Catch

The end is nigh

Quand on a pas de pouvoirs, on a pas de responsabilités.

Dave Lizewski, Kick-Ass

 

Ouf! Nous sommes enfin en vue de la fin de cette interminable saison de NXT! En effet, cette semaine, la WWE a lancé un dernier appel aux votes pour déterminer le vainqueur de cette cinquième édition. Espérons juste qu'il n'y aura pas de problème pendant le compte des voix, comme lors du Raw de la veille… En tout cas, pour fêter la fin prochaine du show de la rédemption, les bookers nous ont servi une bien belle surprise, en provenance directe de Long Island! Woo, woo, woo, you know it, bro!

 

 

Pour vous donner une idée, Zack Ryder qui fait une apparition à NXT, c'est comme si John Cena venait jobber à Superstars: c'est historique!

 

 

Nalyse de NXT du 21 juin

 

 

L'épisode de cette semaine fut au bout du compte très court. C'est d'ailleurs assez logique: avec seulement trois rookies encore en course, il n'y a pas de quoi faire beaucoup de segments différents… Le show de ce mardi en compta précisément quatre, dont deux consacrés à l'invité surprise de cet épisode. Mais vu que cela concerne le main-event, je reviendrai sur cette histoire à la fin de l'article, et nous allons commencer par les deux autres segments, un peu plus anecdotiques.

 

Passons rapidement sur le passage dans les vestiaires mettant en scène Tyson Kidd, que j'ai failli ne pas reconnaître maintenant qu'il a enfin rasé sa houpette, et Yoshi Tatsu. Le Canadien était au téléphone avec son rookie Lucky Cannon, éliminé la semaine dernière et qui a priori digérait très mal son éviction. Kidd essayer de réconforter tant bien que mal son protégé quand il tomba sur une sorte d'autel confectionné par Tatsu et au centre duquel on pouvait voir une figurine à l'effigie du Japonais. Cela fit bien rire le Heel, et Tatsu le chassa du vestiaire, craignant qu'il touche à son jouet. Une fois seul, Yoshi fit une offrande à la figurine: du chocolat de Hershey, spécialité locale apparemment de la ville accueillant le show de ce soir, permettant ainsi à Tatsu de recevoir un peu de cheap pop. Dommage cependant que ce segment ait eu lieu après le match du Japonais… À part ça, le segment n'a pas servi à grand-chose, à part nous montrer la nouvelle "coiffure" de Tyson Kidd et peut-être de mettre en place une rivalité entre lui et Tatsu à Superstars.

 

 

Impossible: Tatsu est déjà en feud contre moi, c'est l'actuel challenger de mon prestigieux Internet Championship!

 

 

J'ai évoqué le match de Yoshi un peu plus haut, mais il n'était pas le seul sur le ring pendant son combat. Le premier match de la soirée était en effet un trois contre trois, prolongeant la rivalité commencée la semaine dernière entre deux trios: Yoshi Tatsu donc, accompagné de Vladimir Kozlov et de son rookie Conor O'Brian côté Face; et JTG, Chavo Guerrero et son disciple Darren Young côté Heel. C'est ce match qui a pris la majeure partie du temps d'antenne de l'épisode de ce soir, si on excepte bien entendu les différents Raw Rebound, promos de Money In The Bank, teaser de Smackdown et autres publicités. Un combat donc assez long, classique, efficace… Mais rien d'exaltant non plus, comme souvent durant cette saison.

 

Le match commença par une longue phase au sol entre les deux rookies, dominée de peu par O'Brian. Après les élèves, les Pros entrèrent sur le ring à leur tour, Chavo devant subir les assauts de Tatsu et de Kozlov, les Faces prenant une pose triomphante avant la pause publicitaire. Après cette coupure, le match entra dans la formule classique des combats par équipes, avec Conor O'Brian dans le rôle du Face en péril encaissant les attaques des trois Heels faisant des changements très réguliers pour empêcher le rookie de faire intervenir ses partenaires. O'Brian fut extrêmement mis à mal, le trio infernal s'appliquant, chacun leur tour, à faire un maximum de dommages sur la jambe gauche du rookie. Mais heureusement, la morale fut sauve: Conor parvint à faire le fameux "hot tag" avec Yoshi Tatsu, qui disposa rapidement de JTG. Comme d'habitude dans ce genre de match, tous les participants entrèrent sur le ring pour une bagarre générale, et quand la poussière de la bataille retomba, c'est le Japonais qui remporta la victoire d'un coup de pied dans la tempe de JTG.

 

 

Yoshi wins. Fatality.

 

 

Après le match, la tension ne retomba pas pour autant entre O'Brian et Young, ce dernier continuant de provoquer son rival. La feud entre les deux rookies semble donc vouée à continuer, ce qui est une bonne nouvelle pour les deux hommes, qui continuent ainsi à recevoir de l'exposition. En parlant d'exposition, il faut noter qu'il s'agissait ici du dernier match de Chavo à la WWE, Guerrero ayant quitté la fédération ce samedi. Voilà qui risque de coûter cher, par effet de ricochet, à Darren Young, qui risque de ne pas accéder à la victoire finale maintenant qu'il se retrouve sans Pro pour l'encadrer… À moins que les bookers ne nous réservent une surprise pour éviter le naufrage au rookie, qui sait?

 

Un mot sur le départ de Chavo avant de reprendre le cours normal de cet article: personnellement, je n'ai jamais connu le neveu de Vickie très haut dans la carte, mais les quelques matchs que j'ai pu voir m'ont montré un très bon catcheur, travailleur et livrant presque toujours des matchs de qualité. C'est donc avec un petit pincement au cœur que je vois Chavo quitter la WWE, surtout quand je me dis que son dernier match télévisé était ici, à NXT, alors que presque personne ne regarde le show… J'aurais apprécié un dernier grand match contre Sin Cara à Smackdown, histoire de marquer le coup. Tant pis, et surtout, dommage.

 

 

Au moins, ils m'ont laissé partir sur un vrai match, et pas dans un combat contre Hornswoggle déguisé en vache!

 

 

Refermons cette parenthèse, et passons maintenant au main-event de la soirée, qui fut un régal en termes de fan-service, mais aussi de continuité. Tout commença lors de l'ouverture du show, avec l'arrivée sur le ring de Hornswoggle et de Titus O'Neil, venus faire une annonce. Le leprechaun convoqua Maryse car il avait en effet quelque chose de très important à lui dire. La blonde répondit favorablement à l'invitation, et rejoignit l'improbable duo sur le ring. Là, O'Neil dit à Maryse: "Hornswoggle veut te faire un cadeau, ferme les yeux et tends ta main…" À ce moment du show, je remercie le ciel que la WWE soit PG, car sinon, Dieu seul sait à quel point ce segment aurait pu être glauque… Toujours est-il que Hornswoggle offrit à Maryse un petit écrin qui enthousiasma la belle. Mais elle déchanta bien vite en ouvrant la boîte et en découvrant que celle-ci devait valoir bien plus que le vrai cadeau: une bague en plastique sertie d'un bonbon. Maryse n'apprécia pas du tout le cadeau, estimant qu'elle valait bien plus qu'une pauvre sucrerie, insulta Hornswoggle et lui dit d'aller se trouver une femme de sa taille plutôt que de lorgner sur elle. Voilà qui clarifie au moins les choses pour les deux ou trois personnes qui pensaient que la charge d'animatrice de NXT avait mis en route un Face-turn de Maryse…

 

Mais les choses ne s'arrêtèrent pas là, fort heureusement. Sitôt Maryse partie, une musique retentit: le thème d'entrée du Long Island Iced Z, Zack Ryder! Ce dernier fait partie des rares téléspectateurs assidus de NXT 5, et déclara qu'il en avait assez de voir son ancien rookie (effectivement, Ryder était le Pro de Titus lors de NXT 2) parader avec Hornswoggle, et surtout de l'entendre dire que le nain vert est le meilleur Pro du monde, ce qui par écho fait passer Ryder pour un incapable. Zack déclara qu'il allait donc botter les fesses de Titus O'Neil, et ce dernier accepta le défi afin de prouver que Hornswoggle est bien un meilleur Pro que Zack Ryder. Le match fut officialisé par Matt Striker, qui tient lieu plus ou moins de General Manager du show jaune, et ainsi fut établi le programme du main event de la soirée.

 

 

En fait, si je suis revenu à NXT, c'est pas pour t'affronter. C'est juste parce qu'il n'y a plus de vignettes de Superstars, donc je viens ici pour augmenter mes chances d'apparaitre dans les Légendes Killers.

 

 

Voir Ryder débarquer à NXT a été la bonne idée de cet épisode: rappeler le passé des rookies, et faire appel à un ancien Pro de l'un des participants est très bien vu, et permet de monter un match vite fait bien fait. De plus, cela donne de la cohérence au show, et épaissit un peu les personnages des rookies, et force est de constater que le pauvre O'Neil en a bien besoin, lui qui est si transparent une fois le micro en main et à peine plus remarquable sur le ring. Enfin, quel pied de voir débarquer le seul et unique WWE Internet Champion sur un show qui, justement, n'est diffusé pour le public américain que sur le Web! Tout cela est très bien vu, et pour une fois, je pense qu'on dire un grand bravo aux bookers pour avoir pensé à faire venir Ryder cette semaine.

 

La seule chose qui finalement a un peu explosé au visage des bookers lors de ce segment, c'est la réaction de la foule: Zack Ryder, que ce soit au micro ou sur le ring, s'est comporté comme le Heel qu'il est officiellement depuis toujours. Mais Z! True Long Island Story est passé par là, si bien que le public a acclamé le discours de l'ex-Edgehead et hué O'Neil quand celui-ci prenait la défense de Hornswoggle, alors que d'habitude, quiconque s'en prend au leprechaun est assuré de prendre de la heat… Cela a montré deux choses: d'abord que Zack Ryder a su capter une partie du public de la WWE avec son show délirant sur Youtube, et aussi que la "fanbase" de Titus O'Neil, Top Face de la saison de NXT depuis le début, est très fragile s'il peut se faire huer aussi facilement. C'est finalement peut-être la preuve que le semblant de popularité dont jouit O'Neil repose uniquement sur son association avec Hornswoggle, et que lui-même n'intéresse pas le public, à moins que j'extrapole un peu trop mon propre ressenti.

 

 

– Tu crois vraiment que les gens n'en ont rien à faire de moi, Hornswoggle?

– Ah ah!

– Mince…

 

 

La chose a pu se vérifier en tout cas pendant le combat entre Ryder et O'Neil. Le match en lui-même fut sympathique à suivre, Zack se comportant en suivant l'archétype (et non pas le prototype [clin d'œil à mon collègue charentais]) du Heel froussard mais malin face à un Titus O'Neil tout en puissance. Cependant, il faut croire que Hornswoggle n'a pas une grande foi envers son propre enseignement ou envers les capacités de son protégé, car le leprechaun tenta d'offrir une distraction à O'Neil en mordant les fesses de Ryder… Le reste du match, Hornswoggle le passa à essayer de calmer le public des premiers rangs qui, contrairement à ce que le kayfabe voudrait, encourageait Zack Ryder. Ce dernier put prendre le dessus en profitant de la crédulité du rookie: il sortit du ring, et fit le tour pour rejoindre Hornswoggle. O'Neil descendit du ring à son tour et pourchassa Ryder. Mais le rookie fut tellement préoccupé de l'état de son mentor (que Zack n'a pas touché) que lorsqu'il remonta, il ne vit pas arriver la botte de la fierté de Long Island l'assomer. Zack put ainsi tranquillement porter son Rough Ryder et remporter la victoire sous les applaudissements du public de l'arena, sur celui qui, il y a encore peu de temps, semblait invincible pendant cette saison.

 

Cette victoire risque de coûter très cher à O'Neil pour la fin de la saison en tout cas. Le Superman de NXT 5 a subi ici un coup d'arrêt sévère dans sa course vers la victoire, ce qui donne aux deux autres rookies de bien meilleures chances de remporter la grande finale. A priori, celle-ci aura lieu la semaine prochaine, étant donné que la WWE demande au public de voter cette fois pour le vainqueur de la saison, et non plus pour celui qu'il voudrait voir éliminé. Et au vu de la situation actuelle, celui qui peut tirer les marrons du feu pourrait bien s'appeler… Conor O'Brian. En effet, Titus O'Neil est toujours aussi nul au micro et quelconque sur le ring, et pour peu que les bookers tiennent compte de la réaction du public ce soir, il devrait être le troisième au classement final. De plus, il n'a plus de feud en cours, contrairement à Young et O'Brian qui sont en pleine rivalité. De plus, je ne vois pas Young gagner, maintenant que son Pro a quitté la WWE. De toute façon, Darren n'a pas besoin de gagner et de faire une troisième saison de NXT (rappelons que le vainqueur de NXT 5 gagne le droit de participer à NXT 6, ce qui est, je sais, assez naze), il ne devrait même pas être dans cette saison d'ailleurs, vu qu'il faisait partie du roster de Raw avant le coup d'envoi de la saison. Reste donc Conor, qui grâce à ce concours de circonstances pourrait bien gagner le tout, et faire un troisième tour de manège dans le show du mardi. Réponse à cette question qui, j'en suis certain, vous obsède, la semaine prochaine…

 

(Note: Merci à "la bite de Titus O'Neil" qui est l'auteur de la cinquième vignette de cet article. Quand j'ai lu cette excellente légende, je n'ai pas pu m'empêcher de l'incorporer à mon papier! ^^)

 

 

Et on applaudit bien fort Julius, lecharentais et Kovax, qui ont réussi à suivre l'ensemble de la saison 5!

11 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut