Catch

Cette fois ça va c**** !

Quatre ans de droit, tout le reste de travers.
Coluche


Ca devait arriver. Lecharentais faisait tranquillement sa nalyse du NXT passé, n’en ayant cure du show mais se concentrant sur un nouveau défi rédactionnel, la marotte de nos pieds nickelés, quand il a découvert… l’outrage suprême. Il a donc pondu un courrier avec un joli tampon administratif dont nous avons reçu copie ce matin. Depuis, Mako le cherche pour, je cite, « lui mettre une belle branlée à ce petit enfoiré ».

 

 

La voilà! La voilà!

 


Nalyse de NXT du 4 janvier

 


Monisuer le Président,
Monsieur le Procureur,
Mesdames et messieurs les assesseurs,
Mesdames et messieurs les jurés,


Mon client se présente devant vous aujourd’hui parce que la coupe est pleine. Débordante, même. En effet, Mr Charentais, Le, que j’ai l’honneur de défendre aujourd’hui, accompagné par ses camarades Mr Ostermark Julius et Mr Vax Ko, tâche depuis des semaines, que dis-je des mois et même bientôt deux ans, de défendre l’indéfendable.


Cet indéfendable, c’est NxT, show du prévenu la WWE, sise à Stanford.


Au début, le concept pouvait séduire : de jeunes rookies, issus de la FCW, concouraient pour devenir la nouvelle Superstar de la WWE. La première saison voyait le triomphe de Wade Barrett, qui a depuis confirmé tout le bien que l’on pensait de lui en menant entre autres le Nexus, composé de ses anciens adversaires.

 

 

Et le voilà aujourd'hui. La malédiction n'est pas finie.

 


La seconde saison, quant à elle, consacrait une Superstar annoncée, Kaval, qui devait ensuite se faire dévorer vivant par le système.


Globalement, ces deux premières saisons disposaient d’un casting assez séduisant, rapidement épuré des éléments les plus problématiques.


C’est lors de la saison 3 que mon client a pris le show en charge, seul ou accompagné. La saison 3 n’était pas mauvaise, à proprement parler, mais elle concernait les Divas, qui occupent chez les créatifs de la WWE la place exacte qu'y occupe également la marque des tampons de leurs femmes. Cela permettait néanmoins d’y voir briller AJ et Naomi, ainsi que la sympathique Kaitlyn.


Tout cela était bien gentil, mais la saison 4 était annoncée, et on y destinait des Superstars de seconde génération (comme Rotundo) et des Superstars là encore annoncées, comme Seth Rollins pour ne citer que lui.

 

 

Non, pas toi!

 


Et que voit-on arriver ? Rien de tout cela. Johnny Curtis, oubliable et oublié et pourtant vainqueur de la saison, Jacob Novak, certainement le lutteur le plus nul jamais vu depuis Eric Escobar, Conor O’Brien, plus ou moins oublié et pour cause, Byron Saxton qui ne vaut que par ses talents au micro… Restent donc Derrick Bateman et Brodus Clay, qui, pour ce dernier, est absolument enthousiasmant par sa puissance, sa vitesse pour un individu de sa corpulence, et sa qualité technique, la souplesse semblant être sa prise de chevet. A l’issue de la Saison 4, mon client était donc totalement hystérique après avoir vénéré le mastodonte Clay pendant plusieurs semaines.


La saison 5 arrivait, et plutôt qu’enfin envoyer les rookies les plus prometteurs prévus dans la saison 4, la WWE anonca une saison de transition, qui durerait ce que durerait Tough Enough.


D’entrée, le casting inquiétait : d’anciens rookies, éliminés lors des saisons précédentes, revenaient pour ontenir leur Rédemption. Avaient-ils progressé ? Non. Apportaient-ils quoi que ce soit de plus par rapport à leur run initial ? Non. Certains, comme Cannon ou Novak, avaient même trouvé le moyen d’être devenus encore plus mauvais, contre toute attente…

 

 

Remember.

 


C’était le 8 mars 2011. Nous sommes le 9 janvier 2012. 307 jours. Plus de 43 semaines.


43 semaines à se coltiner la nullité absolue du programme, qui désormais sait tellement à quoi s’en tenir avec ses « rookies » que l’on envoie dans l’émission les malheureux dont on ne veut même plus à Superstars, ou tous ceux qui font moins de 100 kilos et de un mètre quatre-ving-dix…


Progressivement, mon client et ses comparses ont perdu la foi. Eux qui se battaient contre vents et marées ont fini par perdre espoir et si nul ne se rappelle qui a dégainé le premier, NXT est rapidement devenu pour eux un champ d’expérimentation littéraire plus qu’une réelle nalyse.


Ne leur restait, finalement, que le souvenir glorieux des saisons précédentes qui avaient permis l’émergence de différentes bonnes surprises : Barrett, Bryan, Riley en étant gentil, Cottonwood, même Saxton.


Et Brodus Clay. C’est là que se situe, Mr le Président, le nœud du problème. Mon client aurait pu tolérer des courses en sac, des combats d’équilibre, des bisous au public et autres conneries. On lui annoncait le retour de l’idole de NXT toutes saisons confondues dans un package de destructeur qui lui collait à la peau.


Et, en ce triste 9 janvier, il est enfin revenu. Avec une gimmick de vieille folle du bois avide de funk, accumulant les clichés et les poses prétendument suggestives, le tout dans une combinaison rouge d'affreuse péripatéticienne. Comme un mauvais gimmick des années 1980, ces costumes et personnages que personne ne regrette.

 

 

Le nouveau gimmick: Run DMClay. Lamentable. Et quand on pense que c'est Naomi à gauche…

 


Brodus Clay, certainement l’un des plus beaux espoirs de revoir un Umaga en mieux, était changé en un sinistre clown après avoir fait monter la sauce de son retour avec force segments réjouissants… Le tout en utilisant deux lutteuses, dont une plus que prometteuse, en guise de pouffes de luxe (le gimmick des Bella, rappelons-le)!


Est-ce ainsi, Mr McMahon, que vous traitez vos rookies ? Vos Superstars en devenir, appréciées du public ? NXT n’est-il donc devenu, après sa saison 1, qu’une machine à pondre des faire-valoirs et des sparring partners ? Au lieu de valoriser les rookies brillants, on les ridiculise, alors que dans le même temps NXT recycle des candidats pathétiques qui n’avaient pas gagné et n’ont toujours aucune raison de gagner ?


Déjà, la WWE s’était rendue coupable d’avoir massacré le Summer of Punk en faisant rentrer Punk dans le rang, en en faisant un champion certes très apprécié mais clairement castré (attention, ça spoile sec sur l’article à venir ! Mouhahahahahahaha je suis un champion du teasing).

 

Certes, tout cela n’est pas comparable, mais la WWE reprendrait-elle systématiquement d’une main ce qu’elle annonce à l’IWC de l’autre ? Bryan qui devient un heel méprisable au moment où il aurait pu fusionner avec son public ? Le turn de Cena qui ne viendra jamais ? Ryder qui est un champion de pacotille encombré d’un Marine envahissant ? Deux fois la même promo pour Jericho ? Clay ?


Je ne prends, bien sûr, que les éléments les plus récents, mais disons-le : NXT est le symbole du grand foutage de gueule McMahonesque ! Coment ça j’éxagère ?


Quelle sanction, alors ?


Décapiter Mr VKM, quoi que cela puisse soulager, n’est pas une solution : cela briserait le cœur de sa famille… S’ils en avaient un.

 

 

 


Nous pourrions, alors, comme un symbole là encore, décapiter Mr H, prénom HH, pour sa haute vision de la profession, lui qui méprise Punk et explique que les voltigeurs sont des lavettes, lui qui prétend que des balais livreraient de meilleurs matchs que la moitié du roster, avant de demander un combat contre un grabataire et de se réjouir de ce que ce dernier n’ait pas pu quitter le ring à l’issue d’une parodie d'affrontement entre vieillards cacochymes. Là encore, cela serait de nature à faire naître de délicats frissons sous la robe austère du Barreau que je représente ici.


Non, le seul moyen de vraiment sanctionner la famille McMahon, c’est de la frapper au cœur, mais au vrai. Aussi, du fait de la persistance problématique de NXT et du foutage de gueule caractérisé qui en résulte, je demande :


–    L’annulation immédiate du programme,


–    10 millions de dollars d’astreinte par semaine de diffusion supplémentaire, à verser à la fondation lecharentais qui transmettra,


–    Voir condamner, solidairement, la rédaction des cahiers du catch pour cruauté envers les animaux.


Pour faire valoir ce que de droit,

Lecharentais, qui subitement se sent mieux.

 

 

Beaucoup mieux!

7 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut