Catch

Retour du Best in the World dans le copier-coller

Ashes to ashes,

Funk to funky,

We know Major Tom's a junkie

David Bowie, Ashes to Ashes

 

Après presque deux semaines d'absence, le moment est venu pour un cinquième Gros oui ou Grognon. Et puisqu'un de ses PPV avait lieu dimanche dernier, honneur à la TNA pour cette fois, avec 4 questions sur 8 consacrées à la fédération d'Orlando. Et qui de mieux pour en parler que deux membres suffisament dingues pour suivre au jour le jour ce qui se passe là-bas ? J'ai donc appelé à la rescousse le sénile Papy et le psychopathe Flying Panda, mais que ceux que les frasques de Bischoff et de Samoa Joe n'intéressent que modérément se rassurent, leur dose de WWE sera bien évidemment présente, comme ça tout le monde est content !

 

 

Comme chaque mois, au moment où Papy livre ses pronostics pour le PPV à venir, le CDC Universe l'écoute avec déférence et admiration.

 

 

Gros oui ou Grognon, épisode 5

 

 

1) La guerre des mots sur Twitter entre Cena et le Rock vous intéresse

 

Papy : Grognon !
Alors, c’est facile de dire ça pour moi, les technologies récentes type Twitter, Facebook et autres Skyblog m’échappent totalement. Du coup, leurs échanges, je ne les vois pas ou peu (merci Raw). D’une manière plus générale, les échanges « hors-show » ne m’intéressent que très peu, je me satisfais pleinement de ce qui se déroule dans les émissions sans ressentir le besoin de suivre les pseudo-échanges scriptés des nos « superstars » favorites.

 

Flying Panda : Grognon

N'ayant pas twitter (oui je sais, honte sur moi et sur toute ma famille) ,je suis assez perplexe devant ce traitement de la feud. Etant donné que Rocky préfère jouer les seconds rôles dans des films de troisième zone plutôt que de venir à RAW, il est logique de procéder ainsi pour faire avancer la storyline, et c'est vrai que dans certains cas ça apporte un côté rafraichissant dans une rivalité. Le vrai problème, c'est surtout que ceux qui ne suivent pas Twitter comme moi n'ont aucune idée de ce qui peut bien se passer entre les deux protagonistes. De toute façon, cette feud est moisie, c'est dommage car niveau starpower on atteint des sommets (la symbolique avec le conflit des générations, toussa), mais quand un des deux rivaux n'est pas impliqué ou pire, absent comme c'est le cas ici, l'intérêt est vraiment tout relatif. Twitter ou pas…

 

 

…et donc mon nouveau film allie subtilement dialogues incisifs et caustiques et mise en abyme d'une société consumériste avalée par ses propres exigences, le tout filmé de façon sombre et âpre, en référence évidente aux premiers opus de Fritz Lang. Bon allez, je vous laisse, je dois aller twitter que Cena a un vagin.

 

 


2) Punk/Jericho est la rivalité menant à Wrestlemania la plus prometteuse.

 

Papy : Gros oui mais…
Alors potentiellement ce sera le meilleur match in-ring. Et potentiellement ça va dépoter au niveau des promos. Mais, mais, mais ! J’ai dit deux fois « potentiellement » en deux phrases et ça n’est pas un hasard (Eden) : pour l’instant y’a rien et ça n’est pas les deux trois échanges assez fadasses du moment qui vont me suffire.

 

Flying Panda : Gros oui

Cette rivalité, les fans l'attendaient avec impatience depuis un bail. On y va tout droit mais il y a encore une étape à franchir et non des moindres puisqu'il s'agit de l'Elimination Chamber. Je pense que la feud entrera dans sa phase principale après le PPV, et il sera intéressant d'observer le comportement de chacun lors du match. Jericho entrant en dernier, on peut s'attendre à ce que Punk le charrie le long du match, reste à savoir ce qui se passera lorsque il finira par sortir de sa cellule. Enfin cette feud est plus que prometteuse car elle regroupe quand même les deux types les plus talentueux au niveau du mic-skill et deux des meilleurs catcheurs au monde (derrière Austin Aries).

 

 

Et Lana Del Rey, qui se fait insulter par des milliers de gens sur Twitter ? Je l'ai fait bien avant elle ! Tous des copieurs, je vous dis !

 

 

 

3) Maintenant que Chris Hero a signé à la WWE, il devrait commencer en équipe avec Claudio Castagnoli plutôt que chacun en solo comme les officiels le veulent.

 

Papy : Gros oui !
Alors comme je l’ai dit à Major, je ne connais pas ces braves gens qui pourtant semblent être vraiment sympathiques. Et comme m’a répondu Panda, ils sont super talentueux et avec un gros mic skill. Alors pourquoi un oui si franc ? Parce qu’une putain de Tag Team avec deux mecs talentueux et complémentaires, ça me manque franchement. C’est pas interdit de faire une belle carrière en équipe avant d’évoluer en individuel !!! Et ça n’empêche pas d’y réussir en plus ! (cf Edge ou les 4 participants au dernier ME du PPV de la TNA) Et c’est pas comme si en plus on avait un besoin immédiat de nouvelles têtes dans le roster.

 

Flying Panda : Gros Oui… mais.

L'intérêt quand tu vas chercher la meilleure équipe du monde (ce n’est pas pour rien que le nom de l'équipe qu’il formait avec Claudio Castagnoli était "Kings of Wrestling"), c'est de pouvoir apporter de l'intérêt à ta propre division par équipe. Surtout quand celle-ci est plus que sinistrée. D'où leur recrutement. Mais même si j’aimerais les voir régner sur la division tag, il faut admettre que les faire commencer en solo est loin d’être idiot. D'abord, il faut qu’ils prennent leurs marques à la FCW avant de s’attaquer à la WWE, et pour ça c’est peut-être plus facile quand on est tout seul que quand on doit bosser avec quelqu’un. Remarquez aussi qu'il n'y a personne actuellement dans la division tag team, donc si on les met ensemble on les fait feuder avec qui ? Santino et Yoshi Tatsu ? De plus, peut-être que les responsables de la WWE préfèrent les jauger séparément pour bien étudier leur potentiel.

 

Et puis les deux lutteurs catchent ensemble depuis un paquet d’années, donc ils se connaissent très bien et n’ont pas forcément besoin d’être associés dès le début de leur carrière à la WWE. Enfin, même s’ils sont connus pour leur période en tag team, Hero et Castagnoli ont aussi pas mal lutté en solo, Hero s’étant notamment distingué à la Combat ZoneWrestling. En résumé le fan crie « K.O.W. ! » mais l’analyste (très) amateur dit «It’s gonna be legend… wait for it ! Wait for it ! »

 

 

Et je tiens particulièrement à remercier pour ce grammy Antonio Cesaro, sans qui je n'aurais jamais eu cette idée de castagne au lit !

 

 

 

4) Le gimmick de vegan de Bryan n'est pas à sa hauteur

 

Papy : Grognon
En fait j’ai pas l’impression que la gimmick soit vraiment allée au bout de ses possibilités. De même Bryan n’est finalement qu’un nouveau venu au sein de la WWE. Donc une gimmick non aboutie pour une superstar non aboutie (MacMahonement parlant), ça ne me semble pas déconnant. Je pense au contraire qu’il y a moyen qu’il évolue tranquillement et s’installe plus encore avec cette gimmick bien que peu originale pour le moment. Patience mes amis !

 

Flying Panda : Gros Oui

Tout le monde le dit, ça sent le réchauffé de la Straight Edge Society. C'est du déjà vu, je pense qu'on a tous compris que manger de l'herbe et des graines ça rend plus fort que tout le monde. Je veux bien que ça apporte quelque chose au personnage de Bryan. Mais à la manière du general Disarray je réponds laconiquement à son speech : "CM Punk l’a déjà fait". Et puis je n’aime pas quand Bryan parle, je préfère qu'il combatte, c’est sur le ring qu’il s’exprime le mieux, pas avec un micro !

 

 

Bon sang Randy, qu'est ce que t'as fait à Show ? Tofu ou quoi !?

 

 

Allez, on échange les places !

 

 

 

5) La TNA a eu raison de se séparer de Vince Russo.

 

Flying Panda : Gros oui

Est-ce que les poules pondent des œufs ? Plus sérieusement, ce mec est complètement surrestimé, il faut arrêter les frais, il a autant participé au lancement de l’Attitude Era que Bischoff avec la NWO. Russo n’est pas un bon booker, il n’est pas pire qu’Hogan, Dusty Rhodes ou Kevin Nash je vous l’accorde mais il n’a tout simplement pas le niveau. Après je veux bien que ça soit difficile de travailler correctement quand les gens en face ne peuvent pas vous supporter et ne vous suivent pas, mais quand on en arrive à ce genre d’extrémité, c’est qu’il y a bien un problème quelque part. Evidemment il ne faut pas lui mettre tous les torts sur le dos mais son bilan n’est pas fameux : des lutteurs délaissés, des storylines ubuesques (la bague d’Abyss, EV2.0,…), des turns à foison (M. Anderson et Bully Ray doivent détenir la palme lors de l’année 2011), des fins de match gâchées, le push de Mexican America (tiens rien que pour ça on devrait le brûler)… Nan franchement comme disait le prophète Joseph-Désiré Job en son temps : "Good Riddance ! ".

 

Papy : Gros oui !
La TNA a commencé à relever la tête depuis plusieurs mois maintenant et le fait de s’être calmé sur les turns from nowhere, les surprises à chaque Impact, les feuds à rallonge et incompréhensibles réhausse largement mon intérêt pour la fédération. Des champions qui durent et qui assurent, des feuds basiques et efficaces, bref du tout bon qui serait (je ne vois pas comment il en serait autrement) dû à l’éloignement progressif de Russo des manettes. Donc le sortir du placard pour le foutre à Pôle Emploi me semble être d’une logique implacable.

 

 

Bon, je me casse, on m'a proposé un super job: écrire les discours de campagne d'une candidate norvégienne à une élection française. J'ai déjà plein d'idées géniales.

 

 

 

6) Aries et Shelley ont livré ce dimanche ce qui sera le meilleur match de toute l'année 2012 à la TNA.

 

Flying Panda : Gros Oui

Et pas qu'à la TNA ! CM Punk peut frimer, mais Austin Aries il a dix Straight Edge dans chaque jambe et cinq Jericho dans chaque bras. Le retour de Shelley est évidement une excellente nouvelle pour la X-Division et sa feud avec Aries devrait continuer à envoyer du lourd, espérons donc que ce match ne soit que le commencement d’une série marquant à jamais l’histoire de ce sport.

 

Papy : Grognon !!
Et Dieu sait (enfin s’il existait le pauvre) que j’ai aimé ce match somptueux. Bien que grand fan de l’un des deux bonhommes, j’aurais presque souhaité la victoire de l’autre tant la construction du match a été bonne. Cependant je veux espérer et croire qu’on aura droit à d’autres matchs de ce calibre d’ici la fin d’année (on n’est qu’en février bordel !). Rien qu’une revanche avec un build plus approfondi pourrait péter à nouveau le feu. En revanche, c’est le meilleur match depuis ce début d’année sans aucun problème, et pas seulement en se limitant à la TNA.

 

 

En tous cas, la concurrence s'annonce rude.

 

 

 

7) La storyline entre les Bischoff père et fils pourrait aboutir à quelque chose de bon.

 

 

Flying Panda : Grognon

La storyline entre Bischoff père et fils devrait rester dans un cadre privé, ils peuvent très bien la faire chez eux : il y aurait plus de temps d'antenne pour de vrais catcheurs et le show ne se verrait pas impacter par un segment moisi et soporifique chaque semaine. Je n'ai rien contre le fait que Garrett veuille devenir un catcheur, après tout c'est même logique qu’il en rêve puisqu'il doit baigner dans ce milieu depuis tout petit. Mais la manière dont c'est amené ressemble plus à un crash en plein vol et à un prétexte pour continuer la feud entre Hogan et Bischoff. Reste à savoir si Garrett connaîtra le même destin que David Flair, mais je ne le vois pas finir comme Cody Rhodes vu comment c'est parti.

 

Papy : Grognon

Je suis plutôt patient avec les storylines en général. Je trouve même des excuses à l’aérophagie de Natalya !!! Mais là j’y crois vraiment pas. Reprenons, dans la storyline nous avons donc Eric Bischoff (non catcheur), Ric Flair (retraité), Hulk Hogan (retraité), Gunner (bon espoir, bon dans le ring) et Bischoff fils (j’y reviens). Donc y’a pas mal de bras cassés autour du ring (ça sent vachement le formol tout de même) et dans le ring c’est encore loin d’être parfait, la faute à un Garrett Bischoff beaucoup trop convaincant dans son rôle de débutant en catch si vous voyez ce que je veux dire. Et malgré un résultat enfin un minimum logique à la fin du dernier PPV, je ne vois aucun motif d’espoir à cette feud (qui ne pourra même pas permettre de continuer à crédibiliser l’ami Gunner). Si seulement, elle pouvait disparaître en même temps que Russo…

 

 

Si je vais chez le même tatoueur que Michael Cole ? Ah ben oui, comment vous le savez ?

 

 

 

8) Bobby Roode, le champion WHC, a pleinement profité de son heel-turn.

 

 

Flying Panda : Gros oui

Le bon Canadien a déjà été heel auparavant, il ne faut pas oublier qu’à l’époque de la formation de Beer Money il incarnait un courtier en Bourse très impliqué du côté de Wall Street. Il faisait donc déjà preuve d’arrogance et de lâcheté, mais le plus non négligeable dans le cas présent c'est qu'il a la ceinture WHC, du coup il bénéficie d'une exposition qui va au-delà de la seule Impact Zone. Même Axl connait Bobby Roode, c'est dire ! Sa nouvelle notoriété lui permet de donner sa pleine mesure, surtout qu’en face de lui il a son ancien coéquipier revanchard et un Jeff Hardy sur la voie de la rédemption et à qui il inflige moult screwjobs semaine après semaine. Il apparaît ainsi comme un gars fourbe et difficile à manœuvrer, typiquement le genre de méchant qu’on adore haïr.

 

Papy : Gros oui
Bobby Roode en tant que top face c’était déjà très bien, bien que très classique. Son heel turn arrivé un peu par surprise a été très bien maitrisé par le bonhomme qui s’impose depuis tout en haut de la carte sans problème. Et puis l’intitulé de la question y répond. Avant son heel turn, c’était Roode le mec qui a travaillé des années et dont on espère qu’il sera récompensé. Depuis son heel turn (il y a plus de quatre mois !) c’est Bobby Roode le champion WHC. Tout est dit.

 

 

Voila, c'est tout pour cette semaine, nos deux participants se quittent sur 6 points d'accord au total. Aimez, commentez, partagez, et à la prochaine fois, peut être.

 

 

D'ici là, n'oubliez pas de boucler votre ceinture, ça peut toujours servir.

3 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut