Catch

The Story of the Main Event Mafia épisode 1

The cracked brass bells will ring;
To summon back the fire witch
To the court of the crimson king.

King Crimson, The Court of the Crimson King

 

Voici un dossier traitant de la Main Event Mafia que j'avais écrit à l'époque pour CatchBreaker (rest in peace my brother!) et qui était paru en janvier 2010. Certaines vignettes ne sont malheureusement plus d'époque mais y a plus important dans la vie.

 

 

Give us some respect gros !

 

Dossier Main Event Mafia

Chapitre I

 

Cet historique relate les événements concernant la plus grande stable de l'histoire de la TNA à une époque où Hulk Hogan et sa clique n'avaient point encore posé leurs sandales dans l'Impact Zone. Une Impact Zone qui avait un ring à six côtés et plusieurs entrées.

 

Ce premier épisode expose les éléments qui menèrent à la création de cette stable et couvre la période allant du printemps à l'automne 2008.


La Main Event Mafia fut la plus grosse stable heel de l’histoire de la TNA (jusqu’à ce que les Immortals fassent leur apparition). Elle fut fondée en octobre 2008 et perdura jusqu’en février 2010. Son but premier était d’inculquer aux petits jeunes le respect des grands anciens de l’ Entertainement. C’est pourquoi elle regroupa des légendes du business telles que Kurt Angle, Sting ou encore Booker T.

 

Par la suite elle devint si dominante qu’elle regroupa en son sein tous les titres disponibles, à l’exception toutefois du titre féminin.


Mais avant de s’intéresser à l’histoire de cette alliance, il convient de planter le décor.


La saga pourrait commencer par un petit clin d’œil fait à la WCW. Lors de l’Impact du 24 avril 2008, Booker T. présenta ses excuses à Sting pour ce qu’il lui avait fait la semaine précédente (il l’avait frappé à la poitrine alors que Sting tentait de calmer le jeu entre Booker et Matt Morgan).


Booker expliqua que lui et Sting se connaissaient depuis longtemps et avaient vu leur ancienne compagnie s’effondrer. L’ancien King of the Ring ajouta qu’il avait du respect pour Sting et qu’il n’aurait pas dû le frapper traitreusement. Les deux ex-WCW se serrèrent alors la main, ce qui amorça une réconciliation.

 

 


Vingt après leur fructueuse collaboration, Paul Mc Cartney et Stevie Wonder se remettent ensemble !

 


Cette petite séquence, bien qu’anecdotique, aura son importance quelques mois plus tard. Mais restons en cette fin avril 2008 avec la course pour le WHC qui doit mener à Sacrifice.


Samoa Joe détient le titre depuis le Lockdown du 13 avril suite à sa victoire contre Kurt Angle dans un Six Sides of Steel match (la variante TNesque du Steel Cage Match. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque le ring de la fédération d’ Orlando compte encore six côtés). Et le re-match doit avoir lieu à Sacrifice. Cependant ce match se transforme en triple-threat suite à l’ajout de Scott Steiner qui fit jouer son droit à un title-shot acquis quelques mois auparavant.

 

 

Celui-là alors… toujours prêt à gratter un title-shot.

 

 

Joe conserva son titre mais sans avoir à affronter Kurt Angle, qui avait dû déclarer forfait suite à une blessure au cou (il fut remplacé par Kazarian qui gagna le droit de participer au match suite à sa victoire dans le TerrorDome qui donnait également droit à un title-shot pour la ceinture X-Division détenue par Petey Williams).


Suite à ce succès, la Submission Machine réunit tout les catcheurs lors de l’Impact suivant car il voulait leur faire une annonce de la plus haute importance. Cette annonce consista en la désignation des participants pour les matchs de qualification pour le King of the Mountain* devant avoir lieu à Slammiversary (l’enjeu de ce match étant bien évidemment la ceinture suprême).

 

*Le King of the Mountain (KOTM) était un match qui se déroulait chaque année à Slammiversary. Cinq catcheurs s'affrontaient pour la ceinture qu'il fallait accrocher à un crochet au dessus du ring. Pour avoir le droit d'accrocher la ceinture, il fallait au préalable faire le tombé sur un adversaire. Celui qui subissait le tombé était alors enfermé dans une cage au bord du ring pendant une minute.

 

Sachant qu’il y a quatre participants en plus du champion pour ce match, les éliminatoires consistèrent en quatre 1vs1. Les huit catcheurs devant prendre part aux qualifications devaient être choisis par le GM Jim Cornette et par Joe (quatre chacun pour ceux qui décrochent). Joe annonça le choix de Jim Cornette puis dit qu’il annoncera les siens la semaine suivante.


Tous les catcheurs étaient réunis. Tous ? Non. Car Booker T. n’avait pas été invité et le fit remarquer pendant le meeting. Cet oubli provoqua sa fureur d’autant que Samoa Joe prit un malin plaisir à le narguer.

 

Cependant, lors de l’Impact suivant, Joe annonça que Booker était bel et bien sélectionné. Ce dernier parvint à se qualifier après avoir remporté son match contre AJ Styles. Il rejoignit ainsi les autres participants qui étaient Christian Cage, Rhino, Robert Roode et bien sûr Samoa Joe.

 

 

Oui vous ne rêvez pas, Joe avait de vraies storyline à l'époque.

 


Notons également la présence de Kevin Nash lors de ce match. A cette époque, Big Sexy était le mentor de l’ex-champion de la ROH. Il avait alors conclu un marché avec Jim Cornette afin de participer au match en tant que Special Guest Ring Enforcer. Derrière cette appellation barbare se cache juste l’officiel chargé de veiller à ce que tout se passe bien. Il doit aussi remettre la ceinture au challenger voulant tenter de l’accrocher afin de remporter le titre.


Joe parvient à remporter le match, et devient du même coup le premier champion à conserver son titre au cours d’un KOTM. Mais il dut sa victoire à l’intervention de Kevin Nash. Il reprocha cependant à ce dernier, dans un premier temps, le laxisme dont il avait fait preuve au début, notamment en laissant Booker prendre la ceinture. Celui-ci n’avait pas digéré la conclusion du King of the Mountain et réclama donc une revanche. Le champion accepta et le match eut lieu lors de Victory Road à Houston, dans la ville natale du first contender.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=7OT7ijacvdo&feature=related

(part 1)
http://www.youtube.com/watch?v=lVvypD0tOBk&feature=related (part 2)
http://www.youtube.com/watch?v=YUsNcUqaBBA&feature=related (part3)


Ce match constitua un premier tournant. Samoa Joe fit preuve d’une rare violence en démontant tout ce qui bouge. Ce comportement fut d’autant plus surprenant qu’il venait de la part d’un face. Sharmell eut beau le supplier, Sting le raisonner, rien ne pouvait arrêter le maître du Muscle Buster qui alla jusqu’à montrer son majeur au Stinger.


Ce qui provoqua la rage de l’ex-WCW, qui assomma Joe avec sa batte de base-ball. Profitant de la situation, Booker fit péniblement le tombé mais il n’y avait plus un seul arbitre valide dans le coin. C’est donc sa compagne qui se chargea de l’affaire mais malgré le fait qu’ils repartirent avec la ceinture cette victoire n’avait évidemment rien d’officiel puisque non validée par qui de droit.


A l’Impact suivant, Booker T. se proclama champion mais Cornette refusa logiquement de reconnaître son règne et lui intima l’ordre de rendre la ceinture à Joe. Mais celui-ci refusa (ainsi que Booker) arguant qu’il s’agissait là d’une bonne motivation pour vaincre le maître du spinaroonie. D’autant que comme le fit remarquer son adversaire, Joe ne l’avait pas vaincu.


En parallèle, des questions sur les motivations de Sting quant au soutien apporté à Booker T. se firent de plus en plus pressantes. Angle apparut alors déguisé en Sting en compagnie de la Team 3D.


Il clama à l’assistance qu’il connaissait le pourquoi du comment car le Stinger était venu lui en parler la veille. Il faut savoir qu’à ce moment l’ancien champion olympique était en feud avec AJ Styles depuis quelques mois car il le soupçonnait de coucher avec sa femme. Il était donc lui-même confronté à l’irrespect des jeunes envers les vétérans et se sentait donc un petit peu concerné par l’affaire.

 

 


Et si vous n'êtes pas contents, la semaine prochaine on vient déguisés en Beautiful People.

 


En plus de cette forfanterie, des allégations quand à une possible alliance entre Booker et Sting apparurent. Non content d’avoir secouru son pote de galère à la WCW, Sting lui prêta son arme de prédilection à maintes reprises durant les shows suivants. On vit par exemple la batte descendre du plafond afin que Booker puisse s’en saisir et frapper son adversaire avec.


Sting lui-même se fit cependant très discret voire carrément absent, se contentant seulement d’apparaitre au-dessus du ring en fin de show. Il se fit en revanche un tout petit peu plus présent lors de Hard Justice où il infligea un Scorpion Death Drop à AJ Styles après que celui-ci ait vaincu Kurt Angle. Le Phenomenal avait alors littéralement massacré son adversaire allant jusqu’à lui infliger un beatdown alors que l’ex-WWE était évacué sur une civière.


Plus tard dans la soirée, Samoa Joe affronta une nouvelle fois Booker dans un Six Sides of Steel Weapons match (oui je sais ça fait un peu "nawak" cette appelation).

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=JfUmHVXB8gM feature=related
(part1)

http://www.youtube.com/watch?v=ZzvcpAUZHMA&feature=related

(part2)

 


Joe triompha ainsi suite à une mystérieuse intervention. Toutefois le mystère fut de courte durée car il était évident que la guitare utilisée par le champion était une référence à Jeff Jarrett.


Le fondateur de la TNA avait pris beaucoup de recul et n’était plus apparu depuis mai 2007 afin de pouvoir gérer au mieux les affaires de la compagnie. Le 11 septembre il fit son retour à Impact avant d’intervenir en faveur de Joe à No Surrender contre Kurt Angle (le match était un 3 way Dance avec Christian).

 

Jarrett soutenait Joe et la nouvelle garde en général car pour lui les anciens n'étaient attirés que par la gloire et l'argent. C'est un peu cliché certes, mais au moins ça permet de clarifier les positions de chacun.


Peu après, dans un segment mémorable, Sting répondit aux accusations de Double J et affirma que l'argent n'était pas sa motivation et énuméra les différentes grandes figures du passé qui lui avaient appris deux-trois trucs sur le milieu. Notez les réactions du public lorsqu'il évoqua Hulk Hogan.

 

http://www.youtube.com/watch?v=q4viyoTj_tA


Bien que ces justifications parurent légitimes aux yeux de certains, elles sonnèrent creux aux oreilles de Jeff Jarrett. Une semaine après son retour, ce dernier affirma que plutôt que de chercher du respect, les vétérans devraient passer la main et laisser la place à la nouvelle génération.

 

Il entra par la suite en feud contre Angle et le vainquit à Bound For Glory avec Mick Foley en special referee (l’ancien Mankind était alors apparu à la TNA quelques semaines auparavant. Il fut annoncé lors de l’Impact suivant Hard Justice qu’il était dorénavant le principal commissionner du show, sorte de GM).

 

 

Ooohhh ! Have mercy !!

 

 

Auparavant lors de No Surrender, Sting affirma au début du show qu’il avait bien droit à un title-shot à Bound For Glory contre le vainqueur du 4 Way pour le titre. Joe ayant triomphé, c’est à la Submission Machine que le Stinger dût faire face.


http://www.youtube.com/watch?v=Fv064jrwSXE&feature=related


Alors que le champion maîtrisait le match, il fut trahi par l’homme qui se présentait comme étant son mentor, son protecteur, le gars couvrant ses arrières.


Nash donna plus tard une explication à ce geste. Auparavant, lors de Turning Point 2007, lui et Joe, ainsi que Scott Hall, devaient affronter l’Angle Alliance composée évidemment du gold medalist, mais aussi AJ Styles et Tomko. Cependant, le plus célèbre des catcheurs alcooliques fit un No-Show, ce qui provoqua la fureur de la Submission Machine envers les légendes. Voici son discours:


http://www.youtube.com/watch?v=CCWh4Fi-wFc


Donc en gros, pendant qu’il y en a qui se lèvent le matin pour donner leur vie à la TNA, d’autres profitent de leur statut d’ancienne gloire pour se la couler douce. Joe n’eut alors aucun problème pour trouver un remplaçant et fit appel à Eric Young qui disputa alors son premier main-event en PPV.


Ce discours déplut fortement à Nash, blessé de voir son meilleur ami ainsi maltraité. Il se jura alors de faire payer cette humiliation tôt ou tard. Dans ce but, il se rapprocha encore plus de Joe car comme le dit l’adage: “garde tes amis prés de toi et tes ennemis encore plus prés”.

 

C’est donc dix mois plus tard que Big Sexy vengea enfin l’ex Razor Ramon en provoquant la perte du titre de son ancien protégé. Comme quoi il a su se montrer très patient.


Parallèlement à cela, Booker commença à apparaître en costume blanc toujours accompagné par Sharmell portant maintenant une mystérieuse mallette.


Le contenu de cette mallette fut révélée lors de l’Impact du 23 octobre après une séquence impliquant Kurt Angle, Kevin Nash, Sting, Booker T. et Sharmell dans une luxueuse suite d’un palace de Las Vegas (le show avait lieu dans la capitale du Nevada).

 

Mais comme il faut savoir travailler un minimum ses effets le contenu de cette malette vous sera révélé lors du prochain é pisode (quant à ceux qui le savent déjà, poupougne !)

 

 

[swffile="videos/MEM.flv"]

 


Au cours de ce segment, le champion olympique annonça à Jeremy Borash qu’en réaction au traitement infligé par Samoa Joe et AJ Styles les légendes avait conclu une alliance du nom de Main Event Mafia.


Derrière ce nom quelque peu racoleur, on sent bien la volonté de réunir les grandes gloires du business (les main eventers) afin de faire main basse sur la fédération (d’où le nom de Mafia). Le dress-code imposant le costume et le titre que Kurt s'arrogea (Godfather) ainsi que les liserés or et noir qu'il apposa à sa tenue de combat renforcèrent la comparaison avec la mafia.

 

 

– J'ai l'impression qu'on est pas sortis de la galère avec ces gars-là.

– Parle pour toi AJ. Parle pour toi…
 

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut