Catch

John Cena = Ned Flanders (en short)

Homer Simpson, I show you pity, and how do you repay me? With a kick in the kididdlehopper!

Ned Flanders, The Simpsons

 

Plus fort que le retour du Caillou, plus espacé que les saisons numéro quatre et cinq des Sopranos, voici un nouveau numéro de votre rubrique favorite! Et cette semaine, ça sent la fin d'année, avec les cinq raisons pour lesquels John Cena = Ned Flanders, une nouvelle introduction dans le Hall of Shame, et des photos qui vont te vendre du rêve.

 

 

THIS IS WRESTLING!

 

 

TANT EN MILIEU URBAIN QU'EN MILIEU AGRICOLE, LE CATCH C'EST BATH(MAN). S1E07.

 

 

LE TOP CINQ DES RAISONS QUI FONT QUE JOHN CENA C'EST QU'UN GROS FLANDERS ET RIEN D'AUTRE

 

Depuis le final des Survivor Series où notre Américain préféré a pris un sale Rock Bottom, courtoisie du Great One, on entend pas mal de petits jeunes (donc de petits cons) commencer à trouver John Cena un peu mou du genou. On les entend rire sous cape, le juger parce qu'il ne réagit pas alors que la foule lui dit que c'est un gros naze voire un maigre compétiteur.

 

Et on ne peut pas les blâmer, par contre, on peut l'expliquer. En fait, faut le savoir, mais John Cena c'est Ned Flanders. Enfin c'est pas Ned Flanders le voisin un peu neuneu des Simpsons, mais un type à la Ned Flanders. Un bon gars. Un type qui aime la vie plus que Papy aime la picole, un bon gars quoi, mais ça je l'ai déjà dit alors je vais vite arrêter cette introduction minable pour rentrer dans le vif du sujet, c'est-à-dire les cinq raisons qui font que oui, John Cena = Ned Flanders.

 

1. IL TEND L'AUTRE JOUE, MÊME LORSQU'IL SE PREND UN COUP DE TÊTE.

Depuis que le Great One est revenu en dilettante, mais aussi depuis l’avènement de notre Sauveur CM Punk, le John Cena a tendance à se faire pourrir par la foule qui l'emporte sous des huées toujours plus fortes, sauvé uniquement par des jeunes prépubères qui pensent retrouver une incarnation de seconde zone de Superman et des adolescentes qui ont juste pour elles le bon goût de le préférer au gars de Twilight.

 

Et c'est moche parce que personne dans le monde de la lutte, et pas seulement à la WWE, se donne autant que celui qui se faisait appeler le Prototype il y a quelques années. Le mec se donne à fond, sept jours sur sept, pour donner du rêve aux gens, se décarcasse pour sortir des matchs passables sur le ring alors qu'à la base il est plus formé pour le bodybuilding que pour le catch, et il passe son temps libre entre promotion de la fédération et immersion dans le monde du caritatif (qu'il demande, attention, c'est le seul type de l'histoire de la fédération qui demande à participer à des opérations pour redonner le sourire à des enfants malades et autres joyeusetés, donc c'est loin d'être une vulgaire opération de communication). Et qu'est-ce qu'il reçoit en échange?

 

Une bonne fricassée d'insultes, et le mépris des connaisseurs de lutte qui préfèrent soutenir une star hollywoodienne, trop cool et trop occupée pour venir se décarcasser chaque lundi pour notre plaisir et un pseudo rebelle, donneur de leçons qui n'a pas hésité lorsque l'argent était sur la table à signer à nouveau dans un endroit qu'il prend de haut.

 

Le Cena, il aurait toutes les raisons du monde d'envoyer valdinguer ce public et de lui remettre les points sur les E comme "entertainement". Ben non, au lieu de ça, il tend l'autre joue, il est droit dans ses bottes, et déclare à qui veut l'entendre que les gens ont bien le droit de penser ce qu'ils pensent. Ned Flanders fait de même: malgré les critiques, malgré les railleries de son voisin jaune, il reste lui aussi droit dans ses bottes et suit son chemin.

