Catch

Noel avant l’heure

Un numéro de NXT un peu étrange, il y avait beaucoup de catch et pas trop de promos. Du coup, Kovax, complètement déboussolé, m'a laissé sa place pour vous nalyser le quarante-deuxième épisode du show jaune. Et comme c'est bientôt Noël, les Cahiers du Catch vous réservent une petite surprise : vous allez passer 24 heures dans la peau d'un nalyseur de shows que personne regarde.

 

24 heures dans la peau d'un nalyseur d'un show que personne regarde (oui, je me suis pas foulé pour le titre)

 

Encours de rédac, je vais cuver

 

 

8h30 : j'arrive au boulot. Superstars étant programmé pour demain, j'ai le temps de me préparer psychologiquement à ce Riley-McGuillicutty.

 

8h33: je descends au sous-sol des bureaux des Cahiers du Catch. J'entends les cris et les pleurs de mon voisin Flying Panda, suiveur de la TNA. Ses cris de peine et de démence provoque le frisonnement de mon échine.

 

8h34: j'ouvre la porte de mon bureau, la lumière grésille, le papier peint se déchire mais en tant que bon professionnel, je serres les dents, et me prends un Irish coffee, histoire de démarrer la journée en trombe.

 

8h35 : Premier geste de la journée : je mets quelques bières au frais en vue de demain.

 

8h37 : je consulte mes mails. Tiens? Un courriel de Kovax?

 

8h38: la sanction tombe. Le Montpelliérain me supplie de nalyser NXT. Lui part se reposer une semaine aux Barbades, le temps de se remettre d'une loooooongue année NXT-oise. Me retrouvant devant le fait accompli et ne pouvant laisser un ami dans la panade, je n'ai guère le choix. Me sers une bière pour me motiver.

 

9h02: Après les refus catégoriques de Silver et d'Axl, après avoir pensé à changer de boîte, je baisse les bras. Le générique de NXT commence.

 

9h04: Josh Matthews et Matt Striker, habillé comme un vendeur au rayon Ordinateurs de la Fnac, nous accueille. La cravate du non-officiel GM de NXT me fait penser à celle de Cole lors de TLC. Je reprends une bière pour effacer cet horrible souvenir. Cul sec.

 

9h05 : Flashback sur ce qui s'est passé la semaine dernière, lors du "show" de Percy Watson.

 

9h06: Je ne sais pas si c'est l'alcool qui commence à faire son effet, mais je me demande ce que foutait Johnny Curtis en slibard alors les deux autres mecs sont bien fringués. Je mets la vidéo sur pause, et part philosopher sur la question avec une bouteille de Martini.

 

9h37 : la bouteille est vide. Je n'ai toujours pas réussi à répondre à la question. D'autant plus qu'une autre me taraude l'esprit : pourquoi appeler un mec par un nom de détective privé, bien connu des ménagères de plus de 50 ans?

 

10h04 : j'arrête de réfléchir. Kovax m'avait prévenu : NXT n'est pas souvent logique. Il reste 50 minutes de show. Vite, ma bouteille de pastis de secours.

 

10h08 : le premier match est booké, sur fond de threesome amoureux. Bateman avoua la raison pour laquelle il était revenu : vouloir remporter la saison. Puis il a rencontré le vrai amour. Curtis arrive et dit qu'il s'est bien faite sa femme, comme le premier Mike Knox avec la première Melina venue. Je me demande ce qu'ont pu fumer les bookers de NXT. Je bois.

 

10h09: les Usos arrivent pour affronter le cocu et l'amant. L'alcool aidant, je danse avec les Usos. Panda vient toquer à ma porte en disant que je fais trop de bruit et qu'il ne s'entendait plus pleurer.

 

10h14 : Victoire des Samoans, alors que Bateman a délaissé son rival au cours du match. Étrangement, celui-ci fut assez bon. Jimmy et Jey sont doués dans leur genre, mais ils manquent de charisme. J'ai pris un teq-paf à chaque fois que les Usos jouaient les mauvais chauffeurs de salle. Autant dire que je n'ai plus de citron.

 

10h16 : fin d'un étrange segment, où Hawkins et Reks enferment Tatsu dans un placard géant. Je me demande encore pourquoi Tatsu n'a pas essayé d'ouvrir la porte, vu que les deux heels bloquaient la mauvaise porte. J'arrête de réfléchir et me prend un whisky pour faire comme dans Mad Men.

 

10h24 : Curt Hawkins remporte le match contre Trent Barreta, grâce à une distraction de Tylers Reks. Le finish botché de l'ex-Edgehead ne retire en rien les 8 bonnes minutes de catch que je viens de voir. Je liquide le Jack à la santé de Barreta.

 

10h30 : pause café. Les autres salariés ne pigent pas pourquoi je titube. Une chance, Latrell et Axl sont dans le même état que moi, on en déduit que nous nous sommes affrontés dans un "make a green alcoholtest" match.

 

10h32 : Latrell et Axl me convainquent de les suivre au bar, histoire de poursuivre ce match amical. Malgré mes rebuffades, arguant que le devoir m'appelle pour résumer NXT S5E42, ils me répondent "kissansousci?" J'accepte de venir.

 

10h35 : J'ai tout de même pu venir avec l'ordinateur, afin de leur montrer la qualité des matches de NXT. Avec un peu de veine, ils accepteront de supplanter mes trois collègues.

 

10h36 : le match suivant est un Maxine-Kaitlyn. Je commande un rhum-coca. De désespoir.

 

10h39: sans même se rendre compte que le match avait fini, Lat' enchaîne son laïus sur sa dernière conquête qui s'était tout comme Maxine lors de ce match. Axl lui rétorque

Cliquez pour commenter

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut