Catch

Peut-on vraiment donner un titre au néant?

Un sac vide tient difficilement debout.

Benjamin Franklin

 

Où il est question de créatifs, de salaire, de sacerdoce, de fourneau, de Bonnie et Clyde, de profil et de bouteille.

 

 

– T'as entendu Paulo?

– Ouais Gégé, il a parlé de bouteille!

 

 

Nalyse de NXT du 23 août

 

C’est affreux. Koko ayant appliqué l’idée du « je commente le show  sans l’avoir vu », Julius et moi-même sommes contraints de le regarder.

 

Heureusement, dans un sens, le show de cette semaine a été plutôt correct, et aucun des matchs n’impliquait les rookies, donc… Attendez une seconde… Pas un seul rookie impliqué ? Dans NXT ? Ca devient récurrent ou quoi ? Est-ce qu’il faudrait considérer que NXT devient la niche de tous ceux dont on ne veut même plus à Superstars ? Ce qui expliquerait, du reste, pourquoi cette saison n’en finit pas ? De plus en plus, je commence à me demander si les bookers n’ont pas oublié cette émission pour se concentrer sur Raw, et si les « créatifs » de NXT ne gardent pas le silence, puisqu’ils ont un salaire tant que le show continue. C’est moche, le système américain.

 

 

Très moche.

 

 

Le souci, c’est qu’en dehors des matchs, les segments ont été lamentables. Notez bien qu’en dehors des matchs, il n’y avait de toute façon pas la place pour beaucoup de choses, puisque les résumés de Raw ont phagocyté l’essentiel du show. NXT, c’est le résumé de la veille avec des matchs médiocres entre les récapitulatifs…

 

Le boulot de nalyste étant parfois un sacerdoce qu’on ignore, je vais quand même vous raconter les différents segments.

 

Première étape, avec Striker qui se fait humilier dans le ring par Young, jusqu’à l’intervention de Regal. Voir Regal dans le ring est toujours une excellente nouvelle, d’autant que Young et lui ont livré d’excellents matchs à Superstars il y a quelques mois, avec cette particularité que les rôles seront inversés, Young étant heel et Regal, manifestement, face. Regal en face, ça n’était pas arrivé depuis un bail, mais quel que soit son rôle et quelle que soit la raison, Regal reste une garantie d’excellent catch. Kovax, aux fourneaux la semaine prochaine, a de quoi se régaler…

 

On voyait ensuite Kidd ranger son vestiaire dévasté par le mystérieux agresseur japonais. La feud continue, à peu de frais.

 

 

FU-SION!

 

 

Dans les coulisses, Bonnie et Clyde, mais sans le talent et sans le charisme, c’est-à-dire Bateman et Maxine, fomentent quelques coups pendables. Je n’accroche pas, mais alors pas du tout, à ce duo. Pour avoir suivi Maxine lors de son passage à NXT, je la trouve très médiocre au micro, et loin d’être irréprochable entre les cordes. Quant à Bateman, il a perdu tout ce qui faisait son charme lors de la saison précédente, et réalise une bien mauvaise opération, pour employer une terminologie chère à Canal Plus un soir de L1…

 

Voilà, nous avons fait le tour, le ME du soir étant celui de la veille, donc nous allons pouvoir nous pencher sur les matchs de ce NXT.

 

Quelques mots, au préalable, pour vous annoncer que Grisham quitte la WWE vers ESPN. Je pense que tout comme moi et un ancien président, ça vous en secoue une sans toucher l’autre, mais bon.

 

 

Ce n'est pas la seule chose qui m'en secoue une sans toucher l'autre

dans ce show…

 

 

Le premier d’entre eux opposait Kidd à Barreta.  Si Kidd a prouvé contre Sin Cara (enfin Hunico, enfin je ne sais plus qui, cette histoire est un bordel monstre), Tatsu, Bryan, etc, qu’il pouvait sortir d’excellents matchs, ses combats contre Barreta ne m’ont jamais transporté outre mesure… Ils n’ont pas été mauvais, loin s’en faut, mais ils n’avaient pas été pour Kidd l’écrin idéal à son talent. Ce soir, les choses ont été bien meilleures : Kidd a une nouvelle fois démontré sa polyvalence et l’étendue de son talent, se posant comme un Ring General en puissance, qualité fort rare, et passant d’un registre à l’autre avec une facilité étonnante. Evidemment, il n’a pas accompli les prouesses des big guys, mais il a au moins eu le mérite de faire du catch technique, puis de la voltige, puis des soumissions, un peu de tout. De son côté, Barreta a fait mieux que bien figurer, rendant une copie tout à fait honnête, sans génie mais appliquée et solide, remportant du reste, et sauf erreur, sa première victoire face à Kidd, et ce juste avant une opposition imminente de ce dernier contre Tatsu. Des profils comparables… Kidd devrait se méfier de son futur adversaire, semblent nous dire les bookers, et voilà qui est rondement mené. Par ailleurs, je vous invite vivement à vous pencher très attentivement sur Kidd : il manque un peu de charisme, n’est pas transcendant au micro, mais est vraiment l’un des tous meilleurs de la WWE dans le ring.

 

 

Cet homme a du talent.

Mais il ne vient pas d'un marché émergent.

Dommage.

 

 

Enfin, le second match opposait la vilaine Maxine à l’exquise AJ (oui, je suis partial). Je suis parfaitement injuste en disant que ce match a été très bon, du reste : si AJ a fait le métier, Maxine est clairement incapable de tenir le niveau, et AJ n’ayant pas la bouteille nécessaire pour diriger le match et supporter sa camarade quand elle ne parvient pas à relancer le match, la rencontre est vite apparue brouillonne, décousue. A l'arrivée, une victoire de Maxine, encore, sur intervention extérieure, encore, et un sauvetage signé Titus (on dirait un Space Marine avec un nom pareil…).

 

Reste le charme irrésistible d’AJ (même si elle s’est défaite ces derniers temps), qui fait son petit chemin à la WWE. Quant à Maxine, j’espère que son chemin va la conduire vers la sortie.

 

Comme NXT Redemption, finalement.

 

 

Le nalyseur vient de mettre la main sur les bookers.

18 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut