Catch

Daniel Superstar(s)

Unbelievable

Matt Striker après le main-event.

 

À l'heure où les Néo-Zélandais font leur haka et que nos fiers Français répètent leur danse des canards, il est temps de s'offrir la review caféiné de Superstars. Et il est également temps de vous présenter mes invités. Pourquoi les avoir invité, eux? Pour trois raisons: 1. J'ai pitié d'eux quand ils doivent nalyser avec talent une daube pareille. 2. Ils sont capables d'avoir plus de commentaires dans leurs articles que dans les miens, juste parce que l'un donne son avis personnel sur Aksana, ou qu'un autre décrit un show best-of. Et non, je ne suis pas jaloux! 3. Ce sont surtout trois rédacteurs créatifs et drôles qui nous narrent chaque semaine les navrants exploits de NXT 5. Merci d'accueillir Julius Ostermark, Kovax et lecharentais.

 

 

-Salut, lecteur!

-Bonjour, ça va? ^^

-Où il est question de dire bonjour.

 

Nalyse de Superstars du 8 septembre 2011

 

 

Description du match 1, où je voue une haine sans pareille pour les stagiaires!

 

 

C'est avec l'image d'un JTG stoïque s'avançant vers le ring, nullement gêné par les faibles sifflets qui retentissent dans l'arène, que débute l'épisode de Superstars.

 

Et tandis que Scott Stanford et son acolyte Josh Matthews nous accueille, Mason Ryan fête son grand retour au sein de la WWE, sur une musique bien rock commercial. Le Gallois est encouragé par le public, et bordel de bite, il faut regarder la musculature de cet homme. On dirait celle de Batista sans une once de graisse! Et pour fêter son retour, il s'est offert une nouvelle coupe, qui n'est pas sans rappeler celle de Deuce de Deuce N' Domino. De là à dire qu'il s'est fâché avec son coiffeur, il n'y a qu'un pas que je franchis volontiers.

 

Ryan monte dans le ring, avec une agilité et une facilité déconcertantes, enjambant comme de rien le tablier du carré. Mais malgré tout, il a tout de même du mal à atteindre la pop de son sosie Batista.

 

Et c'est parti entre les deux hommes, JTG n'étant pas vraiment enclin à vouloir lâcher les cordes du ring, et il faut toute la force de persuasion d'un Mason Ryan qui, d'un «come on!» bien senti, fait venir le rappeur à lui.

 

 

La force de persuasion de Mason Ryan : son plus beau sourire.

 

 

L'épreuve de force est engagée, et c'est le Gallois qui renvoie le New-Yorkais dans le coin du ring susnommé! Josh Matthews nous informe que JTG a sûrement peur d'affronter son adversaire. Merci, on s'en serait douté.

 

La preuve, il reste dans les cordes, son homologue ne le quittant pas du regard. Mais le rappeur se lâche : coup de pied bien senti dans l'abdomen, suivi de coups d'avant-bras dans le dos, et la prise de tête. Ryan qui le projette, et projection au sol d'un coup d'épaule, accompagné d'un cri digne des meilleurs Rahan.

 

Il cale son adversaire dans le coin du ring, et coup de bélier, second coup de bélier, et Ryan le balance comme un fêtu de paille. Et pour finir, un big boot ma foi très bien porté !

 

JTG sur le tablier, Mason qui vient le chercher se fait accueillir par un coup de tête dans le genou. Original mais efficace ; ça fait reculer le Gallois. Très franchement, je n'y crois pas trop. En général, le genou l'emporte toujours sur la tête, et voir Mason se tordre de douleur alors qu'il menait nettement le combat me fait croire que c'est le stagiaire de la WWE qui s'est occupé du booking du match.

 

Le rappeur est de retour dans le ring, et se jette sur le genou endolori de la deuxième ligne de la Team WWE pour la prochaine coupe du monde de rugby. JTG doit être probablement jaloux de ne pas être sélectionné, même en tant que costumier. Mais il continue de le tabasser, par des coups au dos, et se fait même compter par l'arbitre, ALORS QUE LES DEUX HOMMES SONT AU CENTRE DU RING ?! Je hais ce stagiaire !

 

 

Ils prennent vraiment n'importe qui comme booker stagiaire!

 

 

JTG s'élance dans les cordes, et gros coup de la corde à linge de Mason Ryan, qui fait décrocher un « WAAAAH ! » aux commentateurs ! Coup de bélier dans le JTG qui s'était réfugié dans le coin du ring, projection dans le coin opposé, élévation, coup de la corde à linge : vous aurez compris, Ryan déploie son arsenal, sur les recommandations du stagiaire. Laissons de côté les deux hommes, et posons-nous plutôt la question : pourquoi Mason Ryan ou tout autre ancien membre du New Nexus n'a rien dit à propos du départ de CM Punk ? Vous avez 4 heures, ou du moins la fin de cette nalyse pour m'envoyer vos réponses, celui/celle qui me donnera la meilleure réponse sera récompensée par la photo d'une FEMME À POIL ! Alors n'hésitez plus et donnez-moi vos réponses ! Même toi, mineur(e) ! (mais ne demande pas la permission à tes parents, ils ne comprendront pas).

 

Et Slam de Batistwo, alors que l'on croyait à un retour de JTG depuis quelques temps ! Et pump-handle slam, sa nouvelle prise de finition ! Que je trouve très banal pour un finisher !

 

Mason Ryan revient dans le bizness avec un squash match, histoire de montrer l'étendue de son move-set, qui s'élève au nombre incroyable de sept prises, en comptant généreusement. Bref, il y a encore beaucoup de boulot pour que le Gallois atteigne le niveau de Batista.

 

 

Match 2, commentée par les mecs de NXT venus se détendre un peu.

 

Lecteurs et Lectrices, après deux nalyses de Superstars, je suis fier de vous annoncer que la WWE m'a lu. Oui, ce n'est pas possible autrement. La dernière fois, je dénonçais les squashs subis par Heath Slater contre des Big Men. Et bien ce soir, le main-event sera un Heath Slater vs Daniel Bryan, que je vois comme un match-gala. Ce match sera l'occasion pour les deux lutteurs de montrer ce qu'ils valent face à un adversaire du même gabarit. Alors courage, cher nalyseur de NXT, un jour, toi aussi tes prières seront exaucées par la WWE.

 

Et pour célébrer ça, je vais laisser mes invités commenter le prochain match!

 

Julius Ostermark : Merci Coffee ! Je sais que je vais faire très plaisir à au moins un de tes lecteurs, qui avait écrit lors de ta première review : « Manque plus qu'un retour de hawkins et je serai aux anges ^^ ». Et bien prépare-toi à voir des anges débarquer chez toi -s urtout si ce sont les anges des pubs de Ax*, elles sont graves bonnes ! – car oui, toi aussi la WWE a exaucé ton vœu !

 

Kovax : Que dire de Curt Hawkins ? Qu'il a bénéficié de l'Effet Z ! True Long Island Story de son ami Zack Ryder ^^. Qu'on ne l'a plus vu depuis un dark match en août dernier contre Colt Cabana. Et que surtout ça fait plaisir de le revoir ^^, tant l'homme est talentueux malgré un micskill clairement insuffisant.

 

Mais il n'arrive pas seul, il fera équipe avec Tyler Reks. S'il est vrai que Curt Hawkins est un habitué des tag teams matches (pour rappel, citons ses associations avec Ryder et Vance Archer), il serait intéressant pour eux deux de leurs faire faire des matches en solo, histoire de montrer de quoi ils sont capables. Toutefois, il s'agit d'une équipe intéressante sur le papier, qui a travaillée ensemble à l'occasion de house-shows ^^.

 

Lecharentais : ce match va être question de kisséceula, de poil au torse, de Jeff Hardy clean et de canapé. Mais !

 

JO, K, L: OH NON PAS EUX ! (se prenant les mains sur la tête) LE CAUCHEMAR CONTINUE !

 

(NDA : pendant que mes invités se calment, Titus O'Neil et Percy Watson font leurs entrées sous la consternation et les « kisséceula » du public. Je vous promets que je ne savais absolument pas que ces deux-là seraient de la partie quand j'ai invité les commentateurs de NXT. Juré !)

 

 

Découvrez cet automne Eddie Murphy dans NXT Redemption.

 

 

K : (séchant ses larmes) Les premiers en action sont Percy Watson et le surfeur de muscle Tyler Reks. Tiens j'avais pas remarqué qu'il avait du poil au torse ^^. On assiste à un bon début de match, Reks faisant parler sa puissance et Showtime son agilité, avec notamment ce dropkick et ce… truc ^^, un mélange de powerbomb et de bras à la volée.

 

JO : Reks qui fait le premier tag, et malgré une belle tentative de se libérer du joug adverse, Watson se fait massacrer, notamment sous la souplesse de Curt Hawkins qui ressemble à Jeff Hardy clean. Il joue le face en péril. Ça va se finir ainsi : il va faire le changement, et l'exhibitionniste le plus célèbre sur Twitter va tout défoncer. C'est du vu et revu. Et pour vous dire à quel point le public s'en bouge une sans toucher l'autre, Reks parvient à obtenir plus de heat que ses deux adversaires réunis. Et puis, ben, je vais matter le rugby, au moins, il y aura plus d'actions que dans toute la saison 5 de NXT.

 

K : le changement est effectué. Comme prévu, Titus défonce tout sur son passage.

 

JO : (depuis le canapé) : je l'avais dit !

 

L : il va être question maintenant de nawak, de règles non comprises, et d'inutilité.

 

 

Catcher contre Watson et O'Neil? Si ça vous fait rien,

je préférerais faire des darks matches.

 

 

K: La fin peut être qualifiée de WTF. Laissez-moi vous l'expliquer, car c'est à l'image du nawak de NXT 5 ^^: pendant que Reks se fait éclater par O'Neil, Hawkins l'attaque dans le dos, Watson vient à son secours en attaquant lui-même Hawkins d'une droite. Pendant ce temps, Reks porte sur son épaule O'Neil, sans que Watson ne le voie. Hawkins, remis de la droite, vient aider son partenaire à porter un slam sur Titus. Tandis que Percy se remet tranquillement et sagement dans le coin du ring, l'arbitre tape trois fois au sol, victoire de Rewkins. Est-ce que Percy Watson a compris les règles des matches par équipe ?

 

JO : (depuis le canapé) Ce mec est inutile, je me tue à le répéter !

 

K : Malgré la sympathique paire Hawkins-Reks, ce match est vraiment pourri par l'arrivée des deux de NXT, qui n'ont clairement pas le niveau pour la WWE. Et puis, merde quoi, la semaine dernière, je me plaignais d'avoir eu un best-of en guise d'émission, et là les deux comparses arrivent pépères sur Superstars ? La WWE se fout vraiment de nous sur ce coup-là ! Et à quoi ça sert de les faire venir dans le show violet, si c'est pour les faire perdre face à deux low-carders ? Enfin, je redonne la parole à Coffee, et lecharentais et moi, on va rejoindre Julius pour le rugby.

 

Merci, messieurs, c'était gentil de votre part d'avoir commenté ce match (réponse au loin : "ta gueule !"), et n'hésitez pas à intervenir à nouveau (Julius en profite pour augmenter le son de la télé).

 

 

Match 3 : enfin les gonzesses!

 

Et j'ai enfin la chance de commenter mon premier match de divas ! En effet, depuis quelques temps, de très bons matches féminins nous sont offerts sur Superstars; même si il n'y a aucune logique de feud, ça reste tout de même agréable à regarder.

 

Alicia Fox fait son apparition, et là, je suis un peu perdu, comme le public. Faut-il huer ou applaudir la mignonne ? Il y a eu tellement de turns non expliquées qu'on s'y pomme un peu. Bon, elle fait des bisous à la foule, sourit, a l'air contente : elle doit être face.

 

Et tandis que Striker et Korpela nous reçoivent, Tamina fait son entrée. Ah ! Elle, je me souviens qu'elle est heel, même si ça n'a jamais été expliqué. Donc Fox=face, Tamina=heel.

 

Et au premier déhanchement de Alicia, la Samoane répond par une projection dans le coin, suivi d'un tabassage. Deux styles très différents, en somme. Fox qui répond par un coup d'épaule, Tamina fonce vers elle, Fox esquive et la surprend par un roll-up, mais dégagement à un.

 

On poursuit avec un bras à la volée de Fox, puis un second alors que les commentateurs US reviennent sur la feud en cours côté divas, entre Kelly² et Beth/Natalya. Fox qui part en clé de bras, Tamina se rélève et contre-attaque en tirant les cheveux de son adversaire, alors qu'elles sont dos à dos ! Et l'ex de Ryder qui lui tire la tignasse également ! Et l'arbitre qui compte ! Le stagiaire est passé par là !

 

Tamina fait virevolter Alicia par-dessus son dos, mais elle retombe sur ses pieds. Et sweet chin music ! Sweet chin music de Tamina ! Et tombégagement (brevet déposé) à deux !

 

L'ex de Santino commence alors un tabassage sur Fox, ponctué par un Samoan Wreckling Ball, que l'on peut traduire par « tant que t'es assis dans le coin du ring, embrasse-moi les fesses plutôt ». Autant vous dire que j'aurais bien aimé être à la place de la Renarde, moi !

 

Après un tombégagement, la frangine des Usos la place en Gutwrench Bomb, puis la secoue comme dans un Torture Rack. Fox qui se dégage, se mange un coup dans le cou (appréciez!), mais répond par une droite, suivi d'un coup sur le bras, esquive le coup à deux mains de Tamina, et enchaine sur un dropkick, suivi d'un second, puis d'un middle-kick. Fox balance son adversaire dans le coin du ring, mais Tamina lui répond « après toi », Fox qui prend appui sur la deuxième corde, et se jette sur la Samoane. Tombégagement à deux, et tant pis si Tamina n'avait qu'une épaule au sol.

 

Coup de boule de la fille de Snuka, suivi d'un leg drop. Elle prend la direction du coin du ring, pour faire comme papa, s'élance pour le splash, et s'écrase de tout son long sur le ring. Fox en profite, scissors kick ! Fermez le ban ! Victoire de Fox dans un assez bon match, très rythmé.

 

 

"Brodus, c'est l'heure du goûter!"

 

Après de la pupub très WWE (WWE Channel et WWE magazine), Brodus Clay arrive pour manger son lutteur local hebdomadaire. Je ne vais pas vous parler de ce match, mais plutôt vous mettre une vignette de ma composition. Très classe. Si, si.

 

 

Dans The Human Centipede 2, la partie haute se détache.

 

 

Brodus a fini de bouffer, sous l'indifférence générale du stade. On envoie une promo pour le prochain PPV. Et enfin ! Le main-event ! Daniel Bryan arrive ! Puis Heath Sla… ah bah non, petite promo sur le DVD sur Randy Orton. Bon.

 

 

Super-5-stars

 

Le Maitre de la Soumission attend son adversaire, et je crois que Bryan a pris du bide. Et Slater de la heel heat. Ça fait plaisir.

 

 

C'est pas une blague? J'affronte pas de big men ce coup-ci?

 

 

On commence sur une clef de bras de Bryan, Slater déjà au sol, mais il attire Bryan, et le prend aussi en clef de tête, mais Bryan se dégage. Ce match est parti pour être rythmé, on voit dans les regards échangés par les protagonistes la satisfaction d'un bon début de match, et la promesse d'un très bon main-event.

 

Avec un coup de pied dans l'abdomen, puis une tape dans le dos, Slater prend le dessus. Mais Bryan revient bien avec un coup d'épaule qui précède une projection dans les cordes de Slater, suivi d'un coup de pied, et tombégagement à 1. Bryan poursuit nénamoins son travail de sape sur les bras de Slater, c'est difficilement descriptible mais c'est joli à voir.

 

Le roux pense se dégager de la hargne de Bryan en l'envoyant valdinguer par-dessus son dos, mais la star indy est toujours dans le coup avec une souplesse arrière. Et il martyrise désormais les jambes de son adversaire, puis sa poitrine. Bryan is on fire tonight, et il reste 10 minutes de vidéos.

 

Mais Heath Slater n'a pas dit son dernier mot Jean-Pierre. Il coupdepied dans l'abdomen, et enchaine d'une bonne droite! Puis il le bloque dans une clef de tête à son tour. Daniel Bryan se relève, et se dégage d'une manchette à l'européenne, d'une seconde, il projette son ex-coéquipier du Nexus dans les cordes, Slater qui lui rend la pareille, Bryan esquive la droite qui suit en passant sous les jambes de son adversaire, lui chope une des guiboles et le projette au sol. Tout ça vaut bien les applaudissements du public. Et ça enchaîne sur un dropkick, et nouveau tombégagement.

 

Bryan qui part pour un DDT, nous offre finalement une souplesse, et tombégagement ! Il continue son travail sur la bras du méchant, Heath pense s'en dégager, mais Bryan bloque avec la main blanche si chère aux grands noms du catch français des années 50.

 

Slater qui se dégage, projette le végétarien dans les cordes, qui lui répond « après vous ! », Heath qui passe sous Bryan, puis au-dessus de Bryan, avant de tomber sur un dropkick ! Et LeBell Lock ! Mais Slater est largement dans les cordes, et parvient même à s'extirper du ring.

 

Après une promo sur Mark Henry et sur le prochain Smackdown, on retrouve les deux combattants au centre du ring, Bryan serrant dans ses bras la tête de Slater. Projection du Mr MITB et coup d'épaule sur Slater, re-projection de Bryan, qui passe au-dessus de Slater mais est accueilli dans les bras de son adversaire, qui le projette le bide en premier dans les cordes.

 

Bryan en équilibre sur la troisième corde, la tête qui regarde le tablier, Slater s'élance et kick in your face, you soja eater! Mais tombégagement à 2.

 

Coup de pied dans les côtes de la part de Slater, puis un deuxième, puis un troisième encore plus violent! Rappelé à l'ordre par l'arbitre, l'homme qui est un groupe de rock à lui seul écrase la glotte de Bryan en s'aidant des cordes, est re-rappelé à l'ordre par l'arbitre, et termine par un coup de la guillotine, et Bryan qui rampe en-dehors du ring. Et son opposant qui harangue la foule!

 

Bryan ramené dans le ring, et se prend un coup de tibia dans le dos. Puis est pris dans une prise de soumission, Slater en profitant pour lui tirer la tête en arrière en mettant ses doigts dans le pif. C'est rigolo à voir, et ça doit faire mal en vrai.

 

Prise du trapèze, toujours exécuté par Slater, mais le détenteur de la mallette bleue se dégage.

 

Les deux hommes se relèvent, coup de pied fouetté dans le flanc de Slater, la même chose dans le flanc opposé, et un troisième dans la route. Daniel B. se projette, mais Heath S. le réceptionne en position de powerslam, et fait rencontrer la colonne vertébrale de Bryan avec son genou. Et tombégagement à 2. Slater poursuit son tabassage en règle, sans prêter attention aux recommandations du t-shirt rayé avec un arbitre dedans.

 

Bryan est projeté dans le coin du ring, il esquive d'une jolie pirouette, se projette alors dans les cordes, prend encore de la vitesse, pour coller son coup de la corde à linge réinventé ! Les deux hommes à nouveau à terre.

 

Mr MITB envoie son adversaire dans les cordes, qui contre avec un coup de pied, qui se projette à son tour vers l'ex-Bryan Danielson, qui l'envoie au-delà de la troisième corde, Slater qui s'écrase façon Vil Coyote subissant la dure loi de la gravité. Bryan qui s'élance et parfait Suicide Dive entre les cordes ! Il ramène le heel dans le ring, se dirige vers le poteau du ring, saute, esquive de Slater. Avec l'élan, Bryan se retrouve agglutiné contre le coin opposé, Slater le suit et enchaîne avec un roll-up, non suivi par Bryan, resté accroché aux cordes. Il court à sa rencontre, et ouah ! Quel saut ! Il saute, arrive à se mettre en position horizontale, et son tibia vient taper dans la tête de Slater. IL FAUT VOIR ÇA ! Et tombégagement à 2,754029, à vue de nez !

 

Coup de pied de Bryan dans la poitrine, un deuxième, et un troisi… non c'est esquivé et contré en inverted suplex (je crois. Hey je sais pas tout non plus!), et tombégagement.

 

Les deux hommes qui se relèvent avec difficulté, mais ça n'empêche Slater de coller une droite, puis une deuxième, et Bryan qui lui renvoie la politesse trois fois, se projette dans les cordes, Heath le porte en fireman's carry, et nous dégotte un GTS sauf qu'il vise le ventre et non la tête. Tombégagement à 2, il reste une grosse minute de show et je sais vraiment pas qui va gagner.

 

Bryan qui roll-up Slater, c'est dégagé, Bryan repousse ensuite son adversaire, il s'envoie dans les cordes, et DDT sur Slater ! C'est magnifique ! Et prise de soumission qui m'est inconnu ! Slater abandonne ! Slater abandonne !

 

 

Tout d'accord avec ce qui est écrit ci-dessus!

 

 

Quel match ! Du catch comme ça, je veux bien en avoir tous les jours ! Et d'ailleurs, les commentateurs ne manquent pas d'éloges pour qualifier ce match, qui « est à la hauteur d'un match de championnat ». Je ne peux que leurs donner raison !

 

En conclusion, on va dire que sur 4 matchs et 1 squash, seuls les Alicia Fox-Tamina et Daniel BryanHeath Slater (pour la première vidéo, allez directement à 6:27 pour ne pas rater le début du match) valent largement le coup d’œil. Pour les plus téméraires d'entre vous, poilez-vous un bon coup en regardant la fin du tag team match (allez directos à 2:07).

 

Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout, espère que vous avez passé un bon moment, et remercie mes invités, en leur souhaitant bonne chance pour le prochain NXT à commenter. Tant qu'à moi, je vous retrouve la semaine prochaine. Salut !

 

Pendant ce temps, dans la chambre de Kovax:

 

 

Bon, it's time to nalyser NXT et de se venger de Coffee!

15 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut