Catch

NXT: Plus que quatre

Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant!

Benjamin, alias Simon Jérémi, Red Is Dead

 

Cette semaine, NXT a procédé à deux éliminations: celle de l'un des rookies en quête de rédemption, mais aussi celle, apparemment définitive, des concours à la con. Du coup, l'épisode de cette semaine est un show de catch tout à fait convenable, voire recommandable!

 

 

Plus de concours à la con? Mais j'adorais ça moi! C'est quoi ce complot?!

 

 

Nalyse de NXT du 31 mai

 

Il n'y avait déjà pas eu de concours à la con la semaine dernière. L'épisode de cette semaine a certes eu son challenge, mais point de course en sac ou de quiz à la con, juste du catch. NXT est revenu sur ses fondamentaux, peut-être lassé d'être considéré comme le vilain petit canard de la WWE, alors qu'une émission de télé-réalité est jugée de meilleure qualité que le show du mardi. Du coup, on assiste à un léger sursaut dans l'organisation de l'émission, et ce à travers quelques changements.

 

Le premier changement se situe à la table des annonceurs, avec le départ de William Regal et le retour de Michael Cole aux côtés de Todd Grisham. Même si j'appréciais le travail de l'ancien King of the Ring aux commentaires, force est de constater qu'il est assez bas dans la hiérarchie du roster de la fédération, et son remplacement par un non-catcheur heel aussi prestigieux que Cole est le signe, peut-être, que NXT est en route pour redorer son blason.

 

 

Et comme vous pouvez le voir, Michael Cole est absolument ravi de cette "promotion"…

 

 

L'autre évolution a été annoncée sur le ring, dès le début de l'émission: enfin, on sait à quoi servent ces foutus points de rédemption! Vous savez, ces points dont on n'a absolument pas tenu compte, et même oublié jusqu'à l'existence lors de l'élimination de Novak! Matt Striker a bien voulu combler ce trou béant dans l'organisation de la compétition. Officiellement, les points de rédemption serviront donc à départager deux rookies, au cas où les votes du WWE Universe et des Pros donnent une égalité entre deux candidats. En clair, ça veut donc dire qu'en cas d'égalité entre deux hommes lors de votes totalement kayfabe, celui qui aura le plus de points sera sauvé. J'ai eu beau le retourner dans tous les sens, je trouve ça totalement idiot justement vu que les votes sont kayfabe (ou du moins facilement manipulables car absolument pas contrôlés), et ça rend les points de rédemption (et par extension tous les concours à la con précédents) totalement inutiles.

 

Cela dit, la qualité de la nature du challenge de cette semaine, et avec un peu de chance celle des suivants, ayant été revue à la hausse, je vais volontiers faire comme si les points de rédemption n'existaient tout simplement pas, ça m'évitera de m'énerver pour rien. Comme disait le capitaine Murphy dans L'Arme Fatale 2, finalement, "je n'en ai rien à foutre, et c'est pour ça que je n'ai pas d'ulcères, parce que je sais quand dire "j'en ai rien à foutre"." Et clairement, à partir de maintenant, c'est exactement ce que je ressens pour ces foutus points de rédemption.

 

 

Le capitaine Ed Murphy, la voix de la sagesse.

 

 

Avant le challenge de la soirée (oui, je sais, je tourne autour du pot comme pas permis sur la nature du challenge, mais il faut bien que j'entretienne un peu de suspense pour que vous me lisiez, déjà que vous êtes peu nombreux!), Maryse a néanmoins donné l'opportunité à chaque rookie de défendre sa place et d'expliquer au peuple pourquoi il ne doit pas être éliminé. Conor O'Brian a délivré une promo assez bonne, déterminée, hélas plombée par les "what" du public. Lucky Cannon, à ma grande surprise, a été plutôt bon dans son rôle de Heel arrogant, et même si la fin de sa tirade était assez pauvre, il me semble de plus en plus à l'aise dans sa gimmick. Pourtant, ceux qui me lisent régulièrement savent à quel point j'ai eu du mal à accrocher au personnage! Comme quoi, tout peut changer, y compris mes avis…

 

 

Bien sûr que je peux changer d'avis… Une seule chose ne change jamais par contre: j'ai toujours raison!

 

 

Darren Young a cela dit été celui qui à mon sens s'est le mieux débrouillé dans l'affaire, bien que sa promo ait été à double tranchant. J'ai aimé le fait qu'il pète les plombs et dise qu'il n'avait rien à faire là tant il était au-dessus du reste de la promo, allant même jusqu'à défier Cena en main-event de Summerslam! J'ai adoré qu'il dise qu'il n'avait rien à faire à NXT, vu qu'avant le début de cette saison, il était déjà officiellement une Superstar de la WWE, affilié qu'il était en plus à Raw, le vaisseau amiral de la fédération. Néanmoins, cette promo aussi bonne soit-elle expose quand même au grand jour l'énorme incohérence qui règne sur le show du mardi, et en cela, les bookers se sont tirés à mon avis une (petite) balle dans le pied. Reste que j'ai adoré la prestation de Darren Young, et c'est bien là l'essentiel, finalement!

 

 

Je veux un match pour le titre contre Cena en main-event de Summerslam, et j'exige de garder le titre de champion pendant au moins six mois, sinon je signe à la TNA!

 

 

Byron Saxton a lui aussi été plutôt bon dans l'exercice, ce qui n'est pas une surprise quand on connaît un peu le bonhomme. Il est revenu sur son indépendance envers Yoshi Tatsu, sur le fait qu'il se considère déjà au niveau pour aller dans le grand bain, et sa conclusion ("la question n'est pas pourquoi vous devriez voter pour moi, mais pourquoi vous ne le feriez pas") a été classique mais efficace. Je suis clairement retombé de plusieurs étages devant la dernière promo, celle du favori actuel, Titus O'Neil. Tout en esprit corporate et en cheap pop, allant jusqu'à dire que Hornswoggle est le plus grand Pro de NXT, l'homme à la bite twittée a été plus que quelconque, et je suis à chaque fois un peu plus affligé quand je vois ce regard de veau et ce sourire béat de stupidité être les attributs de celui que la foule, mais aussi les bookers, chouchoutent. Clairement, je ne vois pas ce qui fait que Titus O'Neil mérite autant de dominer le reste du roster, et j'espère bien que malgré tout, ce n'est pas lui qui gagnera à la fin de la saison. Ça, c'est dit.

 

 

Voilà le duo qui domine le roster de NXT 5. Et après, on s'étonne que le show ne soit pas considéré comme crédible…

 

 

Passons enfin au challenge de la semaine, qui a occupé la majeure partie de l'émission. Et aussi surprenant que cela puisse paraître pour NXT, il s'agissait de catch! En effet, Matt Striker a mis en jeu trois points de rédemption à l'occasion d'un Tag Team Turmoil Match. Le principe de ce match, utilisé la dernière fois dans mon souvenir lors de la perte du titre par équipes de la Hart Dynasty au profit de la paire Rhodes/McIntyre à Night Of Champions en septembre dernier, est assez simple. En gros, c'est un gauntlet match amélioré: deux équipes s'affrontent, le duo vainqueur affronte l'équipe suivante, et ainsi de suite jusqu'à la victoire finale. L'idée de ce match est une bonne occasion d'offrir un contenu catchesque conséquent aux spectateurs, et chaque victoire et défaite nous permet aussi d'entr'apercevoir quelques indices sur l'évolution de la hiérarchie des rookies, car comme on le sait maintenant, ces frakking points de rédemption ne servent à rien.

 

Les deux premières équipes à s'affronter furent Lucky Cannon et Tyson Kidd, opposés au favori Titus O'Neil qui pouvait compter sur l'inestimable aide du plus grand Pro de tous les temps, Hornswoggle. Bien évidemment, le leprechaun n'entra pas sur le ring, et c'est Titus qui accomplit le travail dans le carré de combat. À l'annonce de l'affiche, je pensais que O'Neil remporterait au moins ce match, aidé par un Cannon facilement distrait par les formes généreuses de Maryse présente aux abords du ring, mais j'ai été pris à contre-pied, ce qui m'a fait plaisir. En effet, c'est Titus qui a souffert d'une distraction, attaqué dans le dos alors qu'il tentait de protéger son Pro qui était aux prises avec Cannon, ce dernier n'acceptant pas que Hornsy essaye de draguer la blonde de ses rêves. Un Elbow Drop depuis la troisième corde plus tard, Kidd fit le tombé sur ce grand dadais de Titus, qui n'aboya plus et rentra à la niche d'un air contrit. Cette défaite est-elle pour autant le signe du début de la fin pour O'Neil? À mon avis non. Certes, Titus a perdu, mais à cause d'une distraction, et des mains d'un Pro, donc rien de déshonorant là-dedans. Comme en plus il est largement en tête du classement aux points, cette victoire ne lui aurait rien apporté de plus. Enfin, il aurait été difficilement crédible de faire gagner Titus O'Neil tout seul contre tout le reste du roster, surtout alors que les autres rookies pouvaient eux compter réellement sur l'aide de leurs Pros (ou presque dans le cas de Saxton, mais j'y reviendrai). Cette défaite est donc assez logique, et ne change pas grand-chose dans le paysage de NXT.

 

 

Fous de joie, Cannon et Kidd profitèrent de leur pause avant leur prochain match pour faire un peu de Air Moto.

 

 

Une coupure pub plus tard, et le deuxième combat pouvait commencer. Cette fois, Cannon et Kidd durent affronter Byron Saxton et Yoshi Tatsu. Là encore, le match fut assez facile pour le duo Heel, qui tira profit des tensions entre Saxton et son Pro. Le rookie força le tag avec le Japonais pour montrer qu'il pouvait gagner tout seul, et mal lui en a pris, car après un combat agréable et disputé, c'est Cannon qui prit l'avantage décisif, obtenant la victoire d'un Big Boot sur un Saxton qui venait de sauter du haut de la troisième corde. Deuxième victoire pour le duo Heel, avec Cannon qui cette fois montre qu'il faut compter avec lui pour la suite de la compétition. Mauvaise opération pour Saxton par contre: cette défaite, ajoutée au fait que sa storyline de rupture avec Tatsu n'ira sans doute guère plus loin, tout ayant été dit et fait me semble-t-il autour de cette histoire, place Byron un peu plus près de la sortie…

 

Le troisième duel commença après une nouvelle pause publicitaire, avec l'arrivée de Vladimir Kozlov et de Conor O'Brian. Bizarrement, c'est le moment que choisit JTG pour taper l'incruste à la table des commentaires… Et à mon avis, s'il n'était pas venu du tout, ça n'aurait pas été plus mal, tant le rappeur a été mauvais au micro, un comble compte tenu de son gimmick qui devrait pourtant garantir un certain sens de l'à-propos. Ce qui se passa pendant ce temps sur le ring fut bien plus intéressant, car le combat mené par les deux équipes était de bonne qualité. Malgré la fatigue, Cannon et Kidd ne lâchèrent rien, tandis que Kozlov et O'Brian, comme on a pu le voir depuis quelques semaines, ont développé une belle complicité. Au final, et malgré tous les efforts d'un Cannon déterminé comme jamais, c'est le Russe qui remporta la victoire d'un bon gros Spinebuster sur "Da Lish". Cannon n'a cependant pas à rougir de cette défaite, surtout après avoir gagné deux matchs juste avant. Lucky semble destiné à rester encore quelques temps dans le coin, et contrairement à ce que j'aurais pu écrire au début de la saison, ça me fait plutôt plaisir.

 

 

Conscient néanmoins que cette victoire ne lui offre qu'un court répit, O'Brian commence quand même, au cas où, à repérer la sortie…

 

 

Dernier match de la soirée, celui qui opposa donc les deux équipes restantes, Kozlov et O'Brian contre Darren Young et Chavo Guerrero. J'ai beaucoup de sympathie pour Chavo, et j'ai déjà écrit tout le bien que je pense de Darren Young. Malheureusement, Darren Young, régulièrement battu par Titus O'Neil les semaines précédentes, et Chavo, défait par Sin Cara à Smackdown comme à Over The Limit, ne constituent pas exactement une équipe de vainqueurs en ce moment. Cela dit, le match était assez disputé tant sur le ring que dans ma tête, car si les Heels ont une aura de lose autour d'eux, O'Brian n'a pas spécialement brillé depuis le début de la saison… Là encore, le match a été très agréable à suivre, les deux équipes ayant une bonne entente et donc des chances à peu près égales, du moins kayfabe. Aucun des quatre hommes n'a démérité, mais c'est finalement Conor O'Brian qui fit plier Darren Young, et qui remporta la victoire finale et les trois pointless points. Cette victoire fait du bien à O'Brian, car en le présentant ainsi en grand vainqueur de la semaine, l'ex-rat peut espérer rester encore un peu et offrir une résistance crédible à un autre Heel du roster, comme Cannon par exemple. Mais le fait qu'il n'ait pas encore de storyline contre un autre catcheur est quand même un handicap assez lourd, et j'espère que Conor aura l'occasion d'étoffer un peu plus son personnage, parce que je l'aime bien moi.

 

 

Wouhou! J'ai un fan!

 

 

Après une dernière page de pub, les rookies se rassemblèrent pour les cinq dernières minutes du show, les plus importantes pour eux puisqu'il s'agissait de savoir enfin qui allait quitter NXT. Sans trop de surprise, et conformément au raisonnement que je m'étais fait en regardant le match un peu plus tôt, c'est Byron Saxton, dont la feud avec Tatsu était terminée et qui n'avait plus rien à faire dans le show, qui a été éliminé. J'espère néanmoins qu'il aura sa place tôt ou tard dans un des deux rosters principaux de la WWE. En effet, c'est un bon seller, un très bon orateur, et il est plus que correct sur le ring, il sera donc une bonne recrue à l'avenir. En ce qui concerne NXT, sur les quatre rookies restants, je pense que Conor O'Brian a du souci à se faire pour la prochaine élimination.

 

 

Et vous êtes sûrs que justement, c'était pas au tour du rat de partir cette semaine? J'exige un recompte des votes!

 

 

Au bout du compte, NXT nous a servi un vrai bon épisode, libéré de tout ce qui faisait de ce show un sujet de moquerie: plus de concours à la Intervilles, du catch de bonne qualité et des promos solides ont transformé NXT en un véritable C-show, digne de son rang. Espérons (même si j'aimais bien les mini-jeux à la con quand ils étaient bien menés) que les bookers gardent le cap, et que la fin de la saison reste sur ce niveau de qualité, afin de présager du meilleur pour les semaines à venir, ainsi que pour la sixième saison de NXT!

 

 

Hé les gars! J'ai une super idée pour la semaine prochaine: et si les quatre rookies restants s'affrontaient dans un… Fatal 4-Way! C'est pas une bonne idée ça?

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut