Catch

What’s new on NXT?

Le changement, c’est maintenant.

William Regal

 

La saison 5 de NXT, ce show interminable qui ferait passer En attendant Godot pour Project X, a épuisé nos trois chroniqueurs attitrés lecharentais, Kovax et Julius Ostermark. Mais il était dit que le show jaune ne sombrerait pas dans les tréfonds de la conscience cdciste. Un homme s’est levé pour reprendre le flambeau tombé à terre et vous conter les principaux événements des dernières semaines. Un homme ? Pas sûr.

 

 

Un putain de maniaque oui!!!

 


Nalyses des évènements importants survenus lors des NXT du 18 avril, 25 avril et 2 mai

 

 

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, les nalyses de NXT se sont arrêtées depuis un petit moment sur ce site. Pourquoi ? Tout simplement parce que NXT était devenu un show inintéressant. Oui, d’entrée, je balance.

 

Ceux parmi vous qui ont lu jusqu’au bout les nalyses de Kovax, Lecharentais et Julius Ostermark savent très bien de quoi je parle. Quelques semaines après le début de la cinquième saison du show jaune, le courageux trio de rédacteurs a dû commencer à déployer des efforts d’imagination de plus en plus surhumains pour mettre au point des reviews agréables à lire à partir d’épisodes de plus en plus médiocres.

 

Finalement, ayant fini par réaliser que cette cinquième saison ne se terminerait jamais, c’est fort logiquement que nos trois sympathiques camarades ont cessé de nalyser NXT pour se concentrer sur des choses plus importantes comme commenter de vieux matchs d’une fédération mineure pour Kovax, écumer tous les rades les plus crasseux de sa région pour Lecharentais ou visionner pour la dixième fois l’intégrale de Babylon 5 pour Julius.

 

 


15 février 2012, après avoir effectué une ultime nalyse de NXT ayant laissé des traces, Kovax annonce officiellement qu’il va devoir arrêter pour prendre du repos.

 

 

Alors pourquoi cet article ? Pourquoi faire la nalyse d’un show devenu totalement inutile ? Surtout, pourquoi maintenant, plus de deux mois et demi après la dernière nalyse datant du 15 février ? Eh bien tout simplement parce que NXT semble connaître, enfin, une petite évolution qui pourrait bien lui redonner un peu d’intérêt.

 

Petit récapitulatif tout d’abord sur ce qu’est devenu NXT (qui d’ailleurs s’appelle NXT Redemption depuis le début de la cinquième saison).

 

Pour faire simple, la creative team a supprimé, sans jamais le reconnaître officiellement, tout ce qui faisait l’originalité de NXT au point de le transformer en un véritable C-show de la WWE : disparition des concours à la con, disparition des points de rédemption, disparition du classement des rookies servant à éliminer le dernier de la liste, disparition des pros dont la plupart ont carrément été virés de la WWE depuis le temps, disparition du mot « rookie » pour désigner les membres du roster et même disparition du terme « cinquième saison » pour désigner NXT Rédemption, ce qui montre bien que l’on n’assiste plus à une saison avec un nombre limité d’épisodes mais à un show classique censé perdurer indéfiniment dans le temps. A contrario, on a pu assister à des apparitions de plus en plus fréquentes de Titus O’Neil, Darren Young et Derrick Bateman à Raw ou à Smackdown, notamment dans des batailles royales, ce qui confirme qu’ils sont désormais considérés comme des superstars de la WWE à part entière.

 

 

– Regarde Darren, les cordes sont bleues.

Oui Titus. Et vois-tu comme moi toute cette lumière dont nos corps paraissent limbés ?

Oui Darren. Je ne vois qu’une seule explication : nous sommes morts.

 

 

Enfin, dernier évènement en date, la création du poste de General Manager de NXT qui a été confié à William Regal car, bizarrement, John Laurinaitis et Teddy Long ne se sont pas disputés pour obtenir cette fonction.

 

 

– Teddy, comme mon équipe a gagné à Wrestlemania et que tu as perdu ton job, tu n’as que deux solutions pour payer les études de tes petits-enfants. La première, c’est de devenir mon homme à tout faire que je traiterai comme un esclave, t’obligeant à effectuer toutes les tâches les plus dégradantes, à aller annoncer les mauvaises nouvelles aux catcheurs et à porter des tenues ridicules.

– Et c’est quoi l’autre option ?

– Devenir le General Manager de NXT.

– OK, va pour la première solution playa.

 

 

En fait, la seule chose qui différencie encore NXT Redemption de Raw ou de Smackdown est l’absence de championnat puisque aucune ceinture n’y est défendue. En dehors de ça, nous avons là une émission de catch classique où des storylines sans grand intérêt se développent autour d’un roster dépourvu de starpower.

 

Dernier élément à étudier d’ailleurs : la composition du roster de NXT. Vous comprendrez un peu plus loin dans cette review pourquoi il est utile de s’attarder là-dessus.

 

 

Côté heel (du plus important au moins important) :

 

Titus O’Neill et Darren Young, qui forment un duo loin d’être exceptionnel dans le ring mais qui marche globalement bien. Les deux se donnent à fond, semblent prendre du plaisir à jouer les jeunes loups prétentieux et sont un peu les tauliers de NXT vu qu’ils sont présents depuis le début de la cinquième saison. –

 Curt Hawkins et Tyler Reks, le duo le plus intéressant du show selon moi. Pas trop mal dans le ring, eux aussi semblent s’investir complètement dans leur rôle de heels rebelles qui passent leur temps à essayer de saper l’autorité de William Regal (pauvres fous).

Johnny Curtis et Maxine, encore un duo et le moins intéressant du lot. Les deux sont ennuyeux dans le ring. Maxine joue la heel dominante qui passe son temps à engueuler son ex-boyfriend qui lui joue… en fait, je ne sais pas trop quel rôle joue Curtis et vu qu’il m’ennuie à mourir, je ne cherche pas à le savoir.

Michael McGillicutty, le dernier arrivé dans l’enfer jaune. Je ne sais pas trop pourquoi il se retrouve ici. Lui non plus d’ailleurs. Mais bon, il est là, donc il feude contre des faces.

JTG, correct dans le ring et qui joue toujours son registre du gangsta de Brooklyn.

 

 

Côté face :

 

Derrick Bateman et Kaitlyn qui sont en couple. Pas grand-chose à dire dessus. Leur duo ne présente pas grand intérêt mais ils font leur boulot correctement.

Les frères Uso, qui n’ont pas le droit à beaucoup de segments backstage mais qui sortent de bons matchs.

Tyson Kidd, qui fait figure quasiment de top face du show. Sans doute le meilleur dans le ring en tout cas, et il a tendance à enchaîner les victoires depuis quelques temps.

Percy Watson, pas mauvais au micro, pas mauvais dans le ring, mais rien de transcendant non plus.

Alex Riley que tout le monde connaît déjà et qui n’a pas progressé d’un iota depuis son association avec le Miz.

Yoshi Tatsu, que l’on voit quand même de moins en moins souvent.

 

Notons aussi que d’autres Superstars (Tamina, Natalya, Alicia Fox, Justin Gabriel ou Trent Barreta) viennent dire bonjour de temps en temps quand ils ne sont pas blessés.

 

 

J’ai aussi envoyé une carte d’invitation à Cena, Orton, Triple H et l’Undertaker, mais ils sont pas encore venus.

C’est normal Johnny, ils ont des emplois du temps très chargés.

Oui. Et je pense qu’ils essaient de se libérer une date en même temps pour tous venir le même jour !

C’est probable Johnny.

 

 

Episode du 18 avril

 

Je préviens tout de suite, je ne vais pas me livrer à une nalyse complète des shows. Je préfère en effet m’attarder sur les événements vraiment importants qui peuvent apporter de réels changements au fonctionnement de NXT.

 

Expédions donc rapidement le cas de deux matchs qui n’avaient pas beaucoup d’importance : Percy Watson a battu Johnny Curtis et Maxine a battu Kaitlyn. Attardons nous plutôt sur les deux faits marquants de l’épisode.

 

En milieu de show, un Titus O’Neil rigolard est venu voir son pote Darren Young dans les vestiaires avec une bonne nouvelle. Et par bonne nouvelle, je ne parle pas d’un truc mineur comme la naissance d’un bébé, la découverte d’un vaccin contre le cancer ou les premiers pas d’un homme sur la planète Mars. Non, c’est beaucoup mieux que ça pour les deux hommes car Titus a tout simplement un contrat de John Laurinaitis himself pour transférer les deux heels à Smackdown ! Rien que ça !

 

Grosse nouvelle pour NXT : les deux derniers rookies présents à NXT Rédemption depuis le début de la cinquième saison quittent enfin l’enfer jaune. Après plus d’une cinquantaine d’épisodes passés à galérer dans le C-show, les voilà qui passent au niveau supérieur en intégrant le B-show. Bonne nouvelle pour eux, cela veut dire qu’ils ont fini par convaincre les bookers qu’ils pouvaient faire le job dans un vrai show de catch et vous avez d’ailleurs pu les voir en tag team à Smackdown dernièrement.

 

 

– Bon Darren, c’est cool d’être à Smackdown mais maintenant il faut vite s’intégrer. T’as des potes de NXT saison 1 ici ?
– Ouais, il y a Daniel Bryan je crois. Je l’ai perdu de vue lorsqu’on était à NXT Rédemption mais si rien n’a changé depuis le temps, on devrait le retrouver quelque part dans la lowcard normalement.

 

 

Le main-event constitua le second événement majeur de l’épisode car il venait mettre un terme à la grosse storyline du moment qui tournait autour de l’enlèvement de Matt Striker. Je vous épargne les détails, sachez juste que Maxine, Johnny Curtis, Curt Hawkins et Tyler Reks étaient impliqués dans cette sinistre histoire et que William Regal était bien décidé à leur montrer qui c’est le boss à NXT.

 

Première sanction contre Maxine et Johnny Curtis, les deux durent signer un contrat stipulant que Maxine serait à l’avenir la manageuse officielle du vainqueur de la quatrième saison de NXT. C’est déjà une première épreuve pour ces deux-là qui ne peuvent plus se saquer depuis quelques épisodes. Mais William Regal étant anglais, et les Anglais étant perfides, il y avait bien entendu une clause supplémentaire dans le contrat que les deux jeunes gens n’avaient pas lu. Une clause qui les oblige tout simplement à passer l’intégralité des shows attachés l’un à l’autre par des menottes qui ne leur sont retirées que pour les matchs.

 

 

Quelqu’un aurait une scie ?

Sombre crétin, ça ne suffira jamais pour découper des menottes en acier.

Qui te parle de scier les menottes ? Je vais juste te couper ton putain de bras, traînée.

 

 

Cruel ? Ce n’est pourtant rien comparé à la sanction infligée à Curt Hawkins et Tyler Reks qui furent obligés de s’affronter dans un « you’re fired match ». Match remporté par Tyler Reks, provoquant ainsi le renvoi de son pote Curt Hawkins. Ce qui n’était d’ailleurs que partie remise puisque William Regal étant toujours anglais, et donc toujours perfide, Tyler Reks se retrouva lui aussi viré dans la foulée.

 

Oh my god ! Hawkins et Reks virés ? Le même jour que le départ d’Young et O’Neil ? Ce sont carrément les quatre meilleurs heels du show (et grosso modo un quart du roster régulier de NXT) qui s’en vont d’un seul coup !

 

 

Bon ben direction Long Island, Zack aura peut-être un truc pour nous dans son show…

 

 

Pas de panique me suis-je dit sur le moment. Les renvois en direct à la WWE, on sait ce que ça vaut. Demandez à John Cena combien de temps a duré son renvoi lors de la storyline du Nexus. Quant à Titus et Darren, qui sait s’ils ne vont pas continuer à venir à NXT malgré leurs matchs prévus à Smackdown ?

 

Pour la première fois depuis bien longtemps, c’est donc avec intérêt que j’ai visionné l’épisode suivant, celui du 25 avril.

 

 

Episode du 25 avril

 

Autant le dire tout de suite, seul l’opener valait la peine d’être regardé. Il s’agissait d’un petit speech de Matt Striker qui a commencé par confirmer les départs de Titus O’Neil et Darren Young de NXT Rédemption. Les deux compères sont donc bel et bien officiellement draftés à Smackdown, félicitation à eux.

 

Mieux encore, Matt Striker enchaîne en nous expliquant que le but premier de NXT reste toujours et avant tout de nous faire découvrir de jeunes catcheurs. Or, des places venant de se libérer, William Regal a décidé de partir à la recherche de nouveaux talents pour renflouer son roster. Peut-être donc qu’à partir de la semaine suivante, nous verrons apparaître de nouvelles têtes qui viendront faire souffler un vent de fraîcheur sur le show du mercredi soir.

 

Je jetterai par contre un voile pudique sur le reste de l’épisode qui a notamment vu Hornswoggle prendre la place de William Regal. Je signalerai juste que Tyson Kidd a une nouvelle prise de soumission et qu’il encourage les suiveurs de NXT (c’est-à-dire moi et La Bite de Titus O’Neill) à lui suggérer, via Twitter, des idées de noms qu’il pourrait donner à cette prise.

 

 


– Hey, Curt, pourquoi Wrestlemaniac est en train de montrer une photo de nous assis sur des chaises ?

– C’est parce qu’il voudrait montrer une photo de la nouvelle prise de Tyson Kidd, mais comme le dernier album photos sur NXT des CDC date du 29 février, il se replie sur ce qu’il peut.

 

 

Episode du 2 mai

 

Arrive enfin le show du 2 mai que j’attendais avec impatience, espérant découvrir les nouvelles recrues de William Regal. L’Anglais apparaît tout de suite après le générique au milieu du ring et se tient au côté de Matt Striker pour nous expliquer l’avancement de ses recherches. Bonne nouvelle, il a bien rencontré de jeunes talents qui viendront grossir les rangs de NXT. Mauvaise nouvelle, il n’est pas autorisé à nous en dire plus pour le moment si ce n’est que les nouvelles recrues arriveront dans les prochaines semaines.

 

Tentative de traduction : les bookers doivent encore hésiter concernant le choix des catcheurs de la FCW devant venir à NXT. A moins que le choix des catcheurs soit déjà arrêté mais que les hésitations des bookers se situent au niveau de leurs positionnements (face/heel) ou de leurs gimmicks.

 

 

– Khali, regarde ces mecs, ils vont se faire détruire par Ryback, et s’ils survivent, ils pourraient ensuite aller à NXT !

– Bwa ?

– Pas con ! Ca se trouve tu pourrais même y gagner un match ou deux ! Je vais en toucher deux mots à Regal.

 

 

Rien d’autre à signaler de particulier durant cet épisode, si ce n’est l’apparition de Curt Hawkins et Tyler Reks dans les tribunes, brandissant des pancartes de manifestation anti-Regal tel le Chris Jericho qui s’opposait autrefois au Stone Cold Steve Austin alors co-GM de Raw. Bien que la sécurité les fit vite évacuer, il semblerait donc bien que leur « renvoi » ne soit pas destiné à durer trop longtemps. En tout cas, j’espère que William Regal les réintégrera assez vite dans son roster car sans eux, il n’y a plus un seul bon heel à NXT.

 

 

Quid de l’avenir de NXT ?

 

Après cette review rapide des trois derniers épisodes de NXT Rédemption, on peut maintenant se poser des questions sur l’avenir du show et de son roster.

 

Concernant les catcheurs ayant quitté NXT, Young et O’Neil sont pour moi les nouveaux Cryme Tyme, c’est-à-dire des catcheurs qui ne sortiront probablement jamais de la lowcard mais qui peuvent animer correctement la division par équipe de la WWE. O’Neil n’est pas très bon dans le ring et ne m’a jamais semblé dégager une grosse impression de puissance malgré son physique de big man. Young est correct mais n’a pas le niveau pour sortir de gros matchs non plus. Quant à leur gimmick de jeunes heels prétentieux, elle n’a rien d’original. Mais les deux semblent y croire et ne ménagent pas leurs efforts.

 

Au niveau du nombre de nouveaux catcheurs devant arriver à NXT, la logique voudrait qu’on assiste à deux nouvelles arrivées vu qu’on a eu deux départs. Toutefois, il n’est pas à exclure qu’il y en ait plus car, à l’heure actuelle, la WWE doit faire venir régulièrement des catcheurs de Smackdown pour ne pas répéter toujours les mêmes matchs. Par exemple, NXT ne compte officiellement que deux divas avec Maxine et Kaitlyn, d’où l’intérêt qu’il y aurait à faire venir une ou deux divas de la FCW en plus de deux catcheurs pour remplacer Young et O’Neil. Sans oublier qu’on peut aussi assister à de nouveaux départs, qu’ils soient kayfabe pour transférer du monde dans un autre show ou non kayfabe pour cause de nettoyage de printemps dans le roster de la WWE.

 

 

Par exemple lui là, il a beau se cacher derrière un masque, je ne serais pas étonné de le voir dégager bientôt.

 

 

Au niveau de la qualité des nouveaux arrivants, je ne peux évidemment pas m’avancer. Néanmoins, en toute objectivité, il me semble que les bookers doivent moins leur faire confiance qu’à Damian Sandow ou Antonio Cesaro vu que ces derniers ont le droit de commencer direct à Smackdown. Reste qu’ils apporteront, quel que soit leur niveau, un peu de nouveauté à un show qui en a bien besoin.

 

Enfin, pour l’organisation générale de NXT Redemption, il me semble que le concept de saison avec classement et concours à la con a été définitivement oublié par la WWE. A la place, on a un show beaucoup plus classique à la Raw ou à la Smackdown, le starpower et les titres de champion en moins. A titre personnel je trouve ça dommage car vu son roster et le peu d’efforts fournis par la creative team pour mettre au point des storylines intéressantes, NXT semblera toujours très médiocre en comparaison des principales émissions de la WWE. Sans être toujours de bonne qualité, les saisons une à quatre avaient au moins le mérite de proposer quelque chose d’original.

 

 

Par exemple.

 

 

Ceci dit, le bon point est que NXT est toujours clairement présenté comme un outil servant à tester de nouveaux talents avant de les envoyer à Raw ou à Smackdown. Cela me semble être une très bonne chose et j’espère que la creative team continuera de l’assumer pleinement plutôt que d’essayer de nous faire croire qu’il s’agit d’un show comme les autres.

 

D’ailleurs, je pense qu’il suffirait de pas grand-chose pour rendre NXT à nouveau intéressant. L’émission a trouvé un rythme assez répétitif mais efficace avec toujours trois matchs par semaine et à peu près autant de segments backstage. La paire Regal/Mathews se débrouille bien aux commentaires et Striker est très bien dans son rôle de guest host. Quant aux lowcarders qui composent le roster, ils semblent prendre bien plus de plaisir à s’investir dans les matchs et les storylines de NXT plutôt que de se contenter de jouer les figurants à Smackdown ou à Raw. Un petit effort de la creative team pour redonner un peu d’originalité à ce show suffirait sans doute à le rendre assez agréable à suivre.

 

Pour terminer cette review sur un peu de fantasy booking, voilà ce à quoi j’aimerais assister. Primo, que suffisamment de catcheurs de la FCW viennent à NXT pour ne plus avoir à faire appel à des catcheurs de Smackdown. Deuxio, remettre en place le classement des catcheurs mais en lui apportant une modification, à savoir qu’au lieu de servir à éliminer le dernier, le classement servirait à donner un « match de qualification » au premier qui lui permettrait d’être drafté à Raw ou à Smackdown en cas de victoire. Tertio, si le premier parvient à être drafté, il serait tout de suite remplacé par un catcheur de la FCW.

 

Ainsi, NXT assumerait toujours son rôle de formation des nouveaux talents. Le retour du classement redonnerait un peu de suspense et d’intérêt à l’émission. Quant aux modifications que je propose, elles me semblent apporter un double avantage aux bookers : pouvoir drafter un catcheur à Raw ou à Smackdown quand ils le souhaitent, sans réduire l’effectif de NXT.

 

Voilà, c’est tout pour cette nalyse des derniers épisodes de NXT Rédemption. J’espère que cela aura redonné un peu d’espoir à certains concernant ce show et il ne reste plus qu’à espérer que les nouveaux catcheurs arrivent bientôt.

 

 

Ne vous en faites pas. Parole d’Anglais, les nouveaux catcheurs arriveront aussi vite que la prochaine élimination.

13 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut