Catch

2011, l’année en images, partie I

Good times, bad times, you know I had my share…

Led Zeppelin, Good Times, Bad Times

 

Avec un peu de retard, voici le premier épisode de l'indispensable rétro de l'année écoulée en images, histoire de vous rappeler les moments les plus (et les moins glorieux) de 2011. Kovax, grâces lui en soient rendues, a compilé le best of, en 191 photos choc, du premier trimestre, qui nous emmène d'un WWE Title Match prometteur pour John Morrison à l'odée de Wrestlemania, en passant par les inquiétantes vignettes "2 22 11", le retour de Christian, la réapparition du Rock, la défiguration de Cody Rhodes et le plus grand Rumble de l'histoire!

 

 

– Servez-moi au mieux de vos capacités, et je vous promets que d'ici la fin 2011, j'aurai fait de vous des superstars mondiales.

– Nous sommes à tes ordres, Punk!

– C'est dingue, ils y croient vraiment.

 

 

2011 en images, janvier-mars

 

 

Raw, 3 janvier. The Miz, accompagné de son acolyte Alex Riley, conserve son titre de champion WWE au terme d'un épique match Falls Count Anywhere contre John Morrison, qui livre ce soir-là l'une de ces performances magiques dont il a le secret.

 

 

On assiste à une lutte pour le pouvoir à la tête du Nexus entre Wade Barrett et CM Punk. L'Anglais devant affronter Sheamus et Randy Orton dans un Steel Cage Match pour avoir le droit d'affronter le Miz pour le titre WWE au Rumble, Punk augmente la mise pour Barrett: s'il gagne, il sera le leader incontesté du Nexus, sinon il sera exclu de la stable.

 

 

Barrett escalade la cage. Punk vient apparemment l'aider mais au dernier moment, il pousse l'Anglais et lui prend son brassard noir et or: c'est le coup d'état de la stable et la naissance du nouveau Nexus.

 

 

Juste après, Orton place son RKO sur Sheamus et sort de la cage par la porte, comme un prince: c'est lui qui affrontera le Miz pour le titre de champion WWE au Royal Rumble.

 

 

NXT, 4 janvier. Quatrième semaine de la saison 4 de NXT, et premier éliminé: Jacob Novak. Hélas, il reviendra.

 

 

Smackdown, 7 janvier. Edge conserve son titre de champion du monde poids lourds en battant Kane dans un Last Man Standing épique de plus de vingt minutes, en opener du premier épisode du show bleu de l'année.

 

 

Kofi Kingston devient le même soir le nouveau champion Intercontinental en battant Dolph Ziggler.

 

 

Theodore Long, le General Manager de Smackdown, étant absent, Vickie en profite pour prendre le pouvoir et impose une revanche immédiate entre Kingston et Ziggler. Kofi conservera malgré tout son titre.

 

 

C'est la soirée de Ziggler, qui se retrouve grâce à Vickie dans un troisième match, cette fois pour la place de challenger du champion du monde poids lourds, avec Big Show et Cody Rhodes. Le blondinet remporte le match en plaçant son Zigzag sur Rhodes.

 

 

Dans le main-event, Alberto Del Rio et Rey Mysterio s'affrontent dans un match au meilleur des trois manches. Del Rio remporte la première manche avec son Cross Armbreaker, Mysterio la seconde avec un petit paquet. La troisième manche est pour Del Rio, grâce à l'aide de Ricardo Rodriguez.

 

 

Del Rio remporte donc la victoire, mais Rey n'a pas dit son dernier mot, et c'est Rodriguez qui encaisse à la place de son maître un 619 rageur.

 

 

Raw, 10 janvier. CM Punk se déclare prêt à dominer le monde avec le New Nexus à ses ordres. Commence une période d'initiation pour ses nouveaux membres: Michael McGullicutty est le premier à se faire tabasser par ses collègues pour prouver sa valeur aux yeux du leader.

 

 

Après que le New Nexus a violemment fouetté Husky Harris avec des ceintures de cuir dans les vestiaires, l'initiation se poursuit sur le ring: Otunga est envoyé en pâture au Big Show, venu ce soir déclarer qu'il allait remporter le Royal Rumble et qui finalement explose Otunga avec son combo fatal Chokeslam/KO Punch. Heath Slater et Justin Gabriel seront les seuls à ne pas entrer dans le jeu de CM Punk, et quitteront la stable après avoir refusé de se détruire mutuellement à coups de kendo sticks.

 

 

CM Punk prétend vouloir sauter du haut du Titantron pour montrer qu'il ne connaît pas la peur en tant qu'exemple et leader du Nexus, avant de se moquer des naïfs qui ont cru qu'il sauterait réellement.

 

 

Peu après, John Cena apparaît sur l'écran géant, et annonce que CM Sucks est sa prochaine cible puisqu'il est le seul membre du Nexus qu'il n'a pas encore vaincu.

 

 

Smackdown, 14 janvier. Alberto Del Rio, Cody Rhodes, R-Truth et Rey Mysterio, chacun promettant d'être le prochain vainqueur du Royal Rumble, se retrouvent dans un match à deux contre deux organisé par Theodore Long. C'est R-Truth qui fera le tombé victorieux, grâce au 619 de Mysterio sur Rhodes.

 

 

Furieux d'avoir perdu contre Trent Barreta, Drew McIntyre l'agresse dans les vestiaires. Hélas pour lui, Kelly Kelly, sa dulcinée, voit la scène. Voilà qui met en péril la conquête de la blonde par l'Écossais…

 

 

Alors qu'il est en difficulté contre le Big Show, Wade Barrett est sauvé par Heath Slater et Justin Gabriel, ses anciens camarades du Nexus, mais aussi par Ezekiel Jackson, qui allonge le Big Show d'un seul coup.

 

 

Dans le Cutting Edge, la Rated-R Superstar reçoit son challenger Dolph Ziggler et Vickie Guerrero. La Cougar est certaine de la victoire de son protégé, mais Edge sème la discorde dans le couple en diffusant une vidéo de NXT où on voit Dolph embrasser Kaitlyn.

 

 

Dolph Ziggler ne répond plus de rien devant cette attaque, et passe ses nerfs sur Edge, qui finit l'émission en mauvaise posture.

 

 

Raw, 17 janvier. Après avoir remporté un match "challenger WWE vs. challenger WHC" contre Dolph Ziggler, Randy Orton se fait attaquer par le Miz et son sbire Alex Riley. Le champion WWE n'a qu'une idée en tête: détruire pour de bon la Vipère.

 

 

Dans un excès de confiance et pour impressionner sa blonde Maryse, Ted DiBiase lance un défi ouvert à tout le vestiaire, pariant qu'il peut sortir n'importe qui du ring par-dessus la troisième corde. Pas de bol, Mark Henry arrive et lui prouve le contraire.

 

 

S'ensuit une bataille générale impliquant une partie du roster, dans laquelle Sheamus prend le dessus avant de se faire sortir également par le World's Strongest Man.

 

 

Pendant le main event opposant CM Punk à John Cena, Mason Ryan débarque et provoque la disqualification du Marine en frappant CM Punk avec un Big Boot, avant de s'agenouiller devant son maître: le New Nexus vient de s'agrandir.

 

 

NXT, 18 janvier. Septième semaine de la saison 4 de NXT, c'est au tour de Conor O'Brien de quitter l'aventure.

 

 

Smackdown, 21 janvier. Après les événements de la semaine précédente, Wade Barrett présente officiellement pour la première fois son nouveau clan, le Corre, une équipe constituée de quatre membres égaux. La chose inspirera un "24h avec" lors de CDC-NXT.

 

 

Thoeodre Long, qui avait annoncé qu'il surveillait de près les agissements de la nouvelle stable, est mystérieusement agressé dans son bureau, Vickie et Dolph Ziggler découvrent le GM de Smackdown sans connaissance. Michael Tarver traîne aussi dans le coin.

 

 

Le Corre certifie qu'ils n'ont rien à voir avec cette agression, mais propose son aide à Vickie et Dolph Ziggler. La Cougar accepte. La nouvelle cible de la stable est Edge.

 

 

Lors de son match perdu contre Rey Mysterio, Dashing Cody Rhodes est blessé au visage: son nez, entre autres, est cassé. C'est le choc pour le beau gosse, qui tombe dans une rage folle.

 

 

Dans un match suivant les règles de la lutte amateur, Jack Swagger bat le champion Intercontinental sur le score de 10 à 9. Après le match, alors que Swagger veut continuer à en découdre, Kingston reprend l'avantage et neutralise le All American-American avec son Trouble In Paradise.

 

 

Après avoir battu Barreta, Drew McIntyre tente de se racheter une conduite en tendant une main amicale à son adversaire. Ce dernier lui met un vent, et l'Écossais réplique alors avec un beatdown. Encore une fois, Kelly Kelly prend parti pour Trent, ce qui est à la fois frustrant et incompréhensible pour Drew.

 

 

Edge a une brève altercation avec son homolgue de Raw le Miz, venu se vanter d'avoir massacré Randy Orton. Le champion WWE, débordé, décidera vite qu'il est plus prudent de fuir et de réserver ses forces pour le match "champion contre champion" prévu au Raw suivant.

 

 

Edge doit ensuite affronter Justin Gabriel, mais avec le reste du Corre aux abords du ring, le champion n'a aucune chance, il est battu et subit le finisher des quatre membres du Corre, pour la plus grande joie de son challenger Dolph Ziggler.

 

 

Raw, 24 janvier. Avant son match "champion contre champion", Edge doit relever un défi de son vieil ennemi l'AGM. Ce dernier lui envoie Jack Swagger, Drew McIntyre et Tyson Kidd, offrant le numéro 40 du Royal Rumble à celui qui sortirait la Rated-R Superstar du ring par-dessus la troisième corde. Mais Edge dispose rapidement des trois hommes…

 

 

Wade Barrett, exilé à Smackdown, a formé le Corre avec Justin Gabriel, Heath Slater et Ezekiel Jackson. Il vient à Raw défier CM Punk qui l'a destitué au sein du Nexus et perverti selon lui le clan noir et jaune. L'AGM organise alors un match entre Barrett et Punk, le perdant voyant sa stable éliminée du Royal Rumble. Le tout sera arbitré par John Cena, qui a été en guerre contre les deux hommes.

 

 

Durant le main event, John Cena frappe Punk et Barrett, incapables de riposter sous peine de disqualification. Le Marine décide alors d'une double disqualification et fait sonner la cloche. Ainsi, il pense s'être débarrassé des deux stables pour le Royal Rumble, mais l'AGM annule la décision de Cena et force ce dernier à s'excuser auprès des deux Heels.

 

 

Évidemment, les excuses n'auront jamais lieu, et à la place se produit une bagarre générale impliquant presque tout le roster…

 

 

Smackdown, 28 janvier. Theodore Long étant absent à cause de l'attaque de la semaine précédente, Vickie Guerrero en profite pour s'auto-proclamer General Manager de Smackdown.

 

 

Randy Orton, qui a déjà mis en déroute Dolph Ziggler par le passé et terrifié Vickie, annonce qu'il va détruire le challenger eu titre de champion du monde poids lourds. Promesse tenue en un temps record une fois que le blondinet est arrivé pour défendre l'honneur de Vickie, en un seul coup, le RKO bien sûr.

 

 

Drew McIntyre bat JTG dans les règles. Voyant une amélioration dans le comportement de l'Écossais, Kelly Kelly vient le féliciter. Mais celui-ci, sans doute lassé par l'attitude de la blonde, décide de l'ignorer.

 

 

Dans les vestiaires, Cody Rhodes déclare avoir été défiguré par Rey Mysterio et n'ose plus se montrer. La chirurgie nécessaire pour le remettre d'aplomb le mettant hors course pour le Royal Rumble et peut-être même Wrestlemania, l'ex-Dashing jure de se venger du maître du 619.

 

 

Vickie annonce après la victoire de Rated-RKO sur le duo Miz/Ziggler qu'en tant que GM, elle a décidé que le Spear serait une prise illégale au Royal Rumble sous peine pour Edge de perdre sa ceinture au profit de Ziggler. Edge, furieux, essaie alors de placer son Spear sur Vickie, mais Dolph parvient à protéger sa belle…

 

 

Royal Rumble, 30 janvier. Profitant d'un ref bump, Edge porte son Spear sur Dolph Ziggler, manœuvre pourtant rendue illégale par Vickie Guerrero.

 

 

C'est sur un Killswitch en hommage à son ami Christian qu'Edge remporte la victoire une fois l'arbitre rétabli.

 

 

Ce devait être un Handicap Match à deux contre un pour le titre des Divas, opposant la championne Natalya à McCool et Layla. Mais l'AGM change les règles et incorpore Eve Torres au combat, lequel devient un Fatal Fourway. Natalya a beau se démener, c'est Eve qui gagnera le titre.

 

 

Dans le dos de l'arbitre, le New Nexus et Alex Riley aident le Miz et passent à tabac Randy Orton. CM Punk met la Vipère KO avec son GTS.

 

 

Cela laisse la voie libre au Miz, qui conserve ainsi son titre de champion de la WWE, même si Orton l'avait rendu inconscient…

 

 

Dans le Royal Rumble Match, c'est aussi le Miz, pourtant hors compétition, qui s'incruste et élimine John Cena. Le Marine devra s'occuper du cas de l'Awesome One, en parallèle de sa rivalité avec le Rock.

 

 

CM Punk, grâce à l'aide du New Nexus, est celui qui est resté le plus longtemps sur le ring (35 minutes et 22 secondes) et celui avec John Cena qui a éliminé le plus de monde (7 victimes).

 

 

John Morrison signe le moment de la soirée, échappant à l'élimination avec une adresse digne de Spider-Man.

 

 

…À moins que ce ne soit Hornswoggle, auteur quand même d'un Attitude Adjustment sur Tyson Kidd!

 

 

Le numéro maudit, le 14, est tiré par Chris Masters.

 

 

Première arrivée surprise: Booker T monte sur le ring avec le numéro 21.

 

 

Seconde légende invitée dans ce Rumble: Diesel/Kevin Nash, qui porte le numéro 32.

 

 

Santino Marella, à la surprise générale, est l'un des deux derniers survivants de ce Rumble! L'Italien y croit et arme son Cobra…

 

 

Mais c'est Alberto Del Rio qui sera finalement le vainqueur du plus grand Royal Rumble de l'histoire de la WWE, et qui sera en tête d'affiche à Wrestlemania.

 

 

Raw, 31 janvier. Alberto Del Rio, vainqueur du plus grand Royal Rumble de l'histoire, vient fêter sa victoire. Après avoir été confronté au champion WWE le Miz et au champion du monde poids lourds Edge, le Mexicain annonce qu'il choisit d'affronter la Rated-R Superstar à Wrestlemania, et ponctue sa décision d'un beatdown bien senti sur le Canadien.

 

 

Le New Nexus commence à présenter des signes de faiblesse: Husky Harris et Michael McGullicutty subissent une cuisante défaite contre les champions par équipe Santino Marella et Vladimir Kozlov dans un match avec les ceintures de cuivre en jeu.

 

 

Première vidéo mystérieuse annonçant une arrivée qui changera la face du monde, prévue pour le 21 février. Des rumeurs évoquent le recrutement de Sting, légende officiant alors à la TNA.

 

 

Un Raw Rumble Match est organisé pour la place de challenger pour le titre WWE, le Miz devant affronter le vainqueur à Elimination Chamber. L'affiche est composée de John Morrison, Sheamus, John Cena, CM Punk, R-Truth, Jerry Lawler et Randy Orton. C'est le commentateur qui remportera le title-shot, pour la plus grande joie du public et le plus grand malheur du CDC Universe.

 

 

Smackdown, 4 février. Booker T fait ses débuts de commentateur cette semaine. L'ancien champion de la WCW fête son arrivée comme il se doit.

 

 

Furieuse des événements qui se sont déroulés pendant Royal Rumble, Vickie décide d'organiser un match revanche pour le titre de champion du monde poids lourds entre Edge et Kelly Kelly d'un côté et Dolph Ziggler accompagné de Laycool de l'autre. Le Spear est toujours considéré comme étant illégal.

 

 

Edge n'est pas rassuré de voir le sort de son titre entre les mains de sa coéquipière Kelly Kelly. Devant un tel manque de confiance, la blonde réplique en lui disant qu'il ne vaut pas mieux qu Drew McIntyre.

 

 

Venu fêter sa victoire au Royal Rumble, Alberto Del Rio s'en prend à Hornswoggle, le frappant comme une piñata après que le leprechaun lui ait "accidentellement" donné un coup de bâton dans un endroit particulièrement sensible.

 

 

Kofi Kingston vient pour sauver Hornswoggle de la colère de Del Rio, mais le Mexicain prend le dessus et massacre le Ghanéen.

 

 

Le Big Show subit une nouvelle attaque du Corre, qui profite du fait que l'arbitre soit tombé dans les pommes pour vaincre le géant et permettre ainsi à Wade Barrett de gagner sa place dans l'Elimination Chamber de Smackdown.

 

 

Le match à trois contre deux mixte pour le championnat du monde poids lourds est particulièrement intense, et Kelly Kelly livre une de ses meilleures performances en remportant la victoire avec un Spear.

 

 

Vickie ne compte pas en rester là, et profite de son statut de GM pour rappeler que le Spear est illégal, et renvoie Kelly Kelly de la WWE! La pauvre est effondrée…

 

 

De plus, Vickie décide d'un nouveau combat pour le titre entre Edge et Dolph Ziggler. Mais cette fois, c'est la Cougar qui sera l'arbitre de la rencontre!

 

 

Raw, 7 février. CM Punk déclare que l'un des objectifs du New Nexus est d'empêcher quoi qu'il arrive que Randy Orton gagne un titre mondial, promettant l'enfer à la Vipère tant que les deux hommes seront dans le même show. S'ensuit un beatdown: Orton a beau se défendre comme un beau diable, il succombe sous le nombre et est définitivement neutralisé par le Go To Sleep de CM Punk.

 

 

Ce soir, les membres du New Nexus affrontent les participants de l'Elimination Chamber de Raw. R-Truth, après s'être trompé dans le nom de la ville recevant le show cette semaine (il salue Green Bay au lieu de Milwaukee), est hué pendant tout le combat qui l'oppose à Mason Ryan.

 

 

Le Gallois remporte facilement le match, mais l'arbitre revient sur sa décision lorsque Ryan prend une chaise et remonte sur le ring dans le but de rendre Truth inapte pour l'Elimination Chamber. Pourtant, Ryan n'a jamais utilisé la chaise…

 

 

Juste après sa victoire contre McGullicutty, John Morrison est agressé par CM Punk, qui l'aveugle avec un spray incapacitant.

 

 

Après avoir fait croire à Sheamus que Mark Henry voulait lui prendre sa place à Elimination Chamber et que l'Irlandais ait critiqué l'attitude du géant, David Otunga remporte une victoire facile. En effet, il devait affronter le Celtic Warrior mais ce dernier dut subir la colère du World's Strongest Man avant d'atteindre le ring.

 

 

Henry ayant mis KO Sheamus, Otunga n'a plus qu'à faire valider sa victoire sans même avoir transpiré.

 

 

John Cena entre dans une rage folle pendant son combat contre CM Punk, et s'acharne tellement sur lui qu'il finit par se faire disqualifier. Le Nexus en profite alors pour venir aider leur leader, mais le Marine parvient à les chasser grâce à l'aide de Jerry Lawler qui arme Cena en lui envoyant une chaise.

 

 

 

NXT, 8 février. Saison 4 de NXT, dixième round, et départ de Byron Saxton. Son Pro, Dolph Ziggler, lui fait part discrètement de son mécontentement devant cet échec.

 

 

Smackdown, 11 février. En représailles des événements de la semaine précédente, Kofi Kingston interrompt la fête d'Alberto Del Rio et détruit le décor avec un kendo stick.

 

 

Mais c'est Del Rio qui a le dernier mot, en battant le champion Intercontinental sur le ring dans le match qui les oppose un peu plus tard.

 

 

Le Corre détruit Vladimir Kozlov et Santino Marella, les champions par équipe étant la nouvelle cible de la stable.

 

 

Drew McIntyre, attristé par le renvoi de Kelly Kelly, lui dédie son prochain match. Il gagnera peu après contre Chris Masters grâce à son Future Shock DDT.

 

 

Dans le main-event, Edge et Dolph Ziggler s'affrontent une nouvelle fois pour le titre de champion du monde poids lourds. Mais cette fois, Vickie Guerrero est l'arbitre et semble prête à tout pour favoriser son protégé.

 

 

Le plan de Vickie échoue. Elle doit être évacuée après s'être blessée en portant un Spear à Edge.

 

 

Clay Matthews, joueurs des Green Bay Packers vainqueurs du Superbowl, débarque alors sur le ring avec un maillot d'arbitre et fait le tombé pour la victoire d'Edge, après un nouveau Spear de la Rated-R Superstar!

 

 

Raw, 14 février. La tension monte encore d'un cran entre CM Punk et John Cena. Cette semaine, c'est le leader du Nexus qui prend l'avantage, après avoir frappé le Marine avec une chaise donnée par l’un de ses sbires caché sous le ring.

 

 

Après avoir fait fuir Del Rio dans le cadre de leur rivalité pour le championnat du monde poids lourds, Edge se retrouve face à Vickie Guerrero et Dolph Ziggler, qui prétendent que le titre revient au blondinet car à Smackdown, Edge a utilisé le Spear alors interdit. De plus, Vickie accuse Edge d'être celui qui a attaqué Theodore Long. Le couple est aux anges: ils sont persuadés qu'ils vont réussir à mettre fin à la carrière d'Edge.

 

 

Après avoir vaincu le champion des États-Unis Daniel Bryan, le Miz fait une promo assez glauque sur son challenger Jerry Lawler, absent cette semaine car il venait de perdre sa mère. Le champion dit au King qu'il ne devra pas utiliser ce décès comme excuse lors de sa défaite à Elimination Chamber.

 

 

Tous les moyens sont bons pour faire la promo des merveilleux films de la WWE: venue vendre "The Chaperone", chef-d'œuvre du septième art mettant en scène Triple H, la jeune Ariel Winter se retrouve embarquée en ce jour de St-Valentin dans la Khali Kiss Cam et embrasse Hornswoggle…

 

 

C'est ce soir que l'on apprend l'identité du Guest Host de Wrestlemania: ce sera Dwayne "The Rock" Johnson, reçu sous un tonnerre d'applaudissements. L'acteur annonce qu'il est heureux d'être de retour à la maison, et promet de ne plus jamais quitter le WWE Universe.

 

 

Puis, il s'en prend à John Cena, qui a eu à son encontre des propos désobligeants, et défend donc son honneur bafoué.

 

 

Smackdown, 18 février. C'est la fête ce soir: c'est le 600ème épisode de Smackdown!

 

 

Alors qu'Edge prétend toujours être champion, Vickie Guerrero conteste l'arbitrage du match de la semaine dernière et considère que le vrai champion du monde poids lourds est Dolph Ziggler, qu'elle entend couronner à la fin de l'émission.

 

 

Pour célébrer convenablement cette 600ème, l'opener du show est un grand match de gala opposant Edge, Randy Orton, John Morrison, R-Truth, Rey Mysterio et John Cena à CM Punk, Sheamus, Wade Barrett, Drew McIntyre, Kane et Dolph Ziggler. Après un festival de finishers, ce sont les gentils qui remportent la victoire, d'un Spear d'Edge sur Ziggler.

 

 

Après le match, Vickie arrive sur la rampe et accuse Edge d'avoir agressé Theodore Long. Elle en profite pour le déposséder de son titre et le renvoyer de la WWE!

 

 

Cody Rhodes apparaît pour la première fois avec son masque. Il jure de se venger de Rey Mysterio et déclare qu'il fera une annonce très importante lors du prochain épisode.

 

 

Comme prévu, Vickie Guerrero débute la cérémonie sacrant Dolph Ziggler champion du monde poids lourds…

 

 

Mais peu après que Ziggler a mis la ceinture sur ses hanches, Theodore Long fait son grand retour et accuse le duo diabolique d'être les responsables de l'agression qui l'a éloigné de Smackdown depuis des semaines. Vickie lâche alors son boyfriend et soutient que c'était uniquement l'idée de Ziggler.

 

 

De plus, Long organise sur le champ un nouveau match pour le titre contre Edge, qu'il a réengagé. La Rated-R Superstar l'emporte grâce à son Spear, redevenu légal, et redevient champion du monde après le règne éclair de Ziggler.

 

 

Cerise sur le gâteau, Theodore Long décide de renvoyer Dolph Ziggler, sous les applaudissements de la foule et les railleries d’un Edge goguenard.

 

 

Elimination Chamber, 20 février. Alberto Del Rio bat Kofi Kingston, en point d'orgue de leur rivalité à Smackdown.

 

 

Pour remplacer Dolph Ziggler, renvoyé lors de l'épisode précédent de Smackdown, Theodore Long donne au Big Show l'occasion d'entrer dans la structure de Satan.

 

 

Edge conserve son titre de champion du monde poids lourds à l'issue de l'Elimination Chamber du show bleu, après avoir vaincu le dernier prétendant au titre, Rey Mysterio.

 

 

Après le match, Del Rio attaque Edge et lui porte son armbar. Mais le champion est sauvé par Christian qui signe son retour surprise en collant un Killswitch au Mexicain.

 

 

Justin Gabriel et Heath Slater obtiennent les ceintures de cuivre en battant les champions Marella/Kozlov.

 

 

Vickie Guerrero vient pour demander à Theodore Long de ré-engager Dolph Ziggler, renvoyé deux jours plus tôt, à Smackdown.

 

 

Long refuse, et envoie plutôt aux trousses de Vickie Kelly Kelly, qu'il a ré-engagée à son retour. Heureusement pour la Cougar, Michelle McCool et Layla viennent à son secours et passent la blonde à tabac.

 

 

Mais c'était sans compter sur l'aide providentielle de Trish Stratus qui rééquilibre les forces en présence et dispose de Laycool à elle toute seule.

 

 

Sans grande surprise, le Miz conserve son titre contre Jerry Lawler.

 

 

Dans l'Elimination Chamber de Raw pour le titre de challenger pour le championnat de la WWE, CM Punk est le premier éliminé par Randy Orton, ce dernier profitant de la défaillance de la porte de la cellule du straightedge. Mais grâce à l'AGM, il a une seconde chance et revient dans le match. Randy Orton est finalement éliminé, victime de CM Punk justement.

 

 

John Morrison, comme au Royal Rumble, impressionne par son agilité et assure le spectacle…

 

 

Mais le Shaman of Sexy succombe entre les mains de CM Punk.

 

 

Le leader du New Nexus et John Cena, l'ennemi juré de la stable, sont donc les deux derniers survivants…

 

 

…Et c'est John Cena qui triomphe de CM Punk et remporte donc l'occasion d'affronter le Miz pour le titre de champion WWE, dans un Wrestlemania historique animé par un autre de ses rivaux, le Rock!

 

 

Raw, 21 février. Répondant à l'attaque verbale du Rock de la semaine précédente, John Cena dédie au futur Guest Host de Wrestlemania un rap qui marquera les esprits, et rend coup pour coup.

 

 

Kofi Kingston tente une embuscade sur Alberto Del Rio pendant l'entrée du Mexicain, mais ce dernier prend le dessus et met Gentil Ghana hors d'état de nuire.

 

 

Le Miz s'en prend à son tour au Rock et exige que les projecteurs soient tournés sur lui, le champion de la WWE, et promet de vaincre Cena à Wrestlemania. D'humeur farceuse, l'AGM impose alors à l'Awesome One un match pour le titre par équipes contre les champions Justin Gabriel et Heath Slater, avec pour partenaire… John Cena!

 

 

Le match sera gagné par l'improbable duo, mais le leader du Corre, furieux, exige une revanche immédiate.

 

 

La requête est acceptée par l'AGM, permettant à la paire Gabriel/Slater de récupérer leur bien grâce à une trahison du Miz contre son partenaire d'un soir.

 

 

Le compte à rebours arrive à son terme: l'homme qui se cachait derrière les mystérieuses vignettes fait son entrée, et ce n'est nul autre que l'Undertaker!

 

 

Mais son arrivée en grande pompe est vite interrompue par une autre surprise: Triple H débarque à son tour sur le ring! Les deux hommes se toisent et se provoquent: sans un mot. Le dix-neuvième match du croque-mort à Wrestlemania est booké.

 

 

NXT, 22 février. Une semaine avant la grande finale de NXT saison 4, Derrick Bateman quitte le jeu avec la médaille de bronze.

 

 

Smackdown, 25 février. Après avoir renvoyé Dolph Ziggler, c'est un Theodore Long tout sourire qui annonce qu'il laisse une chance à Vickie Guerrero de conserver son emploi, à condition qu'elle remporte le main event de ce soir.

 

 

Dusty Rhodes, le père de Cody, vient sur le ring pour essayer de faire entendre raison à son fils et s'excuser du comportement de celui-ci auprès de Rey Mysterio.

 

 

Mais ce n'était qu'un leurre, et le fils ainsi que le père attaquent Rey, réclamant vengeance pour avoir défiguré l'ex-Dashing devenu Disfigured.

 

 

Cody Rhodes parvient même, affront suprême, à démasquer Rey Mysterio après l'avoir massacré!

 

 

La tension monte entre Layla et Michelle McCool, après que cette dernière ait coûté la victoire à sa copine dans un match l'opposant à Rosa Mendes.

 

 

Vickie, inquiète, n'a plus le choix: elle doit gagner son combat si elle ne veut pas pointer au chômage. Le match est un tag team match mixte: Vickie est accompagnée de Drew McIntyre, et ils affrontent Edge et Kelly Kelly, ré-engagée par Theodore Long.

 

 

Le champion du monde poids lourds et la petite fiancée du WWE Universe remportent la victoire, chacun portant un Spear fatal à son adversaire.

 

 

Malgré les larmes de Vickie qui demande de l'aide à tout le monde, de Booker T aux cameramen, la Cougar est renvoyée, un départ célébré en même temps par Edge, Kelly Kelly et Theodore Long.

 

 

La fête ne dure pas longtemps, car sitôt Vickie partie, Alberto Del Rio attaque Edge. Le Mexicain n'en peut plus d'attendre et veut enfin sa chance d'accomplir sa destinée…

 

 

Raw, 28 février. Triple H explique que dans sa carrière, le seul défi à sa taille est de vaincre le Taker à Wrestlemania, chose qu'il promet de faire. Y a même des gens dans le public pour le croire.

 

 

Histoire de solder tous ses comptes, il dispose ensuite en un éclair de Sheamus, responsable de la blessure qu'il l'avait éloigné des rings pendant presque un an.

 

 

L'autre main event de Wrestlemania prend lui aussi forme, avec l'annonce par Michael Cole que son entraîneur n'est autre que Jack Swagger. Le All American-American sera dans le coin de Cole lors de son match contre Jerry Lawler.

 

 

Randy Orton, selon les consignes de l'AGM, doit affronter un membre du New Nexus toutes les semaines. S'il gagne, son adversaire n'aura pas le droit d'être dans le coin de CM Punk lors du combat entre la Vipère et le straightedge à Wrestlemania. McGullicutty est le premier à passer… Et est rapidement éliminé, succombant au RKO, puis au Punt Kick.

 

 

La WWE annonce fièrement la signature de Sin Cara, ex-Mistico, véritable légende au Mexique.

 

 

Le Rock n'a pas apprécié du tout le rap de Cena de la semaine précédente, et réplique par un discours virulent… depuis sa maison de Los Angeles.

 

 

NXT, 1er mars. C'est la fin de la saison 4, qui voit le sacre de Johnny Curtis. L'heureux gagnant remporte officiellement un title-shot pour le titre de champions par équipe avec son Pro R-Truth. Ce match n'aura jamais lieu.

 

 

Smackdown, 4 mars. Cody Rhodes défie officiellement Rey Mysterio pour Wrestlemania. Une semaine après l'avoir démasqué, le Disfigured One promet de montrer au public du Grandest Stage of Them All le vrai visage de Mysterio.

 

 

L'Undertaker parle de sa streak légendaire et déclare que rien ni personne ne peut la briser, pas même Triple H.

 

 

Très complice avec son entraîneur pour son match contre Jerry Lawler à Wrestlemania, Michael Cole fête la victoire de Jack Swagger sur JTG, après avoir annoncé qu'il révélerait le nom de l'arbitre de son combat contre le King lors du prochain épisode de Raw.

 

 

La signature du contrat pour le match de championnat du monde poids lourds à Wrestlemania, comme souvent, se passe mal, et malgré les conseils de Theodore Long, une bagarre éclate entre le champion Edge et son challenger Del Rio.

 

 

Del Rio prend le dessus sur le champion, mais ce dernier est secouru par Christian.

 

 

Raw, 7 mars. L'Undertaker annonce que son combat contre Triple H à Wrestlemania sera un No Holds Barred.

 

 

Randy Orton continue de démanteler le New Nexus. Cette semaine, c'est David Otunga qui est mis sur la touche après un Punt Kick fatal.

 

 

Michael Cole annonce l'identité de l'arbitre de son match contre Jerry Lawler à Wrestlemania. Ce sera le plus grand catcheur texan de l'histoire… JBL!

 

 

Une fois la douche froide prise, Stone Cold Steve Austin débarque et signe le contrat qui le propulse arbitre de la rencontre après avoir porté son Stunner sur Layfield, et avant de fêter le tout sous uns cascade de bière.

 

 

Dolph Ziggler, nouvelle recrue de Raw, bat John Morrison. Mais sa manager Vickie Guerrero devra gagner sa place dans le show rouge, l'AGM lui imposant un match contre Trish Stratus la semaine suivante pour avoir le droit de venir rejoindre son poulain.

 

 

John Cena répond à la promo du Rock de la semaine précédente. Le Miz, furieux d'être mis au second plan, le Marine à tabac avant de lui porter son Skull Crushing Finale et un People's Elbow.

 

 

NXT, 8 mars. La saison 5 de NXT, sous-titrée Redemption, met en scène d'anciens recalés des précédentes éditions. de gauche à droite sur cette image, on peut voir Titus O'Neil, Jacob Novak, Byron Saxton, Lucky Cannon, Connor O'Brien et Darren Young, qui sont les candidats qui ont reçu une deuxième chance de briller à la WWE. Le cauchemar de Julius Ostermark, lecharentais et Kovax commence.

 

 

Smackdown, 11 mars. La tension entre Edge et Del Rio est à son comble. Le champion ouvre le show en défiant immédiatement son challenger.

 

 

Del Rio entre en scène, accompagné de son garde du corps Brodus Clay. Les deux hommes dominent facilement Edge…

 

 

… mais comme la semaine dernière, Edge peut compter sur l'aide de son pote Christian.

 

 

Teddy Long, inspiré par la situation, organise alors un combat à deux contre deux entre les quatre hommes pour le main event de la soirée. Les Canadiens remporteront le match.

 

 

Exceptionnellement, John Cena est à Smackdown, mais s'il est sur le ring du show bleu, c'est seulement pour une interview avec Michael Cole. Le Marine s'en prenant au Miz, le ton monte vite entre Cena et Cole.

 

 

Jack Swagger, venu en renfort, empêche alors son élève de se prendre un Attitude Adjustment bien mérité… Mais c'est pour mieux le subir à la place de Cole, hélas pour lui.

 

 

Après sa victoire sur Drew McIntyre, Rey Mysterio est interpellé par Cody Rhodes, qui veut une réponse à son défi de la semaine dernière. Mysterio accepte le duel. Les deux hommes s'affronteront bien à Wrestlemania.

 

 

Suite du ping pong des promos entre l'Undertaker et Triple H: cette semaine, c'est le Cerebral Assassin qui répond au croque-mort, plus que jamais certain d'être celui qui mettra fin à la streak.

 

 

Raw, 14 mars. C'est au tour du Rock de prendre la parole dans sa rivalité à distance contre John Cena. Cette fois, il se sert d'un mini-Cena pour illustrer ses propos contre l'ami des kids.

 

 

Première apparition de la Cole Mine, mise en place pour protéger Michael Cole de Jerry Lawler avant leur match à Wrestlemania tout en leur permettant de travailler ensemble.

 

 

Sheamus devient champion des États-Unis en battant Daniel Bryan.

 

 

Pour détruire psychologiquement Jerry Lawler, Michael Cole a convié Grand Master Sexay, le fils de Jerry Lawler, qui déverse sa bile sur son paternel dans l'indifférence générale.

 

 

Jim Ross tente de faire taire Cole, mais mal lui en prend, car il finit sous l'An-Cole Lock de l'élève de Jack Swagger, ce dernier faisant de même sur Lawler.

 

 

Destruction du Nexus, phase trois: Randy Orton envoie Mason Ryan rejoindre ses amis à l'hôpital.

 

 

Grâce à Dolph et à la stipulation No-DQ, Vickie gagne sa place à Raw en battant Trish Stratus. Dans la mêlée qui s'ensuit (interventions de Dolph, Morrison, Snooki et Laycool), ue autre grande affiche est décidée pour Wrestlemania: Dolph Ziggler, Michelle McCool et Layla contre John Morrison, Trish Stratus et Snooki!

 

 

Juste après le main event opposant Cena à Del Rio, le Rock débarque enfin en live!

 

 

En réalité, c'est le Miz grimé en Dwayne Johnson qui descend la rampe et massacre John Cena en imitant le Rock, devant un WWE Universe sous le choc.

 

 

Smackdown, 18 mars. Alors que le Corre mène une guerre sans merci à Kane et au Big Show depuis des semaines, Theodore Long décide d'organiser un match pour le titre de champions par équipe entre les propriétaires des ceintures de cuivre Heath Slater et Justin Gabriel et le duo des deux géants, histoire de marquer un grand coup dans cette rivalité.

 

 

Edge bat Brodus Clay en opener, ce dernier étant distrait par la bagarre aux abords du ring entre son patron Del Rio et Christian, et ne voyant pas le Spear du champion lui arriver dessus.

 

 

Christian et Del Rio continuant de se battre même après le match de leurs alliés respectifs, Teddy Long décide de les mettre dans un main event qui se déroulera dans une cage en acier!

 

 

Le champion des États-Unis Sheamus bat le champion Intercontinental Kofi Kingston.

 

 

Cody Rhodes bat Trent Barreta, sans même quitter son costume, et toujours gêné de montrer son visage en public.

 

 

Big Show et Kane battent les champions par équipe du Corre, mais par disqualification, et ne gagnent donc pas le titre. Comme presque toutes les semaines, le Corre au grand complet attaque les deux géants.

 

 

Wade Barrett parvient même (difficilement certes) à porter son Wasteland sur le Big Show!

 

 

Christian gagne le Steel Cage Match contre Alberto Del Rio au terme d'un combat épique.

 

 

Mauvais perdant, Del Rio veut détruire Christian afin de faire un exemple de ce qu'il réserve à Edge pour Wrestlemania. Mais le champion apparaît alors près de la voiture du Mexicain et menace de la détruire…

 

 

… mais à malin, malin et demi: Brodus Clay attendait Edge et l'attaque par derrière! Christian neutralisé, Del Rio rejoint son homme de main et tous les deux massacrent Edge, lui portant notamment un con-chair-to pour lui détruire le bras.

 

 

Raw, 21 mars. Toujours classe et prenant exemple sur son idole le Miz, Michael Cole débarque déguisé en Jim Ross.

 

 

Triple H est déterminé comme jamais: c'est lui qui, dans deux semaines, mettra fin à la streak de l'Undertaker.

 

 

Pendant son match contre Rey Mysterio, Randy Orton quitte l'aréna: sur le titantron, CM Punk le nargue et menace de s'en prendre à sa femme, retranchée dans le bus de la Vipère. Orton se précipite dans le parking et succombe à l'embuscade de Punk…

 

 

… ce qui met l'épouse de Randy dans tous ses états!

 

 

Le Miz présente sa ceinture de champion de la WWE personnalisée, avec le logo de la fédé inversée pour représenter un M, faisant ainsi de ce titre celui de l'Awesome One pour toujours, du moins c'est ce qu'il promet.

 

 

Smackdown, 25 mars. Theodore Long instaure une clause de non-agression entre Edge et Alberto Del Rio après le dérapage de la semaine dernière, menaçant les deux hommes d'être bannis de Wrestlemania s'ils se battent à nouveau l'un contre l'autre avant le Showcase of the Immortals.

 

 

Christian doit affronter Del Rio ce soir, et Edge veut être dans le coin de son ami. Mais Captain Charisma ne le souhaite pas, pour le bien d'Edge.

 

 

Peu avant Wrestlemania, les Laycool se moquent de leur adversaire Snooki, Layla arrivant déguisée comme la starlette.

 

 

Voici ce que Layla porte aux pieds ce soir-là.

 

 

Wade Barrett remporte le titre Intercontinental après avoir battu Kofi Kingston.

 

 

Christian bat Alberto Del Rio dans le main event. Après le match, Edge fait semblant de vouloir attaquer son challenger avec une chaise et transgresser ainsi les ordres de Long, mais c'est à Christian qu'il laisse cet honneur.

 

 

Raw, 28 mars. Chez lui à Chicago, CM Punk annonce qu'il va détruire Orton, se vengeant d'une bagarre qui lui a coûté le titre il y a quelques années contre la Vipère et ses sbires.

 

 

Le straightedge échappe de peu au Punt Kick, Orton s'écroulant pendant sa course à cause de sa jambe affaiblie.

 

 

Santino Marella, Vladimir Kozlov, Big Show et Kane repoussent le Corre. Les héros fêtent leur victoire, et Kane en profite pour faire du air trombone.

 

 

L'Undertaker et Triple H s'affrontent au micro, sous l'arbitrage de Shawn Michaels.

 

 

Ce dernier quitte le ring sans un mot quand son meilleur ami lui demande s'il croit qu'il va réussir là où le Heartbreak Kid a échoué, distillant ainsi un peu de doute dans l'esprit de Triple H.

 

 

Dans la triangulaire Cena-Rock-Miz, le Marine prend l'avantage: après avoir repoussé le Miz et Alex Riley, Cena met KO le Rock avec son Attitude Adjustment!

 

 

Que se passera-t-il à Wrestlemania? Le Rock s'en prendra-t-il à John Cena? Triple H mettra-t-il fin à la Streak de l'Undertaker? Snooki encaissera-t-elle un Zigzag? Et ensuite? Edge continuera-t-il de dominer Smackdown? Orton et Punk aplanitront-ils leurs différends? Qui remportera la saison 5 de NXT? Les réponses à toutes ces questions, sauf la dernière, sont dans la suite de la rétro en images, qui sera publiée demain. Stay tuned!

 

 

Et vénérez votre Dieu.

10 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut