnement de l’entraineur principal, Bill «bully» Demott. En écrivant ces lignes me vient à l’esprit que la WWE est en pleine campagne anti bullying dans les cours d’école; or, ce qui se passe à Tough Enough ressemble beaucoup à ce qui se passe dans les susnommées cours d’école: un gros garçon intouchable du fait de son statut de gros/entraineur qui s’attaque au plus faible de sa classe/promotion de Tough Enough. La WWE peut-elle vraiment faire passer un message de paix aux plus jeunes en appliquant ce qu’elle condamne dans son troisième show? Visiblement oui, et en plus, la morale de l’histoire est que le méchant agresseur Bully Bill s’est conduit comme un chien et a éliminé le faible mâle oméga sans que personne ne le lui reproche au sein de l’équipe des entraineurs.


Bref! Ceci dit, nous pouvons passer à la review de l’épisode 6 de Tough Enough!


Après l’habituel «previously on» résumant l’épisode précédent, Luke et Christina sont retournés dans la luxueuse villa. Le premier affirme dans une interview qu’il avait été nominé uniquement pour le tester mentalement et que la désignation dans le bottom three n’avait réussi qu’à l’enflammer davantage; ce qu’il prouvera en gagnant le skills challenge de la semaine un peu plus tard. La seconde quant à elle, arriva sous la tension palpable instaurée par Ivelisse qu’elle avait blessée la semaine précédente, et qui aurait bien voulu la voir partir à la place de Ryan.


L’épisode de la semaine avait pour principal but de montrer que Tough Enough était une compétition intense dans laquelle les participants morflent énormément. Ainsi, dès la suite du générique, l’exercice physique commença: pompes, abdos, génuflexions… et pour le plus grand malheur d’Eric, des exercices d’endurance. Il n’est pas venu préparé à la compétition et n’avait déjà pas une forme physique suffisante dans les premières semaines, mais là, dans un exercice où le but est de tenir la cadence, il s’effondre totalement sous les yeux de Bill, qui assure qu’il séparera le bon du mauvais grain.

 

 

16h18: Eric vient de traverser la pièce et s'asseoir sur une chaise. Essoufflé, il va mettre dix minutes à s'en remettre.

 


Steve Austin est apparu devant des candidats déjà exténués par la masse d’exercices qu’ils venaient de faire pour leur dire qu’ils devaient rester concentrés quoi qu’il arrive. Exercice de bodyslams: les deux ratés du jour sont venus de Luke, qui a tellement mal exécuté ses bodyslams qu’il en a fait cracher du sang à Jeremiah, et d'AJ qui était non seulement mauvais sur l’exercice, mais qui se montre en plus totalement invisible depuis le début de la compétition; il n’est ni bon ni mauvais, juste assez moyen pour ne pas se faire éliminer jusque là. Il devra très certainement en montrer plus pour ne pas se faire éjecter de la compétition.


Jeremiah a ensuite montré qu’il avait un «big set of balls» comme il le dit si bien lui-même, en demandant à faire une descente du coude depuis la troisième corde sur un mannequin d’entrainement, ce qui a été plutôt bien reçu par les entraineurs, notamment par Stone Cold qui l’apprécie de plus en plus. Les élèves s’en sortirent plutôt bien sur cet exercice sauf Eric, et surtout Ivelisse qui en plus d’être une femme qui doit porter un mannequin d’entrainement plus lourd qu’elle, était blessée. Elle a donc eu très mal lors de sa descente du coude et l’a montré. Booker T fut exaspéré de voir qu’elle montrait sa douleur et pensa qu’elle s’en servait comme couverture: il n’avait visiblement pas vu que la cuisse d’Ivelisse avait pratiquement doublé de volume.

 

 

Booker m'a dit que si on avait mal à une jambe, on n'avait qu'à faire le nécessaire. Et il m'a parlé d'un certain Zach Gowen. Vous connaissez?

 


De son coté, Christina s’en est parfaitement sortie. Elle n’a pour ainsi dire jamais été aussi bonne depuis le début de Tough Enough et les entraineurs ont grandement apprécié, au grand dam d’Ivelisse, blessée par l’incompétence de Christina.


A la fin de l’entrainement, Bill et Booker sont partis voir Ivy pour lui dire qu’elle devait prendre une décision par rapport à sa blessure. Elle n’abandonnera pas malgré ses douleurs, mais à cause de cette blessure, et uniquement à cause d’elle, elle se fera éliminer.


Après la publicité, l’épreuve NXT suivit, et c’était une sorte de parcours aérien qui eut pour spécial guest John Morrison. A ma grande déception, Jomo n’a pas une seule fois évoqué sa victoire dans Tough Enough, ça n’a même pas été précisé lors de sa présentation. Là encore, l’épreuve se déroula bien pour la plupart des élèves, mais là encore, deux des participants ont échoué, et là encore, il s’agit d’Ivelisse et d’Eric. La première était trop handicapée par sa blessure et tomba lors du parcours; heureusement pour elle, super Jomo vint à sa rescousse en l'encourageant et elle put terminer son chemin de croix. Le deuxième en revanche fut douloureux à regarder. Il s’est fait marcher dessus par Christina qui est passée devant lui car il était trop lent, puis est resté immobile pendant 1h34 en hauteur! Il ne voulait pas abandonner, et dut attendre qu’Austin lui dise de descendre pour finalement mettre un terme à cette torture. Il est intéressant de noter la réaction de Luke, qui dit que Eric se faisant passer dessus par Christina était une bonne métaphore pour le parcours de Eric jusque-là. Au début de l’émission, Luke était montré comme un arrogant sympathique, mais plus les semaines passent, plus il ressemble à un connard arrogant se croyant meilleur que tout le monde. Je doute que ses propos aient été scénarisés, mais le montage de l’émission nous donne l’impression que Luke fait un heel turn, ce qui peut être intéressant s’il gagne Tough Enough car il aura déjà une bonne base de huées.

 

 

 

Mais c'est Baba! La vigie des pirates dans Astérix!

 


Le lendemain vint le skills challenge, qui consista à faire des squats (se baisser et remonter) du haut de la troisième corde afin de tester la concentration des candidats. Le premier éliminé fut Andy qui fit preuve d’humilité en disant que des catcheurs comme Kane ou l’Undertaker le faisaient tout le temps et qu’il devait donc travailler dessus. Sur le premier groupe composé de Martin, Andy, Jeremiah et Ivelisse, les deux derniers se qualifièrent, marquant l’élimination de Martin après trois semaines de victoires à la suite.


Dans le groupe suivant, Christina et Luke se qualifièrent par défaut, car AJ qui pensait qu’il montrerait le meilleur de lui même ne tint pas dix secondes en équilibre et Eric tomba car il était trop grand. Après la démonstration catastrophique de ce dernier, Luke gratifia la caméra d’un autre commentaire montrant toute son arrogance: «Eric, j’abandonnerais si j’étais toi, ça ne s’améliore pas, c’est triste à voir, tu es parti!».

 

 

OK c'est bon, bouge plus, Sin Cara arrive pour te coller son finisher.

 


Pour la demi-finale, l’exercice consistait à tenir en équilibre sur le top turnbuckle pendant qu’Eric et Andy chargeaient les cordes. Les deux filles furent évincées, et Luke nous gratifia, encore, d’un commentaire bourré d’arrogance nous disant que personne n’était aussi bon que lui, et que le seul tough enough pour lui résister était Jeremiah.

Pour l’épreuve finale, plus question de squats sur la troisième corde, non, cette fois, il fallait enchainer des mouvements sur un sac d’entrainement, dont une descente du coude du haut du ring. Jeremiah a grandement raté l’épreuve, laissant la victoire à Luke.


Les délibérations confirmèrent ce que l’épisode nous montra, à savoir que Jeremiah avait impressionné, Luke et Christina se sont repris après leur nomination et n’ont jamais été aussi bons et que le bottom three est logiquement composé de Eric, qui est de plus en plus mauvais, AJ, qui est invisible, et enfin Ivelisse qui est blessée.


Denis Austin Brogniart accueillit les nominés, et commença un échange avec AJ lui disant qu’il était bien trop gentil, et n’avait pas assez de personnalité, en tous cas, pas assez pour qu’il achète un billet pour aller le voir. Denis Austin dit ensuite à Eric que sa cardio ne s’était pas du tout améliorée depuis le début de la compétition et qu’il s’était foiré durant toute la semaine. Enfin, il dit à Ivelisse que sa blessure était trop handicapante, et comme je vous l’ai dit précédemment, il l’élimina à cause de ça. Ivelisse était clairement Tough Enough, elle a lutté pendant plus d’une semaine blessée, et n’aurait pas dû se faire éliminer, mais la compétition est ce qu’elle est.

 

 

– Ivelisse, t'es virée.

– Mais M. Austin… Pitié, gardez-moi, je serrerai les dents, je m'accrocherai malgré ma blessure, je…

– Non. On a tes analyses médicales, et elles sont catégoriques: la gangrène a trop progressé, il te reste deux semaines à vivre.

 


Normalement, à ce moment de la review, je vous dis que je vous laisse et que vous retrouverez Orbaz la semaine prochaine, seulement voilà, après avoir éliminé Ivelisse, à la surprise générale, Denis Cold s’est tourné vers les autres candidats du bottom three pour leur dire qu’il allait y avoir un autre éliminé! Après une légère discussion avec AJ pour lui dire qu’il était aussi chiant que de l’herbe qui pousse, il élimina Eric et prévint AJ que s’il ne se décidait pas à faire une impression aux entraineurs, il serait le prochain.


Maintenant, je vous dis que je vous laisse et que vous retrouverez Orbaz la semaine prochaine pour un nouvel épisode de Tough Enough. La suite au prochain numéro (et pour ceux que ça intéresse, y a une interview de Luke icii)!

 

 

Pfiou, il est sacrément loin le bout du couloir. Je crois que je vais m'asseoir cinq minutes.

4 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut