Catch

2 Guys 1 RAW

Deux avis débiles valent plus qu'un seul avis intelligent.

Socrate

 

Depuis Fort Wayne, Indiana, la Rédac' des CDC a pu recueillir les témoignages des fans à la sortie de l'arène entre deux stands d'esquimaux CM Punk et de serviettes de plage Damien Sandow. La foule s'est amassée nombreuse après l'émission pour répondre à nos questions, mais ce sont deux profils bien particuliers qui ont retenu notre attention !

 

 

La réaction du WWE Universe quand ils ont appris que les CDC étaient dans la place ce soir.

 

 

Nalyse de Raw du 25 juin

 

Mark est venu avec son papa après les cours lundi dernier pour assister à son tout premier show en live de la WWE, fédération qu'il suit assidument devant sa télévision toutes les semaines depuis quelques années maintenant, en faisant tournoyer fièrement ses armbands et en coiffant malicieusement Duke, son Golden Retriever, de sa pile de casquettes multicolores.

 

Smart (ses parents ont été cruels, oui) est lui un jeune adulte, dont l'enfance a été marquée du sceau du doigt du milieu de Steve Austin et de ses copains de l'Attitude Era. Il ne se passe pas un seul instant sans qu'il n'écume les sites d'informations étasuniens à la recherche du dernier podcast de Colt Cabana ou des reports encore fumants des bruits de couloir sur la signature d'un potentiel héros indépendant qu'il a vu catcher dans un parking il y'a deux semaines.

 

On vous voit venir à au moins un bon gros kilomètre, non nous ne sommes pas allés chercher deux clichés vivants ! Ces deux personnes existent bel et bien et ces tranches de vie inestimables vous sont offertes aujourd'hui suivant une découpe assez classique et chronologique, garanties 100% à base de popopop. Let's roll !           

 

 

– #AJKING !

– Putain Jerry, t’abuses là…

– Qui ne tente rien n’a rien Michael !

 

 

 

Fil rouge : Vickie Guerrero est la GM du soir

 

Smart : Bon, la première nouvelle, c'est que cette valse des GM semaine après semaine s'arrêtera bientôt, puisqu'un remplaçant permanent sera nommé lors du 1000ème épisode de Raw, dans un mois donc. Il va de soi que ce rôle de figure d'autorité doit absolument être dévolu à un heel, heels qui sont toujours plus à l'aise en tant que tyranniques maîtres de cérémonie. Pas de concept foireux de GM épisodique pendant six mois, donc pas de raclement de fonds de tiroir à la recherche de n'importe quelle star vaguement connue, simplement du solide : Foley la semaine dernière, Long la semaine prochaine, et Vickie, ex-GM de Raw et de Smackdown, dont la performance m'a paru bien fade ce lundi : j'attendais de l'abus de pouvoir, j'attendais de la mauvaise foi, des matchs handicap à 5 contre 1, j'attendais qu'elle fasse tout pour favoriser ses deux protégés Ziggler et Swagger, bref du #heel, quoi !

 

Finalement, Vickie aura booké un match entre Zig et Del Rio pour un title shot et un match pour le Swag Man contre Santino pour le titre US qui n'aura même pas eu droit d'être annoncé par la patronne elle-même, on peut pas vraiment dire que ça soit trop partial. Surtout, l'incruste de Vickie dans la Summertime Battle Royale est assez caractéristique d'un personnage pour qui la heat est toujours là, mais qui a quand même bien perdu de son allant de harpie superbe acquis en 2008 et 2009 au profit d'une utilisation dans la comédie qui me paraît bien peu exploiter les vraies capacités de la cougar. Allez Vickie, un peu de nerf, tu peux être plus méchante que ça, quand même !

 

 

Vickie GM pour la semaine, il régnait à Fort Wayne une atmosphère vraiment nauséabonde dans le stade.

 

 

Mark : J’ai eu peur au début quand j’ai vu la semaine dernière que Vickie serait GM ce soir car elle a toujours été méchante avec les superstars que j’aime bien même si Cena la remet souvent à sa place. Ca a mal commencé car elle est arrivée dès le début pour annoncer un match à éliminations à trois comme à la dernière émission que mon papa m’a payée dimanche y’a deux semaines et CM Punk a dû encore combattre l’effrayant Kane et goatface, lol.

 

Heureusement, la ceinture n’était pas en jeu, après tout je crois qu’elle n’a rien contre le champion WWE. Et puis finalement, sur l’ensemble du spectacle, elle n’a pas trop abusé de ses pouvoirs. Mis à part le fait que mon papa devait presque me porter sur ses épaules à chaque fois qu’elle faisait une apparition sur la rampe ou sur le grand écran tellement les gens la huaient, elle n’a pas fait grand chose. Swagger n’avait aucune chance de contrer le Cobra de Santino ! Et elle n’a pas profité de l’occasion pour offrir au blond qui se la pète trop un title shot pour la ceinture de Sheamus, juste un drôle de match avec un papier accroché à un poteau. Bref, Vickie aux commandes, c’était finalement plus de peur que de mal, mais je ferai attention vendredi tout de même, on ne sait jamais.

 

 

 

Littéralement je vous dis.

 

 

 

Daniel Bryan bat CM Punk et Kane dans un match à élimination, après que ce dernier a été distrait par la sautillante AJ. Kane sort de la title picture et le match Punk contre Bryan est annoncé pour Money in the Bank.

 

Smart : Beaucoup de choses à dire : tout d'abord, placée en opener, précédée par un joli clip récapitulatif, cette feud bénéficie enfin de la vraie valorisation qu'elle mérite et qu'on attend depuis deux mois. Du solide, du très solide : un match agréable avec quelques rappels cohérents de l'affrontement de No Way Out (ce superbe roll-up de Bryan placé sur les épaules de Punk évitant la clotheline de Kane), et surtout une victoire du Yes Man après plusieurs semaines de disette, prolongeant ainsi la feud avec Punk de quelques semaines et d'un affrontement en PPV. AJ devrait rester au centre de la confrontation entre Cihaime et Dibraïane, alors que Kane semble s'éloigner de tout ce beau monde après avoir été une nouvelle fois distrait par la belle.

 

Money in the Bank, l'endroit où tout a commencé pour les deux hommes il y a un an devrait être le théatre d'un affrontement épique, qui on l'espère sera placé en main-event, montrant que la fédération de VKM n'a pas encore tout à fait perdu de vue ses priorités : le catch, la lutte, appelez ça comme vous voulez, mais ce truc entre deux hommes sur un ring qui se foutent sur la gueule sans essayer de faire marrer le public et sans intervention de cinq autres hommes au milieu du match !

 

 

– Hey Jack, cette prise de l’ours modifiée est vraiment dingue, il l’exécute à la perfection, c’est extra, on tient peut-être un Five stars avec ces deux-là!

– Rah ouais John…FAP FAP FAP… ils sont vraiment…FAP FAP FAP… trop forts c’est… FAP FAP FAP… abusé, je les adore !

 

 

Mark : Ce match annonce par Vickie était complètement fou ! Mon papa m’a dit qu’on a vraiment eu de la chance d’être tombé sur un RAW qui commençait par du catch, et surtout avec ces trois-là en scène. Le match a été long et rythmé, j’ai beaucoup aimé quand Punk a fait comme Shawn Michaels que j’aime beaucoup, là quand il prend son adversaire, le soulève et le fait retomber les noisettes sur son genou, haha j’ai dit noisettes car je passe à la télé là, mais vous avez compris hein, on passe bien à la télé d’ailleurs ? Bref on m’a dit que c’était un Atomic Drop, je trouve ça rigolo.

 

Sinon comme d’habitude maintenant AJ est venue sautiller tout autour du ring après une bonne dizaine de minutes. Elle nous a refait le coup de la semaine dernière, c’est un peu dommage ! Kane a encore été distrait, il est quand même un peu bêta, jamais elle voudra d’un monstre comme lui. Et là l’enfoiré de goatface, lol, il balance un gros coup de pied dans la tête de Punk qui faisait pas gaffe et remporte la victoire.

 

On apprendra plus tard que grâce à ça, il gagne un title shot à Money in the Bank contre Punk. J’avais beaucoup aimé leur match en 1 contre 1 pour la ceinture y’a deux mois, c’était pas comme d’habitude mais ils sont cools tous les deux dans un ring. J’espère que mon papa m’achètera l’émission pour voir le second dans quelques semaines.

 

 

Magnifique interprétation par AJ Lee de la colère, de la rage, du bonheur, de la tristesse, de la détresse,  dépit et du meme Yao Ming en simultané.

 

 

 

Le Big Show met fin à la streak de Brodus Clay en 1m30

 

Smart : On en a déjà parlé sur ces pages, de cette incapacité de la WWE à renouveler les géants de son roster. Ben ce lundi, on en a eu la douloureuse illustration. À titre personnel je n'aime pas beaucoup Brodus Clay, ses squashs prévisibles qui tournent en rond, son entrée à rallonge, ses funkadactils qui ont l'air aussi intéressée par l'action dans le ring qu'Axl (ndlr : Visiblement Smart suit notre site également et connait les habitudes du patron) devant un verre d'eau. Mais franchement, terminer une streak d'invincibilité d'un an en étant battu clean par un béhémoth de 40 ans dans l'indifférence générale et sans que les commentateurs ne se donnent la peine de le mentionner ?

 

Franchement, WWE, sors-toi la tête du cul ! Le Big Show est balèze, il est indestructible, on l'a vu, on est témoins, mais est-ce qu'on avait vraiment besoin de cet affrontement, qui plus est piteux, pour le prouver ? Je suis simplement fatigué du Big Slow, cette espèce de monstre sorti tout droit d'un freak-show qui n'a pas réussi un bon match depuis dix ans, ce type que je vois traîner ses guêtres dans l'upcard depuis bien trop longtemps, ce géant dont les capacités micro sont somme toutes discutables. Allez, à la retraite une bonne fois pour toutes !

 

Mark : Pff alors ça c’était horrible ! En même temps Brodus n’aurait pas dû se mêler des affaires du Big Show comme ça… Il a beaucoup changé le Big Show et en ce moment il ne fait pas bon trainer près de lui. J’ai essayé de jeter mon bonnet de lui que j’avais acheté quand il est passé près de nous, mais après il m’a regardé et j’ai grave flippé ! Bref, Brodus a perdu et je crois que c’est la première fois depuis que je l’ai vu débuter. C’est chaud. Je pensais que le Funkausaurus était plus fort que ça tout de même… A croire que ses premiers matchs n’étaient pas si impressionnants que ça…

 

Ça m’a foutu un coup au moral alors du coup on est parti acheter une glace à 6 boules avec supplément chantilly, ouais une small light je sais, mais j’avais pas encore très faim.

 

 

Même Charles Robinson n’en revient pas mais c’est pourtant vrai, fantastique Lie Detector du Big Show qui rend le plus beau des hommages à son pote R-Truth.

 

 

 

Santino Marella bat Jack Swagger pour conserver son titre US

 

Smart : Non. Non, non, non, stop. Déjà, ne pas annoncer à l'avance un match pour un championnat, ça devrait pas être possible, quand bien même on n'a pas affaire au titre le plus prestigieux de la fédération. Ensuite, 113 jours de règne pour un clown qui se balade avec une chaussette dans sa combi et dont le finisher est encore moins crédible que l'Atomic Legdrop d'Hulk Hogan, c'est du domaine de l'inconcevable. Qu'on se comprenne bien, je n'ai rien contre les segments de comédie, hein, ça fait rire les enfants, ça fait rire Vince, ok super, sauf qu'à un moment la blague a vraiment assez duré.

 

Le champion des États-Unis actuel (d'ailleurs, il ne devrait pas être réservé aux Américains, ce titre?) est un type dont l'activité au dernier PPV a été de se pointer en costard et de désaper un autre type même pas catcheur ! Qui plus est, la victoire Santinienne du soir a été acquise (une énième fois…) aux dépens d'un catcheur talentueux, présent dans la fédération depuis 2008, ancien champion du monde et qui passe son temps à se faire marcher dessus par d'autres mecs moins bons que lui tout en volant régulièrement le show.

 

Un push pour Swaggie, et le retour de Santino aux segments backstage, voilà ce qu'il nous faudrait, histoire de redonner un peu de prestige à une ceinture qui n'a plus été défendue en PPV depuis la fin de l'année dernière, lors de l'impeccable règne de Dolph Ziggler.

 

Mark : Fastoche ce match pour mon poto Santino. J’aurais pu le pronostiquer les yeux fermés. Comment voulez-vous que ce loser de Ffffwagger ait une chance contre le Cobra ? Bon je me suis appliqué à bien encourager le champion car la ceinture était en jeu, mais y’avait pas trop de suspense. J’ai eu peur tout de même que Vickie s’en mêle avec ses superpouvoirs de la semaine pour avantager son protégé mais heureusement non. Et à la régulière ça n’a pas fait un pli. Il serait temps de trouver quelqu’un à la hauteur de Santino pour la ceinture US !

 

 

Ah voilà, ce sera parfait là haut pour afficher mon nouveau LexLuger-O-Meter !

 

 

 

John Cena fait sa grande annonce : il participera au Money in the Bank match pour la première fois, match qui ne sera disputé que par d'anciens WWE Champions. Jericho l'interrompt, lui aussi fera partie du match, tout comme le Big Show et Kane.

 

Smart : Super John. Vainqueur d'un Royal Rumble, douze fois champion du Monde, champion US, champion par équipe, participant à plusieurs main-events de Wrestlemania, le tout avant tes trente-cinq ans, ça te suffisait pas ? C'est vrai qu'après tout, tu as encore teeeeellement à prouver. Allez John, montre-nous comment c'est toi le plus fort, comment tu vas remporter LE PLUS GROS MONEY IN THE BANK MATCH DE L'HISTOIRE dès ta premier participation, toi qui n'a été mis en présence d'échelles qu'une seule fois dans toute ta vie.

 

Et comment ensuite tu vas remporter ton treizième titre en battant Punk clean, rétablissant cette injustice qui n'a que trop duré de voir un autre catcheur, face de surcroît, te prendre ce titre qui t'es réservé depuis sept ans déjà. J'ai hâte, John. Le salut ne pourra finalement venir que de Jericho, qui a illuminé la soirée pour son grand retour, interrompant une promo du Marine qui comme toujours privilégiait la forme (une parodie de Star Wars) au fond (un récit de l'horrible rivalité contre Laurinaitis, qu'on aurait tous préféré oublier).

 

Impeccable au micro, impeccable dans le ring (j'y reviendrai), on peut compter sur lui à Money in  the Bank pour conduire un match dont je ne peux qu'espérer qu'il ne comptera pas plus de géants, le quota étant largement atteint. À ce sujet, pas de ring bondé cette année avec des mecs qui attendent leur tour à l'extérieur, puisque au moins ce match-là semble revenir à six participants, comme lors du tout premier MITB Match, encore le meilleur à ce jour. Les prochains participants devraient être deux autres revenants, le Miz et Rey Rey (oh oui Rey, explique moi comment c'est affreux d'être suspendu, comment on te dévalorise ensuite à ton retour!), autant dire une affiche plutôt équilibrée mais dont les capacités dans les matchs à échelle sont à prouver. Wait and see, mais if Cena wins, we riot !

 

 

Ah vraiment ? T’es un original toi.

 

 

Mark : WOOOOOOW ! L’année dernière c’était la folie, ça volait dans tous les sens avec Rey Mysterio (d’ailleurs il me manque il est où, la WWE n’en parle jamais), Sin Cara, Gabriel, Evan Bourne, Kofi Kingston, mais cette année c’est fou, y’a John Cena ! Bon pas la peine de vous faire un dessin, je suis trop trop fan de Cena (ndlr : le jeune Mark est en vert de la tête aux jorts) et le voir pour la toute première fois dans un Money in the Bank Ladder Match, c’est une tuerie, je suis sur qu’il va gagner.

 

En tout cas j’aimerais beaucoup, et comme ça il pourrait peut-être utiliser la mallette pour combattre CM Punk, ça serait énorme comme revanche, surtout que lui il va battre goatface sans problème, lol. Je sais pas si John est très fort dans les matchs à échelle, mon papa m’a dit qu’il en a eu un super avec Edge, mais de toute manière je lui fais confiance car il se sort toujours des situations les plus compliquées.

 

Ensuite Jericho est arrivé, mais lui il m’ennuie un peu, il parle toujours lentement, et puis sa veste ne brille même plus. Du coup j’ai demandé un billet de 10 à mon père pour aller me cherche un Triple Cheese&Bacon Burger avec des frites et un gobelet de coca de 2L, ouais le menu enfant je sais mais la soirée est encore longue.

 

Quand je suis revenu, Vickie hurlait encore dans son micro et malgré les sifflets, j’ai entendu qu’elle confirmait que Cena et Jericho seraient bien dans le match à échelles pour la mallette avec Show et Kane car ils sont anciens champions du monde WWE. Ça va être coton mais je le sens bien, John il l’a été douze fois champion du monde ! Je crois que d’habitude c’est à huit ces choses-là alors j’attends avec impatience le prochain RAW pour connaitre les futurs participants, à quatre ça ferait bizarre.

 

 

– Alors petit, dis à John comment tu t’es fait ça ? Il fera tout pour te redonner le sourire tu sais.

– Je suis tombé d’une échelle en essayant d’attraper la mallette que mon papa avait installée dans un arbre, c’était horrible ! Je conseille à tout le monde de ne jamais monter sur une échelle de sa vie, c’est bien trop dangereux.. J’espère que tu ne le feras jamais John, tu es mon héros.

– (Bien joué gamin, voilà tes 50 dollars)

 

 

Et on inverse !

 

 

Sycho Sid est l'invité vintage du soir, et défait Heath Slater

 

Mark : Heat Slater il est marrant. Il est toujours là à la ramener et il finit toujours par se faire ratatiner chaque semaine. Enfin là c’est chaud pour lui car il s’est fait démonter par un vieux bonhomme qui avait l’air tout fatigué. Sa musique d’entrée était super chelou d’ailleurs et faisait pas mal flipper. C’est peut-être pour ça que les gens ont un peu hésité à l’encourager je sais pas. Visiblement il faisait son grand retour, un peu raté dis donc. Toujours est-il que le bon Heath n’a pas fait long feu. Le vieux était mine de rien encore assez costaud dans le ring. C’est vraiment un loser Slater haha, comme Ffffwagger !

 

Smart : La WWE a de nouveau été mise ce lundi face à une de ses contradictions : vouloir attirer un public toujours plus nombreux, toujours plus familial et en général toujours plus jeune, et faire référence sans arrêt à son passé pour flatter les fans les plus anciens. Et quand ça foire, ça donne ce qu'on a vu lors de l'entrée de Sid, absent depuis quinze ans, et loin d'être le moins prestigieux de tous les hommes passés par la WWE (deux main-events de Wrestlemania, rien que ça!) : une pop tiède, entre les gens contents de revoir le bonhomme, minoritaires, et le plus grand nombre qui se demandent qui est ce grand blond à la coiffure démodée, et s'ils auraient le temps de passer aux chiottes avant que tout le monde ne s'y rue pendant le match des Divas.

 

Pas de chants en son honneur, pas de « You Still Got It », et pourtant, Sid les aurait bien mérités : il a livré une performance très solide, conclue par une jolie release powerbomb, bien mieux exécutée que les piteuses Jacknife de Kevin Nash à l'automne dernier. À côté de ça, Slater n'a jamais été aussi exposé dans les shows de la WWE mais perd en deux minutes face à un mec de 23 ans son aîné. C'est sans doute ça, la rançon du succès.

 

 

OK la prochaine ancienne gloire sur le retour qui sort du vestiaire, je promets que je l’explose cette fois !

 

 

IF YOU SMELLLLLLLL WHAT THE ROCK IS COOKING !

 

 

 

Alberto Del Rio et Ziggler s'affrontent dans un match avec un contrat pour le titre mondial suspendu en haut d'un mât. Incapables de se départager, Sheamus leur annonce qu'ils se auront un Triple-Threat contre lui vendredi pour le titre.

 

Mark : Ah le match entre les deux méchants Ziggler et Del Rio était fun ouais, c’était un peu le foutoir mais on s’est bien marrés avec papa. Le temps que la fille aux cheveux longs annonce les règles et que Ricardo fasse l’entrée de son patron, je savais que j’avais le temps d’aller chercher un petit en-cas alors j’ai filé au stand de pop-corn juste à la sortie des escaliers des tribunes pour prendre un pot, mais pas trop gros, celui de 3kg avec seulement une couche de beurre fondu dessus, de toute manière ils n’ont pas plus petit.

 

Je suis revenu et ils commençaient tout juste. Ziggler a voulu directement aller chercher le papier ! C’est vraiment un malin. Puis chacun leur tour ils ont essayé, puis ils tombaient, puis ils réessayaient, c’était marrant mais bon heureusement ça n’a pas duré bien longtemps. Ricardo a bien tenté de s’en mêler mais Dolph a claqué un dropkick de taré ! Je commence à l’aimer de plus en plus, il fait des jolies choses. Finalement, le champion a dit que comme ils ne se départageaient pas, et ben on aurait un Triple Threat pour la ceinture vendredi prochain ! Mazette, ils peuvent être sûrs que je serai devant ma télé, j’espère que Sheamus va s’en sortir mais c’est bizarre qu’il se soit mis dans une position pareille, les deux autres sont assez dangereux.

 

Smart : Premièrement : le triple threat a beau être une formule vue, revue et rebattue à base de deux catcheurs sur un ring et un qui attend son tour à l'extérieur, ça n'en reste pas moins des matchs régulièrement plaisants et rythmés, et étant donné les forces en présence, celui de Smackdown ce vendredi ne devrait pas échapper à la règle. Sur le match à la stipulation un peu foireuse vu ce lundi, j'ai noté un joli Samoan Drop du haut de la troisième corde et… c'est à peu près tout. Supershows oblige, les catcheurs enchaînent deux enregistrements TV en deux soirs (Smackdown étant enregistré le mardi), parfois trois les lendemains de PPV, d'où ce genre de spectacle un peu mitigé qu'on nous offre régulièrement avec deux types qui luttent avec le frein à main.

 

La stipulation a été exploitée (avec tout le côté brouillon qu'on peut en attendre), les deux hommes nous ont bien montré leur envie d'avoir un match pour le titre, du coup l'essentiel est sauf. L'intervention de Sheamus qui a eu l'air à la fois de se booker tout seul dans un triple threat et d'être tout content d'affronter deux catcheurs au lieu d'un (sans compter les blagues à base de « Ah, vous êtes des filles, hihihi ! ») est plus discutable.

 

Et pour vendredi, si les Dieux du catch m'entendent, je veux autre chose qu'un retain clean de Sheamus : marre de la prévisibilité des shows weekly, je veux des surprises, je veux un changement de titre que personne n'aura vu venir ! (et pour Ziggler, s'il vous plaît.) C'est comme ça que les ratings vont remonter, en donnant l'impression que tout peut arriver et ce à chaque show, c'est cette formule qui a fait gagner à la WWF le plus grand défi de son existence, lors des Monday Night Wars ! Allez hop, c'est pas parce que c'est gratos que ça doit être craignos ! (t'as vu Henri, moi aussi je suis un poète!)

 

 

Haha bande de débiles. Incapables d’attraper un contrat sur un poteau ? Et vous allez tous les deux m’affronter dans Triple Threat Lumberjack match avec un ring entouré de chasseurs de roux !

 

 


AJ remporte une Battle Royale estampillée "Summertime Beach"

Mark : Je crois que je n’ai jamais vu mon papa dans cet état. Il m’en a parlé pendant tout le spectacle jusqu’à ce que ça arrive, et je sens qu’on y aura le droit pendant le diner. Et Alicia en bikini par ci, et les fesses de Natalya par là. J’en pouvais plus. En tout cas c’était pas top top. Les filles s’éliminaient super vite les unes après les autres et on ne comprenait rien ! Je ne suis même pas sûr de pouvoir vous dire combien elles étaient ni la liste exacte des participantes.

 

On a tout de même bien rigolé quand Vickie est arrivée, même si mon père semblait s’en foutre un petit peu. AJ a gagné, c’est fou, elle est toute petite pourtant. Décidément on la voit partout en ce moment, ça serait pas mal qu’elle ait un match pour le titre des filles à Money in the Bank tiens, en plus j’aime bien sa musique d’entrée. Après sa victoire, elle a fait des « YES » comme goatface, lol, et tout le monde a repris en cœur comme d’habitude. Je comprends pas pourquoi ils font tous ça à chaque fois. C’est pas un peu débile de gueuler YES en levant les bras sans raison tout le temps dès que vous voyez un barbu passer, vous êtes chelous.

 

Smart : J'aimerais ne retenir de ce match que la victoire d'AJ, catcheuse la plus intéressante de la décennie. J'aimerais oublier ces sorties de ring en passant en-dessous de la troisième corde, ces commentateurs qui n'ont pas eu l'air de savoir citer une seule des Divas en présence qui du reste n'étaient là que pour flatter la rétine des ados prépubères qui n'ont pas encore compris comment aller chercher du vrai porno sur internet, je voudrais ne pas me souvenir de Vickie Guerrero en costume léopard. Finalement, ce n'était ni meilleur ni plus mauvais que d'habitude, c'était au niveau actuel d'une division moribonde : nul. Personne ne demande à Layla et ses copines d'être au niveau de la SHIMMER, mais sérieusement, je crois que même moi si je monte sur un ring je fais mieux que ça.

 

 

Hey on me filme là ?! Ok bon bah j’en profite alors, je me présente, Natalie Neidhart, prowrestler depuis plus de dix ans et issue d’une des plus célèbres familles de la lutte. Je suis championne de trois fédérations de lutte et j’ai été nommée à la quatrième place du classement des lutteuses 2011 du PWI. Je suis disponible pour absolument tout ce que voulez dans un ring et qui n’implique pas des concours de bikinis, des prouts, des situations ridicules avec des nains et autres situations dégradantes giflant au visage l’héritage de ma famille et mes capacités athlétiques. Voilà voilà, en vous souhaitant une bonne soirée !

 

 

 

Le match Cena/Jericho se termine en disqualification après intervention du Big Show

 

Mark : C’était ignoble. J’avais qu’une envie, c’était de foncer hors du stade et d’aller me consoler avec les esquimaux CM Punk, qu’ils vendent en pack de six d’ailleurs c’est cool. Non mais sérieusement, y’en a marre du Big Show ! Pourquoi il revient encore emmerder John Cena alors qu’il lui réglé son compte dans la cage y’a deux semaines ? Moi si j’étais Cena je lui ferais un Attitude Adjustment direct et on en parle plus. Et puis pourquoi il vient interrompre un super match entre Jericho et mon héros juste pour faire ça ? Cena ne l’avait même pas provoqué. C’est parce que Cena a dit qu’il voulait empêcher Show d’être champion en tapant l’incruste dans le match pour la mallette ? Ouais enfin à ce moment-là il pourrait aussi taper Jericho et Kane hein.

 

Non c’est naze et j’espère qu’il sera sanctionné par Teddy la semaine prochaine. Et puis la prise quand il s’est assis sur John et qu’il a tiré son cou en arrière, wow… Et les arbitres ne l’ont même pas aidé. Et puis d’habitude il a plein d’amis John, ils étaient où Zack, Kofi et compagnie pour le sauver hein ? J’ai voulu passer la barricade mais j’ai repensé au moment où je lui avais jeté mon bonnet et j’ai flippé ma race lol. Mais bon du coup j’espère encore plus que Cena va gagner le match à échelles et que Show ne sera plus jamais champion !

 

Smart : Déja : sept minutes pour un match de main-event entrecoupé d'une pub, c'est trop peu. Ensuite, pas grand chose à dire de ce match puisque les deux hommes ont fait ce qu'ils savaient faire de mieux : Jericho a dominé, placé une bonne partie de sa palette technique, foiré un lionsault, fait un petit tourbillon dans les airs sur sa première tentative de Walls, et Cena est resté par terre, ne se relevant que pour enchaîner ses Five moves of doom dans la dernière minute du combat. L'intervention du Big Show rajoute un finish foireux de plus à tous ceux déjà accumulés au cours de la soirée, un Knockout Punch (ah pardon, on dit WMD maintenant) venant interrompre des Walls of Jericho dont il paraît bien illusoire de croire qu'ils allaient réussir à soumettre le Marine, et provoquer une défaite de plus au compteur de Jericho qui n'a, au cours de sa carrière, jamais dû gagner un match contre John (et pourtant il y en a eu).

 

Un Camel Clutch porté par Show conclut Raw comme lors des pires moments de l'année 2009, Johnny devient tout rouge, souffle très fort mais n'abandonne pas, ouf, l'honneur est sauf et tout le monde peut rentrer à la maison satisfait. Never give up, qu'ils disaient. Ben franchement, ce genre de fin de show vue et et revue, couplé à la perspective de voir Johnny et Biggy batailler encore plusieurs semaines me donne envie de give up la WWE. Tiens, il paraît que c'est de mieux en mieux à la TNA, en ce moment !

 

 

Je commence à en avoir ras-la-casquette qu’on critique mes jorts alors que vous avez un mec qui porte une veste mi-cuir mi-LED sur un petit jean cigarette !

 

 

(Bonus bisou sur le front à celui qui donne le nom des rédacteurs derrière les 2 intervenants d'un soir dans les commentaires !)

16 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut