Catch

Un Main-event qui donne envie de se coucher SuperStars!

Excusez-moi, M. Annan, mais Kofi… ça prend un ou deux sucres?

Frédérique Bel, La Minute Blonde

 

La seule pause qui ne soit pas considérée comme cancérigène, la seule qui ne fasse pas tomber de piano sur George Clooney, la seule qui soit issue véritablement du commerce équitable, la pause que vous attendiez tous et toutes mes chérubins, la pause est là, sous vos yeux, prête à être dévorée, et quoique courte, elle est prête à balancer tout son contenu! La pause CITB, puisque tel est son nom, vous attend maintenant!

 

 

Et le premier qui me parle de Géniale Vérité, je lui colle 2 mois à jobber à Superstars!

 

 

Nalyse de Superstars du 22 septembre

 

 

J'aimerais commencer ce papelard en rendant un hommage. Un hommage à l'un des messieurs qui ont fait ce que sont les Cahiers du Catch, un hommage à mon illustre prédécesseur, Arthemiz Gordon. Arthemiz, pendant deux ans, nous a régalés de ses reviews  de Superstars. Il a commencé à nalyser Superstars lors de l'édition du 27 août 2009 (illustre date s'il en est puisque ce fut le soir où Dolph Ziggler remporta un triple threat match face à Finlay et Mike Knox, ce qui le désigna comme challenger au titre intercontinental de Rey Misterio). Et, malgré le peu de commentaires qu'il recevait à chacune de ces reviews et la scandaleuse affaire de la plagiaire Virginie Thailly, il fut toutefois récompensé par une double page dans le journal local. Tout ça pour lui dire que je le remercie personnellement de son (excellent) boulot, que je suis fier de reprendre les nalyses du show violet, et que surtout, si jamais j'atteins ne serait-ce qu'un dixième du niveau de sa brillante carrière, je serai  le plus heureux du monde. Quoi qu'il en soit, merci Monsieur Arthemiz Gordon!

 

 

Parce qu'il était Arthemiz et qu'il est toujours….. Gordoooooon!

 

 

Maintenant, place au show! Et quoi de mieux que d'ouvrir le bal en accueillant un favori de la foule, Alex Riley, qui porte ce soir le maillot des Indians de Cleveland, floqué du 99 et du nom de Vaughn. Comme mes connaissances en base-ball sont aussi grandes qu'en téléphonie mobile moldave, je vais penser qu'il s'agit du joueur le plus important du club local. Et quoi de mieux pour posséder le soutien du public que de porter le maillot du club de base-ball/basket/hockey (si ville canadienne)/ football américain (rayez la/les mention(s) inutile(s)) de la ville où se situe le show? Et quoi de mieux que de le donner aux mecs du premier rang?

 

Que pourrait-t-il se passer de catastrophique? Ne pas faire gaffe où on lance le maillot, et que celui-ci se retrouve à 1m du supporter le plus proche? Oui, c'est bien ça. Alex Riley a réussi à jeter son maillot assez loin du premier supporter, bravo à lui. Mais qu'est-ce qu'on leur apprend à NXT, bon sang?

 

 

Leçon de la semaine n°29 : curer l'oreille de son pro.

 

 

Ah, oui d'accord. Enfin. Son adversaire Primo, qu'on ne voit que trop rarement, fait son entrée dans l'indifférence générale. Les mauvaises langues disent que sa place dans l'effectif de Stamford ne tient qu'à ses apparitions dans le show internet de Zack Ryder. Ce qui est fort possible.

 

 

Mais alors, ça veut dire que ma carrière est relancée? Malgré Wolverine et Von Helsing?

 

 

Le match a été pas trop mal, pas vraiment exceptionnel. On retiendra que Primo a réussi à dominer son adversaire grâce à son agilité, la victoire de Riley permise par sa carrure, sa rapidité d'éxécution et l'énorme bleu sur sa fesse. Bref, victoire par son A-Ryzer, après avoir esquivé le backstabber de Primo.

 

Bref, rien de bien exceptionnel. Mais pourquoi donner du temps d'antenne à un mec qui a participé à un PPV la veille? N'y a-t-il pas, même dans le roster de Smackdown, un mec qui a davantage besoin d'un match à Superstars? Non, personne?

 

 

Raah! Mais laissez-moi passer! Puisque je vous dis que j'ai besoin de temps d'antenne!

 

 

Le match suivant oppose l'Écossais Drew McIntyre au Gallois Mason Ryan, qui s'est fait gonfler les biscotos, et très franchement, on ne peut rien retenir de bien palpitant de ce combat. Je pourrais re-larmoyer devant le statut de Drew, ou encore critiquer la coupe de cheveux de Mason. Mais je n'en ai même pas la force, ni l'envie. Le match a été une purge, malgré quelques jolis gestes de l'Écossais (neckbreakers à répétition, claque à la western -une vraie baffe de cinoche). Victoire de Mason Ryan, remontée dans le classement à l'envers de l'Écossais. Mais surtout ne parlons pas de l'affaire Drew dépushé.

 

 

Ils en ont parlé.

 

 

Puis vient notre ami Brodus Clay (vous avez intérêt à le considérer comme votre ami, ou sinon il vient vous scalper à mains nues, ouais je sais c'est moche), qui affronte un dénommé Joey Gray, qui selon les plus grands spécialistes belges de catch, ressemble fortement à Chris Hero, l'un des anciens de la ROH, savamment commenté par notre Panda in the sky with diamonds (vous n'avez pas encore lu sa dernière review? Vous avez intérêt à le faire, ou sinon il vient vous arracher les paupières avec ses pattes, ouais je sais c'est horrible).

 

Mais ne vous attendez pas à un miracle, Joey Gray s'est fait squasher comme les huit derniers avant lui. L'occasion pour moi de créer une nouvelle rubrique : les commentaires des lecteurs!

 

 

– Vous allez voir! Ce Chris Hero est un monstre au micro comme dans le ring!

– Panda? Mais tu fous quoi dans ma review?

– J'attends les femmes à poil, mon bon, comme Silver qui est à ta droite.

 

 

Chaque semaine, du moins jusqu'à ce que Clay cesse de squasher, je répondrai à toutes vos questions et/ou remarques dans cette nouvelle rubrique!

 

Commençons avec le petit Axl, de Paris, qui était interrogatif sur la team Curtis (heel)/Barreta (face) de la semaine dernière. En fait, comme tu le sais, je ne suis absolument pas anglophone, et les commentaires servis par les duos Striker/Korpela ou Stanford/Matthews, et bien, je ne les pige pas. Tout ça pour dire que la raison qui expliquait cette drôle d'équipe est que Trent Barreta et la petite amie de Johnny Curtis sont super-potes. Comment? Ça n'explique pas tout? Oh! écoute, tu commences à me courir sur le haricot avec tes remarques désobligeantes, hein!

 

Poursuivons avec les nombreuses remarques concernant un possible match entre Brodus et DH Smith. Beaucoup d'entre vous d'entre vous ont remarqué que DH a été viré en août, l'ocassion pour moi de faire un erratum à ce propos, et de payer un pot à ceux qui me l'ont précisé.

 

 

Bien sur qu'il a été viré, puisque je me souviens avoir demandé à Tyson et à Natalya de lui annoncer son renvoi.

 

 

Voilà les amis, Brodus Clay a éclaté une nouvelle fois son adversaire. On passe au main-event!

 

Et ce main-event… c'est du main-event! Je classe sans aucun doute le match qui suit sur le podium des plus beaux matches du show violet de cette année, juste derrière le 6Men tag team match et le JoMo-Truth. Car Ted DiBiase et Tyson Kidd, accompagnés par un hilarant arbitre (T"yson! Are you kiddin' me?"), nous ont sorti de quoi passer un excellent moment.

 

La seule chose sur laquelle on peut gémir est que DiBiase, au PPV de dimanche, revient à Superstars. Outre le fait que d'autres superstars babyfaces auraient pu prendre sa place, faut-il comprendre que la feud Rhodes-DiBiase est mise en suspens, ou simplement annulée? Rhodes "affronta" l'un des Sin Cara Twins ce lundi, puis fut saigné comme un cochon par Randy Orton le vendredi. Quid de Ted DiBiase? Un retour à Superstars.

 

 

Ted DiBiase and Tyson Kidd, good match.

Le tyoe chargé de booker Superstars, you're fired.

 

 

Mais à part ces interrogations, le main-event fut splendide, les deux héritiers faisant honneur aux matches aux DiBiase Sr – Bret Hart de la fin des années 1980.

 

L'agilité et la technique des descendants nous ont permis d'assister à un match vivant, et qui, malgré le statut de jobber officiel de Kidd,  nous laissait des doutes concernant le vainqueur de ce match. Je ne peux que vous encourager à visionner ces 13 minutes de combat. Ted DiBiase Jr remporte finalement ce très bon match par son Dream Street.

 

Qu'il est triste de voir Tyson Kidd, ce diamant brut mal taillé par la WWE, jobber dans le show violet. Mais qu'il est bon de le voir catcher ainsi, ce qui le rapproche de moins en moins du licenciement.

 

Qu'il est bon de voir Ted DiBiase. Quand il était heel, ce mec attirait en moi une sorte de "je m'en foutisme", et depuis qu'il a amorcé son face turn, je le trouve très bon! Espérons que ce genre de match le conforte dans la midcard.

 

 

– Kovax, je suis désespéré, tes reviews de Smackdown ont deux fois plus de commentaires que mes reviews du show violet. T'as pas un conseil?

– T'as essayé la psychologie inversée? Ça marche bien en général ^^

– Superbe idée. Check, bro!

 

 

C'était la dernière gorgée de votre pause CITB (les rubriques de la semaine sont en grève c'te semaine, d'ailleurs je vais aller parlementer avec leurs syndicats juste après), il est temps pour vous de retourner au boulot, et d'ailleurs ne vous retournez pas, mais je vois votre chef/prof/femme juste derrière vous! Vite, vous n'avez plus le temps, ne commentez surtout pas cette review, ni celle de Julius sur le dernier épisode navrant (pléonasme) de NXT, ni celle de Johnny, cliquez sur la croix rouge en haut à droite, et faites semblant de taper sur le clavier! D'ici là, n'oubliez pas que les pauses CITB ne vous rendront jamais comme avant!

 

 

– Graaaave!

– Les pauses CITB, ça nous donnent envie de faire du air-110m haies!

22 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut