Catch

Des hauts et débats, épisode 2

Quand les gens sont de mon avis, j’ai toujours le sentiment d’avoir tort.

Oscar Wilde

 

Quand nous avons lancé le format « Des hauts et débats » il y a un an, à la veille de Wrestlemania 27, nous voulions le rendre récurrent. Eh bien, on a réussi : ce format revient très exactement une fois par an, strictement à l’identique.

 

 

Un truc qui revient à l’identique chaque année juste avant Wrestlemania : on sait, c’est un concept super novateur.

 

 

Des hauts et débats, spécial Wrestlemania 28

 

 

Nous avons posé exactement les mêmes questions qu’il y a un an, dans le premier épisode, à la veille de Wrestlemania 27. Nous avons même utilisé une citation d'Oscar Wilde en intro, comme à l'époque. Une seule chose a changé : l’identité des répondants mâles.

 

Nos trois stars de 2012 sont donc l’incandescente McOcee, le vibrionnant Jyskal et le nain Major Tom, maître d’œuvre habituel du Gros oui ou Grognon, et qui mérite bien de pouvoir donner son avis une fois de temps en temps.

 

 

Même s'il est vrai que la WWE lui offre déjà une tribune libre toutes les semaines.

 

 

Les trois icônes interrogées ne connaissaient pas les réponses des autres. Voici leurs avis sur les questions que tout le monde se pose, nous espérons que ce format vous plongera un peu plus encore dans l’ambiance Wrestlemanienne !

 

 

1. Globalement, éprouvez-vous ce "big feeling" qu'on est censés ressentir à quelques jours de Wrestlemania?

 

Jyskal

Enorme feeling même ! On peut difficilement reprocher à la WWE de ne pas avoir mis les petits plats dans les grands cette année. Le build général n'a pas forcément été à la hauteur de nos espérances, sur certains matchs c'est même un doux euphémisme, mais toujours est-il que la carte est incroyablement alléchante. Deux matchs ont potentiellement les moyens de nous faire hurler et de nous offrir des images inoubliables. Rock/Cena et Taker/HHH nununuméro 3, quoiqu'en en dise, c'est de l'or en barre, du caviar Beluga. A posteriori, on parlera peut-être de ce qui n'allait pas pendant des heures à tête reposée, mais on sait tous aussi qu'entre les deux coups de gong on sera comme des malades, pour la grande majorité d’entre nous du moins. Le reste de la carte n'est pas dégueu non plus avec deux très gros matchs de championnat du monde. Même s’ils ont été "buildés" de façon inégale, nous nous pourléchons probablement les babines tout autant sur un potentiel 5 étoiles entre Punk et Jericho que sur une merveilleuse opposition de styles entre deux mecs parmi les plus méritants de 2011, fins connaisseurs que nous sommes. Enfin la midcard n'a pas été oubliée cette année avec une guerre des GM ô combien réjouissante. Kane/Orton et Rhodes/Show sont un peu en retrait en termes de "big feeling", mais c'est indéniablement du très solide en perspective. L'excitation est à son paroxysme dans mon caleçon et mon arc-en-ciel se dresse.

 

Major Tom

Cent fois oui. Déjà mon cinquième Mania en tant que suiveur régulier, et je ne m'en lasse pas : quand revient cette période de l'année, cette semaine fatidique avant le coup d'envoi des hostilités, je ne tiens plus en place, je suis excité comme DSK qui aurait vu n'importe quoi ayant vaguement une apparence féminine, en bref, je n'attends qu'une chose : que les hostilités commencent. Pire que ça, je me surprends à perdre toute objectivité et à trouver des qualités et des motifs d'espoir même aux storylines qui ne m'emballaient pourtant pas jusque là. Ce fameux big feeling que la WWE sait si bien nous faire ressentir est d'ailleurs sans doute, soit dit en passant, à l'origine du nombre de messages déçus pullulant sur l'IWC les lendemains de Wrestlemania, mais en attendant, je ne vais pas bouder mon plaisir, j'ai simplement hâte !

 

McOcee

Gros oui et Grognon en même temps, même si cela peut paraitre un peu paradoxal. Oui, le big feeling est là, ce sentiment un peu spécial dès lors qu’il s’agit de Mania. Malgré mon agenda de ministre, je serai par exemple au rendez-vous dès lundi soir derrière mon écran, étant entendu que je n’ai plus l’âge pour le mater en live, et qu’un autre PPV ne me ferait pas bousculer ma semaine, sauf rares exceptions. Justement parce que c’est Wrestlemania, le truc qu’on peine un peu à expliquer à qui ne suit pas le catch avec ferveur et que j’avais moi-même du mal à comprendre lors de mes débuts dans l’univers merveilleux de la WWE. C’est certain, très objectivement, je kiffe le Rock et je ne cache pas ma hâte et mon enthousiasme à l’idée de le voir enfin se fighter en un-contre-un avec Cena. Cette storyline participe certes de mon impatience, tout comme la perspective de voir s’affronter sur un ring et par micros interposés ces deux monstres sacrés que sont Chris Jericho et CM Punk. Mais en gros c’est tout. Il y a bien aussi le match entre Bryan et Sheamus, mais rien ne m’emballe particulièrement : le build général n’est pas transcendant ; on a une fois de plus sacrifié les Divas sur l’autel du starpower propre au Granddaddy ; l’issue de la plupart des affrontements paraît cousue de fil blanc ; les main events sont très discutables et très discutés. Et pourtant, comme c’est Mania, on kiffe quand même. Pour l’événement, pour le starpower, justement. Et puis parce que, malgré toutes mes « critiques », Wrestlemania reste l’événement catchesque le mieux amené de l’année. Bref, big feeling pour Mania, car il le vaut bien.

 

 

C’est Mania machin là, c’est super important, achetez le ppv, ça va être épique tout ça. OK c’est bon je peux y aller maintenant ?

 

2. Quel est votre principal motif de satisfaction dans le build de ce Mania?

 

Jyskal

Cette question me fait prendre conscience que je n'ai pas de moments forts qui ressortent réellement de cette Road et par conséquent pas de vrai build de malade mental qui me vienne à l'esprit directement. Je maintiens être excité comme une puce à l'idée de débrancher mon cerveau lundi et de m'envoyer dix paquets de Granolas devant Mania pendant des heures, tant la carte et les enjeux des différents matchs m'enchantent. Mais je dois reconnaître que le build général est assez décevant quand on est pas un fanatique de Mania comme moi. Si je devais donner un match en particulier, je citerais Punk/Jericho pour le titre WWE. Le build n'est pas dingue, loin de là même si on occulte les trois dernières semaines, mais les deux acteurs ont su relever le niveau d'un retour pour le moins polémique avec tellement de talent que je considère ce build comme un réel succès car il faut bien l'avouer, on l'attend avec impatience ce match maintenant.

 

Major Tom

Ma réponse ne surprendra sans doute personne : le match autour du titre WWE. J'adore quand les storylines deviennent personnelles et force est de constater que ces trois dernières semaines, avec des speechs plus ou moins réussis, Jericho a parfaitement su lancer une feud dont on pouvait légitimement se demander comment elle allait pouvoir être à la hauteur des merveilles imaginées à l'idée de voir ces deux là se bastonner. Le fait d'avoir tenu Punk et Jericho écartés l'un de l'autre depuis un bon mois me semble jouer aussi beaucoup sur l'envie de voir les deux enfin dans un même ring, et j'ai vraiment hâte de voir Punk, une fois la cloche sonnée, se jeter à l'abordage du Canadien comme un mort de faim, tout comme j'espère que la rivalité est amenée à durer dans les prochains mois. Dans une moindre mesure j'ai beaucoup aimé la feud autour des GM, pour son côté très fun tout d'abord, et parce qu'elle a réussi à donner un véritable background au fameux match bouche-trou pour tous les midcarders dont on ne sait pas quoi faire pour le show.

 

McOcee

Ben justement, c’est un peu la suite de mon premier grognage. Des motifs de satisfaction concernant le build de ce Mania, je n’en ai guère. La faute à un main event (Cena vs. Rock, au cas où il y aurait un doute) difficile à builder, j’imagine. Car il aura manqué un élément majeur à la construction de la tête d’affiche de ce show hors du commun : la dimension physique. Le Rock n’a pas trop le droit de faire le mariole sur un ring et c’est bien dommage. Depuis le temps que ces deux-là se tournent autour, ne pas les voir se foutre un peu sur la tronche de temps en temps a quelque chose de perturbant. Il y a eu des promos fabuleuses, mais il manque tout même un truc.

Le build Taker vs. HHH est à chier, je pense que tout le monde en conviendra, la faute principalement à un Deadman désormais plus mort que vivant, whaté comme une merde par le public, plus crédible pour un cent. Je continue à croire que le match sera sympa, mais jusque là, à part quelques trop rares envolées, quelle purge !

Jericho vs. Punk, c’est évidemment un régal de bout en bout. Mais c’est de la midcard de Mania, ça n’a pas mérité une si longue construction que cela, c’est pas non plus autour de leur feud que tourne ce Biggest Stage . Le reste est sympa, je dis pas. Mais c’est super convenu, non ?

 

 

J’en ai découvert de belles sur ton oncle, Punk !

– Oh non !

– Oh si ! Comme disait le poète, « You don’t eat or sleep or mow the lawn, you just fuck your uncle all day long ! »

Tais-toi, saloperie de Canadien !


 


3. Et votre principal grief?

 

Jyskal

Mon principal grief va droit dans les valseuses du Taker. Même si je sais que le match sera légendaire et va très probablement m'arracher des larmes de joie, tant je serai sensible à la dimension épique et historique de ce qui va se dérouler dans le ring avec trois des plus grands entertainers, si ce ne sont les trois plus grands… Je sais également que le build aurait pu être cent fois meilleur. La faute très probablement à un Taker très en deçà de son niveau, ne serait-ce que par rapport à son niveau de l'année dernière. Il est revenu incroyablement tard, n'a réalisé que très peu d'apparitions dans le ring en live, presque toutes soldées par de cuisants échecs, et ne semble même plus en mesure de se permettre le moindre contact physique les 364 jours qui entourent WrestleMania. C'est un peu triste. Alors heureusement pour lui et pour nous, sa légende est là et elle se suffit à elle-même pour les grands illuminés comme moi, mais bordel si seulement il pouvait encore faire un tout petit peu plus, on tenait cette année tous les ingrédients pour la plus grande feud depuis un bail.

 

Major Tom

Malheureusement, les deux rivalités de main event n'ont jamais réussi à me passionner, et pour des raisons un peu similaires : on a là deux matchs bookés depuis plus d'un an, et pourtant deux affrontements qui n'ont jamais réussi au cours de leur build up à partir d'un point de départ pour arriver finalement ailleurs. Les postulats d'origine sont les mêmes qu'à l'approche de Wrestlemania XXVII  (d'un côté « Shawn est meilleur que toi/on est les deux derniers de notre genre », de l'autre « tu as quitté la WWE sale lâcheur/je vais te prouver que j'ai encore ce qu'il faut pour être un vrai catcheur ) , et c'est d'autant plus triste qu'il y avait mieux, mille fois mieux à faire avec les quatre hommes, et je ne peux que ressentir une impression de gâchis tant les bookers n'ont jamais vraiment donné l'impression de maîtriser ce qu'ils faisaient. Néanmoins, et ça rejoint ce que j'écrivais en réponse à la première question, j'ai quand même l'espoir d'assister dimanche à deux bons, voire très bons matchs (même si je ne suis pas un grand fan des Hell in a Cell), qui sauront être épiques et surtout raconter une vraie histoire comme savent si bien le faire ces quatre vétérans que sont Rocky, Cena, Taker et Triple H. Nul doute qu'un main event du feu de Dieu saura effacer de nos mémoires ce build-up un peu poussif.

 

McOcee

Un peu tout ce que je dénonce dans ma première grognitude. D’abord un main event en forme de balle dans le pied. Un an de feud, c’est long. Une éternité pour Cena qui s’en prend subitement plein la gueule chaque lundi que Vince fait. Un adversaire invisible, fuyant et interdit de ring… Cena ne pouvait pas s’en sortir. Il a mangé son pain noir toute l’année et je continue de croire que booker le main event de Mania un an à l’avance était une grosse connerie. Même si le match est monstrueux, ce que j’espère, il restera toujours un goût de « ouais mais bon ». Un retour du Rock en janvier aurait sûrement été l’idéal, le rythme aurait été bien plus intense, y’avait moyen de faire autrement que ce truc finalement un peu mou et qui aura trainé en longueur sans jamais vraiment décoller. CTB.

Autre grief, nostalgique celui là : j’ai rien contre le match entre les teams des GM, mais je regrette le Money in the Bank. Il y avait tout : la midcard talenteuse, l’enjeu « sportif », le spectacle, un gros moment de fun… C’était mieux avant. C’était l’occasion d’occuper intelligemment les talents en devenir ou les bons vieux jobbers. Une stip avec une histoire, son prestige, ses glorieux anciens comme CM Punk, sa si précieuse mallette… Le match de dimanche sera sympa, la storyline est rigolote, mais on est bien loin d’un bon vieux match où des mecs en slip se foutent sur la gueule pour être les premiers à décrocher une mallette suspendue au dessus d’un ring, en grimpant sur une échelle.

Enfin, et je mesure bien les risques que je prends en écrivant ces lignes, je trouve les résultats de la carte de Mania étrangement prévisibles. Dans l’article du post de pronos, on a tous voté la même chose si ce n’est que j’ai fait mon intéressante en votant pour The Rock. Tout paraît cousu de fil blanc. Il y aura donc une grosse surprise.


 

Les gars, je comprends pas. Paraît qu’on nous reproche d’être répétitifs…

– Je comprends pas non plus, Taker. Shawn et moi, on a changé de tshirt par rapport à l’année dernière !

 


 

4. Quel match devrait être l'opener et pourquoi?

 

Jyskal

Je pense que l'opener devrait être le 6v6 des GM pour la suprématie des shows bleu et rouge. D'une part parce que le format est propice à un paquet de signature moves et de gros spots pour chauffer le public, d'autre part car je trouverais intéressant que le résultat de ce match soit exploité dès WrestleMania ! Bah oui mes bons amis ! Imaginez : Johnny remporte le pactole et dans la foulée il booke un bon petit Swagger/Santino pour le titre US, ooooh le salopard ! Il peut offrir un match de championnat par équipe aux Vickie Boys également, contre des Colons étrangement absents de la carte, oooooh la raclure de bidet ! Et plus tard dans la soirée il offre une sorte de cash-in à Christian, oooooh la belle enflure ! (bon ça c'est surréaliste ok haha) Tout ça pour dire que les possibilités de pimenter le show seraient assez funky. Comme on dit, BOOK IT !


Major Tom

Je pense que cette place reviendra au match pour le World Heavyweight Championship, et très franchement je vois mal quel autre match sur la carte pourrait répondre aussi bien aux attentes qu'on peut avoir d'un opener : un match rapide, enlevé, avec de l'enjeu mais pas trop, capable de chauffer à blanc le public pour entamer le show. Certains crieront à la dévalorisation pour Bryan, Sheamus ou le titre, je ne partage pas cet avis : comme l'avait noté Silvernights sur le forum il y a quelques mois, une place en tout début de Wrestlemania, au moment où le public, les mecs qui n'ont attendu que ça depuis des mois, est complètement surexcité à l'idée que le show commence est sans doute la meilleure façon de mettre en avant tout ce petit monde, bien mieux qu'un match paumé en milieu de carte, au moment où tout le monde n'attendra que l'apparition de Rocky. Nul doute que les deux hommes ont le potentiel pour essayer de tutoyer le sommet de perfection qu'a représenté l'opener de Wrestlemania X entre les deux frères Hart.

 

McOcee

Les Divas, comme ça on passe à autre chose. Ou alors, et je vais faire hurler Spanish qui ne jure que par les main events réservés aux titres majeurs, le match entre Bryan et Sheamus. Le haut de la carte est de toute façon hyper bouché, autant marquer le show en balançant un pur opener et voler Mania en vingt minutes d’amour de catch. Avant de respirer un peu avec un ou deux matchs de midcard.         

 

 

– Allez AJ, dis-leur pourquoi il est important que mon match fasse l’opener.

– Eh bien, parce que c’est un emplacement stratégique et prestigieux dans un show comme Wrestl…

– Hein ? Mais non connasse ! Parce que comme ça j’en aurai fini plus tôt et j’aurai toute la soirée pour te troncher comme un gros goret ! YES ! YES ! YES !

– Ah oui pardon mon chéri, où avais-je la tête ?

 

 


5. Quel match devrait être le main event et pourquoi?

 

Jyskal

Incontestablement, cela devrait être Rock/Cena. Peu importe le niveau de "gagaïtude" dont je fais preuve pour tout ce qui touche de près ou de loin à HHH, HBK et Taker, il est indéniable selon moi que l'affrontement Rock/Cena dépasse absolument tout en terme d'enjeu, de hype, voire même de starpower pur. Avec un Rock dans sa ville natale et un Cena topface depuis plus de cinq ans et porte-drapeau du catch pour près de 90 % des suiveurs du monde entier, l'ambiance promet d'être à un niveau encore jamais vu pour un match à la WWE. Ça va juste être monstrueux les gars, il faut en prendre conscience maintenant ! Si vous loupez ce match, c'est pire que de ne pas avoir de Rolex à cinquante ans. Punk/Cena, ça risque d'être du pipi de chien à côté, un vague match d'arrière-cour chez le promoteur amateur du coin. Et le plus beau dans tout ça, c'est qu'on sous-estime très largement la part d'Américains qui est persuadée, qui croit dur comme fer à une victoire du Rock. Pour 99% des CDC, le triomphe du Marine symbolisant un passage de flambeau et la victoire de la PG Era sur l'Attitude Era ne fait aucun doute. Mais j'ai bien l'impression, de mes pérégrinations sur les sites US, que l'IWC outre-Atlantique est nettement plus partagée, ce qui va promettre un moment absolument épique au moment du tombé final, peu importe le vainqueur. L'enjeu est absolument colossal, l'ambiance va être hallucinante, l'atmosphère proprement étouffante et quoiqu'on en dise, la messe n'est pas dite, tout du moins par pour tout le monde, et certainement pas pour les 70 000 et plus dans le public. Alors accrochez vos ceintures dimanche soir car vous en êtes pour un voyage de grand malade.

 

Major Tom

Là aussi la réponse est facile : on ne booke pas un match comme le plus grand de tous les temps pour le faire passer à une autre place qu'en tout dernier, encore moins quand un des participants est devant son public pour son grand retour dans un match solo depuis huit ans. Plus grand match de tous les temps je ne sais pas, mais affiche de rêve entre deux générations, c'est certain, et j'attends de ce combat qu'il soit le Hogan/Rock de la décennie 2010, un affrontement symbolique dont tout le monde se rappellera dix ans plus tard. Et puisqu'on est dans ce parallèle bien légitime, le public aura un rôle prépondérant, et il ne tient qu'à lui de faire basculer le match dans la folie ou au contraire dans l'ennui le plus total.

 

McOcee

Cena vs. The Rock, sans l’ombre d’un doute. Tout est construit autour de ça depuis un an, la question ne se pose même pas.

 

 

Tu vois Rock, j'ai bien lu ton tshirt et il complète parfaitement le mien: je m'élève au-dessus de la haine 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, 365 jours par an!

On est dans une année bissextile, connard.

 

 

 

6. Quels devraient être les résultats des matchs selon vous (pas vos pronostics, mais ce qui vous semble le plus souhaitable)?

 

Jyskal

Question bien sympa car mes pronos divergeront sans doute un peu de la réponse qui va suivre. J'en profite pour donner également l'ordre dans lequel j'aimerais voir les matchs se dérouler :


GM WAR 6v6 : La victoire de Team Johnny me semble la plus souhaitable en terme de possibilités de booking pour les semaines à venir, dont la possibilité de voir Otunga diriger Smackdown. Une victoire de Team Teddy serait juste bonne pour du kiff instantané, du feelgood dont raffole WrestleMania.


Orton/Kane : Ici que ce soit en terme de préférence ou de pronostics, je ne vois pas comment la victoire peut échapper à Orton.


Rhodes/Show : Cody Rhodes à fond à fond à fond, mais ça ne sera sûrement pas mon pronostic…


Sheamus/Bryan : La question est aussi dure pour les pronos qu'ici. Franchement une victoire de l'un ou de l'autre serait une vraie consécration. Bryan gagnerait sa gimmick pour la vie tandis que le build d’un an de Sheamus vers la victoire serait ouf. Je dirais Sheamus quand même car je le pense à même d'être un énorme topface.


Les nanas : Je dirais Maria machin et K², mais je ne sais même pas pourquoi. Quelqu'un en aura quelque chose à foutre lundi matin ?


Jericho/Punk : Punk doit gagner absolument. Une victoire pourrait le rapprocher encore plus du niveau de Cena et la WWE en a besoin.


Undertaker/Triple H : Bon bah je vais faire mon con, mais pour moi, Triple H doit gagner, peu importe comment. Non seulement il le mériterait, mais en plus il deviendrait le plus gros heel de l'histoire et ce pour les vingt ans à venir.


Rock/Cena : Un "no brainer" selon moi, John Cena a le plus à perdre ici et doit par conséquent triompher à tout prix, même au prix d'un… heel turn 😉

 

Major Tom

Une question intéressante, mais force est de constater que les choix que je vais avancer correspondent assez à mes pronostics : en effet, comme pas mal de personnes j'imagine, au moment de pronostiquer le vainqueur d'un match, je prends principalement en compte deux choses : la cohérence avec l'histoire racontée jusque là d'une part, et les pistes ouvertes par une victoire de l'un ou de l'autre catcheur. À ce titre je pense qu'il faut absolument faire gagner Cena et Rhodes face à leurs adversaires, bien plus vieux qu'eux, de la même manière, une victoire de l'équipe Johnny me paraît bien plus profitable aux futurs arcs narratifs qui pourront découler de cette suprématie du heel sur les deux rosters. Deux matchs retiennent mon attention, car dans les deux cas les ouvertures scénaristiques sont intéressantes quel que soit le vainqueur : les deux matchs pour le titre se produiront dans le cadre de feuds amenées à continuer, mais la physionomie des choses sera sans différente selon que les champions actuels gardent leur ceinture ou que leurs adversaires finissent par remporter l'or. J'attends de voir, mais de ce côté là, les bookers ont déjà gagné.

 

McOcee

Les Divas. Je m’en fous. J’aime bien les efforts de Maria Menounos, elle a l’air de s’amuser, je trouve ça rigolo. Alors va pour les faces.

 

Randy Orton vs. Kane. Match sans grand intérêt. Le jobber doit jobber, c’est le destin de Kane. Et Randy ne peut pas perdre. Affaire classée

 

Team Teddy vs. Team Johnny. Arf, difficile de trancher. J’aime bien les deux. Je kiffe la froideur de Johnny, son visage sans expression, ses promos plates aussi jouissives que la lecture du bilan annuel de L’Oréal. Il est nul, mais je le trouve super. Ce mec est un heel né.  D’un autre côté, je me suis habituée au personnage de Teddy l’andouille, ce mec sans charisme ni autorité, un peu ridicule dans ses costumes trop larges et de couleurs douteuses. Il me manquerait. Match nul ?

 

Cody Rhodes vs. Big Show. Ça ressemble furieusement au match d’Orton et de Kane. Même sentence, Cody doit s’imposer.

 

HHH vs. Deadman. Que le Taker gagne et qu’on en finisse : qu’il annonce sa retraite après ce compte si merveilleusement rond, ce 20-0 pour l’éternité.

 

Bryan vs. Sheamus. J’aime beaucoup Bryan, il a pris une dimension incroyable, forme avec AJ un couple merveilleux et est formidable in ring. What else ?

 

Chris Jericho vs. Punk. L’arrache-cœur. Punk, comme pour tuer le père mais dieu que cette phrase est difficile à écrire. J’ai l’impression de choisir entre mes deux fils.

 

Cena vs. The Rock. Ifffff, you smeellllll… Je lis parfois que ce serait trop la honte pour le Marine s’il s’inclinait face au Rock. Bof, je trouve pas. Je m’en fous. Je voudrais juste qu’il perde et que je hurle comme une malade devant mon écran.

 

 

 

– Et ma première décision en tant que patron de Raw et de Smackdown est de souhaiter tout le best dans ses future endeavors à… Little Jimmy !

– Noooooooooooooon !

 

 


7. De tous les catcheurs actuellement à la WWE et qui ne sont pas sur la card, quelle absence est la plus regrettable à vos yeux?

 

Jyskal

J'avais envie de dire Brodus, mais ça aurait probablement été pour la même chose que depuis son retour avec sa gimmick de Funkosaurus, donc ce n'est pas si regrettable que ça. J'ai finalement l'impression que tout le monde a trouvé sa place sur la carte avec les incrust' du Miz et de Zack Ryder dans les dernières émissions. Y'a de grands absents mais pour cause de blessure (Wade Barett) ou alors pas encore remis à 100% (Christian, Del Rio, Mysterio) qui vous font dire que putain la carte aurait été hallucinante avec tout ce beau monde, mais pas de réel laissé pour compte au final. Même Drew McIntyre a vu de la lumière ! J'ai trois noms à l'esprit qui pourrait décrocher le titre de "grand absent", ce sont Hunico, Ted DiBiase et Jinder Mahal. Dans le lot, je choisirais Hunico car il avait sans doute le potentiel pour faire de belles choses dans le 6v6 par exemple, mais il est hors du coup depuis tellement longtemps que c'est très relatif comme nomination. A mon sens, tous ceux qui doivent (et peuvent) être là sont là.

 

Major Tom

Malheureusement, les blessures sont venues se mettre en travers du chemin de quatre workers qui auraient eu totalement leur place sur la carte : Rey Mysterio, Alberto Del Rio, Christian, Wade Barrett. Fataliste, on ne peut que déplorer ces absences, mais au moins elles ne sont pas du fait de la WWE, qui n'y peut, comme nous, pas grand chose. Je n'ai par contre que l'envie de pleurer des larmes de sang quand je vois qu'on a attendu pendant des mois la séparation des Divas of Doom dans l'attente d'un match à Wrestlemania pour le titre entre les deux catcheuses les plus douées de la fédération et qui aurait représenté le pinacle de la division féminine de ces dernières années. Natalya est maintenant face, hein, mais c'est dommage, les fameux « scénaristes » ont trouvé qu'il était plus amusant qu'elle pète, finalement. En dehors de ça j'ai bien l'impression qu'ils sont venus ils sont tous là.

 

McOcee

Kharma, pour une ultime grognance. C’est tout un symbole, cette absence de Kharma. Opposée à Beth Phoenix, elle aurait pu sonner le renouveau de la division féminine, au moins pour un temps, mais il nous faudra encore attendre un peu avant de la voir (re)faire ses débuts. Mania aurait été un bel écrin pour sa nouvelle perle noire.

 

 

– Ils ne nous ont pas cités là? Dans les grands absents? Nous, les champions par équipes?

– Non. Par contre ils ont cité Jinder Mahal.

– On va se bourrer la gueule?

– Ouais, allons-y. Comme chaque soir de ppv en fait.

 

8. Quel devrait être le "Mania moment" de cette édition qui marquera l'histoire?

 

Jyskal

J'ai deux Mania moments potentiels en tête que j'ai du mal à départager : HHH brisant la Streak et le turn de Cena. Peu importe si pour vous le match du Phenom est sans enjeu ni suspense, j'y croirai jusqu'au bout, tout comme j'y ai cru chaque année depuis le premier HBK/Taker. Ce moment serait incroyable et inoubliable. Tout aussi inoubliable qu'un pétage de câble du Marine sur le Granddest Stage of Them All. J'ai peine à croire que toute cette histoire ne nous mène qu'à un simple passage de flambeau tout lisse. Même si la victoire de Cena serait belle et le symbole très fort, c'est le moment où jamais. Et peu importe le nombre de fois qu'on ait pu le dire sur ce forum ou ailleurs, c'est en effet le moment où jamais. Tout converge vers le 1er avril. Toutes les étoiles sont alignées. Un heel turn de Cena serait un événement sans précédent qui ne peut se produire qu'à Mania dans un match d'exception, et bordel on en tient un beau. John Cena pèse des centaines de milliers de fans sur Facebook, sur Twitter, partout ! Le cataclysme serait absolument dingue.

 

Major Tom

Aucune hésitation : l'après main event DOIT absolument représenter le moment dont tout le monde se souviendra pour des années et des années, et surtout pas un vulgaire cliffhanger simplement fait pour donner envie de regarder le Raw du lendemain, comme l'an dernier. La WWE a montré par le passé qu'elle n'aimait pas reprendre les storylines ayant déjà eu lieu, du coup j'ai un peu de mal à croire à la réconciliation des guerriers comme ça avait pu être le cas entre Hogan et Rocky en 2002 à Toronto. Le heel turn du Marine sera bien sûr dans tous les esprits, mais à titre personnel, je ne demande qu'à être surpris et emballé par ce qui est supposé représenter le summum de l'année catchesque à la WWE, et j'espère que les bookers sauront nous préparer quelque chose à l'avenant.

 

McOcee

Tu vas voir que y’en aura pas. HHH et le Taker devraient faire le spectacle mais ils ont au moins cent ans à eux deux. S’ils marquent l’histoire dimanche, la WWE a du souci à se faire pour son avenir. Cena vs. Rock ? Il faudrait que le Rock batte Cena, ce que je souhaite et pronostique mais ne crois pas vraiment. Seuls Jericho et Cihaime peuvent voler le show. Un affrontement dantesque au micro et un match cinq étoiles, et l’histoire sera écrite.   

 

 

Voilà, on a fait le tour, à vous de nous donner votre avis sur toutes ces questions (et toutes ces réponses) en comms, et le format "Des hauts et débats" vous dit…

 

 

A dans un an les loulous!

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut