Catch

Vous reprendrez bien un peu de squash ?

Et si on faisait que des squashs à NXT ?

Triple H

 

Cette semaine, NXT nouvelle formule en était à son deuxième épisode. L’occasion de constater que Triple H, qui a la responsabilité de gérer ce show, semble avoir un faible pour les matchs de courte durée. Cela a donné un épisode difficile à commenter mais, la Rédac sachant faire preuve de solidarité dans les moments délicats, Henri Death est venu me prêter main-forte pour nalyser cet épisode comme il se doit.

 

 

Vous avez du mal à écrire une nalyse ? Faîtes comme les Usos. Travaillez en équipe.

 

 

Nalyse de NXT du 27 juin

 

Dans un show de la WWE, il y a toujours des moments inutiles à commenter. La plupart du temps, il s’agit de vidéos du type Raw rebound, pub pour le prochain pay per view ou résumé des actions caritatives menées par la fédération de Vince McMahon et surtout par son poster boy John Cena.

 

NXT n’échappe évidemment pas à la règle. Or, comme ce show est déjà deux fois moins long qu’un Raw ou qu’un Smackdown à la base, cela ne laisse pas assez de temps pour voir plus de trois ou quatre bons matchs ainsi qu’un ou deux segments backstage. Cette semaine pourtant, NXT comportait pas moins de trois vignettes de présentation pour des nouveaux catcheurs et sept matchs. Oui, sept. Plus que dans un épisode de Raw ou de Smackdown classique. Comment cela est-il possible ? Demandons l'avis d'un expert. 

 

 

-Et bien vous dîtes qu'il y a eu sept matchs dans un épisode de quarante-cinq minutes. Le titre de la nalyse parle de squash. La citation de l'article parle de squash. Je pense donc… que la plupart des matchs étaient des squashs !

-Merci, captain Obvious !

 

 

Effectivement, cet épisode n'a montré aucun segment backstage ni aucun développement de storyline. Rien que des matchs courts ne durant quasiment jamais plus de quatre minutes, le but étant de nous présenter les nouvelles têtes auxquelles il nous faudra nous habituer.

 

Du coup, je me suis dit que tant que NXT continuera sur ce rythme, il me faudra faire appel aux autres membres de la Rédac pour mettre au point des nalyses dignes de ce nom. Cette semaine, c’est l’homme qui balance des jeux de mots plus vite que son ombre qui vient m’apporter son aide. Je parle bien sûr du grand Henri Death, qui répondra tout comme moi à neuf questions concernant les nouveaux catcheurs de NXT et l’organisation du show en général.

 

Maintenant, sans plus attendre, passons aux questions.

 

 

-Alors Henri, première question : que penses-tu de la présence de John Cena dans le money in the bank pour le titre WWE ?

-J'en pense que tu t'es gouré de show Maniac.

 

 

Seth Rollins a fait ses débuts dans le ring cette semaine avec une victoire contre un jobber de la FCW (Jiro) en moins de deux minutes. Tout comme CM Punk et Daniel Bryan, il s’est imposé comme une star de la ROH avant de venir à la WWE, ce qui fait déjà de lui un chouchou d’une partie de l’Internet Wrestling Community. Quelle impression vous a-t-il faite lors de son premier match ?

 

Henri : Il est difficile d'évaluer les qualités d'un catcheur en un seul match aussi court. Rollins bouge vite et bien dans le ring, il est athlétique, très charismatique et, malgré un finisher peu impressionnant, semble capable de très bonnes choses. Je suis impatient de le voir dans un vrai match, ce gars-là a l'air d'être un bon.

 

Wrestlemaniac : Cela fait un petit moment que j’entends parler de Seth Rollins. Le problème c’est qu’à force de lire des commentaires élogieux à son propos, je suis devenu plus exigeant envers lui qu’envers les autres membres de NXT. Du coup, j’ai été relativement déçu par ses débuts. Son look et le discours qu’il tenait dans sa vignette de présentation la semaine dernière me donnent l’impression de voir une copie du CM Punk époque ECW, ce qui n’est pas très original. Quant à son match, j’en retiens uniquement qu’il a un finisher assez bizarre auquel je risque d’avoir du mal à m’habituer. Une première impression très mitigée pour ma part donc.

 

 

 

Jeu : sauras-tu retrouver les sept erreurs qui se sont glissées entre ces deux images ?

 

 

Le Sud-Africain Leo Kruger a également fait son apparition cette semaine avec une vignette suivie d’un squash match contre Aiden English. Le compatriote de Justin Gabriel vous semble-t-il être un catcheur intéressant ?

 

Henri : Tous les catcheurs de cette saison de NXT vont apparemment faire leurs débuts en squashant des jobbeurs inconnus ; c'est regrettable. Des victoires contre des catcheurs de bas de carte déjà connus du public dans de vrais matchs un peu plus longs et intéressants permettraient d'apprécier davantage leur technique, et de mieux les faire briller. Par le fait, il est là aussi difficile de savoir ce que vaut vraiment ce Kruger. Cependant, pour le peu que j'en ai vu, je suis loin d'être conquis. Le Sud-Africain a un style brutal pas franchement spectaculaire et son personnage est un brin daté. Entre lui et The Ascension, cette saison de NXT nous montre plusieurs catcheurs aux gimmicks caricaturales qui semblent tout droit venues des années 90, et dont on pensait que seul l'Undertaker était encore le représentant. Un peu plus de modernité dans un show qui se veut le futur de la fédération ne nuirait pas au produit.

 

Wrestlemaniac : La gimmick d’homme de la savane de Leo Kruger n’est peut-être pas très originale mais il a l’air d’être un big man au style assez féroce, ce qui lui permet de bien coller à son personnage. A défaut d’être innovant, il semble donc être un catcheur solide dans le ring et jouant correctement son rôle de heel. Je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’une future méga star de la WWE, mais il me donne tout de même l’impression d’avoir un niveau tout à fait convenable.

 

 

En tout cas, la vignette de présentation de Leo Kruger nous aura montré de belles images, comme celle de ce jeune lionceau en train de sodomiser un zèbre.

 

 

Richie Steamboat a eu le droit à une vignette de présentation et son match contre Rick Victor fut le plus long de la soirée (un peu plus de quatre minutes). Pensez-vous qu’il a les qualités nécessaires pour s’imposer à la WWE comme son père, le hall of famer Ricky« the dragon » Steamboat, a su le faire avant lui ?

 

Henri : Malgré un abus de clés de bras au sol qui a, à mon sens, un peu ralenti le rythme du match, Steamboat, qui fit sa première apparition à NXT sous les encouragements d'une foule déjà acquise à sa cause, et sous les yeux de son fier papa, semble capable de grandes choses. Bénéficiant d'un match notablement plus long que ceux de ses collègues, et face à un adversaire opposant une vague résistance, il put davantage faire montre de ses talents. Rapide, précis, spectaculaire, le jeune homme a su livrer un match dépourvu des moments de flottement ou des enchaînements mécaniquement artificiels qui sont parfois le défaut des jeunes lutteurs, et que l'on vit la semaine dernière. En outre, à vingt-quatre ans, il encore beaucoup de temps devant lui pour parfaire son style, et pourrait bien aller loin.

 

Wrestlemaniac : Tout comme Bo Dallas la semaine dernière, Richie Steamboat est présenté comme un fils de hall of famer ayant un héritage à assumer. Tout comme Bo Dallas, Richie Steamboat semble devoir incarner un personnage de babyface assez classique. Tout comme Bo Dallas, Richie Steamboat semble assez bon dans le ring même si son style n’a rien de particulièrement spectaculaire. Tout comme Bo Dallas, Richie Steamboat semble donc avoir un bon potentiel mais ne frappe pas encore particulièrement les esprits. Finalement, le problème de Bo Dallas et de Richie Steamboat, c’est qu’on va avoir un peu de mal à les distinguer l’un de l’autre si ça continue comme ça.

 

 

La WWE a même poussé le vice jusqu'à leur donner le même adversaire. Comment voulez-vous que je m'y retrouve ?

 

 

The Ascension a réalisé son deuxième match cette semaine et a obtenu une victoire rapide sur les Usos. Battre dès la deuxième semaine une équipe qui évolue dans les shows principaux de la WWE depuis plus de deux ans est assez exceptionnel et peut être perçu comme un signe de confiance que les bookers adressent à Conor O’Brian et Kenneth Cameron. Est-ce mérité ou pas selon vous ?

 

Henri : La victoire de the Ascension sur les Usos me laisse un peu froid. Le match n'a pas été mauvais, les deux gothiques ont un niveau correct, mais il a manqué le petit quelque chose qui fait les vrais bons matchs. Peut-être que le combat a été trop court…

 

En ce qui concerne la gimmick de the Ascension, je suis un peu partagé. La partie de moi qui aime les films d'horreur et le heavy metal frétille de plaisir lors de leur entrée, mais l'autre partie ne peut s'empêcher de penser que tout ça est quand même bien kitsch. En outre, je trouve que l'attitude grimaçante des deux membres de l'équipe ne colle pas trop avec la gimmick : quand on veut ressembler à un vampire, on est froid comme le Taker, ou bien on joue les dandys raffinés du XIXe siècle. Je ne suis pas non plus très amateur du pseudo qui leur a été donné : Kenneth Cameron et Conor O'Brian, ça sonne un peu plat par rapport aux personnages qu'ils incarnent. Vlad von Vampyr et Shadow Nightwing, par exemple, ça aurait eu une autre gueule.

 

Wrestlemaniac : Je vais répéter ce que j’ai dit la semaine dernière. The Ascension marque les esprits et est peut-être la tag team la plus intéressante du moment avec un nom d’équipe, un finisher réalisé à deux, des catcheurs qui semblent s’engager à fond dans leurs personnages et une entrée qui en jette. Néanmoins, la gimmick de The Ascension ne correspond pas au produit proposé actuellement par la WWE et je ne suis donc pas convaincu que leur intégration à Raw ou à Smackdown (qui est quand même l’objectif final des participants à NXT) soit facile à réaliser.

 

 

Tiens, il semblerait que The Ascension à volé l'urne-lampe de poche de l'Undertaker.

 

 

On a pu voir une deuxième vignette de présentation pour Bray Wyatt après celle de la semaine dernière. La nouvelle gimmick de celui qui a déjà participé à NXT sous le nom d’Husky Harris vous paraît-elle avoir un bon potentiel ou vous semble t’elle vouée à l’échec ?

 

Henri : Il faut reconnaître que la WWE a vraiment l'art de faire des vidéos promotionnelles qui claquent. Cette séquence, et celle de la semaine dernière, donnent au personnage de gourou halluciné de Wyatt un côté un peu malsain qui tranche avec les gimmicks grossières de Kruger ou the Ascension. Reste à voir ce que ça donnera sur le ring, mais le personnage me plaît bien.

 

Wrestlemaniac : La semaine dernière, je qualifiais le personnage de Bray Wyatt de gimmick assez casse-gueule en provenance des années 90, ce qui était dû au fait que cette gimmick a déjà été utilisée par Waylon Mercy en 1995. Mais plus j’y réfléchis et plus je me dis que Waylon Mercy avait en réalité une gimmick en avance sur son temps. Ce personnage heel un peu tordu, qui semble prêcher la bonne parole pour mieux cacher son côté sombre, peut finalement être très intéressant s’il est bien interprété. J’attends donc avec impatience les débuts de Bray Wyatt dans le ring.

 

 

-Papa ! Tu es venu voir mes débuts ? Tu ne peux pas savoir comme ça me fait plaisir !

-Dégages Richie, tu me caches la vue ! Je suis là pour voir les débuts de Bray Wyatt moi.

 

 

On inverse l’ordre.

 

 

Des membres du roster de Smackdown sont encore apparus à NXT cette semaine. Cette fois-ci, il s’agissait de Jinder Mahal et d’Antonio Cesaro qui ont écrasé respectivement Jason Jordan et Dante Dash. Comprenez-vous quel intérêt il peut y avoir à faire venir des superstars de Smackdown à NXT ?

 

Wrestlemaniac : Pas du tout ! Si les superstars de Smackdown apportaient un véritable starpower ou mettaient en valeur les jeunes catcheurs de NXT, je comprendrais l’intérêt. Sauf que le starpower de Jinder Mahal et Antonio Cesaro me paraît très faible, pour ne pas dire nul. Comme en plus de ça leurs matchs étaient des squashs, ils n’ont même pas mis en valeur leurs adversaires. Le seul truc à retenir de tout ça, c’est qu’Antonio Cesaro a un nouveau thème d’entrée. Donc non, je ne peux pas dire que j’ai compris l’intérêt de leur passage à NXT.

 

Henri : Je ne comprends vraiment pas à quoi servent ces matchs. Faire venir des membres du roster principal de la WWE pour mettre en avant les nouveaux catcheurs de NXT serait une idée intéressante. Même si on les fait perdre, permettre aux petits nouveaux d'opposer une réelle résistance aux lutteurs établis et de participer à de vrais matchs contre eux serait probablement un ajout positif. Au lieu de ça, Mahal et Cesaro affrontent des jobbers qui passent pour des gros nuls dans des séquences qui n'apportent rien au concept NXT. J'aimerais bien qu'on nous explique à quoi cela sert.

 

 

Jinder Mahal vient de réaliser que même à NXT il ne sert à rien.

 

 

Le main-event de la soirée fut une nouvelle fois une confrontation entre deux anciens tauliers de NXT Rédemption : Derrick Bateman et Johnny Curtis. D’après vous, ces deux catcheurs doivent-ils s’installer enfin de façon permanente à Smackdown ou vaut-il mieux pour eux qu’ils continuent de jouer les main-eventers à NXT ?

 

Wrestlemaniac : Johnny Curtis a intégré le roster de Smackdown après sa victoire lors de la quatrième saison de NXT. Qu’est-ce que ça a donné ? Rien. C’est déjà tellement embouteillé à Smackdown que certains membres du show bleu viennent squatter NXT. Je ne vois donc pas comment Derrick Bateman et Johnny Curtis, qui n’ont rien d’exceptionnel dans le ring ou au micro, pourraient s’imposer hors des frontières de NXT. Jouer les main-eventers ici et venir participer de temps en temps à une bataille royale à Smackdown ou à Raw me semble la meilleure solution pour eux.

 

Henri : N'ayant pas suivi NXT depuis pas mal de temps, je ne connaissais que très vaguement Bateman et Curtis. Leur match n'a pas été désagréable à suivre, mais n'était pas de nature à déclencher un enthousiasme délirant. J'attendrai de les voir un peu plus avant de savoir s'ils ont le talent nécessaire pour intégrer le roster principal. Mais peut-être vaut-il mieux pour eux rester un peu à NXT plutôt que de jouer les jobbers tout juste bons à se faire squasher par Ryback et Brodus Clay à Raw et Smackdown.

 

 

C'est moche, c'est triste et on y rencontre des mecs bizarres. Pourtant, une fois qu'on y est bien installé, on ne veut plus s'en aller. Finalement, NXT, c'est un peu le Nord-Pas de Calais de la WWE.

 

 

Quelle impression vous a donné cet épisode au final ? Etait-ce une simple succession de squashs sans intérêt ou un bon épisode réussissant à présenter les nouvelles têtes de NXT de façon efficace ?

 

Wrestlemaniac : L’épisode en lui-même n’était qu’une succession de squashs, c’est clair. On peut même ajouter que le découpage des quatre premiers épisodes de NXT, qui ont été enregistrés le même jour il y a déjà plusieurs semaines de ça, a été fait sans trop se soucier de la cohérence globale du show. Ainsi, ce deuxième épisode a commencé avec  Jim Ross et Byron Saxton aux commentaires, puis William Regal a remplacé Byron Saxton sans raison lors du match Ascension vs Usos, et Byron Saxton est finalement revenu à sa place sans plus d’explication après le match.

 

Malgré tout, remis dans son contexte, cet épisode n’est pas si mal.  NXT en est encore à nous présenter son roster et la découverte des nouveaux catcheurs suffit à rendre le show un minimum intéressant, surtout grâce aux vignettes qui sont bien faites. NXT n’est pas encore un bon show mais il remplit correctement son objectif du moment.

 

Henri : Dire que cet épisode et celui de la semaine dernière m'ont laissé un souvenir impérissable serait mentir. Aucune feud, des matchs courts, un general manager passé dire bonjour pendant trente secondes la semaine dernière et totalement absent cette fois-ci… Il n'y a pas de quoi se relever la nuit. Mais n'oublions pas que l'émission commence à peine. Laissons les choses se mettre en place et petit à petit nous verrons bien apparaître des feuds, et nous aurons le plaisir de voir autre chose que des squashs. Certains participants à cette saison ont un gros potentiel, aucune séquence n'a été absolument honteuse et aucun match n'a été l'occasion d'un ennui mortel. Disons-le tout net : je suis assez optimiste.

 

 

En tout cas, on est plus optimiste concernant l'avenir de NXT que concernant l'avenir de la gimmick d'Antonio Cesaro.

 

 

Pour finir, un petit sujet de dissertation. D’après-vous, à quoi ce nouvel NXT doit-il ressembler à l’avenir ? A un show classique comme Raw et Smackdown, avec pourquoi pas l’apparition d’un titre de champion de NXT ? Ou à un show plus proche de ce à quoi ressemblaient les premières saisons de NXT, avec pourquoi pas un retour des concours à la con ou du classement servant à sélectionner ceux qui peuvent être transférés dans l’un des shows principaux de la WWE ?

 

Wrestlemaniac : Si NXT a arrêté d’être diffusé aux USA, c’est que cette émission ne passionnait pas assez les fans de catch. Même si je suis persuadé que certaines choses auraient pu être améliorées pour rendre le show plus intéressant (notamment les relations pro/rookie), le fait est que ce fut un échec. La WWE l’a compris et ce n’est pas pour rien qu’elle a fini par revoir complètement la formule du show. Revenir aux concours à la con et au système d’élimination ne serait donc pas une bonne idée.

 

Essayer de faire comme Raw et Smackdow ne serait sans doute pas mieux non plus. Cela reviendrait à retenter l’expérience de la WWECW qui fut également un échec.

 

Alors que faire ? Difficile à dire. Je pense qu'un élément crucial du succès de NXT est le rôle que va jouer Dusty Rhodes. Il faut que son personnage de general manager soit digne d’intérêt et ne soit pas un simple Teddy Long bis. Il faudra nous montrer un general manager cherchant à obtenir le meilleur des jeunes pousses de NXT et capable d’inventer des challenges, des matchs ou n’importe quoi de réellement innovant pour se distinguer de Raw et Smackdown.

 

Une autre idée serait de réussir à faire venir de temps en temps de véritables stars de la WWE qui viendraient mettre en valeur les membres de NXT dans le ring, au micro ou en backstage. Par véritables stars, j'entends des main-eventers. Par exemple une soirée avec Chris Jericho qui viendrait donner un coup de pouce aux heels et déclencherait une réaction des faces. Par contre, évitons les venues inutiles comme celles de Cesaro et Mahal cette semaine.

 

Henri : L'idéal serait une sorte de mélange entre les deux. Le concept de NXT est de présenter les stars de demain, et en faire un show à la manière de Raw ou Smackdown, avec son propre titre n'aurait selon moi pas grand intérêt. Restons au plus près de l'idée de départ : ce show est un tremplin censé permettre de sélectionner celles et ceux qui seront dignes d'aller plus haut. Un titre de champion n'aurait donc pas grand intérêt : la récompense suprême doit être un transfert vers Raw et Smackdown, non un championnat qui n'aurait pas de vraie valeur.

 

Le principe de la sélection par des jeux stupides et celui de l'encadrement par des pros qui ne sont en fait que des membres secondaires du roster principal a déjà prouvé qu'il n'avait pas grand intérêt, la WWE semble d'ailleurs avoir décidé de l'abandonner pour cette saison. Je ne peux que lui donner raison.

 

La clé de la réussite de cette saison passe d'après moi par son general manager. Dusty Rhodes est respecté par la jeune génération et par le public, et pourrait donc s'imposer en figure d'autorité capable de conseiller les jeunes recrues tout en les jugeant avec inflexibilité. Je le vois bien en seul arbitre de cette saison, dans laquelle il aurait le pouvoir de décider à tout moment d'envoyer un membre du roster de NXT faire un match d'essai à Smackdown, de faire venir un grand nom de la WWE dans son émission, voire d'intégrer durablement un de ses jeunes élèves au roster principal. On pourrait imaginer des storylines centrées autour du besoin de convaincre le colosse Rhodes qu'on a les capacités de quitter NXT pour s'envoler vers les cimes de Raw et de Smackdown.

 

 

Alors comme ça, Henri et Maniac pensent que faire venir un grand nom de la WWE à NXT de temps en temps peut être une bonne idée ? Ok, c'est décidé alors. La semaine prochaine, je débarque à NXT et je gagne un handicap match contre Seth Rollins, Richie Steamboat et Bo Dallas avec une main attachée dans le dos.

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut