Catch

Saturday Night Fever

Come to my house

Be one of the comfortable people.

Come to this house

We're drinking all night, never sleeping.

The Who, Welcome

 

La crème des Cahiers du Catch s’est réunie au Palace of Wisdom pour découvrir ensemble le dernier Smackdown. Les débats, évidemment, ont volé plus haut qu’un Evan Bourne qui aurait subtilisé le trampoline de Sin Cara. Dans ces circonstances, nul besoin de nalyse en bonne et due forme. Une retranscription complète des propos des cinq grands esprits suffira.

 

 

– Alors les gars, c’est pas cool de mater Smackdown chez moi?

Heu, si si, Axl, c’est cool. Mais ça aurait été encore mieux si t’avais tourné le canapé vers la télé.

 

 

Nalyse de Smackdown du 30 septembre

 

 

Les personnages

 

Toghril Majdar : Universitaire sexagénaire aux beaux cheveux blancs et au regard bienveillant. Il aime le catch car « il s’agit d’une moderne caverne platonicienne qui nous renvoie le reflet simplifié d’une réalité multi-vectorielle ».

 

Silvernights : Hippie dégénéré. Sa vie est un immense road trip qui, à chaque étape, le convainc toujours un peu plus que le bien est préférable au mal. Il aime le catch car « il y a John Cena dedans ».

 

Major Tom : Nain. Il aime le catch car « de même que la musique, le sport, la politique ou les films de boules, ça permet de faire des top 5 ».

 

Spanishannouncetable : Savant fou. A étudié en profondeur la sociologie, la psychologie, l’anthtropo-archéologie, l’histoire de l’art, l’économie américaine, la théologie, la bio-mécanique et l’astrologie pour découvrir les codes cachés de l’univers. Il aime le catch car « le nombre d’Or, la valeur exacte de Pi et le nom complet de Dieu s’y dissimulent ».

 

Axl : Maître des lieux. Il aime le catch car « ça permet d’avoir des gens chez soi un samedi à l’heure de l’apéro ».

 

 

Jeune ! Toi qui as regardé ce Smackdown tout seul comme un gros loser, sache qu’il y a des gens qui le regardent en groupe et qui auraient pu t'inviter s'ils y avaient pensé.

 

 

Segment 1 : Booker T. interviewe Mark Henry dans le ring en prévision de son match de championnat contre Randy Orton.

 

 

Casse-toi Whoopy Goldberg! Je veux pas de black mama dans mes pattes, ça avait plombé la carrière de Shelton Benjamin, cette connerie!

 

 

Toghril Majdar : Tiens tiens, deux Noirs dans un ring de la WWE! Je me demande quand ils vont se mettre à manger des bananes en chantant Houba Houba!

 

Spanishannouncetable : Vous avez remarqué? Mark Henry est heel. R-Truth est heel. A part ça, la WWE n’est pas raciste, non non!

 

Axl : Mais quand même, Jackson, Kingston, Fox, même Titus O’Neil, tout ça, c’est face… Quelqu’un veut des chips ?

 

Toghril Majdar : Henry est le premier champion du monde noir depuis Booker, et il l’est devenu en turnant heel! CQFD! Pour la WWE, le seul moyen pour un Noir de gagner, c’est le crime! En cela, Michael Hayes (qui appartient de longue date au Ku Klux Klan) épouse pleinement les thèses racialistes d’un Gobineau!

 

Spanishannouncetable : D’ailleurs, Henry, qui était habillé de rouge à l’époque où il était face, est désormais en noir. Façon de souligner sa négritude. Sheamus, par exemple, n’a jamais catché en slip blanc (sauf une fois à la Irish Wrestling, le 25 mai 2005. Il avait perdu).

 

Silvernights : Moi je veux bien des chips. Les chips, c’est bon! Mais les autres plats sont bons aussi!

 

Major Tom : C’est qui vos cinq Noirs préférés ? Moi je dirais 1) Jimi Hendrix 2) Martin Luther King 3) Lilian Thuram 4) Mariam, de Amadou et Mariam 5) Forest Whitaker.

 

 

Segment 2. Mark Henry bat le Great Khali, puis lui brise la jambe en la coinçant dans une chaise et en sautant dessus.

 

 

Je sens que je vais encore foirer mon Starship Pain.

 

 

Silvernights : Cool, Khali a enfin un genou plié. Je ne croyais pas que c’était possible.

 

Axl : Ca lui fait combien de jambes brisées au père Henry, là ? Big Show, Kane, Kozlov, Khali… Quelqu’un veut une bière ?

 

Major Tom : C’est quoi votre top 5 des meilleurs brisages de jambe par Mark Henry ? Moi c’est 1) Big Show 2) Khali 3) Kane 4) Kozlov 5) Merde, je trouve pas de cinquième, faut que je réfléchisse.

 

Toghril Majdar : J’imagine qu’il le paiera un jour, où ses quatre victimes reviendront lui demander des comptes en même temps, un peu comme lorsque les PIGS se vengeront des diktats de Bruxelles en revenant simultanément à leur monnaie d’antan et en la dévaluant sauvagement afin d’accroître leurs exportations et de relancer leur économie sans passer sous les fourches caudines de la mère Merkel!

 

Spanishannouncetable : Vous avez remarqué que Henry saute toujours du même turnbuckle pour briser une jambe ? C’est le turnbuckle en bas à droite du point de vue de la caméra centrale. C’est pas un hasard. En fait, l’hémisphère droit du cerveau humain est plus sensible que le gauche aux images de violence. A l’inverse, Evan Bourne, qui est face, place généralement ses Shooting Star Press depuis le turnbuckle en haut à gauche, afin que le public estime inconsciemment que son attaque n’est pas si violente que ça. C’est une tradition dans le catch, mais ne le savais pas jusqu’à ce que j’écoute un podcast passionnant de Jim Bolstwirth, un ancien booker de la XKW devenu livreur de pizzas.

 

Silvernights : Moi je veux bien une bière. Je peux me la verser sur la tête comme Steve Austin, le pote de Cena ?

 

Axl : Pas de souci, de toute façon j’ai plastifié le canapé et le sol en prévision de votre venue.

 

 

Segment 3 : Jack Swagger (aidé de Dolph Ziggler et accompagné de Vickie Guerrero) bat Evan Bourne (aidé de Kofi Kingston) sur un Ankle Lock.

 

 

Kofi… Il m’a brisé la cheville, ce salaud! Je ne pourrai plus jamais voler!

Bon. On va rebaptiser notre équipe en Ground Crash, alors.

 

 

Axl : Lol ! Swagger le tient tellement haut dans son Ankle Lock que le pauvre Bourne est même pas foutu de taper sur le sol pour abandonner. Quelqu’un veut une vodka ?

 

Toghril Majdar : Oui, mais maintenant à la WWE, un catcheur n’a plus besoin de taper pour que l’abandon soit prononcé! Si l’arbitre estime que le catcheur est en danger, il arrête le match! C’est une idée empruntée à l’UFC, qui taille des croupières à la WWE en termes d’audience, notamment sur le quart nord-ouest des Etats-Unis, là où la chaîne SATC est accessible même pour les foyers non câblés, ce qui s’explique par un accord de branche signé en 1984 au moment de la redistribution des réseaux radio et télévisuels entre les divers prestataires dans le cadre de la loi Brunwick-Jones sur la limitation des trusts médiatiques!

 

Silvernights : OK pour la vodka. I want some, go bring some!

 

Spanishannouncetable : Gros gros manque de professionnalisme de la part de Kofi. Ses chaussures sont de la même couleur que le tshirt de Ziggler et la tunique de Vickie. Ca s’apprend à la première leçon de catch, de ne pas faire de conneries pareilles…

 

Major Tom : C’est marrant cette histoire de couleurs. C’est quoi vos couleurs préférées ? Moi c’est 1) Jaune 2) Bleu 3) Rouge 4) Vert pomme 5) Noir.

 

Spanishannouncetable : En fait Major, les couleurs n’existent pas. Seuls existent des photons, qui sont des champs électromagnétiques à masse nulle, avec diverses longueurs d'ondes de propagation. Les couleurs apparaissent lorsque sont mis en branle par des rayons lumineux, quelque part dans le cerveau, des neurotransmetteurs qui produisent les effets colorés qu'on connaît.

 

Silvernights : Tain, Spanish, tu brises le kayfabe là ! A la vôtre !

 

 

Segment 4 : Sin Cara (le gentil, Mistico) bat Heat Slater en quarante secondes. Puis apparaît sur le Titantron le méchant Sin Cara (Hunico) qui révèle un masque sombre et dit en espagnol qu’il vaincra le gentil Sin Cara à Hell in a Cell et lui reproche d’avoir volé son identité en tant que Mistico.

 

 

– Thank you! Arigato!

– Putain Yoshi mais qu'est-ce que tu fous là?!

–  Je me suis évadé! Mais chut, ils me croient tous à NXT!

 

 

Silvernights : Ah, Slater! Je l’adore, lui. Je suis sûr qu’il va gagner grâce à une distraction que fournira le méchant Sin C… ah ben non, tiens.

 

Axl : J’ai rien capté à la promo d’Hunico. Non seulement il parle à travers un masque, mais en plus j’ai l’impression qu’il a une patate brûlante dans la bouche. Lui, le jour où il braque une banque, l’employé comprendra pas ce qu’il lui demande. Quelqu’un veut du raisin?

 

Major Tom : Ramène plutôt des bières. Je me demande qui sont mes cinq catcheurs masqués préférés. Je dirais 1) Kane 2) Mysterio 3) Sin Cara Face 4) Sin Cara heel 5) Le Calgary Kid.

 

Spanishannouncetable : Alors là, c’est une redite de très exactement 64 253 angles similaires vus à la AA et au CMLL. Ah non, 64 254 en fait, j’avais oublié la feud entre El Hijo del Hijo de Puta et El Macaco Malodorante.

 

Toghril Majdar : Logique, l’introduction d’un second masque Sin Cara! La WWE, qui a récemment promu au poste de responsable en chef du merchandising un ancien de Wallmart Texas, sait que les Latinos achètent en moyenne 1,8 fois plus d’objets dérivés que les Blancs et 2,3 fois plus que les Noirs!

 

Axl : Comment ils savent ça ? Chaque fois qu’un type achète un objet WWE quelque part, le vendeur note la couleur de peau du client ?

 

Toghril Majdar : Oui!

 

Axl : OK.

 

 

Segment 5. Scène backstage où John Laurinaitis est en plein conciliabule avec David Otunga en bretelles et nœud pap, ainsi qu’avec Ziggler, Vickie, Swagger, Rhodes et Christian. Ils s’accordent sur quelque chose qu’ils feront lundi.

 

 

Kchhh… Lundi, c’est raviolis… Kchh…

Ah ouais, cool, des raviolis!

Cool John!

Ouais, merci!

J’ai hâte d’y être!

 

 

Major Tom : C’est quoi vos jours de la semaine préférés ? Moi c’est 1) Samedi 2) Dimanche 3) Vendredi 4) Jeudi 5) Mercredi.

 

Toghril Majdar : Ah, la fascination américaine pour la justiciarisation des relations professionnelles! Paradoxal quand on songe au fait qu’à l’origine, cette contrée était pour les colons en provenance de l’Ancien Monde un espace de liberté absolue où la loi du plus fort tenait lieu d’unique règle – un âge d’or que le libéralisme d’inspiration hayeko-friedmanienne perpétue aujourd’hui en dérégulant le marché obligataire!

 

Axl : Aaaah, la sale gueule de Laurinaitis! Je suis sûr qu’il a mis de la super glue sur les sièges des autres, rien que pour les emmerder! Le connard! Quelqu’un veut un pétard?

 

Silvernights : C’est trop tard pour éditer le 24 heures dans la vie de Laurinaitis, laisse tomber, plus personne le lira. Fais tourner le pétard, j’en ai besoin chaque fois que je vois Otunga.

 

Spanishannouncetable : Très intéressante, la disposition des personnages. Laurinaitis est au centre, il accapare l’attention, même quand il ne parle pas, il est au cœur de l’intrigue. Otunga est à sa droite, c’est son homme de main, son âme damnée. Ziggler et Vickie sont placés immédiatement à sa gauche, alors que Swagger, Christian et Rhodes sont placés à la périphérie du champ de vision du spectateur. Ca sent pas bon pour ces derniers, surtout pour Swagger qui n’a même pas pu en placer une.

 

Silvernights : En même temps tant mieux, il zozote lui! Ah, je rêve d’une feud entre lui et Cena, John ferait plein de blagues super drôles sur son zézaiement!

 

 

Segment 6 : Kelly Kelly bat Natalya sur un roll-up, puis est attaquée par Beth Phoenix et placée par Natalya dans une prise de soumission tandis que Beth approche un micro de ses lèvres pour recueillir ses hurlements.

 

 

– Bienvenue à tous, je suis Beth Phoenix, votre hôte pour l'émission Dumb Barbie Dolls! Je suis avec notre nouvelle candidate, Kelly Kelly! Kelly, quelle est la première lettre de l’alphabet?

– Aaaaaah!

– Bieeeeen!

 

 

Silvernights : Lol ! On dirait que Kelly, elle est en train de jouir!

 

Spanishannouncetable : Ouais, comme sous Batista!

 

Axl : Lol!

 

Toghril Majdar : Hahaha!

 

Major Tom : Ouais!

 

 

Segment 7 : Match Cody Rhodes – Sheamus pour le titre Intercontinental, précédé d’une promo des deux hommes, et interrompu par un run-in de Christian, qui porte son Killswitch à Sheamus.

 

 

Sade, prends-moi… Tudududu.

 

 

Axl : Putain ça m’énerve ça. De quel droit Sheamus il a droit à un title shot? Juste parce qu’il était le dernier éliminé de la dernière Battle Royale? Déjà, c’est bidon, et puis ils pourraient au moins le dire si c’est ça. Rhaa, ça m’énerve, y a pas de cohérence, ils nous prennent pour des cons! Qui veut du cognac?

 

Spanishannouncetable : Ah ça oui, il y a un gros effort fait en termes de cohérence depuis que Kevin Eck est arrivé, y a pas à dire.

 

Axl : Rhaa ! J’ai un meuble espingouin qui se fout de ma gueule! Vite, mon cognac!

 

Silvernights : Il est quand même drôlement balaise, Sheamus. Je voudrais pas avoir à me battre contre lui. Cena est vachement courageux de l’avoir affronté à plusieurs reprises!

 

Major Tom : Tiens, mon top 5 des catcheurs contre qui j’aimerais pas me battre : 1) Brodus Clay 2) Sheamus 3) John Cena 4) Wade Barrett 5) Matt Striker

 

Toghril Majdar : Striker? Autant il magnifie par la multiplicité de ses références, souvent volontairement obscures, le rôle de color commentator, se plaçant dans la droite lignée de Jesse Ventura, Gorilla Monsoon et Frank Clayton (qui tenait admirablement ce rôle pour les shows locaux diffusés en close-circuit entre 1982 et 1983 en Caroline du Nord), autant il ne semble pas un adversaire particulièrement dangereux, spécialement en comparaison des spécimens à la musculature surhumaine dont regorge le roster de la WWE!

 

Major Tom : Non mais c’est juste que je l’aime bien, je voudrais pas lui faire mal.

 

 

Segment 8 : Zack Ryder bat JTG sur un Rough Ryder.

 

 

And just like that, the Internet exploded.

 

 

Tout le monde, en chœur : Ooooh radio, tell me everything you know! Are you serious bro? Take care, spike your hair! Woo woo woo, you know it!

 

 

Segment 9 : Randy Orton et Christian fournissent un excellent match de dix minutes, qui se termine par un double décompte à l’extérieur. Orton continue d’attaquer Christian, mais Cody Rhodes déboule pour aider le Canadien. A eux deux, ils prennent le meilleur sur Orton jusqu’à l’arrivée de Sheamus, qui les chasse. Arrivée ensuite de Mark Henry, qui porte son World’s Strongest Slam à Orton, puis sort chercher une chaise afin de lui briser la jambe, mais encaisse un RKO en revenant dans le ring. Le show s’achève sur le triomphe d’Orton et la pose plastique sur le turnbuckle, tandis qu’un Henry furieux rugit en ringside.

 

 

– Rhaa, quelle odeur infecte! Je vais m’évanouir!

– Eh ouais Randy. J’ai serré la main de John Laurinaitis juste avant le combat!

 

 

Axl : Putain, mais quel match! Randy fuckin’Orton, quoi! Mais qu’est-ce qu’il est bon ce mec! Quelqu’un veut une ligne de coke?

 

Silvernights : Moi j’y ai pas droit, je suis tombé dedans étant petit. Mais c’est vrai que le match était bien.

 

Spanishannouncetable : Forcément qu’il était bien, y avait Christian dedans.

 

Axl : Ah y avait Christian aussi? J’avais pas fait gaffe.

 

Toghril Majdar : Je dois l’admettre, Orton a su évoluer, passant d’une vipère édentée à un véritable boa constrictor, dont la gestuelle enserre littéralement le spectateur dans une sarabande hypnotique dont on sort abasourdi comme d’un concert de Messiaen joué à la batterie par des sourds-muets épileptiques dans une grotte à l’écho rebondissant!

 

Axl : Heu, ouais, pareil.

 

Silvernights : Faut encore qu’il demande à John comment on fait pour mettre ses adversaires over, mais c’est vrai qu’il est pas mal en ce moment. Par contre, le RKO final, ça nous garantit que Henry va retain dimanche. Théorie du booking inversé oblige. Ca tombe bien, c’est ce que j’ai pronostiqué.

 

Axl : Mwaha, d’où tu parles de pronos, toi? C’est moi le boss, je suis premier au général! Respectez-moi!

 

Spanishannouncetable : En même temps, sur les deux derniers ppv, t’es 285ème sur 288.

 

Axl : Ouais, c’est pour endormir la méfiance des autres, sinon ça allait trop se voir que je grugeais.

 

Major Tom : C’est quoi vos cinq go-home Smackdown favoris? Moi c’est 1) celui du 17 septembre 2010 (avant Night of Champions) 2) celui du 14 août 2009 (avant Summerslam), 3) celui du…

 

Silvernights : Hey, et si t’en faisais un papier pour le site?

 

Major Tom : Bonne idée, tiens. Parce que je voudrais bien faire un top cinq de mes meilleurs papiers pour les CDC, mais pour l’instant, j’en ai fait que trois.

 

Axl : Bon, et à part ça, quelqu’un a une idée de génie pour la review? Je sais pas trop quoi en dire, de ce show, moi.

 

Les autres : Ah ben là, tu te démerdes, hein, c’est ton tour de t’y coller, on va pas la faire pour toi, ta nalyse! Allez, d’ailleurs, on te laisse, bon courage, merci pour les chips et le reste, nous on va se mettre la testa à l’envers à la Nuit Blanche!

 

 

Bon. Il faut que je trouve une idée originale pour ma nalyse.

21 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut