Catch

CDC Awards 2011, catcheur le plus sous-utilisé

Don't You Forget About Me

Don't Don't Don't Don't

Don't You Forget About Me

Simple Minds, Don't You Forget About Me

 

Troisième Award de l’année, celui qui met en valeur les gars et les filles qui auraient mérité plus d’exposition, de meilleures storylines ou un push plus consistant. Bref, c’est l’Award de toutes nos frustrations.

 

 

Heu, non, toi, c’est pas la peine de te faire beau. On a cité dix-neuf catcheurs et catcheuses, mais même là, on t’a oublié.

 

 

CDC Awards, catcheur le plus sous-utilisé

 

 

C’est probablement l’Award le plus subjectif qui soit, mais nous y tenons particulièrement. Ici, nous indiquons les catcheurs les plus « sous-utilisés » à nos yeux à la WWE en 2011. Les lauréats peuvent être de types très différents. Il peut s’agir aussi bien d’un valeureux lowcarder confiné à NXT ou Superstars alors qu’il mériterait, à nos yeux, d’aller humer chaque semaine l’air de Raw ou de Smackdown, que d’un midcarder qu’on aimerait parer d’un titre de champion du monde. Voire d’un pauvre hère viré alors qu’il n’a même pas eu le temps de montrer ce qu’il savait faire. Bref, cet award est pour ceux qu’on aurait aimé voir plus, et mieux, mis en valeur cette année. Bien sûr, ce n’est pas seulement l’endroit où on pleure toutes les larmes de notre corps, mais aussi celui où l’on s’en prend aux bookers coupables de ne pas voir tout le talent de nos chéris. Plus que jamais, nous vous invitons à nous dire dans les comms ici-bas si vous êtes d’accord ou non avec nos classements, et à proposer les vôtres.

 

 

Mon fave five des cinq mecs les plus sous-utilisés à la WWE ? Lemmethink, dawg… Je sais ! Goldust ! Le compte y est là, non ?

 

 

Pour rappel, voici les classements des deux premières années.

 

 

2010

 

1) Christian,13 points sur 25 possibles
2) Kaval, 8
3) Zack Ryder, 6
4) MVP, The Usos, Drew Mc Intyre, Paul Burchill, 5
8) Shelton Benjamin, Jack Swagger, 4
10) Cody Rhodes, Justin Gabriel, Tamina, 3
13) Alicia Fox, Chris Masters, Gail Kim, Joey Mercury, 2
17) Kofi Kingston, Michelle McCool, William Regal, 1
 

 

 

2009

 

1) Jack Swagger, Shelton Benjamin, 16 points sur 35 possibles
3) Paul Burchill, 15
4) Evan Bourne, 13
5) Mike Knox, Natalya, Kane, 7
8) Chavo Guerrero, 6
9) Dolph Ziggler, 5
10) Carlito, 4
11) John Morrison, John Cena, Katie Lea Burchill, Gail Kim, 2
15) Randy Orton, 1

 

Comme on le voit, c’est un Award qui porte plutôt chance puisque notre lauréat 2010 (Christian) et l’un de nos deux lauréats 2009 (Swagger) ont été sacrés champions du monde poids lourds l’année suivante.

 

 

Ah ouais, c’est vachement rassurant.

 

 

 

Les votes

 

Axl

 

1. John Morrison

Oui, oui, c’est vrai, en purs termes de kayfabe, Morrison n’a pas été le plus à plaindre cette année. Il a passé le premier trimestre à graviter autour du titre WWE, manquant de peu, à trois reprises, l’occasion de s’emparer de l’or suprême. Puis il a tenté sa chance, toujours sans succès, pour les titres US et IC. Et s’il a pu autant flamber, notamment au Rumble, à Elimination Chamber, et à Extreme Rules, c’est bien qu’on l’avait mis en bonne position pour le faire. Mais pour moi, sa première place est indiscutable, tant il est vrai que cette année aurait dû être celle de sa percée au plus haut niveau. Il a toujours été absolument phénoménal dans le ring, et pas seulement en tant qu’acrobate : cet homme maîtrise toutes les subtilités du selling, des prises au sol et du body language, et chacun de ses matchs était un bonheur. Ma bonne résolution pour 2012, c’est de kidnapper les enfants de Triple H et Stephanie pour convaincre leurs parents et leur grand-père de faire revenir le Shaman et lui donner enfin le mégapush intergalactique que son talent mérite.

 

2. Jack Swagger

En 2010, le grand Jack avait été champion du monde, et s’était de mon point de vue fort bien débrouillé en dépit d’un booking médiocre. Mais en 2011, il a été rabaissé de deux bons crans, de façon complètement inexplicable à mes yeux. Ce type est extrêmement doué dans le ring, et il est loin d’être mauvais au micro, avec sa gueule arrogante de capitaine de l’équipe de foot de la fac. Hélas, 2011 aura été plutôt sinistre pour lui. D’abord embarqué dans la très oubliable feud Cole-Lawler, il s’est retrouvé perdu à Raw après la draft d’avril, et son association avec Vickie et Dolph ne lui a pas apporté grand-chose pour le moment. En 2010, il était champion du monde. En 2011, il n’a eu que deux title shots, l’un pour le titre US, l’autre pour le Tag Team, tous deux perdus. Nuff said.

 

3. Drew McIntyre

Voici un mec lancé comme une fusée en 2009 (co-rookie de l’année avec Sheamus sur ces pages), encore champion Intercontinental en 2010, et dont la carrière s’est proprement effondrée depuis. On peine à croire que sa dispute matrimoniale en soit la seule explication. Quoi qu’il en soit, Drew, comme Swagger, s’est noyé à Raw où il s’est retrouvé après la draft d’avril. Cette année, on l’a bien plus vu à Superstars qu’à Raw, ce qui en dit long. En 2011, il n’aura participé qu’à deux ppv : les deux premiers. Espérons que 2012 lui soit plus favorable, avec un retour à Smackdown, terre de ses premiers exploits.

 

4. Chris Masters

Lors de son premier run à la WWE, le Masterpiece n’était qu’un tas de muscles qui n’existait que par sa plastique et son Masterlock. Son deuxième run est passé inaperçu, car c’est principalement à Superstars qu’on l’a vu en action. Mais ceux qui y ont jeté un œil en ont eu pour leur argent. Le big man s’était largement amélioré, et ses combats, notamment contre le McIntyre sus-nommé, valaient le détour. Hélas, il a été pris dans la charrette de renvois il y a quelques mois, sans jamais avoir eu une vraie chance de montrer ses progrès à un public moins confidentiel.

 

5. Gail Kim

C’est la dernière occasion de voter pour elle, alors je ne m’en prive pas, tant la totalité de son retour à la WWE mérite un Award d’honneur. Alors, certes, Gail n’a pas toujours paru très motivée, mais il est difficile de le lui reprocher eu égard au traitement qu’elle a reçu. Elle a pratiquement été la seule diva de ces dernières années à ne jamais porter une ceinture de championne, alors qu’elle était peut-être la plus talentueuse d’entre toutes. La TNA lui a offert un rôle plus conforme à son talent, et c’est tant mieux pour elle. Mais nous autres suiveurs de la WWE ne la verrons jamais dans un beau programme contre Beth, Natalya ou sa vieille ennemie Kharma, et c’est bien regrettable.

 

 

Mesdames et Messieurs. Je ne veux pas finir comme l’homme qui gesticule désespérément derrière moi. Ce n’est pas la sympathie que je demande, mais la pitié.

 

 

 

Julius Ostermark

 

1. William Regal

Comment cet homme peut-il être négligé à ce point ? Déjà l'an passé je l'ai plus d'une fois imaginé en maître d'armes du Nexus, il aurait fait un mentor formidable pour Barrett. Malgré les années, il reste excellent dans le ring, il a un charisme indéniable, sait faire réagir une foule, connaît le catch comme pas deux… Je rêve qu'après Kane et Henry, Regal soit "le catcheur en fin de carrière à qui on donne un dernier grand run" en 2012.

 

2. Jack Swagger

Son année 2010 l'avait vu émerger au premier plan mais son bilan 2011 est bien maigre : valet de Cole à Mania, comparse de Ziggler mais bien moins mis en avant que ce dernier… C'est pourtant un catcheur complet, et comme il est quand même bien présent je ne m'inquiète pas trop pour 2012.

 

3. Wade Barrett

Six mois de main event en 2010, et pas grand chose en 2011… Bien sûr il n'a pas porté la story Nexus tout seul mais il a le potentiel d'une vraie tête d'affiche, sans aucun doute. Peut-être son personnage doit-il encore se préciser un peu.

 

4. Drew McIntyre

Sans être complètement fan du bonhomme, il possède des qualités qui peuvent sans aucun doute en faire un membre du roster pour de longues années. Son push initial était sans doute excessif et mal géré mais le balancier a été trop loin en le rendant quasi invisible cette année. Espérons qu'il revienne, avec une nouvelle gimmick peut-être, et trouve peu à peu sa place.


5. Matt Striker

C'est dommage que la WWE ne veuille pas de ce smart aux commentaires, il y est très bon. Mais alors, qu'elle l'utilise dans le ring : il a montré plus de talent dans ce domaine à NXT que n'importe quel rookie !

 

 

Emprisonnés depuis un an dans CUBE, ces deux hommes sauront-ils se libérer de la terrible prison jaune ?

 

 

 

Kovax

 

1. Drew McIntyre

2. Tyson Kidd

3. Natalya

4. Jack Swagger

5. Curt Hawkins

 

Sans conteste, l'Écossais est LE catcheur le plus sous-utilisé de l'année. J'imagine que JoMo risque de prendre cet award, mais je ne le vois pas comme étant sous-utilisé, mais plutôt mal utilisé, nuance… Par contre, voir l'ancien chouchou de Vince être réduit à squatter Superstars me fait de la peine, parce que je l'aime bien, moi, Drew. Pourquoi pas le lancer aux trousses de la ceinture des États-Unis pour 2012, tiens? Même impression de gâchis pour le talentueux Tyson Kidd, qui sort de jolies performances à NXT et que je préférerais voir en midcard de Smackdown. Natalya représente le gâchis de la division féminine: une catcheuse talentueuse, mais qui ne monte presque jamais sur le ring, c'est vraiment dommage. Swagger m'a semblé en retrait depuis quelques mois, et c'est dommage également, d'autant qu'on ne le voit plus interagir avec Ziggler par exemple, alors qu'ils sont dans l'écurie de Vickie tous les deux… Enfin, Curt Hawkins est ma révélation de NXT Redemption: le gars n'est pas mauvais au micro, bon sur le ring et sert à jobber pour Titus O'Neil? Quoi le foutre?!

 

 

Tyson Kidd et Curt Hawkins, même sur les vignettes on a du mal à les discerner.

 

 

 

Lecharentais

 

1. John Morrison

Au Rumble, il signe un move démentiel. A Elimination Chamber, pire. Il livre des feuds titanesques (rappelons encore celle contre Sheamus, qui le voit rebondir, accroché sur une échelle, sur une corde). Et puis plus rien. A cause, semble-t-il, d'une harpie acariâtre, sa carrière sombre, s'enfonce, puis s'arrête temporairement. Le gâchis total.

 

2. Jack Swagger

Se voir réduit au statut de coach de Cole puis de faire-valoir de Ziggler paraît dur pour l'ancien WHC, sans doute l'un des meilleurs lutteurs purs de la fédération, empêtré dans des matchs de seconde zone. Avec sa bonne tête, le brave American American pourrait sans difficulté faire un face-turn en 2012 et affronter Ziggler pour une feud qui pourrait être homérique.

 

3. Tyson Kidd

Il est sans doute l'un de ceux qui ont le plus brillé cette année, mais les bookers semblent déterminés à ne pas en tenir compte. Dommage pour Tintin, qui se donne au maximum entre les cordes dans un style vraiment intéressant, sans que cela n'émeuve en haut lieu…

 

4. AJ Lee

La petite diva bondissante de NXT a fait un bond en arrière spectaculaire: impossible, dans le niveau assez misérable de l'AJ actuelle, de reconnaître celle qui avait livré le meilleur match de Divas de 2010 contre Naomi.

 

5. Hunico

Après avoir brillé en tant que Sin Cara, Hunico semble largement rentrer dans le rang, et c'est fort dommage tant le garçon a de talent.

 

 

Alors c’est à ça que ça ressemble de l’intérieur, un ring ? Dites donc, ça fait plus petit sur WWE12 !

 

 

 

Silvernights

 

1. Jack Swagger

Génial en termes de charisme, génial dans le ring, tellement sous-estimé au micro, champion en 2010 avec un règne vraiment chouette, et… rien. L'association avec Vickie soulève des espoirs, mais pour l'instant rien ne se passe. Pushez le bon sang!!!

 

2. John Morrison

Je le confesse, je n'aime pas excessivement JoMo. Je trouve que ses fans exagèrent souvent, le surestiment, et que la faiblesse de sa pop est vraiment un frein énorme. Mais franchement, passer d'un title shot WWE au renvoi… Après des prestations comme celle du Rumble ou de l'EC, ou encore lors de ce mini-rumble avec les autres top faces, c'est un gâchis énorme! Par contre je continue de penser et d'espérer que ça va lui fournir une pause qui durera entre trois mois et deux ans, va créer une envie et permettra un retour où enfin la mayonnaise prendra, pour le push qu'on espère tous voir réussi!

 

3. Kofi Kingston

Le type dont on ne sait jamais quoi faire, alors qu'il a tout sur le papier (public, skill in ring, au micro). J'espère qu'il touchera un titre mondial un jour, et qu'il aura des runs intéressants comme contender pour le titre mondial, en tout cas j'apprécie grandement son travail et ce côté "joie de vivre" qu'il dégage.

 

4. Justin Gabriel

Un potentiel in ring fantastique aperçu seulement à la FCW (et très ponctuellement comme à Summerslam 2010), un potentiel charisme à faire défaillir les midinettes et passionner les kids, pas si mauvais au micro, et rien de rien. Au moins il jobbe et on le voit régulièrement (preuve qu'il aura à un moment ou un autre une chance… enfin j'espère), mais ce type a tellement de potentiel!

 

5. Sheamus

Il électrise la foule, il a eu des règnes de champion du monde vraiment bons, dans le ring il fournit des matchs passionnants! En 2011, il a toujours été bien placé, mais au final rien de rien. Il bosse excessivement bien pour les autres, dégage ce que peu de gars dégagent, et il a le potentiel d'être l'héritier de Triple H (rien que ça…).

 

 

Msieu Mousse, moi aussi je veux être sur la liste de m’sieu Nights, comme vous, m’sieu Gabriel et mon copain Kofi !

Désolé, Evan, fella. Mais perds pas espoir, y a encore l’Award du meilleur catcheur à venir.

 

 

 

Spanishannouncetable

 

1. John Morrison

JoMo a eu une année plus que difficile en 2011 : utilisé en début d'année à sa juste valeur pour mettre le Miz over. Il a visiblement eu des problèmes backstage à partir de Wrestlemania, puis une blessure, puis un retour difficile où la WWE lui a fait payer injustement Dieu sait quoi alors qu'écouter et respecter l'opinion d'un catcheur de son expérience n'était pas forcément une mauvaise idée (Cf Point 3.)

 

2. Gail Kim

Je l'ai dit au moment de son départ de la fédération : sur l'ensemble de sa carrière, Gail est l’une des meilleures catcheuses de sa génération et son palmarès maigre à la WWE ne reflète en rien son talent.

 

3. Eve Torres

Bonjour, je m'apppelle Eve, je suis jolie, plutôt douée dans le ring, je fais beaucoup d'efforts et je suis la championne en titre à Wrestlemania. Quoi, je n'ai pas de match, juste un segment backstage parce qu'il faut faire de la place à une starlettte de la real TV, à la meuf de l'Undertaker et à une légende qui a fait son retour à Elimination Chamber en faisant un joli botch bien mémorable? Pas de problème … De toute façon, ceux qui trouvent ça idiot s'en prendront plein la gueule (Cf Point 1)

 

4.  Johnny Curtis

Les vainqueurs de NXT semblent, à part Wade Barrett, le premier, destinés à être traités comme des moins que rien dans les shows majeurs. Si ça fait un peu pitié pour Curtis, ça ne donne surtout pas envie de regarder un show pour lequel la WWE devrait faire un minimum d'efforts.

 

5.  Brodus Clay

Je vous dirais volontiers pourquoi Brodus Clay est parmi les catcheurs les plus sous-utilisés, mais on va attendre la semaine prochaine pour l'explication, ou la semaine d'après la semaine prochaine, ou encore celle d'après, ou jamais…

 

 

Daniel, j’ai été voir ma voyante, et elle m’a dit que cette année, on deviendra tous les deux champions du monde !

– Elle a précisé dans quelle fédération ?

– Heu non, pourquoi tu me demandes ça ?

– Non non, pour rien.

 

 

 

Le classement

 

1. John Morrison, Jack Swagger, 19 points sur 30 possibles

3. Drew McIntyre, 10

4. Tyson Kidd, 7

5. Gail Kim, William Regal, 5

7. Eve Torres, Natalya, Wade Barrett, Kofi Kingston, 3

11. Justin Gabriel, Johnny Curtis, Chris Masters, AJ Lee, 2

15. Brodus Clay, Matt Striker, Curt Hawkins, Sheamus, Hunico, 1

 

 

Comme en 2009, nous avons deux vainqueurs, et comme en 2009, l’un des deux s’appelle Jack Swagger, dont la carrière épouse décidément la courbe des montagnes russes (et qui est le seul catcheur à avoir été nominé sur les trois années, ce qui donne une idée du soutien qu'il génère dans nos petits coeurs). Normalement, ça annonce une année 2012 tonitruante pour lui. C’est tout le mal qu’on lui souhaite, et si ça pouvait concerner également son co-lauréat, notre joie n’aurait pas de limites !

 

 

– On aura au moins gagné quelque chose cette année, hein Jack ?

– Mon Dieu, quelle horreur. J’ai l’impression d’être en 2009 et de discuter avec Shelton Benjamin.

11 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut