Catch

Les récompenses de l’action non-stop et totale 2ème partie

Live to win, 'till you die, 'till the light dies in your eyes
Live to win, take it all, just keep fighting 'till you fall

Paul Stanley, Live to Win

 

Suite et fin des awards de l’Impact Zone avec le meilleur catcheur X-Division, la meilleure Knock Out et le meilleur catcheur.

 

 

Les débats ont été houleux au sein du jury.

 

 

TNA Awards part 2

 

 

Meilleur X-Div:

 

On peut séparer facilement l’année de la X-division en 2. Il y a un avant et un après Lockdown. Si le début de l'année fut au mieux miteux, la prise de conscience du besoin de réhausser le niveau de la division au printemps a permis à la TNA de retrouver un certain standing.

 

Une refonte du roster, des matchs fous, du spectacle, un PPV déjà mythique entièrement consacré à la X-Division,… Bref la X-Div est de retour et espérons que ça soit pour longtemps.

 

 

Oui on a compris que c'était la X-Division qu'on récompensait. Merci les Guns maintenant si vous pouviez vous occuper du titre tag ça serait gentil de votre part.

 

 

 

Les votes

 

 

Julius Ostermark


1. Austin Aries


Qui d'autre ? Dès son arrivée il a plané sur la division, bon qu'il est dans tous les domaines du catch. Il quittera sans aucun doute la X Division pour viser le sommet de la TNA et c'est tant mieux !


2. Brian Kendrick


Etonnant personnage que ce Kendrick 2011, qui a été chercher dans le registre du bizarre ce qui lui manquait de menace dans un ring. Ça a pas mal marché. Parfois ésotériques, ses promos étaient souvent accrochantes et dans le ring il livre souvent de bonnes prestations.


3. Kid Kash


J'aime bien ce type ! Déjà s'appeler Kid à plus de 40 ans ça me fait rire. Son personnage de heel manipulateur est intéressant, d'autant plus qu'il livre des matchs toujours de qualité et a contribué à la renaissance de la division.


4. Jesse Sorensen


Bien entouré par des catcheurs expérimentés comme Aries ou Kash, Sorensen a su trouver sa place dans la X Division, avec un style qui n'est pas le plus "flashy" mais qui reste de bon niveau ; vraiment la X Division 2011 a été une réussite.


5. Kazarian


Une réussite qui a quand même reposé dans la deuxième moitié de l'année sur seulement quatre catcheurs ! Citons donc Kazarian, trop souvent imbriqué dans des storylines ineptes mais qui a quand même gagné son troisième titre X Div en début d'année.

 

 

 

Papy


1. Aries

 

Probablement le meilleur dans le ring et le meilleur au micro du lot. Il a apporté de la personnalité à la ceinture et tous ses matchs auront été bons quel que soit l’adversaire.


2.Kendrick

 

L’homme par qui tout a (re)commencé. Et aussi celui qui se sera le plus amélioré in-ring cette année parmi les ex-WWE.


3. Kid Kash

 

Au début il me semblait être un vieux ringard de plus (l’épisode EV2.0 m’ayant sérieusement saoulé) mais il assure encore sa cacahuète dans le ring et fait ce qu’il faut pour mettre l’ambiance.


4.Kazarian

 

Au-delà de sa coiffure ignoble, il aura été LE catcheur X-Div de la première moitié de 2011. Mais bon comme il a disparu ensuite et qu’il a gardé ses cheveux, je me vois obligé de le mettre bas dans le classement.


5. Sorensen

 

Le rookie de la division pour cette année. J’aurais pu citer Ion mais ce dernier ne s’est pas réellement imposé pour le moment. Sorensen en revanche c’est déjà quelques matchs intéressants dans les bagages dont certains en PPV. En revanche, il semble encore un peu vert pour aller chercher plus haut.

 

 

Flying Panda

 

1_ Austin Aries

2_ Kid Kash

3_ Brian Kendrick

4_ Kazarian

5_ Jay Lethal

 

On peut dire que pour la X-Div cette année il y a un avant et un après Destination-X. Il aura fallu que Brian Kendrick pousse une gueulante pour que ce qui était autrefois la force de la fédération ait de la considération aux yeux des bookers. C’est pourquoi Brian est sur  mon podium.

 

En revanche pour prétendre à la première place fallait être un peu plus talentueux sur le ring et au micro. Et dans ce domaine Austin Aries rayonne tel un ours sur la banquise. En même temps c’est normal vu que ce mec est double champion du monde ROH. Le constat est plus ou moins le même pour Kid Kash qui a tenté tant bien que mal de pusher Jesse Sorensen.

 

Les deux dernières places sont pour les deux grands anciens Kazarian et Jay Lethal qui ont fait ce qu’ils ont pu pendant la première moitié de l’année pour maintenir la division à flot. Si Kaz est devant Lethal c’est parce que lui a eu le mérite de ne pas lâcher l’affaire tandis que Lethal s’est honteusement barré à la ROH pour piquer le titre TV à El Generico. Monstre !

 

 

Showtime

 

1) Brian Kendrick

 

L'homme qui a relevé la X division quand plus personne n'y croyait. Même s'il est moins doué que ses dauphins, Kendrick a énormément progressé en 2011 et a permis à la division de se relever. Il mérite pour moi sa première place.

 

2) Austin Aries

 

L'homme de la deuxième partie de 2011. Il a enchaîné les bons matchs et aidé la X Division à remonter la pente.

 

3) Kazarian

 

Très bon règne en début d'année, suivi d'une deuxième partie d'année un peu en dessous mais toujours avec de bons matchs à la clef.

 

4) Kid Kash

 

De retour en fin d'année, Papy Kash est un bon petit heel vicieux comme la X Division les a toujours aimés. Et sa feud contre Aries est vraiment très sympa.

 

5) Jay Lethal

 

Il a quitté la TNA en milieu d'année et pourtant il manque toujours énormément. Que ce soit à la X division ou dans les Spin Cycles et autres émissions internet de la TNA ou il mettait toujours l'ambiance.

 

 

Classement :

 

1_ Austin Aries 19pts

2_ Brian Kendrick 16pts

3_ Kid Kash 12pts

4_ Kazarian 9pts

5_ Jesse Sorensen 3pts

6_ Jay Lethal 2pts

 

 

Eh ouais les mecs vous pouvez pas test' !

 

 

Le champion actuel de la X-division l’emporte assez logiquement. La TNA l’a fait revenir dans le but de redorer le blason de la ceinture et on peut dire que c’est en bonne partie réussi. Sa dernière défense en date à Genesis l’a encore prouvé (match que je vous recommande).

 

Derrière on trouve l’homme qui prit ses responsabilité à un moment où beaucoup abandonnaient. Oui Brian Kendrick n’est pas extraordinaire sur un ring par rapport à ses petits camarades et sa gimmick est farfelue mais au moins a-t-il poussé une gueulante salvatrice qui montra à Bischoff l’absurdité de sa politique.

 

Le vétéran Kid Kash prend la troisième place. Là encore c’est logique car il bénéficia d’une feud avec Jesse Sorensen, qui complète le top 5 qui lui permit de montrer qu’il en avait encore sous la pédale. Sorensen pour sa part est un bon espoir et devrait animer de manière efficace la division en 2012.

 

Entre les deux on retrouve l’ancien Kazarian qui anima la première moitié de l’année avant de s’effacer progressivement tout comme Jay Lethal qui quitta la TNA pour la ROH au printemps.

 

 

 

Meilleure catcheuse:

 

Les Knock-Outs ne sont pas nombreuses mais ont la chance d’avoir toutes eu des storylines. Même le titre par équipes fut exposé. Okay vous allez me dire que c’est toujours une blague ce titre mais quand on pense que l’année d’avant les championnes Hamada et Taylor Wilde avaient été remerciées sans ménagement y a du mieux quand même !

 

Voici donc les votes du jury.

 

 

Woooo !!

 

 

Les votes

 

Julius Ostermark


1. Velvet Sky
 

Difficile de classer les knockouts, qui sont peu nombreuses et dont les rivalités se sont souvent croisées cette année. Velvet a fait preuve d'une belle constance, contre Angelina et Winter, contre ODB, contre Gail Kim… Et le titre est venu justement récompenser un beau parcours.
 

2. Winter
 

L'ancienne Katie Lea a une place un peu à part à la TNA, avec son personnage complexe, parfois trop d'ailleurs (ou en tout cas trop laissé dans le flou), mais en tout cas elle le maîtrise bien tout comme elle livre régulièrement de bons matchs.
 

3. Mickie James
 

Plus grande star de la division, Mickie en a peut-être paradoxalement un peu souffert : puisqu'elle est connue et populaire, pas la peine de se fatiguer à trop développer ses feuds, ont dû se dire les bookers…
 

4. Madison Rayne
 

Elle n'est vraiment pas la plus impressionnante dans le ring, mais j'adore son personnage de QueenBee, tête à claques qu'on adore détester, qu'elle incarne très bien !
 

5. Gail Kim
 

Difficile de ne pas la classer tant son push d'arrivée fut stratosphérique, trois matchs et déjà deux titres en poche ! C'est ceci dit un vrai atout pour la TNA, qui j'espère saura l'utiliser au mieux en 2012.

 

 

Papy


1. Mickie James

 

Une année au top chez les filles : des titres dans la poche et des matchs de bonne qualité. Une bonne recrue pour les KO.


2. Madison Rayne

 

Une année au top chez les filles : des titres dans la poche et de la heat de bonne qualité. Une bonne progression chez les KO.


3. Gail Kim

 

Une fin d’année au top chez les filles : des titres dans la poche et des matchs de bonne qualité. Une bonne recrue pour les KO.


4. Velvet Sky

 

Une année au top chez les filles : un titre dans la poche et de la pop de bonne qualité. Une bonne progression chez les KO.


5. Winter

 

Une année moyenne chez les filles : des titres dans la poche et de la heat de bonne qualité. Une bonne recrue chez les KO.

 


Mentions à Sarita et Rosita pour leur belle association et à Angelina Love pour son rôle de droguée malheureusement un peu gâché sur la fin (et copié par Jeff Hardy).

 

 

Flying Panda

 

1_ Mickie James

2_ Winter

3_ Madison Rayne

4_ Velvet Sky

5_ Gail Kim

 

Pour sa deuxième année à la TNA on peut dire que Mickie James aura squatté la title picture avec une prise de ceinture à Lockdown contre Madison Rayne après 8 défaites consécutives !! Madison aurait pu prétendre à la deuxième voire même la première place mais j’ai préféré privilégier le talent in-ring et même si Mickie a fait quelques botchs cette année (notamment contre Angelina Love à Slammiversary) elle est quand même au-dessus de la Queen Bee. Entre les deux j’intercale Winter. Alors l’ex Katie Lea est meilleure in-ring que Mickie mais ses deux runs de championne ne m’ont pas marqué d’où la deuxième place.

 

Derrière ce trio je place Velvet Sky qui a fait beaucoup de progrès cette année et qui rayonne depuis son faceturn et le split des Beautiful People. Sa feud avec Karen Jarrett fut d’ailleurs assez hilarante au niveau des mimiques et engueulades.

 

Pour la dernière place je me suis un peu pris la tête. Après une longue hésitation entre Tara, ODB et Gail Kim j’ai choisi cette dernière car ses déclarations sur son départ de la WWE m’avaient vendu du rêve et parce qu’elle détient quand même les deux titres féminins.

 

 

Showtime

 

1) Mickie James

 

Huit tentatives ratées avant d'enfin réussir à gagner le titre féminin et d'enchainer plusieurs bons matchs, ça mérite la première place.

 

2) Winter

 

Championne et en première ligne contre Mickie pendant six mois, Winter a fait une entrée fracassante chez les Knockouts et mérite largement cette deuxième place.

 

3) Madison Rayne

 

Plus long règne de championne des Knockouts. Une heel douée progressant d'année en année. Et puis si on oublie Madison, Cannette va nous tuer.

 

4) Gail Kim

 

La déesse de l'Impact Zone est enfin de retour chez elle ! Et deux titres autour de ses hanches la récompensent illico, ainsi que la quatrième place de ce top.

 

5) Angelina Love

 

La maigrichonne et pourtant joyeuse Angelina a montré en 2011 qu'elle était capable de prendre du retrait par rapport au titre tout en restant présente et en faisant quelques bons matchs, c'est ça aussi le talent.

 

Classement:

 

1_ Mickie James 18pts

2_ Winter 13pts

3_ Madison Rayne 12pts

4_ Velvet Sky 9pts

5_ Gail Kim 7pts

6_ Angelina Love 1pt

 

 

Neuf tentatives pour décrocher la ceinture féminine mais une seule nomination pour obtenir la reconnaissance des CDC.

 

 

Mickie James domine ce classement partagé entre ancienne de Stamford et héroïne locale (encore que Gail Kim peut être considérée plus comme une K.O. qu’une Diva). Pour sa première année pleine, la chanteuse country a trusté le main event comme c’est pas permis. Une omniprésence qui n’effaça toutefois pas les autres puisqu’elle devait souvent affronter un binôme (Winter et Angelina Love ou Madison Rayne et Tara).

 

Derrière elle on trouve ses deux plus tenaces opposantes Winter et Madison Rayne. L’ex Katie Lea est vraiment apparue comme un personnage atypique tant sa gimmick de pseudo sorcière-gothique fut particulière. Elle dégagea tout au long de ses apparitions une certaine aura peu rassurante pour ses comparses.

 

Madison complète donc le podium et ce n’est que justice pour la K.O. qui régna le plus longtemps sur l’Impact Zone. Et puis quelle efficacité dans son rôle de peste et de copine de Karen Jarrett ! A la quatrième place c’est une autre ancienne des Beautiful People qui décrocha enfin la ceinture blanche cette année que l’on retrouve. Velvet Sky réalise une bonne saison 2012 avec de gros progrès sur le ring et reste toujours aussi talentueuse au micro.

 

Enfin c’est l’enfant du pays qui squatte la dernière place du top 5. Pour son retour chez elle Gail Kim a déjà décroché les deux titres féminins mais elle ne semble pas encore se lâcher complètement dans ses matchs, peut-être à cause du booking si particulier qui frappe les matchs de la TNA.

 

 

 

Meilleur catcheur:

 

Dernière récompense et non des moindres puisqu’il s’agit de rendre hommage au meilleur catcheur de l’année 2012. Un choix qui fit l’unanimité.

 

 

C'est clair que ça peut être que moi !

 

 

 

Les votes

 

Julius Ostermark


1. Bobby Roode


Une première place mais une frustration quand même : quel dommage de ne pas lui avoir donné le titre à BFG, après une feud mémorable et dans le plus bel écrin que puisse offrir la TNA ! Roode a néanmoins fait une année remarquable, s'installant avec aisance dans un nouveau rôle de main eventer solo qu'il devrait conserver longtemps.


2. Sting


A 52 ans il est la révélation de l'année pour moi ! Je n'avais pas suivi la WCW ou la TNA il y a quelques années, et j'ai donc vraiment découvert Sting cette année. Un catcheur remarquable malgré les années, un bateleur incroyable, il assure dans un registre épique comme dans le burlesque… Vraiment un très grand.


3. Bully Ray


Ray s'inscrit dans un registre bien précis qui est celui de la grosse brute heel, mais bon sang qu'il le fait bien ! Ses promos sont presque toujours réussies, amusantes, il assure dans le ring… Il joue parfaitement son rôle et est un des piliers de la fédération.


4. Austin Aries


Encore cantonné à la X Div, il y excelle à chaque apparition, avec un excellent niveau dans le ring mais aussi un charisme saisissant, nul doute que si la TNA sait l'utiliser elle tient là un grand personnage pour les années à venir.


5. James Storm


La division tag de la TNA est plus bas que terre, mais au moins aurons-nous eu une équipe cédant la place à deux grands catcheurs solo avec Roode et donc Storm. Ce dernier est, du fait du booking, apparu parfois un peu en retrait mais il est excellent, et son titre de champion est un des grands moments de l'année.

 

 

Papy


1.Robert Roode

 

Vainqueur des Bound For Glories Series, champion du monde individuel, champion du monde par équipe… Toute l’année en haut de l’affiche. Et toujours très bon au micro et dans le ring. 2011 fut l’année Roode !!


2. James Storm

 

Idem que son petit copain Roode, en étant un poil en retrait dans le ring et les résultats : il n’est que « demi-finaliste » des series et son titre aura été plus une surprise (voire un concours de circonstances) qu’autre chose.


3. Bully Ray

 

Le finaliste des series. Aucun titre mais une mainmise sur Immortal complète. Je pensais vraiment que sa rupture avec Devon allait flinguer les deux catcheurs mais il s’en est sorti admirablement avec de gros passages au micro et quelques matchs plutôt bons !


4. Gunner

 

Enfin, le dernier membre des 4 premiers aux series. Une grosse année où il s’est débarrassé de son boulet Murphy pour aller chercher un premier titre puis un statut de mister intensity qui lui va comme un gant. Probablement un bel avenir pour lui.


5. Crimson

 

Invaincu en 2011 pour sa première année, ça vous pose le bonhomme. Il n’est pas plus haut faute de feud majeure.
 

Mentions à Jeff Jarrett, Kurt Angle et Sting pour « je suis vieux, j’ai de beaux restes, je donne vie à de grosses feuds ».


 

Flying Panda

 

1_ Bobby Roode

2_ Bully Ray

3_ Crimson

4_ Austin Aries

5_ James Storm

 

Champion Tag Team et champion WHC, l'année 2011 fut un grand crû pour Bobby Roode. Bien qu'il soit regrettable que les bookers l'aient privé d'une victoire à Bound For Glory qui aurait pu être le moment le plus fort de sa carrière, le Canadien reste le meilleur champion TNA de l'année.

 

Derrière lui je place Bully Ray qui a montré qu'il était la meilleure recrue d'Immortals. Très à l'aise dans son rôle de brute lâche, l'ancien Dudley a également disputé de très bons matchs à l'image de sa confrontation à Slammiversary avec AJ Styles.

 

Le rookie Crimson complète le podium. Toujours invaincu en un contre un, le grand rouquin est très efficace sur un ring et dégage une certaine assurance au micro. Petit point noir, sa feud contre Samoa Joe resta décevante sur le ring. Les deux dernières places reviennent à Austin Aries et James Storm. Le premier redonne de l'éclat à une X-Division en berne et sort régulièrement de bonnes performances que ce soit dans le ring ou avec un micro tandis que le second reste un catcheur solide dont la prise du WHC fut un grand moment de l'année.

 

 

Showtime

 

1) Robert Roode

2) James Storm

 

Champions Tag Team, champions du monde, passage progressif vers le Main Event, les deux gars méritent le titre de catcheur de l'année tant 2011 fut l'année de la Beer Money. Robert Roode est devant James Storm car même si Storm a été mieux pushé avec les Bound For Glory Series, Roode me semble toujours un poil au-dessus dans le ring.

 

3) Sting

 

En faisant abstraction du in-ring, Sting méritait la première place, il a en effet amené lors de son retour une certaine stabilité à la TNA, à l'écran comme en coulisse. Son rôle dépasse largement celui de catcheur. Il est un véritable leader des vestiaires. Il mérite donc pour moi sa troisième place

 

4) Bully Ray

 

En 2010 tout le monde croyait Ray et D-Von finis après la fin de Team 3D et leur feud qui ne fut pas très convaincante. Ray a pourtant réussi l'exercice très difficile de se reconstruire un nouveau personnage et de montrer au monde entier qu'il est un super catcheur!

 

5) Crimson

 

New Guy, invaincu en 2011, c'est une raison convaincante de rentrer dans le top.

 

 

Classement :

 

1_ Bobby Roode 20pts

2_ Bully Ray 12pts

3_ James Storm 10pts

4_ Sting 7pts

5_ Crimson 5pts

6_ Austin Aries 4pts

7_ Gunner 2pts

 

 

Okay Bobby Roode n'a pas gagné le titre à Bound For Glory mais c'est lui le premier CDC TNA champ' !

 

 

Un résultat logique tant Bobby Roode impressionna en 2012. Plus long détenteur des ceintures tag team avec son ami de toujours, vainqueur des BFG Series, il montra assez rapidement après le split de la Beer Money qu’il avait la carrure d’un main eventer. Le seul petit bémol restera sa défaite à Bound for Glory contre Kurt Angle le privant d’une célébration hallucinante avec le public et du moment le plus important de sa carrière.

 

Derrière on trouve le heel de l’année, Bully Ray, qui fut d’une efficacité redoutable dans son rôle de brute fort-en-gueule et lâche. Ajoutez à cela des performances honorables sur le ring comme face à AJ Styles et une assurance certaine au micro et vous comprendrez pourquoi il est deuxième.

 

L’autre Beer Money finit avec la médaille de bronze. Logique pour celui qui pourrait être amené à être le top-face de la fédération en 2012.

 

Les deux espoirs Crimson et Gunner entrent dans le classement, encadrant le talentueux Austin Aries qu’on ne présente plus. Si Gunner a encore un peu de mal à bien s’affirmer, Crimson a très vite convaincu tant sa présence in-ring et sa puissance sont impressionnantes. Il est resté tout au long de l’année invaincu en solo et y a de fortes chances pour que ça dure.

 

 

Et pourquoi que j'y suis pas moi ?

 

 

Voila donc pour ces premiers CDC awards TNA. Des résultats logiques en somme, ce qui montre que le jury n’est pas entièrement composé de manches. Et si cette année d’autres fous furieux (ou furieuses) de l’Impact Zone veulent nous rejoindre ils sont les bienvenus.

 

La TNA est peut-être moins hype que la WWE mais au moins on rigole bien.

 

 

En espérant que celui-là ne remonte plus sur un ring.

12 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut