Catch

Vol au-dessus d’un nid de grognons

C'est formidable le cinéma. On voit des filles avec des robes. Le cinéma arrive et on voit leurs culs…

Jean-Luc Godard

 

À l'heure où Nanni Morretti remet un palmarès bien fade du festival de Cannes édition 2012, voici venir votre dose d'excitation habituelle avec un grognon qui tirera en grande partie les conclusions du dernier PPV en date de notre compagnie blockbuster préférée. Aux manettes cette fois, le trop rare Silvernights accompagné du sinistre charentais.

 

 

Un épisode dans lequel il ne sera pas une seule fois question de cet homme. Je sais, c'est difficile à croire.

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 9

 

 

 

1) Bryan/Punk aurait définitivement dû être le main-event d'Over the Limit.

 

 

Silvernights : Grognon.

Ce match présentait deux défauts majeurs: d'abord il a été trop peu promu. Ensuite son résultat ne proposait que peu de suspense. Il fut exceptionnel in ring, et surtout le public a complètement joué le jeu, mais ce dernier point crucial n'était pas prévisible, et sans doute trop risqué de miser dessus. Donc je pense que ce match ne faisait pas le compte pour prendre la place ultime du PPV. Par contre le WHC qui présentait du build, des stars et du suspense permettait d'avoir pour une fois un main event. Au final le choix du ME Cena-Laurinaitis me choque moins que certains, car il avait un intérêt kayfabe (le renvoi possible du super general manager!) autant que hors kayfabe (visiblement Cena est le meilleur moyen de faire vendre un PPV, et ça malheureusement il n'y a pas grand chose à faire contre quand on ne l'aime pas ou qu'on ne veut pas voir ces storylines là…).

 

Le Charentais : Grognon.

Le match a, sans surprise, été brillant. Mais le vrai ME de ce PPV, selon moi, c'est le Fatal 4 Way. Certes, on y a mesuré l'écart qui sépare encore Del Rio des trois autres, mais quel rythme! Quel talent! Quel sens de la narration! Tous les finishers y sont passés, chaque concurrent a voulu montrer tout son arsenal, et le produit final est plus que séduisant. Loin de moi l'idée de mésestimer l'affrontement entre Punk et Bryan, mais il a tout de même été moins héroïque. Peut-être aussi suis-je injuste involontairement dans la mesure où quand ces deux-là s'affrontent, on s'attend tellement à la perfection que la légère déception est fatale (4 Way).

 

 

Hahaha, de l'eau dans le slip, géniale comme idée ! À nous le Five Stars Match !

 

 

 

2) Le passage à un Raw à trois heures à partir de juillet est une bonne idée.

 

 

Silvernights : Grognon.

A moins que ce changement ne sonne le glas des supershows (ce qui va plutôt dans le sens contraire, car plus de temps à meubler = plus de stars de SD!), il n'a que peu d'intérêt. Avec deux heures, on a le meilleur possible en 2h. Avec 3h, on rajoute une heure de moins bon qu'on aurait coupé sur les deux heures, donc la qualité moyenne du show diminue mathématiquement. Le bon côté c'est que ça donnera plus de place pour les nouveaux et les midcarders, mais je crains que le public ne se désintéresse de tant de catch, et que ce que la WWE gagne d'un côté, elle le perde de l'autre. Wait and see…

 

Le Charentais : Grosuspicieux.

À voir. Évidemment, nous espérons tous un Raw plus riche, avec plus de temps pour les moins exposés, plus de temps pour construire des scénarios dignes de ce nom. Mais d'abord, 3h, ça peut aussi être du temps en plus pour la feud à venir entre Cena et la technicienne de surface, dans un Fire or Chiottes match. Et les seconds couteaux il faut bien les occuper! Avec quoi? Retour de ceintures mineures, comme la cruiserweight, ce qui provoquerait une érection massive chez votre humble serviteur? Ou à l'inverse encore plus de lutteurs a la Ryback ou à la Clay qu'on sous-utilise en les nommant préposés aux entractes? 

Et de plus en plus, sur trois heures, qu'est-ce qui va séparer Raw d'un PPV moyen?
 

 

Eh bien c'est pourtant simple ! La durée des match qui sera bien plus… ah non rien, pardon.

 

 

3) Le nouveau comportement de Tensai va lui attirer plus de réactions du public.

 

 

Silvernights : Gros oui.

Sans trop de conviction, mais le gimmick de Tensai depuis son arrivée a fait un bide total avec le public. Du coup j'imagine qu'un style plus épuré et plus "classique" ne peut que faire plus réagir les fans. J'ai trouvé l'essai du Gimmick de Lord intéressant, mais le résultat est indiscutablement un échec complet.

 

Le Charentais : Grognon.

Parce que Tensai, je m'en cogne. Aucun charisme, aucun talent. Il peut faire ce qu'il veut, je pense que le public continuera à s'en taper. Même si une éponge dansait le Sirtaki, ça resterait une éponge. Enfin une éponge qui danse le Sirtaki quoi. De toute façon, je ne peux pas dire que je verrais d'un mauvais œil la disparition d'un apôtre du mauvais goût, puisque rappelons que Tensai signifie désastre, catastrophe naturelle… Pour un gimmick marqué par le Japon, sur ce coup-là, la WWE a quand même largement dépassé les bornes.

 

 

-John, il parait que mon personnage fait un bide. T'as fait comment, toi ?

-C'est pourtant simple, à mes débuts j'ai utilisé mon talent inné dans le ring associé à un gimmick murement réfléchi de caillera débile qui rappe sur son entrée, et hop, trois ans après, main-event !

-Plus c'est débile, plus ça marche, bien vu. Je vais aller proposer aux bookers de me repackager en Gloubaglob, un calamar échappé du zoo empli de rancune envers les humains qui l'ont abusé toute sa vie, et qui revient pour se venger.

 

 

 

4) Vous êtes intéressé par le NXT nouvelle formule.

 

 

Silvernights : Gros oui !

Je ne suis plus nXt depuis une éternité, cette saison de redemption ayant tué le concept (une émission qui sert à présenter des nouveaux catcheurs à potentiel dont le roster est composé d'anciens recalés car ayant le moins de potentiel… heu…). Mais là, l'idée d'un part d'avoir papa Rhodes et Regal aux commandes, de faire ça dans l'antre de la nouvelle FCW, d'avoir un roster rafraichi présentant à nouveau du potentiel (Richie Steamboat, Tyler Black, Chris Hero, voire Dean Ambrose et Claudio Castognoli qui viendront dire bonjour de temps en temps), maximiam!

 

Le Charentais : Grognon.

Mais on se rapproche de ce que ça pourrait redevenir: l'ECW. Ce que je retiens de NxT, c'est que jamais la WWE n'aurait dû arrêter ECW. Avec Superstars et NxT, la WWE dispose de deux shows d'exposition. Elle recrée une ceinture NXT, elle met une ceinture pour Superstars, et tout sera pour le mieux. Je persiste à penser que l'un des shows est de trop, et qu'à défaut il faut simplement leur trouver une utilité en utilisant les rosters pléthoriques de la WWE.

 

 

Illustration du roster pléthorique de la WWE en action : un match enlevé entre un mec qu'on connaît pas et un autre mec qu'on connaît pas dans un show que personne ne regarde.

 

 

Allez hop, on change !

 

 

5) Le retour de Sin Cara va faire du bien à la WWE.
 
 
Le Charentais : Grognon.
Je voudrais dire grosoui, mais d'une Sin Cara n'est pas fait pour la WWE (trop de botchs, non anglophone), ensuite rien ne dit qu'il ne rechutera pas et enfin la WWE ne tient plus compte de ce genre de gabarit. Pour HHH et sa clique, il faut des monstres élevés aux stéroïdes, à son image puisqu'il persiste à penser qu'il est la plus grande Superstar de l'histoire, plus de voltigeurs. Tant que la WWE sera dans ces dispositions, Sin Cara aura du mal à exister, et mieux vaudrait qu'il aille vendre son talent dans une fédération dans laquelle il sera reconnu, comme la TNA.
 
Silvernights : Grognon.
Franchement Sin Cara n'a prouvé à mes yeux qu'une seule chose: qu'il était une perte de temps. Peut-être qu'il va corriger le tir, et en effet en ce moment les highflyers sont à la peine avec Rey et Bourne sur le flanc (ou dans la poudreuse, au choix…). Mais Sin Cara de retour me laisse perplexe. Espérons que son retour soit un vrai départ pour lui, ou alors qu'on donne du temps à Gabriel, Hunico et Kidd!
 
 

Interrogé face au scepticisme du public à l'égard de son retour, Sin Cara a tenu à répondre par les mots suivants : "Hmmmm hmmm hmm hmmmm huuuuum !"

 

 

 

6) La rivalité Cena/Big Show a du potentiel.

 

 

Le Charentais : C'est bien cette chronique, je n'ai pas besoin de me forcer pour râler. Donc GROGNON! J'ai apprécié le turn du Show qui n'en est pas un: il se soumet comme homme de main pour récupérer son boulot. Calcul stupide mais conséquence amusante. En revanche, cette rivalité va être morne: elle tient à peu de choses, et les affrontements seront mous et certainement insipides. En revanche, c'est moi où Show fait un turn par an?

 

 

Silvernights : Grognon.

Le truc c'est que personne n'en attend rien et que les deux types sont talentueux, il en sortira peut être quelque chose de pas dégueu, mais jamais on n'atteindra les sommets. Avec un peu de chance, ce match n'aura pas d'autre enjeu qu'un enjeu de suprématie, et donc il n'aura pas lieu en ME. Par contre si la WWE veut faire de ce duel le ME de NWO, elle a intérêt de rajouter un bel enjeu. J'aimerais tellement que Cena parte défier des jeunes heels de talent (Zig, Swag, Bryan, Rhodes ou pourquoi pas un Barrett de retour).

 

 

Cena qui est passé par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, le Big Show qui s'est enfin acheté une deuxième bretelle : vous voyez que tout a changé depuis la dernière rivalité entre les deux hommes.

 

 

 

7) La WWE s'est mise dans une impasse avec les personnages de Ryback et du Funkasaurus.
 
 
Le Charentais : Gros oui!
Complètement! Deux beaux talents, surtout l'excellent Clay, qui vont de squash en squash contre des ennemis sans intérêt. Au moins, Clay a une feud contre Miz. Mais quand on voit comment ils se défont de superstars voire d'anciens champions WWE, on peut se demander qui peut leur résister. Plusieurs branches de l'option: hyper quelqu'un a mort en le faisant battre l'un des deux, ou les garder tous les deux comme entracte. Sur un show de 3h, il faudra bien deux pauses coca/pipi. Dans tous les cas l'horizon est bouché. Par exemple, qui comprendrait qu'un type qui explose Miz, ancien champion malgré sa médiocrité, puisse galérer contre Santino? Finalement, j'espère pour eux une blessure qui leur permettrait de revenir avec un nouveau package…
 
 
Silvernights : Grognon.
La WWE n'est jamais dans une impasse. Au pire elle supprime du jour au lendemain un personnage et basta. On a certes des streaks de victoires dures à gérer, mais tant que ces catcheurs ne se fixent pas de réels objectifs, ça ne pose aucun problème. A un moment Ryback va se heurter à quelqu'un de costaud côté heel, genre Kane, et on aura une vraie feud. Pour Clay, je suis plus perplexe, mais sa plus value vient de l'ambiance et du fait qu'il danse avec des niarfs en fin de combat, et on peut très bien faire durer ce perso un peu neuneu gentil façon gros bébé qui aime le funk et qui dérouille des heels de petit gabarit sans soucis. Mais j'ai peur que le repackaging de Brodus ne soit pas pour tout de suite, et qu'on n'ait pas avant longtemps un vrai match avec plein de suplex tels qu'il sait les servir…
 
 
À force d'associer l'arrivée du Funkasaurus avec la pause chiottes, Le Charentais hurle "MY BAD ! SOMEBODY CALL MY MAMA !" à chaque fois qu'il en fout à côté, une situation très difficile à vivre pour ses proches.
 
 
 
8) Le passage d'Impact en live va augmenter les ratings de la TNA.

 

 

Le Charentais : Gros oui.

Le live a un côté imprévisible et moins "chiqué", pas le droit à l'erreur et toujours la place pour une bonne grosse blessure en direct! Cela mettra en valeur le talent des lutteurs, et permettra aux spectateurs de savoir que la même prise n'a pas été refaite dix fois. La TNA ne fera  sans doute jamais des ratings de folie car l'essentiel est ailleurs, mais cela peut aider à améliorer un peu les choses.

 

 

Silvernights : Grognon.

La seule chose qui peut augmenter les ratings, c'est de la qualité. Cette dernière vient par l'innovation, la surprise, les storylines porteuses et la régularité du programme. Le direct va amener des choses intéressantes (possibilité de faire des "coups" sans se faire spoiler) et un regain d'intérêt possible s'il est bien géré, mais aussi provoquer des difficultés casse-gueule pour la TNA. Je pense que ça sera trois mois de direct sans trop d'impact (ha ha) immédiat, mais qui pourrait améliorer le savoir-faire de la compagnie de Dixie Carter, et pourquoi pas à terme leur permettre de devenir plus réguliers et de provoquer plus d'intérêt.

 

Voila, c'est tout pour aujourd'hui, avec une moitié de points de désaccord cette semaine pour nos rédacteurs. Aimez, partagez, commentez!

 

 

Et d'ici la prochaine fois, n'hésitez pas à tordre vos amis en deux, surtout s'ils sont de droite.

8 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut