Catch

Chessmaster

Aidez vos pièces, elles vous aideront.

Paul Morphy.

 

Dernier impact avant Hardcore Justice, qui n’avait jusqu’à cet épisode dévoilé officiellement un seul de ces matchs, le premier Impact d’août devait nous convaincre d’acheter le PPV (ou juste de le mater si on habite en Angleterre). Et une fois n’est pas coutume, avec ce go-home show, la TNA s’avère convaincante pour hyper un PPV, tel un joueur d’échec optimisant son jeu en tirant le meilleur de ses pièces. Enfin contrairement aux échecs, ici, on va pas avoir besoin d’une horloge, mais plutôt de bottes de lutteur.

 

 

Dans tous les cas, autant être confortablement installé.

 

 

Nalyse d’Impact Wrestling du 2 août

 

 

Si beaucoup de profanes pensent que les échecs sont un jeu qui requiert une intelligence brute phénoménale, en réalité ce jeu demande surtout une très bonne mémoire pour mémoriser des schémas, pour les reproduire et/ou les contrer ; Mais vous pouvez toujours tenter une action incongrue, avec plus ou moins de succès.

 

Un bon exemple d’action incongrue qui se passe bien : Kenny King et Austin Aries vs Bobby Roode et Zema Ion était annoncé depuis la semaine dernière et avait une bonne tête de main-event. Mais la TNA préféra nous le servir en opener, et en faisant démarrer l’action avant le générique par un brawl pré-match de deux minutes ou les protagonistes eurent l’occasion de nous rappeler la haine qu’ils se vouaient. 2 minutes après environ le match commença pour de bon, Roode cherchant à éviter Aries autant que possible quitte à refuser un tag,  et n’entrant qu’une fois King sur le ring et affaibli. Il tricha d’ailleurs à chaque fois que l’arbitre avait le dos tourné. Nous eûmes donc droit à un match découpé en plusieurs segments, le premier avec une domination des faces sur Ion qui enchainèrent les mouvements en deux ingénieux (double airplaine spin suivi d’un double atemi, le slingshot elbow d’Aries avec Ion tenu par King…) qui nous ferait regretter de ne pas les voir en tag team allez chercher les titres ; puis la période de face en péril de Kenny King qui finit par triompher d’Ion avec son finisher, l’Easy Money après avoir tenu face aux deux heels et un enchainement d’Aries venu sauver son partenaire tout autant qu’il martyrisa sa Némésis.

 

Bien qu’Ion ait subi le pin, il a du subir la furie de ses deux adversaires et a montré de l’agressivité. King lui fut la star du match, ainsi que la x-division en son ensemble. Bref, King est booké de manière à représenter une menace envers le champion à la croix rouge, mais je ne crois pas trop en ses chances. Ion devrait conserver son bien, mais j’espère qu’ils auront le temps de montrer tout leur potentiel et que King restera dans les basques du champ un long moment. En ce qui concerne Aries et Roode, leur rivalité est bien établie, pas besoin d’ne rajouter, l’animosité des deux durant le match suffisait. Mais l’implication de Roode dans un autre segment plus tard dans la soirée me fit douter de ses chances à lui aussi. En tout cas un fantastique opener.

Euh confortablement installé ok, mais attention au risque de phlébite…

 

 

Bon, écartons tout de suite le cas des knock-outs, sans doute la partie la plus prévisible et la moins passionnante de la soirée (sauf à se concentrer sur leurs plastiques, mais en ce cas la, Christy Hemme suffit). Le 4-way pour une chance contre le titre de Tessmacher eut donc lieu et la aussi, mes prédictions s’avérèrent fondées : la seule K-O avec une storyline, aka Maddison Rayne, triompha de Gail Kim, Mickie James et Tara, avec Miss Tessmacher aux commentaires. Le match s’avéra être au début une coopération entre les faces et les heels puis un vrai chacun pour soi ensuite. Si le résultat, avec encore un ruling controversé par Hebner (qui s’y connait) qui favorisa Rayne laisse à craindre qu’Hebner risque de favoriser sa dulcinée (on oubliera qu’il suffirait de ne PAS le laisser arbitrer le match pour éviter la polémique, il doit y avoir plus d’un arbitre dans cette fed), c’est bien Tara qui au vu de sa prestation méritait la gagne (malgré que la superplex de gail sur Tara valait aussi le détour). J’espère qu’à terme c’est elle qui prendra son bien à Tess, qui a turner dans l’histoire ; elle le mérite bien en tout cas, alors que la championne a correctement jouée son rôle (de potiche) aux commentaires, et qu’elle ne dépareille pas comme « reine » (potiche) de la division, même si elle est bien loin de posséder le même lustre ou la même puissance que la reine aux échecs.

 

 

Mais moi, voila bien la seule reine que je reconnais…

 

 

Tiens d’ailleurs, on a eu des news des autres championnes féminines. Vous savez, ODB et EY. Pour aller vite, Brooke Hogan a dit à ODB que non seulement elle et son mari n’avait pas défendu leurs titres depuis 2 mois, mais que ça l’embêtait qu’EY soit un homme. Bon dit comme ça c’est évident, mais des fois ça fait du bien à entendre. Eyse borne à faire la promo de son choix et à se tirer avec sa ceinture, mais on peut espérer un vrai retour des titres sans Young dedans ; Ce serait déjà une grande amélioration.

 

Passons maintenant au retour de Chavo Guerrero sur un ring à la TV américaine, contre Kid Kash. Ces derniers se retrouveront sur le ring dimanche, dans un match Tag Team avec Hernandez et Gunner à leurs cotés, et ici dans leur coins respectifs ce soir. Si on pouvait craindre une grosse baisse de forme pour Chavo, il n’en fut rien. Avec un public totalement à fond derrière lui, il assura avec l’aide de Kash un match solide, ni ultraspectaculaire ni dantesque mais de quoi espérer pour Dimanche une confrontation psychologique comme on les aime, avec un Chavito qui est resté un très bon vendeur de coups et qui gagne après la combo célèbre 3 amigos/frog splash. La suite dimanche.

 

 

En plus, je crains que l’audition de Kash pour devenir cavalier ne se passe pas très bien : il n’arrive jamais à sauter au-dessus des autres pièces…

 

 

Petit détour par les BFG Series, car voila que la TNA nous sort un move d’habitude fort utilisée par sa principale concurrente : un squash. Mais ici, une fois encore, elle fait dans l’original : c’est ainsi que Bully ray, heel, disposa en une minute d’un autre heel, Robbie E, et ce malgré l’intervention initiale de Robbie T, qui ne put empêcher le Bully Cutter (qui rend bien avec la masse et la puissance de Bully) de permettre le pin et les 7 points. Comme quoi un squash, s’il n’est pas répétitif, peut tout à fait être récréatif, en tout cas non redondant…

 

 

Alors je note sur Twitter… vient de squasher Robbie E en une minute… maintenant je suis parti pour une revanche, mais contre Robbie T. tiens je vais lui proposer une partie d’échecs, je parie que ça pourrait être encore plus court, ROFL XD PTDR LOL.

 

 

Sinon, nous avons eu droit à un segment des 2 fous de l’échiquier TNA, à savoir Daniels et Kaz, qui firent « vivre » leur feud avec AJ et Claire Lynch, qu’ils convièrent à une petite sauterie ; Au moins ce fut rapide, et marrant même par endroits (le mini aj m’a bien fait marrer) ; AJ n’était pas la car en Australie, et les deux compères se fichèrent de lui tout en disant à la future maman qu’il lui fallait être entouré d’affection, de gentils sourires tout ça tout ça… bon rien de très passionnant la dedans, et j’espère vraiment à chaque émission qu’on va en finir avec cette histoire, mais j’ai fait mon deuil : AJ va se les coltiner jusqu’à Bound for Glory. D’ici la, à chaque apparition de la dite Claire, je mettrai mon cerveau entre parenthèses.

 

 

Get ready to cry, bitches! (merci http://wrestlingwithtext.com)

 

 

Dernier segment avant de parler du fil rouge de cette soirée, l’apparition de Joseph Park qui offrit ses services d’avocat à Sting, services qu’il aurait offert à certains lutteurs de la fédération, qui auraient accepté. Sting était déjà couvert mais la discussion qu’ils ont eu me laissa perplexe, Sting demandant à Park de ne pas être…kayfabe ? J’aimerais mieux que la TNA ne renoue pas avec ses vieux démons de destruction du 4è mur, car elle n’est pas CM Punk et ne le fait pas aussi bien que lui, loin de la.

 

Bon, venons en maintenant au fil rouge de la nuit ainsi qu’au Main-Event : les accusations contre Storm et son match contre Kurt Angle. Pour la faire court, personne n’y croyait la semaine dernière, et il a fallu qu’Aces and eights le laissent tranquille lors du beatdown contre Aj Styles puis après le Main-Event de la semaine dernière pour qu’il devienne suspicieux auprès de, ni plus ni moins, Sting, Kurt Angle et plus tard, de Ray qui en parlera avant le squash. Le cowboy répliqua avec des arguments tout prêts, et qui firent montre de continuité : 9 mois avant, il a battu 3 fois Angle sans l’aide de personne, dont une fois pour le titre, sans se plaindre ; et il tient à démontrer qu’il n’a besoin de personne pour rééditer l’exploit, mais ne semble pas vraiment convaincre son monde (enfin les lutteurs, je ne suis pas sur que quiconque d’autre y croie à cette histoire.)

 

 

Puisqu’on vous le dit qu’il n’est pas clair !

 

 

Le Main-event vit donc ces deux catcheurs confirmés se confronter, à l’avantage final de Storm qui reprit la tête dans les BFG Series. Un match long, intense à l’image de ceux que peux notamment produire Kurt, et dont on peut remercier la TNA de nous approvisionner à chaque main-event ! Car au moins, la fin du show nous en donne toujours pour notre argent.

 

Mais ce match valait tout autant pour ses à cotés : d’une part, Sting, Aries, Roode et Bully ray vinrent en ringside s’assurer que personne ne s’opposerait à la bonne tenue du match ; peu avant ce dernier, nous eûmes droit à un segment backstage ou Angle discuta avec Garett Bischoff et Devon( qui n’a pas défendu son F’N titre depuis des lustres) qui l’informèrent qu’ils aideraient aussi. Mais surtout, Wes Briscoe, jeune rookie désireux de percer à la TNA, selon ses dires, et surtout un de ceux qui sont sur Internet désignés comme membre d’Aces and Eights, s’entretint avec Angle et regarda le match en ringside (mais assis).

 

Le show se termina sur un brawl entre Storm et Ray d’une part (s’affrontant la semaine prochaine dans le cadre des BFG Series), mais aussi Roode et Aries d’autre part, Aces and Eights ne se montrant pas, ce qui pour Roode accusait Storm encore plus.

 

Kudos en tout cas à la TNA ! C’est la première fois que la stable masquée n’apparait pas depuis des semaines, mais rien que la menace de sa présence fait réagir le roster. D’ailleurs si Briscoe est un des « envahisseurs », sa présence accélère le jeu et peut nous fait croire à un dévoilement avant Bound for Glory. Comme disent les ricains, The Plot thickens… et la clock du jeu d’ échecs s’approche dangereusement de la fin.

 

 

– Mais alors James, dans cette histoire, est-tu le roi noir ou bien juste un pion blanc ?

– Si t’enlèves pas très vite ton doigt, Stinger, je te promets en tout cas de faire de toi la reine en 2 temps 3 mouvements.

 

 

Bon alors et Hardcore justice me direz-vous, impatient de savoir. Et bien voici la carte :

 

* TNA World Title Match: Austin Aries vs. Bobby Roode
* BFG Series Ladder Match: A.J. Styles vs. Christopher Daniels vs. Kurt Angle vs. Samoa Joe
* BFG Series Tables Match: Bully Ray vs. James Storm vs. Jeff Hardy vs. Robbie E.
* BFG Series Falls Count Anywhere Match: Rob Van Dam vs. Magnus vs. Mr. Anderson vs. The Pope
* X Division Title Match: Zema Ion vs. Kenny King
* Knockouts Title Match: Miss Tessmacher vs. Madison Rayne.
* Chavo Guerrero & Hernandez vs. Kid Kash & Gunner

 

Une carte donc très solide, avec en vedette un WHC match  sublime et un X-division match potentiellement showsteal….

 

Hein ?

 

BFG Series Ladder Match: A.J. Styles vs. Christopher Daniels vs. Kurt Angle vs. Samoa Joe

 

YES! YES! YES!YES!YES !

 

Voila, vous prenez les 3 lutteurs qui ont fait un match 5 étoiles à la TNA (unbreakable 2005), vous rajoutez Kurt Angle, des échelles, 20 points pour les BFG Series (chaque vainqueur de ces matchs aura 20 points), et vous savourez. Un potentiel de MOTY pour celui-là, et, avec le WHC, rien que ces deux-la valent un achat (ou un coup d’œil, si vous voulez juste regarder vite fait). Mais en fait, le match le plus faible semble celui des K-O, et encore peut-on attendre un minimum des reines du ring. Le tables match verra probablement l’ingérence d’Aces and Eights (qui n’ont pas encore fait parler d’eux en PPV), Ion et King devraient avoir environ 10 minutes de pure folie, le TT match sera au moins divertissant et bien enlevé, le falls count Anywhere….bon vu les participants, seule une victoire de Magnus me ferait plaisir. Je vous donne mes pronos perso : victoire de Daniels dans son four-way( d’habitude il jobbe toujours lors des grandes occasions, un peu de momentum lui ferait du bien), tous les champions (et championnes) gardent leur bien, Chavo va s’imposer avec son camarade pour faire de l’ombre à terme à Kaz et Daniels, Ray va obtenir une victoire bien sale. Ce qui devrait laisser le champ ouvert aux bookers pour marcher vers No Surrender puis Bound for Glory avec de nombreuses possibilités, toutes plus alléchantes les unes que les autres ! Let’s go TNA !

 

 

 

– Hé Devon, une partie d’échecs ça te dit ?

– Désolé Ray, je peux pas, je mate le best of de l’équipe de France d’escrime aux JO 2012.

– Ah et alors, c’est comment ?

– Ben… en fait, c’est un cd vierge…

– …

– …

– LOL PTDR

– XD !

 

5 commentaires

Copyright © 2011 — 2018 Kayfabe Media. Tout droits réservés.

En haut