 

2. TORSE NU, ILS SONT DES CHEVAUX DE COMPÉTITION.

Tu as déjà vu Ned Flanders tondre son gazon torse nu, mouillé de sueur, le muscle tendu et la moustache frétillante? Oui? Ben déjà bienvenue dans le monde des fans de films de gladiateurs et ensuite, on est d'accord pour dire que c'est un monstre. 0 % de graisse pour le patron du "Leftorium". Cena, c'est le même. Ces hommes ne sont pas des hommes mais des monstres, des machines de combat et les machines de combat ça s'entraîne comme des robots. Tout est dans la rigueur. John Cena et Ned Flanders l'ont bien compris.

 

 

On dirait que les Simpsons ne s'embêtent pas avec de la Wellness Policy.

 

 

3. LEURS FEMMES SONT MORTES. SAD TIMES POUR LES COSTAUDS.

C'est la société qui les a tuées. Là j'avoue, c'est faux pour John Cena mais à un moment faut bien trouver des idées pour remplir une chronique et comme je pars du principe que les gens ne lisent que les titres, je tente.

 

4. CE NE SONT PAS DES TYPES À FRAPPER LES VIEUX, LES VIEUX CE SONT LEURS AMIS.

Tu as déjà vu Ned tabasser du vieillard dans un épisode des Simpsons? Eh ouais, le gars respecte ses ainés, ben John Cena c'est le même. Lors d'un des derniers Raw, il s'est fait prendre à parti par Rowdy Roddy Piper qui comme nous les fans avait bien envie de le bouger un peu, de lui dire qu'il fallait le faire son passage en Heel, qu'on s'en fiche que maintenant (et c'est officiel) notre Sauveur CM Punk l'a dépassé niveau ventes de marchandises frauduleuses… Bref, qu'il fallait montrer les dents. Il lui a même collé une beigne. Une beigne de vieux.

 

Personnellement je reçois une beigne de vieux, je lui place une prise en quatre. Cena lui, il a souri et expliqué que chaqu'un avait droit à son opinion (tiens, ça rejoint le point 1, comme quoi je n'écris pas que des bêtises). Une beigne de vieux. À la limite, une gifle du Great One d'accord. Là, je connais mon rôle et ferme ma bouche… Mais une beigne de vieux!

 

Flanders aussi n'aurait pas rendu la monnaie de sa pièce à Roddy Piper.

 

5. C'EST UNE BELLE BANDE DE PG, BREF ILS NE DISENT JAMAIS DE GROS MOTS.

The Rock dit des gros mots. Homer Simpson dit des gros mots. John Cena ne dit pas de gros mots. Ned Flanders ne dit pas de gros mots. Tout est dans le contrôle. Mais jusqu'où va le contrôle? Parce qu'à un moment, faudrait commencer à se poser des questions tu sais. Moi j'ai une théorie sur le fait que John Cena ne soit jamais fâché, qu'il prenne tout à la cool même du temps où Edge voulait casser le cou à son papa. John Cena vient du futur, c'est la réponse d'Eric Bischoff à Vince McMahon. On va pas se mentir, Bischoff l'a toujours mauvaise sur le fait d'avoir perdu la guerre du catch face au clan McMahon. C'est pourquoi dans le futur, il a modulé dans le plus grand secret un orphelin pour en faire la machine de catch ultime, le lutteur parfait aux yeux de Vinnie Mac, un molosse tout en muscles, beau comme Mark Wahlberg, dévoué à mort à sa fédération, ne râlant jamais, ne rentrant pas dans les jeux d'influence en coulisses. Un type qui ne piquerait pas Lita à Matt Hardy, un type qui vendrait des t-shirts roses à des enfants obèses… John Cena, quoi.

 

Là, Bischoff, en partenariat avec un savant fou du futur, arrive à créer une brèche dans le temps et envoie son poulain dans notre présent pour qu'il se fasse engager dans le clan McMahon, monte au sommet de son empire, devienne l'affiche de sa fédération et se retrouve amené sur le devant de la scène, devant de la scène qui atteindra son paroxysme au prochain Wrestlemania à Miami où il affrontera LA star made in McMahon. Mais pour quoi faire? Eh bien POUR TOUT FAIRE PÉTER MON PETIT GARS.

 

On le sait, les entrées de Cena à Wrestlemania c'est toujours du spectacle, du grand guignol, des feux d'artifice. Cette fois, le feu d'artifice c'est qu'il va se pointer en remake de Human Bomb, ceinturé de dynamite à la Belmondo dans Pierrot le fou. Il va tout faire exploser. L'empire McMahon, Miami, Ze Rock et une partie de ta foi dans le monde. Alors je peux te dire qu'un plan comme celui-ci, tu le dérailles pas même si tu dois te taper des aboiements de spectateurs en colère.

 

Je ne vois pas d'autre explication.

 

 

LA PAGE QUE SI ELLE EST SUR FACEBOOK C'EST QUE C'EST BIENG : WHERE'S RANDY SAVAGE?

 

Autant Facebook c'est devenu un truc de vieux que nous les kidz on crache dessus après avoir passé l'après-midi sur nos planches à roulettes à écouter le dernier album d'Avril Lavigne, autant l'exception qui confirme la règle c'est cette page. Le concept est simple, une collection de montages photo proposant le récemment décédé Macho Man Randy Savage dans toutes les situations de la vie, tant en milieu urbain qu'en milieu agricole.

 

http://www.facebook.com/media/set/?set=a.157462327639415.44128.157444830974498&type=3

 

 

 

 

 

 

 

 

LA CHANSON MADE IN FRANCE DE LA SEMAINE : PAR DESSUS LA TROISIEME CORDE.

 

Ecoute, c'est du bon :

 

http://grooveshark.com/#/album/Taisez+Moi/7114871

 

 

LE "C’ÉTAIT MIEUX AVANT/ON EST PLUS CHEZ NOUS/IL A PAS EU LA CARRIÈRE QU'IL MÉRITAIT" DE LA SEMAINE : THE GOON

 

Dans les années 90, Pascal Obispo chantait à qui voulait l'entendre qu'il avait frôlé l'échappée belle. Un type qui a fait de même, mais plus en gnons qu'en chansons, c'est The Goon. The Goon c'est le genre de type qui ferait passer le plus brutal des violents pour une jeune fille en fleur. Ancien joueur de NHL (je préviens, seulement niveau histoire), il est viré de son droit de patiner car trop violent.

 

 

Il a pris Johnny Clegg

 

 

Que faire?

 

Personnellement j'aurais opté pour la combinaison descente dans les méandres de l’alcool et visionnage de l'intégral de la Petite Maison dans la prairie sur mon canapé mais The Goon, lui, c'est un champion, un homme qui se retrouve dans la sublimation de sa petite personne. Ce mec là est sur la Terre pour prouver qu'il est le meilleur, le plus fort, et lui, il veut le faire via du cassage de tête en règle. Ce que la WWE lui propose. Il démarre donc directement dans la ligue majeure et par la grande porte, featuring un finishing move qui ferait pleurer des plus forts que vous:

 

http://www.youtube.com/watch?v=QBiletphCAQ


Malheureusement il n'aura pas la carrière qu'il méritait. Pourquoi? Comment? Qui suis-je et où vais-je? Nous n'avons pas la technologie pour le savoir. La seule chose que l'on sait c'est que même si l'instant fut bref, cet instant a existé. The Goon a existé.

 

 

LES MOTS C'EST BIEN MAIS VU QU'ON NE LES LIT PAS, VOICI DES IMAGES

 

 

Enfin un push pour John Cena. Il était temps.

 

 

Yabadabadoo BITCHES !

 

 

Lita arrêtée cette semaine. Et pourtant, c'est toujours la personne la plus saine de l'ancienne Team Hardy.

 

 

On appelle ça l'image de la semaine.

 

 

LE BILAN DE LA SEMAINE

 

Voilà, c'est fini pour ce septième numéro. On a tant ressassé les mêmes théories. On a tellement tiré chacun de nôtre côté, que voilà c'est fini. Si vous avez une question de la semaine, une suggestion, un truc à faire publier ou que vous avez trouvé cela tellement génial que vous voulez m'offrir mon poids en Toblerone, c'est soit via les commentaires, soit par MP sur le forum.

 

En attendant, si tu veux savoir si un jour toi aussi tu seras champion du monde ( mais du monde ) de catch, envoie CHAMPION au 32 12 12.

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut