Catch

Position Raw

Someone just told me it's nine o'clock. We're on Monday Night Raw.

(retranscription approximative)

Vince McMahon avant l'annonce du vainqueur.

 

Cette semaine, la fin de la première saison de Tough Enough squattait Raw pour ce qui a été un final mi-figue, mi-raisin. Pour ma part et TDS, c’est aussi l’heure du bilan de la première saison de la télé-réalité made in WWE.

 

 

En fait, Luke a décidé de changer de sexe pour vivre son amour avec Silent Rage, amour qu'ils cachaient depuis bien trop longtemps.

 

 

Nalyse de Tough Enough, Finale

 

 

La semaine dernière, outre mon absence palliée par notre John Cena des CDC (big up Silver!), Jeremiah et son charisme DENTesque (elle est pour moi) quittait Tough Enough, ce qui était logique car son niveau in-ring, même si il était en progression, n’atteignait pas celui de Luke ou de Big Andy.

 

Cette semaine, nous voici à la fin de cette première saison riche en émotions, rires et télé-réalité très bien servie, maintenant, c’est enfin l’heure de l’annonce du vainqueur de Tough Enough ! Après un récapitulatif de la saison, on découvre donc nos deux participants chez eux et là, aucune surprise.

 

Andy est toujours très proche de sa famille, donne l’image du père de famille heureux. Pendant ce temps, aucune surprise pour Luke non plus, on découvre le même vantard fêtard qu’est Luke, et si on y pense bien, c’est là que l’on peut savoir le vainqueur de Tough Enough.

 

 

Hein? Oui certes j'ai ramené deux-trois potes backstage pour faire la teuf et fumer la ganja de Kofi, mais je vois pas en quoi ça dérangerait la WWE?

 

 

Si on y réfléchit bien, entre un mec qui te dit qu’il veut tout donner pour sa famille, pour avoir ce job et le second qui te dit qu’il veut être à la WWE pour devenir une idole et faire la fête 7/7, 24/24. Je pense que la WWE va plus miser, même si le second est talentueux, sur le gars sérieux et qui mettra certainement pas le foutoire backstage. Luke serait plutôt du genre à avoir la grosse tête, comme on l’a vu pendant ces deux mois, et la WWE déteste ça (ce serait d’ailleurs une des raisons du renvoi en midcard de Jack Swagger).

 

Nous voici donc à la FCW où Bill « Wow j’ai découvert qu’il avait des dents la semaine dernière » DeMott accueille nos finalistes accompagnés de Ricky « The Dragon » Steamboat. C’est d’ailleurs très sympa de le voir à l’écran, car la dernière fois que l’on a vu le Hall Of Famer devait être lors du beatdown infligé par le Nexus sur les légendes d'après mes souvenirs. On parla très rapidement d’un problème de santé et d'une hospitalisation pour Ricky Steamboat, qui l’avait selon les rumeurs empêché d’être du 7 vs 7 de Summerslam. Bref, Andy et Luke se feront donc entraîner cette semaine par le Hall of Famer pour un match de cinq minutes face à… Bill DeMott !  

 

 

Si seulement Skidmarks était encore là, mais pourquoi je l'ai pas supporté pour pouvoir l'atomisé en finale? Pourquoi?!

 

 

Bon, c’était évident que Bill servirait de sparring partner car les deux finalistes ne pouvaient décemment pas s’affronter et on n’allait pas foutre un gars inconnu du public bossant à la FCW face à eux. Et c'est là que commencent les petits points gênants qui ont fait que je n’ai pas trouvé cette finale assez bonne :

– Le tout se déroulait en parallèle d’une sorte d’avant show de Raw où l’on a vu que des matchs de Superstars se déroulaient (dans l’indifférence générale, les commentaires seront surement faits en différé) et avec Michael Cole et Jerry Lawler nous faisant des commentaires inutiles et répétitifs qu’un bon vieux « Next on Tough Enough » de SCSA nous aurait bien mieux vendu.

– On n’a pas vu l’intégralité des matchs, impossible de juger la consistance, s’il y avait du storytelling ou quoi que ce soit. On a juste eu le droit à des highlights avec à la fin, attention cher lecteur, une descente du coude identique dans chaque match ! Non mais quoi, foutre un finisher différent, c’était si dur ?

 

 

En réalité, le match s'est terminé à la boîte homosexuelle de Tampa pour un slow langoureux entre Bill et Luke.

 

 

On revient donc à cet espèce d’avant Raw où les entraîneurs et les éliminés de Tough Enough arrivent. Comme d’habitude, Bill fait tout le boulot et présente les anciens participants. On remarquera l’excellente pop de Jeremiah (qui sera à la WWE, j’en suis quasiment certain) ou la pop plutôt bonne de Martin et Christina. Le seul à s’être attiré les hués, c’est Eric. Assez étonnant vu qu'il n'a rien fait pour ça (à part sa condition équivalente à celle du Taker actuellement) mais passons. La tête de Ryan lorsque Bill l'a appelé Skidmarks était assez drôle et les oppositions entre ces deux là resteront comme un fait marquant de cette saison de Tough Enough.

 

Voici donc l'entrée des deux finalistes ! Et comment on enfonce le couteau dans la plaie du suspens ! En effet, alors que Luke se ramène avec un ensemble veste, chemise, pantalon classique, Andy a quand a lui déjà son T-shirt Silent Rage. J'ai aussi appris grâce à Spanish qu'Andy avait déjà un contrat à la FCW avant de participer à Tough Enough. Comme quoi, on en apprend tous les jours. Mais si là encore, cher lecteur, tu n'as pas encore trouvé le vainqueur…

 

 

Est ce qu'il a les cheveux long? Est ce qu'il est grand? Est-ce qu'il a un bouc? Qui-est-ce qui-est-ce, un jeu WWE!

 

 

Retour sur cette finale où chacun des entraîneurs va nous donner son opinion sur le vainqueur. Chaque entraîneur désigne Andy comme son favori, sans pour autant dire que Luke est mauvais. Non, de toute façon, ils se sont refilés les textes car à chaque fois on avait une sorte "Luke est bon, il a ça, ça et ça mais bon je préfère Andy". On a le choix entre nous dire que ça fait d'Andy un vainqueur légitime et nous lamenter sur le fait que le suspens se prend un sacré coup de pied dans les Del Rio.

 

J'ai bien entendu choisi la deuxième option car le suspens, déjà maltraité et agonisant sur le sol prend alors un bon coup de tronçonneuse final tel le premier perdant de Mortal Kombat venu avec ce vote à l'unanimité.

 

 

Kovax et toute sa famille applaudissent et apprécient la référence à ce jeu familial.

 

 

Autre déception, pas de jeu avec les finalistes de la part d'Austin pour faire craquer l'un ou l'autre, juste une petite opinion de l'autre à donner et pourquoi il devait gagner. Luke zappera son adversaire pour parler de lui même, rappelant que c'est lui qui doit gagner, etc… on connait la partition mais pour le spectateur qui le découvre, il peut directement l'identifier comme heel nombriliste et c'est donc au final un bon point pour Luke.

 

Quant à Andy, il fera tout à fait l'inverse, c'est à dire qu'il zappera le pourquoi il doit gagner pour comparer son adversaire au gars populaire du lycée mais qu'il n'avait rien à foutre là. Par contre, c'est possible que je me trompe car Andy nous a servi son texte très (trop) rapidement, on aurait dit qu'il voulait en avoir fini très vite (bon, aussi parce que j'ai parfois des approximations de compréhension, mais c'est plus facile de lui foutre toutes les erreurs sur le dos). Cela confirme l'impression des entraîneurs lors de la semaine dédiée au charisme. Andy ne met pas le feu, il ne change pas d'intonation et son texte reste un peu à plat.

 

 

Le mic-skill d'Andy est demandé sur le ring? Ohé il y a quelqu'un?

 

 

Tout à coup, on aperçoit une limousine arriver, et Vince McMahon qui en sort ! Un sourire s'affiche alors sur mon visage car j'aime beaucoup le Chairman de la WWE (et surtout son thème song) et le voir s'intéresser à Tough Enough est très important. En effet, avez vous déjà vu VKM aller saluer le vainqueur de NXT en personne ? La présence du Chairman à ce moment là donnait alors une plus value au vainqueur pour moi.

 

Mais peu à peu, ce sourire se transforma en grimace (je vous laisse imaginer) avec cette sorte de blague qu’a été la désignation du vainqueur. Pourquoi diable, a-t-il fallut que Vince se foute ouvertement d’Andy en le ridiculisant dès qu’il a pris la parole, pourquoi l’avoir décrédibiliser alors qu’il est à peine connu du public, au contraire, il a terriblement besoin d’être vu comme un vainqueur légitime. Donc, vous le savez surement, ce n’est pas Luke, pourtant favori depuis le début de l’émission, qui a gagné mais bien Silent Rage. Et donc après le choix du vainqueur, la claque d’un sexagénaire mit à terre un colosse de vingt ans ! Youhou ! Et ce n’est pas fini !

 

 

Comment ça, tu veux dire que ma baffe n'a pas suffi? Appelez moi les bookers! tout de suite!

 

 

Derrière, Stone Cold colla son Stunner en signe de bienvenue ! Est-ce que Stone Cold était aussi obligé de ridiculiser celui qu’il a entraîné pendant deux mois ? Malheureusement, Vince McMahon l’a dit « Maintenant c’est Raw » et lorsque c’est Raw, Stone Cold devient un autre homme, il devient une machine alcoolique distributrice de Stunners. Que ce final est pourri ! C’est tout à fait horrible de finir un programme aussi sympathique par une fin aussi… bah aussi merdique, je n’ai pas d’autres mots.

 

Alors que dire de ce dernier épisode de Tough Enough ? Le suspens inexistant, une ridiculisation du vainqueur, un Stone Cold en mode Raw, un Vince McMahon inutile (comme souvent ces derniers temps à chacune de ses apparitions). Bref, un final totalement à l’opposé de toute cette saison de Tough Enough et qui ne doit absolument pas être reproduit l’année prochaine.

 

 

– And that's the bottom line becau…

TA GUUEEUUUULLLEEE!

 

 

C’est désormais le temps pour moi de vous faire mon bilan de cette saison de Tough Enough, alors, est-ce le bon vainqueur ? Est-ce que cette télé-réalité sauce WWE m'a plu ?

 

On commence par le vainqueur qui est donc Big Andy et je vous avouerai que, vu que je n'étais pas au courant du contrat à la FCW, info révélée lors de la nalyse de Raw de Spanish, j'étais à moitié surpris. D’une part je me disais qu’un mec comme Luke, passionné et assez grande gueule ferait un heel parfait et totalement naturel et de l’autre, ce côté rock star assez porté sur la fête me donnait l’impression que ça ne passerait pas du tout dans les backstages et que la WWE ne voudrait pas de ce genre de worker.

 

Bien sûr, j’aurais voulu voir Martin, mon chouchou, à la place de Big Andy, mais je ne pensais pas qu’il avait une gueule assez marquante pour se montrer capable d’aller très haut. Big Andy quant à lui peut se marquer dans la lignée de big man de bonne qualité, même si le selling sur le Stunner de SCSA était plus que moyen. Malgré tout je pense qu’on entendra parler de Martin, Luke ou Jeremiah qui devraient faire un tour par la case FCW eux aussi. Quant à Andy, il a à mon avis un bon avenir devant lui si on lui accorde du temps d'antenne.

 

Cette saison de Tough Enough, concept relancé par la WWE, est à mon humble avis une réussite. Des ratings plus que correct, un concept plaisant à suivre. Tout le côté télé-réalité que je déteste habituellement est absorbé par le fait qu’on est dans l’univers du catch, mais aussi que l’on n’en fait pas des tonnes sur les tensions de la maison. Tough Enough est surement dirigé (je n’irais pas jusqu’à dire scripté) pour voir des sortes de feuds apparaître, mais le tout passe très bien à l’écran. Stone Cold a un bien meilleur impact sur cette émission que sur Raw et le tortionnaire Bill DeMott se révèle être un point positif de l’émission tellement il donne l’impression d’être le sergent Hartman de Full Metal Jacket (c’est d’ailleurs pour ça que j’en ai fait un CDCiné).

 

 

Bon, pas physiquement mais je vous jure que dans le comportement c'est ça.

 

 

En conclusion, un bon concept entouré des bonnes personnes qui donnent au final une émission très divertissante qui connut son sommet avec la présence du Rock. Cette télé-réalité made in WWE peut être une sorte d’entrée vers l’univers du catch pour le spectateur ne connaissant pas le milieu et peut au final attirer de nouveaux fans.

 

C'est donc ici que je vous laisse. TDS sera votre hôte dans… bah quand la saison deux redémarrera car il y a il me semble deux Raw de 3h dans les semaines qui arrivent. J’espère que Tough Enough vous aura autant plu qu’à moi ou TDS, et vous dis à la prochaine !

 

 

Tu penffais férieufement faire une refiew de Touffe Enouff fans moi en fignette? Mais tu rêfes!

6 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut